Blue Origins : Jeff Bezos à la conquête de la Lune

Johan Gautreau
Expert objets connectés
28 mai 2018 à 17h38
0
Dans une interview donnée au média GeekWire, le PDG d'Amazon (et la plus grosse fortune du monde) a annoncé ses ambitions pour la colonisation spatiale.

D'un côté, Elon Musk vise Mars avec son projet SpaceX. De l'autre, Jeff Bezos voit - un peu - moins loin et cherche à atteindre la Lune au travers de son projet Blue Origin.

Bientôt des avant-postes sur la Lune ?

Interrogé par GeekWire lors d'une conférence, le fondateur d'Amazon a dévoilé ses ambitions pour le projet Blue Origin. Le milliardaire est depuis longtemps fasciné par l'espace et souhaite que les hommes retournent sur la Lune de façon plus ou moins permanente. Jeff Bezos a confirmé son envie de travailler en commun avec la NASA, l'agence spatiale américaine, mais aussi l'agence européenne ESA. Son objectif : développer un avant-poste permanent sur la Lune.


Le milliardaire a d'ailleurs affirmé qu'il n'attendrait pas l'accord des agences susnommées pour lancer son projet. Il a cependant souhaité leur aide afin que l'ensemble puisse avancer plus vite. Il espère ainsi lancer sa fusée orbitale New Glenn d'ici mi-2020. L'objectif final est pour Bezos de réduire les coûts des transports spatiaux. Un module d'atterrissage nommé Blue Moon est déjà en cours de développement à cet effet.

Interrogé sur sa vision du futur, l'homme s'est montré très optimiste. Selon le PDG d'Amazon, d'ici une centaine d'années les humains travailleront en majorité dans l'espace, soit sur la Lune, soit dans des astéroïdes aménagés. Selon le milliardaire, la seule alternative à la demande croissante en énergie et la surpopulation humaine est la vie dans l'espace. La planète bleue ne servirait plus que de lieu de repos et de berceau pour les industries de base. L'espace recevrait quant à lui les industries lourdes qui seraient alimentées par l'énergie solaire.

Blue Origin Lune


A terme, Bezos voit la Lune comme un ensemble d'avant-postes bâtis par diverses sociétés privées ou publiques et échangeant entre eux les denrées nécessaires à la vie dans l'espace. Le milliardaire semble d'ailleurs croire dur comme fer à son projet puisqu'il s'est dit prêt à investir toute sa fortune dans son développement, même si les agences spatiales publiques ne le soutiennent pas.

L'humain semble ainsi de plus en plus tourner les yeux vers l'espace. Cette odyssée risque cependant d'être longue et semée d'embuches. Et que penser des vœux pieux de ces milliardaires qui poussent ces projets, sachant que leurs entreprises sont souvent à l'origine de nombreuses dégradations faites à l'encontre de la Terre ? Entre rêve et réalité, le fossé semble donc bien large...


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Un vaste trou s'est formé dans la couche d'ozone au-dessus de l'Arctique
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Les conseils de Hyundai pour maximiser la batterie de son véhicule électrique
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
scroll top