Huawei développe son propre OS mobile (pour évincer Android)

03 décembre 2018 à 13h44
16
Huawei P20 Lite bleu

Huawei a confirmé être à pied d'oeuvre concernant la mise au point de son propre OS mobile, afin de se passer un jour d'Android.

Le groupe chinois Huawei développe actuellement son propre système d'exploitation mobile.

Un OS mobile « made by Huawei » bientôt disponible

C'est en effet ce qu'a confirmé le vice-Président de la marque, avec la ferme intention pour le groupe de se passer (un jour) d'Android dans ses smartphones et tablettes. Cela fait déjà quelques mois que des rumeurs évoquent un OS « made by Huawei », c'est aujourd'hui confirmé.

Evidemment, il ne faut pas s'attendre à voir débarquer un smartphone 100% Huawei dans un futur proche, puisque le groupe travaille encore en étroite collaboration avec Google, en procédant notamment à divers tests concernant Fuchsia OS. Pour Huawei, il pourrait s'agir d'anticiper un éventuel ban massif de la part des utilisateurs américains, les Etats-Unis n'étant pas forcément friands de la marque chinoise, bannie notamment dans certaines administrations.

Reste à savoir maintenant quelle forme prendra cet OS signé Huawei, et quel sera le premier smartphone à l'accueillir. Il pourrait s'agir du premier terminal 5G de la marque.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Microsoft va donner un coup de neuf à toutes les icônes Windows 10
Pokémon Go : les batailles entre joueurs (PvP) vont bientôt arriver !
Grâce au Cyber Monday, PayPal a aussi fait péter les records
Trottinettes électriques : Uber serait en discussion pour racheter Lime ou Bird
Apple : n'attendez pas l'iPhone 5G avant 2020
Groupe hôtelier Marriott : 500 millions de clients victimes d’un piratage massif
Le français Clément Danglot aka Skite remporte la Winter Royale de Fortnite
NVIDIA : la Titan RTX est officielle !
Google Assistant : la prochaine mise à jour va, entre autres, vous encourager à être poli
Electricité : vers une hausse des prix en 2019 ?
Haut de page