Fukushima : là où les êtres humains ont disparu, la faune s’est largement développée

12 janvier 2020 à 15h15
98
Fukushima faune
Crédit : Université de Géorgie

Une vaste étude menée par des scientifiques en a fourni la première preuve : malgré la contamination radiologique qui sévit, de nombreuses espèces prospèrent.

Cela fait près d'une décennie que la région de Fukushima a été victime d'un terrible accident nucléaire. La contamination qui en a logiquement résulté a forcé des milliers de Japonais à abandonner leur domicile.

Plus de 20 espèces différentes prospèrent

L'université de Géorgie a pu mener cette étude en utilisant des caméras, distillées aux quatre coins de la zone d'évacuation de Fukushima. Au total, pas moins de 267 000 photos ont été récoltées en 120 jours. Et les résultats ont de quoi impressionner, puisqu'une vingtaine d'espèces d'animaux différentes ont été identifiées à travers la région.

106 sites ont été retenus pour le placement des appareils des scientifiques, situés à la fois dans les zones au niveau de contamination le plus élevé et au niveau intermédiaire (où la présence humaines est restreinte et soumise à un réglementation stricte), mais aussi dans la zone habitable sous certaines conditions. Cela a permis de dresser un panorama relativement fidèle de la faune et de la flore qui s'est développée depuis 2011.

Les chercheurs en charge du projet ont ainsi pu identifier des faisans, des renards, des chiens viverrins, des lièvres japonais, des macaques et surtout des sangliers. La démographie de ces derniers, qui se retrouvent généralement en conflit avec l'Homme, auraient largement augmenté en l'absence d'activités humaines. 46 000 images de sangliers ont été retenues, dont 26 000 dans la zone totalement inhabitée. Fait intéressant, leur population croît en fonction de la dangerosité de la zone, avec 13 000 individus recensés dans les zones restreintes et 7 000 individus dans les secteurs habitables.



Fukushima, derrière le spectre de Tchernobyl

Cette étude répond à la fois à de nombreuses interrogations des chercheurs, mais également du public. Les scientifiques réaffirment néanmoins qu'il ne s'agit là que de photographies (et vidéos), et qu'aucune conclusion sur la santé des animaux ne peut être dressée. Ces données représentent cependant une nouvelle approche des populations animales résidant dans des milieux contaminés par le nucléaire : au lieu de s'intéresser à un individu seul, on y cherche désormais des effets sur une population entière.

Selon la conclusion de l'étude, la principale notion à retenir est que l'activité de l'Homme était, une fois de plus, le facteur d'un déclin important de populations animales. Cela se conjugue avec l'altitude et le type d'habitat, qui influenceraient davantage le rang démographique d'une espèce que le niveau de rayonnement radioactif.

La majorité des comportements étudiés, à travers le nombre impressionnant de photographies récoltées, est en adéquation avec les schémas comportementaux traditionnellement observés. Quelques différences sont à noter toutefois  le sanglier, par exemple, est relativement plus actif pendant la journée dans la zone inhabitée que dans celle habitable. Le Capricornis crispus (Saro du Japon, une sorte de chèvre), vivant habituellement éloigné des humains, a pour sa part été principalement aperçu dans les zones habitables, non loin des lieux d'occupation.

Pour les chercheurs, il pourrait s'agir d'un ajustement comportemental développé pour éviter les sangliers, dont le nombre a augmenté dans la zone inhabitable...

Source : Phys.org
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
98
42
raymond_raymond
Peut-être ça vous fera un peu réfléchir à toute cette propagande de la religion écologie de sainte Greta, qui prédit que la terre va se détruire d’ici peu, la terre ne va pas être détruite à cause de l’homme et de la pollution, la terre s’en remettra toujours, car elle abritera toujours des espèces vivantes qui évolueront et se développeront et ce même en milieu hostile.
marc6310
La question c’est pas est-ce que la terre va disparaitre on parle de l’humanité et de la biodiversité comme on l’a connu il y au final que très peu de temps, environ 40 ans et antérieur, jamais il a été question de parler de la survie de la Terre. Greta Thunberg ne fait que relayer les rapports du GIEC et autre organisme scientifiques, et ils ne parlent absolument pas d’une disparition mystique de la Terre, ce sont des scientifiques, donc un peu de sérieux … Si seulement tu avait écouté 30 secondes.
Sylvio84
Evidemment Raymond tout le monde le sait… L’homme s’autodétruit, la nature s’en remettra toujours. Mais ça ne vous pose pas de problème visiblement… Vous préférez cracher là dessus
Furax
Effectivement, si on s’en tient uniquement à un seul discours on pourrait penser à une « secte » ou je ne sais quoi d’autre.<br /> Vous omettez juste la pelleté de scientifiques qui ont déjà apportés moult preuves, les espèces déjà disparues uniquement de la faute de l’homme et j’en passe. Et ceci dans une échelle de temps hyper réduite.<br /> Après oui, il y aura sans doute toujours des espèces vivantes quelque part, mais est-ce parce que certains espèces survivront qu’il faut s’en foutre d’en détruire plein d’autres, dont la nôtre?
jcp
La conclusion est simple : partout où l’être humain prospère, les animaux disparaissent peu à peu, mais dès qu’il s’éloigne, le règne animal reprend ses droits. Nous sommes sans doute la seule espèce assez dangereuse et stupide pour faire le vide autour d’elle.<br /> Les animaux cohabitent là où nous faisons le vide.<br /> Dès que l’être humain commet l’irréparable (Tchernobyl et Fukushima par exemple), il doit prendre la fuite et ironiquement/lâchement abandonner le terrain aux espèces qui l’occupent depuis bien plus longtemps que lui.<br /> Ce n’est pas une leçon d’écologie, juste une évidence biologique.
