🔴 Soldes : jusqu'à - 60% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Les JO 2022 vus par satellite : Pléiades Neo et le site de Zhangjiakou

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
04 février 2022 à 16h45
6
JO 2022 Zhangjiakou site global © Airbus DS 2022
Le site de Zhangjiakou, aussi appelé Wanlong Ski Resort, est recouvert d'un blanc naturel © Airbus DS 2022

Ce 4 février, les Jeux olympiques d'hiver débutent à Pékin, dans une ambiance particulière. Tensions diplomatiques et sanitaires, problématique écologique : ces JO 2022 sont déjà particuliers. Pourquoi ne pas prendre de la hauteur avec les satellites et (re)découvrir les sites olympiques depuis l'orbite ?

Après les installations de Pékin, intéressons-nous au dernier site, celui de Zhangjiakou, à l'aide des photos des satellites Pléiades Neo d'Airbus Defence & Space. Vous pouvez « naviguer » sur le cliché en cliquant ici .

JO 2022 Zhangjiakou tremplin © Airbus DS 2022
Les installations du tremplin (petit et grand) ont reçu le nom un peu pompeux de "National Jumping Ski Center". C'est spectaculaire © Airbus DS 2022

Un site… enneigé !

Oui, ça change de Yanqing. Zhangjiakou est situé à environ 170 kilomètres de la capitale, dans une zone de moyenne montagne très froide en cette saison (la nuit, on descend en dessous de -10 °C). La zone est déjà bien desservie par les routes, autoroutes et par le train, car elle accueille déjà depuis longtemps avant les Jeux olympiques différentes stations de moyenne montagne. Le choix d'y installer les imposants terrains consacrés au ski de fond, au biathlon et au saut à ski n'est donc pas un hasard. Et les images des satellites Pléiades Neo, en haute résolution, montrent que si la neige sur les pistes est sans doute aidée par les canons à neige, les environs seront probablement d'un blanc tout aussi rafraîchissant.

JO 2022 Zhangjiakou Biathlon © Airbus DS 2022
Il est probable que les chaînes de télévision françaises vous montrent beaucoup cet endroit ! C'est la zone de tir et les gradins avec la dernière ligne droite des épreuves de Biathlon. Le parcours s'étend vers le sud, tandis qu'une grande passerelle piétonne permet de rejoindre le tremplin qui remplira le paysage télévisuel © Airbus DS 2022.
JO 2022 Zhangjiakou ski de fond © Airbus DS 2022
La qualité des clichés de Pléiades Neo oblige en fait à dézoomer pour observer le site de cross country (ou ski de fond) dans son intégralité. De quoi faire varier les parcours pour les différentes épreuves, avec l'arrivée dans le stade final © Airbus DS 2022

Le snow park de Genting

Si les athlètes du site de Zhangjiakou logeront dans le village olympique construit sur place, il existe un site secondaire pour les épreuves sur pistes courtes et techniques, situé un peu plus au nord-est de la zone, sur le snow park de Genting. Ce dernier accueillera de nombreuses disciplines : snowboard, half pipe, ski acrobatique, slopestyle. Plusieurs de ces activités sont d'ailleurs programmées de nuit.

JO 2022 Zhangjiakou Gentian © Airbus DS 2022
On retrouve la neige artificielle des pistes, avec le Half-pipe au premier plan, puis les bosses pour le ski/snow acrobatique, et en fond, les épreuves à plusieurs, en ski et snow. Mais la région est bien blanche aussi ! © Airbus DS 2022
JO 2022 Zhangjiakou Gare © Airbus DS 2022
Le village olympique et la très imposante gare ferroviaire. Le site dans les montagnes est desservi par autoroute, mais surtout par le réseau de train à grande vitesse © Airbus DS 2022

Source : Communiqué de presse

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
5
MattS32
Oui la région est naturellement enneigée en hiver, car il y fait très froid, et donc les maigres chutes de neige tiennent, mais c’est bien trop peu pour y pratiquer normalement les sports d’hiver, d’où le recours massive à la neige artificielle.<br /> Histoire de se faire un ordre de grandeur, sur les 3 mois qui précèdent février, Zhangjiakou ne reçoit en moyenne que 20mm de précipitations, contre 500mm pour Chamonix sur la même période, avec des températures légèrement inférieures…<br /> Zhangjiakou :<br /> 815×611 33.6 KB<br /> Chamonix :<br /> 815×611 31.8 KB<br /> Bref, c’est vraiment pas un endroit approprié pour les sports d’hiver, même si le sol est naturellement couvert de neige en hiver.
Felaz
Merci pour la comparaison, en effet c’est pas idéal niveau conditions… mais c’est à moins de 3H de route de Pekin
ebottlaender
C’est pas idéal (mais mieux que Yanqing déjà), cela étant il y avait déjà des stations de sport d’hiver dans le massif, donc on ne peut pas vraiment crier au scandale olympique.<br /> Ce qui en effet n’enlève rien à l’écologie des sports d’hiver
benben99
C’est un endroit réputé pour les sports d’hiver en Chine, donc bon choix.
MattS32
Ça a beau être réputé en Chine, ça reste un endroit où les sports d’hiver ne peuvent pas se pratiquer sans neige artificielle.<br /> Pour l’attribution des JO d’hiver, un des premiers critères à prendre en compte devrait être l’enneigement naturel, la neige de culture ne devrait servir qu’en secours ou en préparatoire (sous-couche), pas être la source de quasiment 100% de l’enneigement.
dgino
c’est une catastrophe ces jeux…boycott aux jeux de la honte !
benben99
Et bien, le comité Olympique s’en bat visiblement les c*****s, et n’est pas aussi strict que toi
MattS32
Et c’est bien ce que je (et je suis trèèèèèèès loin d’être le seul) lui reproches justement.<br /> Dans la situation actuelle, les JO ne devraient plus être une débauche de moyens et d’énergie, au contraire le CIO devrait privilégier la réutilisation d’infrastructures existantes, les moyens naturels, etc…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Sur la Station spatiale internationale, il devient plus facile d'éjecter ses poubelles
Aïe, aïe, aïe, déjà un gros problème pour la petite sonde CAPSTONE
OneWeb teste avec succès la connectivité dans les avions, et prépare sa 2e génération de satellites
Ça y est, la petite sonde CAPSTONE se dirige seule vers la Lune !
Asteroid Day : l'ESA retire de ses prévisions une potentielle collision en 2052
Un Cygnus à tout faire ! Le cargo NG-17 est reparti de la station spatiale hier
La petite sonde CAPSTONE de la NASA décolle vers la Lune !
La Chine pourrait tenter de ramener des échantillons de Mars deux ans avant la NASA et l'ESA
La sonde spatiale Psyche ne partira pas explorer son grand astéroïde avant 2023
Découvrez les clichés du deuxième survol de Mercure de la mission BepiColombo
Haut de page