Huawei développe son propre OS mobile (pour évincer Android)

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
03 décembre 2018 à 13h44
16
Huawei P20 Lite bleu

Huawei a confirmé être à pied d'oeuvre concernant la mise au point de son propre OS mobile, afin de se passer un jour d'Android.

Le groupe chinois Huawei développe actuellement son propre système d'exploitation mobile.

Un OS mobile « made by Huawei » bientôt disponible

C'est en effet ce qu'a confirmé le vice-Président de la marque, avec la ferme intention pour le groupe de se passer (un jour) d'Android dans ses smartphones et tablettes. Cela fait déjà quelques mois que des rumeurs évoquent un OS « made by Huawei », c'est aujourd'hui confirmé.

Evidemment, il ne faut pas s'attendre à voir débarquer un smartphone 100% Huawei dans un futur proche, puisque le groupe travaille encore en étroite collaboration avec Google, en procédant notamment à divers tests concernant Fuchsia OS. Pour Huawei, il pourrait s'agir d'anticiper un éventuel ban massif de la part des utilisateurs américains, les Etats-Unis n'étant pas forcément friands de la marque chinoise, bannie notamment dans certaines administrations.

Reste à savoir maintenant quelle forme prendra cet OS signé Huawei, et quel sera le premier smartphone à l'accueillir. Il pourrait s'agir du premier terminal 5G de la marque.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
0
mart666
Wow ils sont forts et pas qu’avec les palmiers à Hawaï !!
Azarcal
Donc un OS voué a tres vite péricliter
Judah
Là pour le coup on croira vraiment que c’est un appareil d’espionnage chinois à 100%…
Numto
basé sur android surement, c’est plus facile
wboss
En quoi faire un OS à un rapport avec “Pour Huawei, il pourrait s’agir d’anticiper un éventuel ban massif de la part des utilisateurs américains” ?
tampigns
il y en a qui ont essayé et qui avait plus de force de frappe que huawei (qui a parlé de Bada… )
Nicolas51
Pas compris non plus le rapport.
tangofever
Mouais, Microsoft s’est cassé la gueule, et bien d’autres.<br /> A qui le tour ?
notchTop
hm… il faudrait déjà avoir des téléphones stables, il suffit d’aller faire un tour sur les forums https://forum-huawei.com, https://www.frandroid.com par exemple, quelques minutes de lectures et vous allez rester chez les marques classiques ^^
Phil_71
je trouve cela très bien… Huawei fait bien de développer leur propre OS
Phil_71
justement avec le OS leurs appareils sera que plus stable
Itouitou
Il y a des cas ici…<br /> Azarcal, tampigns… On parle ici de la Chine.<br /> Quand elle met le paquet sur un truc elle gagne.<br /> Tangoforever Microsoft n’a jamais vraiment investi sur son soft mobile. C’était juste une tentative de diversification
Itouitou
Tout ce qui est chinois est basé sur des copies… Au début.
Itouitou
Par peur de ne plus pouvoir utiliser Android ?
Itouitou
Bien sûr bien sûr…
Phil_Davis
Heureusement il y a /e/ qui arrive comme nouvel OS (https://e.foundation), l’OS ne piste pas les utilisateurs. J’ai pu le tester sur mon OnePlus 5 et franchement c’est super prometteur, et en plus c’est open source. Ils vont lancer une version stable fin Janvier, c’est disponible en béta pour le moment.
tampigns
merci, je connais la Chine.<br /> Mais on ne peut se limiter à une “analyse” comme la tienne sur ce sujet surtout lorsque l’on voit les tentatives précédentes et la publicité qui était associée.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Microsoft va donner un coup de neuf à toutes les icônes Windows 10
Pokémon Go : les batailles entre joueurs (PvP) vont bientôt arriver !
Grâce au Cyber Monday, PayPal a aussi fait péter les records
Trottinettes électriques : Uber serait en discussion pour racheter Lime ou Bird
Apple : n'attendez pas l'iPhone 5G avant 2020
Groupe hôtelier Marriott : 500 millions de clients victimes d’un piratage massif
Le français Clément Danglot aka Skite remporte la Winter Royale de Fortnite
NVIDIA : la Titan RTX est officielle !
Google Assistant : la prochaine mise à jour va, entre autres, vous encourager à être poli
Electricité : vers une hausse des prix en 2019 ?
Haut de page