raymond_raymond
Vous pensez que les scientifiques sont des dieux ?? Ils sont humains et font des erreurs, beaucoup consacrent leur vie à une thèse qui au final ne s’avère pas juste et je sais de quoi je parle car j’ai bossé en relation avec les plus grands scientifiques de ce monde et même discuté avec certains, tout cela me fait penser à une religion avec des apôtres (scientifique) qui écrivent une sorte de bible avec des tas de prophéties destructrices et avec une sainte qui va propager ces doctrines dans le monde et des tas d’endoctrinés, en réalité le système est bien plus complexe et personne ne pourra prédire quoi que ce soit. Cela fait des années maintenant qu’on nous bassine avec cette fin du monde de l’humanité, de l’espèce animale, elle devait avoir lieu il y a bien longtemps déjà et nous sommes toujours là, donc continuez à croire vos apôtres s’il vous reste aussi peu de temps à vivre profitez en au maximum les amis.
Baxter_X
Vous avez raison, d’ailleurs le terre est plate!
Furax
Vous n’avez donc pas discuté avec des scientifiques car ceux-ci ne prophétisent rien, ils apportent des preuves, des faits, et des simulations basées là dessus.<br /> Elle ne devait pas avoir lieu il y a longtemps déjà (sauf si vos scientifiques parlaient de 2012… :D), c’est juste en train de se passer sous nos yeux, les réfugiés climatique il y en a déjà, les statistiques on en a déjà des milliers et j’en passe.<br /> Mais bon, plus on vous apporterait une preuve de quelque chose, plus ça vous conforte dans l’idée que tout ceci n’est qu’un complot. Normal!<br /> Enfin, je ne vois même pas pourquoi j’insiste en fait… <br /> Comme le dit Baxter_X, la terre est plate.
RaoulTropCool
C’est bien que l’homme s’autodétruise car dans l’état actuel de nos technologie il faut réduire drastiquement le nombre d’humain. Le soucis c’est la période de souffrance extrême qu’il y a aura avant cette régulation.
raymond_raymond
Je n’ai jamais insinué que la terre est plate, les premiers complotistes c’est vous, mais bon vous paierez bientôt vos croyances à sainte Greta, quand on vous taxera encore plus sur le dos de cette religion, en attendant si vous croyiez tellement à toute ces preuves scientifiques vous ne devriez même pas être sur ce forum car vous détruisez vous même votre espèce en faisant transiter des données dans des flux réseaux, d’ailleurs je vous suggère de vous désabonner et de jeter vos portables et autres appareils connectés, ha mince c’est vrai j’oubliais les écolos c’est toujours faite ce qu’on vous dit mais pas ce que je fais moi.
Doss
Furax:<br /> c’est juste en train de se passer sous nos yeux, les réfugiés climatique il y en a déjà, les statistiques on en a déjà des milliers et j’en passe.<br /> Ceci est un problème seulement pars-que l’homme a crée le concept de territoire et de frontière. A l’époque de l’aire glacier les humains qui on migré personne ne leur a demandé de papier.<br /> @RaoulTropCool +1 la nature rééquilibre toujours les choses.
RaoulTropCool
Greta Thunberg ne représente en rien la communauté scientifique. C’est juste une gamine qui se prend pour un prophète et que tout le monde préfère écouter plutôt qu’un scientifique émérite. Symptomatique de notre génération anti-intello j’imagine…<br /> C’est pas ce qu’elle dit qui est important, c’est même sans aucune importance. Il faut écouter les scientifiques par contre.
cirdan
raymond_raymond:<br /> car j’ai bossé en relation avec les plus grands scientifiques de ce monde<br /> Vous parlez de la taille ?
Goodbye
Votre manque d’objectivité est malheureux.<br /> Vous semblez simplement très mal renseigner, ou alors vous ne lisez/n’écoutez que ce qui vous conforte dans vos théories.
Furax
Quand je parle de « réfugiés » ce n’est pas dans le sens de changer de pays avec des papiers en ordre, mais des déplacements de population dus au changement de climat, qui provoque diverses conséquences.<br /> Donc si, c’est un problème, que les réfugiés se déplace en restant dans leur pays ou en changeant, ça reste un problème.<br /> Et l’air glaciaire s’est déroulée durant un laps de temps qui n’a rien à voir avec ce qui se passe aujourd’hui. <br /> Et ce n’est pas parce que la « nature rééquilibre toujours les choses » qu’il ne faut rien faire. Trop facile de s’appuyer sur autre chose.
Furax
Le problème est que les scientifiques ne sont pas « bankables », tandis qu’une fillette ça l’est carrément plus. On est à l’ère de la forme plus qu’au fond malheureusement.<br /> Si ses discours permettent à certains d’ensuite se renseigner c’est toujours un bon point non?
RaoulTropCool
Non car ça donne un angle d’attaque aux climatosceptiques. Ils ne peuvent pas s’en prendre frontalement à des scientifiques qui ont bossé leur vie sur ces sujets, ils ne font pas le poids.<br /> Par contre, une gamine c’est facile de taper dessus. On l’a vu avec Trump.<br /> Elle fait plus de mal que de bien.
Doss
Il faut faire des choses mais pas dramatisé la situation faire n’importe quoi mais plutôt prendre son temps pour bien faire les choses.<br /> Si des Greta &amp; co ne passaient pas leur temps a dramatisé la situation il y aura probablement moins de septique et le travaille collectif serait plus productif.<br /> Exemple si tu dis faut tout faire maintenant sinon c’est trop tard, bin une partie de la population de préfère rien faire car perdu pour perdu autant profité de moment présent
raymond_raymond
Comme le cite Marc6310 " Greta Thunberg ne fait que relayer les rapports du GIEC et autre organisme scientifiques, " Donc faut vous mettre d’accord là, je pensais qu’elle prêchait la bonne parole des scientifiques?? Et voilà que maintenant tu commences à parler en mal sur sainte Greta et qu’il ne faut pas l’écouter? Je suggère que vous soyez lapidé sur la place publique par des ados pré-pubères.
