25 km/h, minimum 12 ans, le Code de la route intègre les trottinettes électriques

25 octobre 2019 à 12h05
0
Dott Trottinettes

Le code la route s'adapte aux nouveaux usages et prend désormais en compte les trottinettes électriques. Voici ce qu'il faut retenir.

Ce vendredi 25 octobre 2019, a été publié au Journal Officiel un nouveau décret encadrant l'utilisation des trottinettes électriques. Le texte, qui modifie de fait le code de la route, entre en vigueur dès ce samedi 26 octobre.

Vitesse limitée et trottoirs interdits

La vitesse maximale des trottinettes électriques est officiellement fixée à 25 km/h. C'était déjà le cas dans certaines villes, mais cela s'appliquait plus aux appareils en libre-service, de type Lime, qu'aux véhicules personnels. Dorénavant, le simple fait de conduire un véhicule capable de dépasser ce seuil est passible de 1 500 euros d'amende (3 000 euros en cas de récidive), même si le conducteur n'est pas pris sur le fait. Les constructeurs vont donc devoir trouver des solutions pour brider leurs modèles plus rapides.

Autre règle, elle aussi appliquée depuis plusieurs mois dans bon nombre de grandes villes, la circulation sur les trottoirs est interdite. Les utilisateurs de trottinette électrique devront rester sur les pistes cyclables quand elles sont présentes. Rouler sur le trottoir pourra être toléré dans des cas exceptionnels, mais seulement si les véhicules « respectent l'allure du pas et n'occasionnent pas de gêne pour les piétons ». Le stationnement sur les trottoirs est quant à lui permis tant que cela ne gêne pas les piétons. Chaque municipalité peut ensuite prendre ses propres mesures. On sait qu'à Paris, par exemple, le stationnement en free-floating sur les trottoirs ne sera pas permis.

Le texte prévoit également de bannir certains comportements dangereux. Il ne sera plus possible de circuler à plusieurs sur une trottinette électrique. Également, « pousser ou tracter une charge ou un véhicule » et « se faire remorquer par un véhicule » seront des pratiques interdites. On note aussi l'instauration d'un âge minimum pour monter sur ce type d'engin, fixé à 12 ans.

La sécurité avant tout

De nombreux incidents impliquant des trottinettes électriques ont déjà été rapportés. Un jeune homme est d'ailleurs décédé en France il y a quelques mois. C'est donc tout logiquement que la nouvelle législation insiste sur la sécurité. Tout d'abord, les véhicules doivent être équipés de feux de position à l'avant et à l'arrière. Ils doivent aussi embarquer un système de freinage ainsi qu'un avertisseur sonore. Rien de bien original ici, c'est exactement comme pour les vélos.

Enfin, les utilisateurs vont devoir porter un équipement spécifique hors-agglomération pour être identifié plus facilement dans les conditions de basse luminosité, notamment la nuit mais aussi le jour quand la visibilité est faible. Dans ce cas, un gilet de haute visibilité ou du matériel rétro-réfléchissant deviennent obligatoire, comme le port du casque.

Une nouvelle réglementation entrera en vigueur le 1er juillet 2020. Elle concernera les aspects technologiques des trottinettes.

Source : Le Monde
Modifié le 25/10/2019 à 12h05
50
30
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Sony prévoit de sortir Horizon Zero Dawn sur PC
Netflix va accélérer sa production de contenus originaux français en 2020

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top