Huawei développe son propre OS mobile (pour évincer Android)

Stéphane Ficca Contributeur
03 décembre 2018 à 13h44
0
Huawei P20 Lite bleu

Huawei a confirmé être à pied d'oeuvre concernant la mise au point de son propre OS mobile, afin de se passer un jour d'Android.

Le groupe chinois Huawei développe actuellement son propre système d'exploitation mobile.

Un OS mobile « made by Huawei » bientôt disponible


C'est en effet ce qu'a confirmé le vice-Président de la marque, avec la ferme intention pour le groupe de se passer (un jour) d'Android dans ses smartphones et tablettes. Cela fait déjà quelques mois que des rumeurs évoquent un OS « made by Huawei », c'est aujourd'hui confirmé.

Evidemment, il ne faut pas s'attendre à voir débarquer un smartphone 100% Huawei dans un futur proche, puisque le groupe travaille encore en étroite collaboration avec Google, en procédant notamment à divers tests concernant Fuchsia OS. Pour Huawei, il pourrait s'agir d'anticiper un éventuel ban massif de la part des utilisateurs américains, les Etats-Unis n'étant pas forcément friands de la marque chinoise, bannie notamment dans certaines administrations.

Reste à savoir maintenant quelle forme prendra cet OS signé Huawei, et quel sera le premier smartphone à l'accueillir. Il pourrait s'agir du premier terminal 5G de la marque.
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Bill Gates considère que
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top