RaoulTropCool
On peut dire des choses justes en les répétant et même sans les comprendre totalement. C’est ce que font les journalistes.<br /> Pour autant, on ne débat pas avec un journaliste.
raymond_raymond
En partie vrai, cela dépend du type de journaliste, c’est sur que les journalistes de tf1, bfm ,france2 etc… répète bêtement ce qu’on leur dit, heureusement il reste encore quelques journalistes qui font très bien leur travail mais ça c’est un autre débat.
Furax
Malheureusement je ne sais pas s’il y aurait moins se sceptiques, juste que comme le dit @RaoulTropCool ça leur donne une angle d’attaque supplémentaire et que ça leur fait un bon moyen pour se faire entendre.<br /> Prends l’exemple de Raymond Raymond (bon ok… ;)), les scientifiques sont tous des vendus, et on aura beau lui prouver un truc par A+B ça ne changera rien.<br /> Après oui, le fait de dire « On va tous crever » c’est pas ce qu’il y a de plus productif non plus.
marc6310
Sauf que quand il y a consensus entre des centaines de scientifiques à travers le monde on commence à regarder les éléments avancés plutôt que de crier au conspirationnisme comme un demeuré. Nous sommes toujours là … rectification, tu es toujours là. Entre deux et tu as loupé ce fait, on a anéanti 60% de la population animale sauvage, « perdu » 450 millions d’oiseaux en Europe, 90% des poissons d’eaux douces, 1 millions d’espèce sont menacés d’extinction à très court terme, on tue plus de mille milliard d’animaux marin chaque année. Mais oui tout va bien … On peut continuer sur le constat des 40 dernières années pendant longtemps (oui 40 ans, seulement pour faire tout cela et l’humanité ne représente pourtant que 0.01% des vivants, c’est dire comment elle néfaste et les gens continuent en partie à cause des colporteurs de mensonges comme toi ).
raymond_raymond
Je suis pécheur en eau douce, et si comme tu dis on aurait perdu 90% des poissons d’eaux douces on ne sortirait plus rien des rivières, pourtant cet été j’ai sorti des kilos de poissons d’eau douce (gardons, gougeons, perches, brochets, silures), bien plus qu’il y a 10 ou 20 ans de ça, donc tu avances bêtement des chiffres survitaminés comme les journalistes, tu devrais postuler à tf1, le premier colporteur de mensonge c’est bien toi.
Doss
Si elle donne un angle d’attaque et que les climatosceptique l’utilisent c’est justement pour convaincre plus de monde.<br /> De mon côté le délire apocalyptique de Greta m’a fait prendre un peu de recule sur le sujet
RaoulTropCool
L’expérience personnelle est biaisée et ne doit pas être moteur de convictions. Seuls les faits parlent, pas l’expérience personnelle.<br /> Sinon on prend l’expérience d’un de ces habitants des iles océaniques qui a vu ses terres passer sous l’eau et on en conclue qu’il n’y a plus que des océans sur terre ?
fg03
Citation :<br /> « Selon la conclusion de l’étude, la principale notion à retenir est que l’activité de l’Homme était, une fois de plus, le facteur d’un déclin important de populations animales »<br /> Parce qu’ils avaient un doute sur le fait que l’homme soit responsable de la disparition des espèces animales. mdr
phmxos
A supprimer
raymond_raymond
L’expérience personnelle ce sont des faits, de plus c’est pas que mon expérience des tas de pêcheurs dans différentes rivières alentour ont le même constat, par contre balancé des chiffres qui ne sortent de nul part c’est des faits ça peut-être, va demander à ton frère de religion d’ou il sort ces chiffres grotesques??
c_planet
" Ils ne peuvent pas s’en prendre frontalement à des scientifiques qui ont bossé leur vie sur ces sujets, ils ne font pas le poids.",<br /> Il n’y a pas spécialement besoin d’avoir un bagage scientifique pour douter de publications scientifiques. En Europe, les budgets publics ne sont alloués qu’aux scientifiques réchauffistes. Aux Usa, il y a dix ans, on avait déjà donné $80 milliards aux scientifiques réchauffistes . Mon avis, c’est que 100 balles auraient suffit pour nous dire que les mers n’ont pas fini de grimper depuis la fin de la dernière glaciation et je suppute que ces milliards sont plutôt partis dans des voitures de sport et des vols first class vers Tahiti plutôt que d’avoir servi à combattre une certaine urgence.
HLC76
Ne perdez pas votre temps, oubliez « Raymond Raymond » et ne lui répondez pas. C’est ce qu’il souhaite et c’est juste un inculte doublé d’un provocateur !
MisterGTO
Doss:<br /> Exemple si tu dis faut tout faire maintenant sinon c’est trop tard, bin une partie de la population de préfère rien faire car perdu pour perdu autant profité de moment présent<br /> Et si tu dis qu’on a le temps, les populations ne feront rien pour changer les choses car on a le temps
utada_hikaru
Laisses tomber j’ai déjà essayé d’expliquer mais ils ne comprennent rien, ils ressortent toujours les arguments de GIEC, de terre plate ou de Trump, ils te disent que ce n’est jamais réchauffé aussi vite parce qu’ils l’ont entendu sur tf1 ou bfm, ils devraient juste regarder ce lien https://fr.wikipedia.org/wiki/Événement_climatique_de_4200_BP et le graphique de Groenland où on voit des changements tout aussi rapide.<br /> Et quand tu vois qui il y a derrière Greta https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/monde/climat-le-mouvement-de-greta-thunberg-est-finance-par-de-riches-mecenes-111332 , je ne sais pas ce qu’ils leur faut de plus pour qu’ils ouvrent les yeux.
