Et si... on envoyait des tardigrades vers des étoiles lointaines grâce à un laser ?

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
12 janvier 2022 à 18h45
20
tardigrade vu de près © Dino Hristopoulos
Bonjour, où est-ce que je dois partir ? © Dino Hristopoulos

Impossible de propulser des humains à des vitesses intéressantes pour visiter le Cosmos ? Une publication de ScienceDirect propose d'utiliser une accélération via laser (énergie dirigée) pour envoyer quelques pauvres tardigrades jouer les cobayes à 20 ou 30 % de la vitesse de la lumière. Parce que pourquoi pas.

Mais lancer le débat n'est peut-être pas inutile…

Tardigrades vs Wild

Ah, ces sacrés tardigrades. Depuis que l'on a découvert qu'ils sont pratiquement résistants à tout (le froid polaire, les températures volcaniques, les radiations et même, dans certaines conditions, le vide spatial), les petits « oursons d'eau » ont fait leur apparition dans un nombre incalculable de projets extrêmes.

Cette proposition de biologie interstellaire, liée au programme Starlight de la NASA ne fait pas exception. Placés dans quelques mini-capsules avec d'autres organismes comme des vers C. Elegans sur une plaque de la taille d'une main (et équipée d'une petite voile), les tardigrades pourraient être propulsés grâce à un énorme réseau de lasers situés sur Terre. Ces derniers, focalisant leurs faisceaux dirigés, transmettraient en quelques minutes suffisamment d'énergie pour que la minuscule petite sonde puisse atteindre des vitesses fantastiques, « entre 20 et 30 % de la vitesse de la lumière ». L'objectif sous-jacent de cette petite expérience de biologie appliquée est de savoir dans quel état se porte la petite ménagerie après l'accélération, en route pour sortir du Système solaire.

Réaliste ? Là où nous allons, pas besoin de réalisme

Selon l'article, un tel réseau de laser à haute puissance ne nécessiterait « que » 10 % de l'énergie disponible sur le réseau électrique des États-Unis. Une broutille… D'autant qu'il ne s'agirait dans cette aventure ni de viser directement une étoile proche (imaginez le cadeau de bienvenue, le message n'est pas clair) ni de faire revenir les tardigrades vers la Terre, pour éviter toute contamination possible de leur voyage à vitesse relativiste.

laser énergie dirigée Projet Starlight © Lantin et Al. 2022
Un sacré faisceau laser ! © Lantin et Al. 2022

Tardigrade rapide, tardigrade quand même

Au-delà d'une réaction primaire face à cette publication scientifique (bien sérieuse), il faut avant tout comprendre qu'elle met en exergue les problèmes principaux du voyage interstellaire tel qu'il ne peut être envisagé aujourd'hui.

