Blue Origins : Jeff Bezos à la conquête de la Lune

Johan Gautreau
Expert objets connectés
01 juin 2018 à 15h36
0
Dans une interview donnée au média GeekWire, le PDG d'Amazon (et la plus grosse fortune du monde) a annoncé ses ambitions pour la colonisation spatiale.

D'un côté, Elon Musk vise Mars avec son projet SpaceX. De l'autre, Jeff Bezos voit - un peu - moins loin et cherche à atteindre la Lune au travers de son projet Blue Origin.

Bientôt des avant-postes sur la Lune ?

Interrogé par GeekWire lors d'une conférence, le fondateur d'Amazon a dévoilé ses ambitions pour le projet Blue Origin. Le milliardaire est depuis longtemps fasciné par l'espace et souhaite que les hommes retournent sur la Lune de façon plus ou moins permanente. Jeff Bezos a confirmé son envie de travailler en commun avec la NASA, l'agence spatiale américaine, mais aussi l'agence européenne ESA. Son objectif : développer un avant-poste permanent sur la Lune.


Le milliardaire a d'ailleurs affirmé qu'il n'attendrait pas l'accord des agences susnommées pour lancer son projet. Il a cependant souhaité leur aide afin que l'ensemble puisse avancer plus vite. Il espère ainsi lancer sa fusée orbitale New Glenn d'ici mi-2020. L'objectif final est pour Bezos de réduire les coûts des transports spatiaux. Un module d'atterrissage nommé Blue Moon est déjà en cours de développement à cet effet.

Interrogé sur sa vision du futur, l'homme s'est montré très optimiste. Selon le PDG d'Amazon, d'ici une centaine d'années les humains travailleront en majorité dans l'espace, soit sur la Lune, soit dans des astéroïdes aménagés. Selon le milliardaire, la seule alternative à la demande croissante en énergie et la surpopulation humaine est la vie dans l'espace. La planète bleue ne servirait plus que de lieu de repos et de berceau pour les industries de base. L'espace recevrait quant à lui les industries lourdes qui seraient alimentées par l'énergie solaire.

Blue Origin Lune


A terme, Bezos voit la Lune comme un ensemble d'avant-postes bâtis par diverses sociétés privées ou publiques et échangeant entre eux les denrées nécessaires à la vie dans l'espace. Le milliardaire semble d'ailleurs croire dur comme fer à son projet puisqu'il s'est dit prêt à investir toute sa fortune dans son développement, même si les agences spatiales publiques ne le soutiennent pas.

L'humain semble ainsi de plus en plus tourner les yeux vers l'espace. Cette odyssée risque cependant d'être longue et semée d'embuches. Et que penser des vœux pieux de ces milliardaires qui poussent ces projets, sachant que leurs entreprises sont souvent à l'origine de nombreuses dégradations faites à l'encontre de la Terre ? Entre rêve et réalité, le fossé semble donc bien large...


Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les deux hackers ayant supprimé Despacito de YouTube ont été arrêtés
Rapport RSA : les fraudes sur application mobile ont (trop) la cote
Plagiat : Samsung condamné à verser plus de 530 millions à Apple
VivaTech : ZEROi, une casquette qui fait office de casque Bluetooth
L'abonnement Box Starter SFR Internet + TV + Appels illimités à 9€ au lieu de 35€
VivaTech : Kwalys veut démocratiser les chatbots
OnePlus 6 : des problèmes sur le réseau 4G français
Bug bounty : un adolescent péruvien reçoit 31.000 euros de Google
Waze s’intègre à la dernière gamme de véhicules Ford
Le BlackBerry KEYone argent 32 Go et sa Smart Pocket KEYone noire à 369 euros
Haut de page