Hubert_Lambin
Un reportage sur Tchernobyl montrait que les animaux, s’ils n’étaient pas spécialement en superforme dans la zone d’exclusion vivaient tout de même plus longtemps que près de zones agricoles. Les pesticides sont déversés par tonnes tous les ans et finissent par devenir plus dangereux que l’atome.
Doss
MisterGTO:<br /> Et si tu dis qu’on a le temps, les populations ne feront rien pour changer les choses car on a le temps<br /> Ya deux écoles, je ne pense pas qu’en exagèrent les choses pour faire peur au population que ce soit efficace vue que les populations de certain pays on mis au pouvoir des climatosceptiques. Car quand tu exagère il est facile pour les opposants de démonter tes arguments.<br /> Comme les incendies en Australie ou on met tout sur les dos du réchauffement climatique alors qu’en 69, 70, 74 et 75 les incendies était bien pire, il y a aussi eu 2002 avec 38M d’HA contre 10M aujourd’hui. Franchement quand tu sais ça, tu doute forcement que le réchauffement climatiques est le seul responsable de ces incendies.
marc6310
Peux-tu sourcer tes chiffres, moi, en 2019-2020 pour le moment j’ai :<br /> +8 000 000 ha<br /> 2000 maisons détruites<br /> au moins 26 morts humaines<br /> 1.25 milliard d’animaux morts<br /> Soit le plus ravageur de tous les temps.<br /> Flourish<br /> Historique des incendies en Australie - km brules<br /> A Flourish data visualisation by Les Echos<br />
raymond_raymond
Hé oui camarade leur connaissances sont très limitées, pour eux les scientifiques du climat sont des dieux aucune de leur thèse ou parole ne peuvent être contredites sous peine d’expiation, ces bobos écolos lobotomisés à bfm me feront toujours rire, bon dans le tas il y en a quand même un qui a trahi sainte Greta, le pauvre il va être exclu pour faute grave
raymond_raymond
Mec fait gaffe t’es entrain de mal tourné là, tu vas pouvoir bientôt rentrer dans ma secte
galaxyexpress999
J’ai rarement vu un troll aussi médiocre.
galaxyexpress999
C’est quoi la prochaine étape ? Antivax ? Chem trails ?
jedi1973
&lt;&lt;ont ainsi pu identifier des faisans, des renards, des chiens viverrins, des lièvres japonais, des macaques et surtout des sangliers&gt;&gt;, oui surtout que dans les 100 especes recensées, aucune n’est de gros predateur ( ours, tigres, lion, loup,etc…) sinon…
Comcom1
Il ne parle pas des scientifiques mais de la « propagande religieuse écologique » et il a bien raison, tout est bon et prétexte à nimporte quel ânerie pourvu que ce soit « écolo » c’est bon pour la planète lol.
Hiro_kool
Ce qui serait très intéressant à faire serait de créer 2 sujets l’un serait « pour le réchauffement climatique » et le second « contre le réchauffement climatique » ainsi on pourrait avoir des avis construits sans propos négatifs sans compter une culture plus étendue au vue des avis différents . Je penses qu’il serait intéressant aussi de ne pas avancer de propos sans utilités ex: « je suis contre toi point ». Qui serait pour la création de ces deux sujets?
yrd
L’idée c’est quand même de préserver notre espèce, au moins d’essayer d’agir quand on en a encore les moyens !
Doss
Source wikipedia et libération https://www.liberation.fr/checknews/2020/01/12/est-il-vrai-qu-en-1974-l-australie-a-connu-des-incendies-bien-pires-qu-aujourd-hui_1772289 on parle de 100 millions d’hectares en 75 contre 10 millions aujourd’hui. Donc les Echos je pige pas sur quoi il ce base. En 2002 c’était dans des zones inhabité donc il en parle même pas.<br /> Et tu confirme ce que je dis c’est que les médias veulent dramatisé la situation d’aujourd’hui, alors qu’il n’y a pas besoin, qu’ils raconte n’importe quoi par omission et donne des munitions au climatosceptique, pour le coup l’article de libération est plus constructif.
Fodger
Oui jusqu’à un certain point et ce point nous sommes en train de l’atteindre et c’est sans équivoque.
utada_hikaru
Article gerbant désolé, il y a eu pire mais ce n’est pas comparable, comme à chaque fois ils trouvent des excuses pour faire un petit coup de propagande et nous place leur fameux changement climatique(causé par l’Homme ils n’ont plus besoin de préciser, le lavage de cerveau a été suffisant), ces feux ont probablement été causé par l’Homme en effet, accidentel ou criminel mais ils se gardent bien de le dire.<br /> Par exemple le Rhin en 1540 dû à l’énorme sécheresse qui a touché l’Europe est tombé à 10-15%, on pouvait le traverser à pieds, 2003 il est tombé à 50%, je suis sur que ces journalo*** pourrait te faire un article « En 1540 le Rhin est tombé à 10-15% mais ce n’est pas comparable à 2003 », en effet ce n’est pas comparable mais eux t’expliquerait que 1540 c’est arrivé une fois(alors que l’on a pas les donnés des autres années de cette époque, là on l’a parce que c’était exceptionnel) alors que de nos jours ça tombe souvent à 50-60% et blabla, ils te feraient un « oui mais » comme d’habitude, si tu es attentif tu verras que très souvent ils font des articles comme ça pour minimiser le passé et amplifier le présent.<br /> Et stop de dire climatoseptique ok, toujours cataloguer les personnes qui ne vont pas dans le sens de la masse, les mettre dans des cases genre ce sont des id*ots.