Que ce soit pour envoyer une caméra vers Proxima Centauri (c'est le projet Breakthrough Starshot), ou bien pour propulser le Capitaine Picard des tardigrades vers l'infini et au-delà, les réflexions sont posées pour de futures missions, les thématiques de protection planétaire et d'éthique… L'idée d'étudier des formes de vies extrêmement résistantes vaut la peine d'être bien documentée (c'est le cas ici) pour les différents défis qu'elle représente. Surtout, ces études sont légitimes un peu avant d'autres projets qui vont inévitablement voir le jour pour envoyer des « capsules temporelles » vers les étoiles voisines… Voire des animaux plus gros, et sur le papier, plus intelligents.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
20
19
sebzuki
J’espère que cette bestiole ne grossira jamais plus oO
lockon
Et porquoi pas des tardipol-itic ??? je pense que cela ne serais pas mal non ??? surtout en ce moment…
nicgrover
Ah les parti…pol-itic… Là je suis bien d’accord… On verra si leurs mensonges de tous bords fonctionnent dans l’univers lointain…<br /> D’autant que les tardigrades ne nous ont rien fait eux…
Voigt-Kampf
Ils vont pas tarder à en prendre pour leurs grades.
Gweegoo
Bonne idée. Y a plus qu’à leur apprendre à communiquer et faire des relevés sur place!
Gweegoo
Ou comment foutre les boules aux ET sur place lorsqu’ils vont penser que ces bestioles sont intelligentes! Lol
lightpunk
J’espère que l’on ne bombardera pas des planètes habité avec ces Darty-grade, car c’est vraiment moyen en terme de contrat de confiance … !
pecore
On a essayé d’envoyer des tardigrades à de très grandes profondeurs pour mesurer leur résistance à la pression ? C’est une vrai question et d’ailleurs j’irai me documenter sur le sujet un de ces quatre. Parce qu’il me semble que cela pourrait donner une première idée de la capacité de ces organismes à résister à des accélérations qui normalement transformeraient toute matière organique en liquide et ce sans avoir besoin de cramer 10% de l’électricité des USA.
Anthotill
Les pauvres Tardigrades, ils vont prendre méga chers parce qu’ils ont le malheur d’être taillés comme des dieux de l’Olympe… Bon, ils sont juste un peu plus moche!
Kriz4liD
Ça c’est une très bonne réflexion.
Martin_Penwald
Elle est ultra résistante à tout, y compris les radiations ionisantes, ce qui fait qu’il lui est extrêmement difficile d’évoluer. Toute mutation éventuellement bénéfique sera corrigée avant qu’elle puisse être mise en œuvre.<br /> Donc, de ce point de vue, il n’y a pas trop de crainte à avoir.
nico54m
Quel est l’intérêt ? Car le retour sur Terre, pour étudier l’effet du voyage sur les tardigrades, n’est pas prévu…
ABC
Personne n’a proposé un prénom pour ce charmant octopède ?<br /> Pourtant ces bestioles seront encore là quand l’humanité aura disparu depuis des lustres…
max_971
Et si les «&nbsp;extraterrestes&nbsp;» nous balançaient leurs «&nbsp;poux&nbsp;» vous serez contents ?<br /> Arrêtez les gars, ce n’est pas sérieux.
Oli1
@Pecore :<br /> «&nbsp;C’est un animal à 8 pattes d’environ 1 millimètre. Capable de résister à des environnements extrêmes, il survit de -273°C, soit le zéro absolu, jusqu’à 340°C. Il est 11 000 fois plus résistant que l’homme aux rayons X et supporte des pressions 4 fois supérieures à ce qu’on trouve au plus profond de l’océan. Il survit aussi à la déshydratation, au manque d’oxygène, à des produits toxiques et à l’alcool absolu.&nbsp;»<br /> Soucre : Franceculture
momiu
Ces bestioles nous ont été refilées déjà par on ne sait qui et on veut les renvoyer dans l’espace ?<br /> Il va peut-être chercher un jour à se venger des mauvais traitements qu’on lui inflige…
ypapanoel
Ca ressemble un peu à mon sac à aspirateur… la couleur aussi.<br /> bon ok je sors…
pecore
Merci.
supersebastigor
Ah.<br /> Merci, je ne suis pas le seul.
vVDB
C’est idiot d’aller polluer les autres avec de l’ADN terrestre.<br /> Ces scientifiques ont un pois chiche à la place du cerveau.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Avec son budget 2022, l'Agence spatiale européenne veut préparer ses astronautes pour l'avenir
Grâce au télescope CHEOPS, l'ESA découvre que cette planète est en forme de ballon de rugby
Complètement larguée : Virgin Orbit réussit un nouveau tir de sa fusée LauncherOne
Lancer des satellites depuis un sous-marin ? Pourquoi pas !
L'année 2022, compliquée sur Terre ? Sur Mars aussi...
Thomas Pesquet et l'ISS : les magnifiques photos d'une idylle très spatiale
Starlink : les chats bousculent l'Internet d'Elon Musk
Les start-up du NewSpace s'organisent pour proposer des dépôts de carburant en orbite
La recherche médicale déchiffre peu à peu les problèmes de vision chez les astronautes
Ça y est, le télescope JWST est entièrement déployé ! Mais patience…
Haut de page