Killer99
Certains n’ont pas du lire l’article complètement. On parle bien de la nature qui prospère en L’ABSENCE de l’Homme… Cela indique donc bien que notre activité actuelle et notre mode de vie pose problème a la Nature. Je ne suis pas Fan de Greta, pour moi elle est un peu dans l’extreme. Néanmoins il est clair que l’Homme devrais songer a trouver des compromis.
fromage
Comme le dit bien l’article que tu cites, c’est pas du tout comparable…<br /> Dans un cas (1974), on avait des feux de savannes (zones sèches). Suite à d’intenses précipitations, la végétation avait beaucoup grossi, et a beaucoup brulé une fois les pluies passées (pendant la saison normale des feux de forêts).<br /> Aujourd’hui ce sont les forêts humides qui brulent, suite à une grosse sècheresse, à une vague de chaleur, et en dehors de la période habituelle de feux de forêts.<br /> Dire « les feux d’aujourd’hui, c’est rien, on a vu 10 fois pire en 74 », c’est un peu comme comparer les deux de forêts en dans le nord de la France ou en Allemagne à ceux du bassin méditerranéen: 100 000 d’hectares brulées au Portugal (sur une saison), c’est relativement fréquent, et normal. Les écosystèmes y sont adaptés. 100 000 en Allemagne, ce serait un désastre écologique.
Doss
Je suis en partie d’accord et je dis climatosceptique pour mètre les 2 extrêmes dos à dos les deux extrêmes pour moi la vérité ce trouve au milieux mais elle est inobible.<br /> Mais il est vrais qu’on ne doit pas utiliser un événement exceptionnel pour démontré le changement climatique, c’est de la connerie et un non sens. Par contre montrer que la fréquence de certaine événement qui était exceptionnel ne le devient plus comme canicule a chaque été c’est bien plus fiable et ça démontre bien une changement de climat.<br /> @fromage je ne dis pas le contraire mais ça reste un événement exceptionnel avec peut etre comme facteur aggravant le réchauffement climatique mais en 1850 cette zone a eu 5 millions d’hectare ravagé c’est moins pire qu’aujourd’hui, ok, mais le réchauffement climatique n’avait même pas commencé à cette époque, t’explique ça comment ?<br /> Et https://edition.cnn.com/2020/01/07/australia/australia-fires-police-action-trnd/index.html
fromage
En réponse à utada_hikaru …<br /> Et devine qui les identifie et les décrits ce genre d’évènements climatiques ? les mêmes scientifiques qui te disent que le changement climatique (actuel ET à venir, parce que le problème c’est surtout ce qui va venir, vu les quantités de CO2 et CH4 qu’on met dans l’atmosphère)?<br /> Donc à un moment il va falloir être cohérent. Soit tu leur fais confiance quand ils te disent que vraiment, aujourd’hui, on va dans le mur, soit tu leur fais pas confiance, mais dans ce cas ne vient pas utiliser leurs propres résultats pour bâtir tes théories …<br /> En l’occurence l’évènement de 4200 BP (et les autres, il y en à plein), les climatologues les connaissent bien et les utilisent pour tester leurs modèles. Et c’est vraiment mineur comparé au réchauffement à venir si on reste sur la tendance actuelle des émissions de gaz à effet de serre …
fromage
doublon
Comcom1
Juste pour info : la nature prospère aussi avec notre présence lol<br /> L’article souligne que malgré un environnement qui paraît hostile ça n’a pas empêché la nature de continuer à se développer (à l’inverse de ce que soutiennent certains climatoseptiques qui disent que la planète deviendrait un cailloux infertile, et bien finalement : non)
fromage
@Doss<br /> Les feux sont un phénomène naturel, il y a de fortes variations d’une année sur l’autre pour les feux. D’une part, une fois que la végétation a brulé, elle ne rebrule pas avant quelques années (le temps qu’elle repousse, la périodicité dépend des écosystèmes), d’autre part, les conditions météo on un fort impact (sècheresse, température), et elles varient d’un an sur l’autre.<br /> 2019-2020 est évidemment une année exceptionelle en Australie, cependant, à cause du changement climatique, les conditions de température et de sècheresse qui ont cours aujourd’hui sont beaucoup plus probable (et le seront encore plus à l’avenir), qu’elles ne l’étaient il y a 50 ou 100 ans … Remarques que une grosse année au 19eme siècle (1850), c’était 5 millions d’hectares. Aujourd’hui, on est à 10 millions, alors qu’on est que début janvier et qu’on a des moyens bien supérieurs pour combattre les feux …<br /> Et ton lien cnn: que quelques abrutis aient déclenché des feux, c’est pas impossible, mais c’est anecdotique: ça aurait brulé de toutes façons, vu les conditions de sècheresse et de température.
Doss
fromage:<br /> Et ton lien cnn: que quelques abrutis aient déclenché des feux, c’est pas impossible, mais c’est anecdotique: ça aurait brulé de toutes façons, vu les conditions de sècheresse et de température.<br /> Et je doute qu’en 1850 que ce genre d’abrutis existaient. Et sérieux en disant que ça aurait bruler sans eu c’est tellement n’imp que tu perd tout crédibilité.
Polo1
La preuve en Australie ce sont les humains qui détruisent la forêt par le feu et des milliards espèces disparus !
fromage
Donc en 1850, c’était pas des pyromanes, mais en 2020, ça ne peut que en être … bonjour la logique …<br /> Le gros des feux, c’est les éclairs qui les déclenchent (orages secs, fréquents en Australie).<br /> Tiens, si tu parles anglais …<br /> Vox – 9 Jan 20<br /> The viral false claim that nearly 200 arsonists are behind the Australia...<br /> Only a handful of fires were deliberately ignited. But that didn’t stop people from spreading misinformation.<br />
alex76
commentaire affligeant d’un vieux climatosceptique… Vous fustigez l’instrumentalisation d’une fillette, mais vous vous servez d’elle pour dénoncer une écologie radicale voir religieuse. L’effondrement du vivant, les catastrophes climatiques en cours sont réelles et désormais visible sauf pour l’aveugle qui préfère se réfugier dans le déni. Vous n’avez probablement pas côtoyé les plus grands scientifiques car vous ne comprenez RIEN!. 1: les animaux vivent là où l’homme n’est pas, pour autant cela ne signifie pas qu’ils sont en bonne santé en milieu contaminé. 2: Ce n’est pas parce qu’il y a des approximations et des incertitudes sur le rythme et les conséquence du réchauffement qu’il faut le nier et faire comme si tout allait bien. Moi ce qui m’insupporte c’est la propagande de la religion consumériste et capitaliste de saint Emmanuel qui prédit que tout va bien et qu’il faut de la croissance et le petit peuple d’abrutis qui y adhère.
alex76
BFM lobotomise les pro croissance et les climatosceptiques dans le déni (dans ton genre), ne mélange pas tout. C’est pas parce que tu peches du poisson chez toi que le biodiversité se porte bien. C’est pas parce qu’il a neigé hier chez toi que le réchauffement climatique n’existe pas…
alex76
Comcom1 … LOL ! Les animaux ne sont pas conscients de la contamination radioactive et vont peupler des zones inhabitées qu’ils ressentent comme moins hostiles… voila ce que dit l’article. Quant aux mutations génétiques et aux maladies que développeront ces espèces en présence de Cesium et autres radioéléments, c’est une autre histoire. Mais là j’ai du vous perdre. Par ailleurs vous ne savez même pas ce qu’est un climatosceptique LOL … le climatosceptique est celui qui nie le changement climatique anthropique. Anthropique ça veut dire d’origine humaine, je vous aide un peu… allez prendreun livre et instruisez vous avant de vous ridiculiser sur la toile
Lapoutrepierre
A enfin un commentaire intelligent ! La terre va s’en remettre certes, mais à l’issue de l’extinction en cours … il va rester quoi, des scorpions, des cafard
Feladan
Et ?<br /> Je crois que t’as pas bien compris le délire : on s’en fiche de jouer sur la sémantique comme tu le fais. D’ailleurs pourquoi ? Est-ce que vu que la terre va survivre in fine, c’est mieux ?<br /> C’est un raccourci, certes, mais l’humain, lui, va drastiquement subir tout ça, ainsi que de nombreuses espèces. Mais j’imagine que c’est plus intéressant de jouer sur la sémantique <br /> raymond_raymond:<br /> les premiers complotistes c’est vous, mais bon vous paierez bientôt vos croyances<br /> Moi ce que je vois, c’est que vous utilisez bien trop le mot « croyance » (quasi chaque commentaire).<br /> Et comme je dis souvent : dans le combat religieux - science, ce sont les religieux qui utilisent en premier le vocabulaire de la foi .<br /> (Sous entendu ici : le premier à avoir des croyances, c’est celui à taxer les autres d’en avoir. Nous, on emploi pas ce type de mot. Vous êtes le premier à utiliser tous les mots : croyance, religion, secteetc etc)<br /> Regardez les mots que vous utilisez, cela vous ouvrira peut être un peu les yeux.<br /> raymond_raymond:<br /> je sais de quoi je parle car j’ai bossé en relation avec les plus grands scientifiques de ce monde et même discuté avec certains<br /> Ouah, il est scientifique ? Il doit être haut placé ?<br /> raymond_raymond:<br /> Je suis pécheur en eau douce<br /> Ah ouais non en fait.<br /> Comment voulez-vous qu’on vous prenne au sérieux après ? . D’un côté on a un consensus scientifiques, des preuves, des relevés, des modèles de prévision, de l’autre… Vous et quelques centaines de diplômé en science diverses aujourd’hui, ayant des liens étrange avec l’hydrocarbure…
Feladan
fromage:<br /> Donc à un moment il va falloir être cohérent. Soit tu leur fais confiance quand ils te disent que vraiment, aujourd’hui, on va dans le mur, soit tu leur fais pas confiance, mais dans ce cas ne vient pas utiliser leurs propres résultats pour bâtir tes théories …<br /> Tu ne peux pas demander ça. Malheureusement c’est l’arme principale des dénialistes : la sélection d’information. Tout, n’importe quel argumentaire que j’ai vu ici des plus fervents, sont sous cette règles (sans exception).<br /> Il te faut prendre des informations, oublier ce qui ne te va pas, et monter des théories. Si tu peux un peu critiquer les auteurs, tu es gagnant à 100%.<br /> Je n’ai jamais vu un seul argument plausible, contrairement à ce qu’il a dit ou soit disant « il a essayé d’expliquer mainte fois ». J’en ai pourtant vu : des critiques de données (mais sans en apporter en retour), réchauffement sur d’autres planètes, des comparaisons loufoques d’ères terrestres, des « nombres de scientifiques » essayant de faire croire que beaucoup remettent en cause (alors qu’ils ne sont même pas une poignées), des exemples types « regardez là, l’eau n’a pas montée, fake !!! » etc etc.<br /> Mais bien entendu, chaque hypothèse est basée sur quelques chiffres (non expliqué, sortis du contexte), le tout en oubliant tous les autres.
jaceneliot
Et oui. D’ailleurs c’est pareil à Chernobyl. Il y a des espèces hyper rares qui sont revenues, et la faune se porte super bien. Comme quoi faudrait un jour arrêter avec cette mystérieuse et dangereuse peur du nucléaire. Même les pires catastrophes sont pas si terribles. En tout cas, le nucléaire a moins tué que l’énergie hydraulique. En fait, si on interroge le nombre de morts par kWh fourni, le nucléaire est la source la plus sure. Me croyez pas : interrogez les organismes les plus compétents et scientifiques. Par exemple l’UNESCAR (ONU) qui dit que les conséquences humaines de Cherbobyl sont faibles et que la radiation à Fukushima a fait…0 morts.
jaceneliot
C’est marrant, puisque les scientifiques ont constaté (mis à part quelques insectes il est vrai) une espérance de vie tout à fait normale et une bonne santé dans les populations qui ont repeuplé Cherobyl. Mais tu dois avoir des éléments que les scientifiques n’ont pas.
jaceneliot
Je vois un espèce de débat hyper stérile dans les commentaires. En gros, des pro-nucléaires s’opposent à des pro-climat. Sauf que les deux oublient qu’à l’heure actuelle, le nucléaire est la meilleure source d’énergie pour le climat et pour la santé. Dur à entendre quand on a été formaté tout sa vie à croire que le nucléaire c’est le mal, mais néanmoins vrai. Il y a une MULTITUDE d’analyses scientifiques, de méta-analyses qui montrent que Chernobyl a eu des effets assez limité, que Fukushima n’a fait aucun mort, et plein de scientifiques se sont intéressé à l’aspect sociologique de la peur du nucléaire.<br /> Spoiler Alert<br /> Le nucléaire est la source d’énergie qui a le moins tué de l’histoire de l’énergie humaine.<br /> Si on sait que les hydrocarbures tuent par millions (pollution, etc.), on sait moins que les barrages ont beaucoup tué, et on sait encore moins que les éoliennes et panneaux solaires, du fait du peu d’énergie à l’unité et du nombre à installé, tuent pas mal (chutes lors de l’installation, accident du travail). En comparaison, le nucléaire qui nécessite très peu d’installations pour une énorme quantité d’énergie ont tué très peu, accidents compris (quelques milliers de morts à Chernobyl et 0 au Japon).<br /> Deuxième chose : c’est actuellement la seule source d’énergie sérieuse qui a la fois coûte peu cher (faible coût d’entretien et très vite rentabilisé, énergie par chère et dure entre 60 et 80 ans). Contrairement à la propagande actuelle des capitalistes « verts », l’éolien et le solaire, une fois pris en compte le prix du stockage, nécessaire, revient TRÈS cher. Encore trop cher. Et beaucoup, beaucoup plus consommateur d’énergie et surtout de matériaux pour sa construction.<br /> Pour l’instant, seul le nucléaire semble possible pour combatte à la fois la contrainte énergétique (fin des hydrocarbures) et le réchauffement climatique. C’est la seule source qu’on aie qui soit fortement décarbonnée et qui produise en masse.<br /> J’espère avoir réveillé au moins une personne.
marc6310
Une catastrophe ne se mesure pas uniquement en nombre d’humain mort … Autrement les feux d’Australie seraient pas si grave que ça puisqu’il y a eu que 26 morts … Comparé a l’avion anéanti par l’Iran c’est des broutilles et pourtant les répercussions sont infiniment plus grave en Australie sur la durée.<br /> Et franchement je pense pas que la majorité du débat de cet article soit le sujet du nucléaire, mais plutôt sur les impacts de l’homme de manière générale et les répercussions désastreuses sur le vivant.
jaceneliot
L’impact de l’homme est énorme, mais peu de gens comprennent qu’en 2020, la source d’énergie la moins polluante et qui a le moins d’effets négatifs est bel et bien le nucléaire. Sinon je suis d’accord avec toi, je brandissais l’argument du bilan humain parce que je sais que c’est souvent une des choses mises en avant par les anti-nucléaires. Mais cet article explique en soit que les effets sur l’environnements sont finalement assez light. Je dis pas que le nucléaire c’est parfait, que les accidents c’est rien du tout. Mais les gens ont une image biaisée (et la série Cherbobyl va rien arranger) des dangers des radiations et du nucléaire en général. Ca fait peur parce que c’est amalgamé à un mal invisible, et aux bombes. Y a tout un fantasme autour (Fallout, post-apocalyptique) et un énorme amalgame fait. C’est ce que je veux montrer. Parce ce que, pour reprendre tes termes, faut bien comprendre que c’est soit le nucléaire massif, soit on continue comme maintenant, et les effets négatifs du nucléaire c’est des broutilles à côté de ce qu’on va prendre sur la tronche en cas de récession et avec les changements climatiques. Je préfère voir 100 centrales nucléaires péter sur Terre que devoir faire face à une société qui s’effondre parce qu’elle n’a plus d’énergie ou de voir arriver 250 millions de réfugiés climatiques et des effets désatrueux partout sur la planète (sécheresse, hausse des océans, destruction d’écosystèmes, chute du rendement céréalier, etc. etc. etc. etc.).
Feladan
jaceneliot:<br /> Sinon je suis d’accord avec toi, je brandissais l’argument du bilan humain parce que je sais que c’est souvent une des choses mises en avant par les anti-nucléaires<br /> D’autant que si on veut être tatillon ce n’est même pas un argument anti-nucléaire, le bilan humain des catastrophes nucléaires n’est pas tant de la faute du nucléaire en lui même, mais plus un problème humain à de nombreuses raisons, erreurs humaines volontaires ou non, géopolitique et politique.<br /> Il n’y a qu’à voir la série Tchernobyl pour comprendre que ce n’est pas tant l’évènement en lui même, mais plutôt les dirigeants qui ont posés problème, tant dans le négationnisme que dans les résolutions tardives.<br /> D’ailleurs, Fukushima est à un cran nettement en dessous, malgré ses 1700 + cancers prédit.<br /> Il est clair que le bilan humain du nucléaire est vachement en dessous du reste
juju251
utada_hikaru:<br /> Et stop de dire climatoseptique ok, toujours cataloguer les personnes qui ne vont pas dans le sens de la masse, les mettre dans des cases genre ce sont des id*ots.<br /> Ce n’est pas mieux de dire que ceux qui « croient » au réchauffement climatique sont des « réchauffistes ».<br /> (Je ne dis pas que c’est ton cas, mon message est général).
dfinit
Je suis souvent plus enclin a travailler avec les gens en cherchant entente.<br /> Mais dans ton cas, tout en courant le risque de la censure, je dois le dire: va chercher de l’aide.
Napseis
C’est presque un bon raisonnement, sauf que non. Là, le facteur humain a justement été supprimé.
Napseis
merci j’ai bien rigolé.<br /> « j’ai bossé en relation avec les plus grands scientifiques de ce monde et même discuté avec certains ». Parce que tu peux bosser en relation avec des gens sans discuter avec eux toi ?
Killer99
La nature prospère avec nous ? Tu as vu le nombre d’espèces en voix d’extinction et celles qui ont déjà disparues ? on parle du problème des abeilles ?
utada_hikaru
Mais tout le monde croit au réchauffement, c’est juste la responsabilité humaine auquel on adhère pas, le climat ça doit être des milliers et même plus de paramètres mais le seul responsable c’est le co2 dû à l’activité humaine alors que le co2 dans l’histoire de la terre a connu des variations très importante, le co2 a été a presque 8000(415 aujourd’hui) et il faisait 7° de plus.<br /> On nous dit aussi qu’il y a 3 millions d’années il y avait autant de co2 qu’aujourd’hui avec 2-3° de plus donc il n’y a clairement aucune corrélation entre co2 et température, ils perdent leur temps sur cette obsession.<br /> Et puis petit calcul, 280 machin de co2 début du 19ème, dès là ça monte légèrement avant même l’ère industrielle, aujourd’hui ils disent 415 dont 15% dû à l’activité humaine(d’après eux) soit 62.25, on arrive à 352.75 sans l’activité humaine soit une hausse naturelle de 72.75 donc en vrai la Terre est dans une phase naturelle d’augmentation de son co2 même sans l’Homme le co2 augmenterait, on va nous dire oui mais à cause de l’Homme c’est pire, en quoi c’est pire? L’Homme vit, utilise les ressources à sa disposition, en quoi c’est un problème, qu’ils arrêtent de nous faire ch* avec leur morale, qu’ils aillent vivre en forêt à poil si ce mode de vie les dérange.<br /> L’Homme n’est pas responsable du réchauffement climatique, cela c’est déjà produit il n’y a pas si longtemps https://fr.wikipedia.org/wiki/Événement_climatique_de_4200_BP sans qu’il y ait d’augmentation du fameux co2, quelle arrogance de croire que l’on peut contrôler le climat, l’Homme est responsable de beaucoup de saloperie mais étrangement ils ne s’y attaquent pas, c’est tellement plus simple de s’attaquer à un truc invisible.
Comcom1
Oui<br /> Mais combien se sont éteintes sans que nous responsables, quand bien même, se seraient-elles éteinte quand même…<br /> Vous prenez la nature pour le monde des bisounours mais sans même notre action la nature est cruelle.<br /> Sans compter qu’en parallèle combien de nouvelles espèces ont vu le jour.<br /> La planète a déjà connu plusieurs extinction on est quedal à l’échelle de l’horloge planétaire et elle s’en sort toujours très bien (la preuve on existe, la preuve dans le cas de l’article il y a bel et bien toujours de la vie)<br /> Pas de souci, les abeilles il y en a toujours et on y fait attention, je dirais même on y fait toujours plus attention (bon c’est sur que c’est pas dans le métro parisien qu’on trouve beaucoup d’abeilles )
MisterGTO
utada_hikaru:<br /> L’Homme vit, utilise les ressources à sa disposition, en quoi c’est un problème, qu’ils arrêtent de nous faire ch* avec leur morale, qu’ils aillent vivre en forêt à poil si ce mode de vie les dérange<br /> Plus tu écris, plus tu sombres dans le n’importe quoi, c’est pas possible<br /> Tu vois pas en quoi c’est un problème ?<br /> Les ressources disparaissent (même le sable pour construire commence à manquer)<br /> Les océans s’asphixient sous le plastique<br /> La pollution atmosphérique fait des ravages<br /> La faune disparaît<br /> Les abeilles disparaissent avec les problèmes dramatiques que cela provoquera<br /> La planète brûle par notre faute (t’auras beau nier, cela ne changera pas la réalité)<br /> A part ça notre mode de vie est parfait
Killer99
Oui il y a tjs des abeilles, mais de moins en moins…<br /> https://www.nationalgeographic.fr/environnement/disparition-des-abeilles-hecatombe-involontaire<br /> Et non, on n’y fait pas plus attention qu’avant<br /> Le Monde.fr – 27 Aug 19<br /> Disparition des abeilles : comment l’Europe a renoncé à enrayer leur déclin<br /> Depuis l’introduction des insecticides néonicotinoïdes, il y a moins de trente ans, les trois quarts des populations d’insectes volants ont disparu. Cet été, l’Union européenne a renoncé à protéger rapidement ces pollinisateurs.<br />
newseven
Je ne suis pas sûr d’être au mème diapason .<br /> Moi ce que je comprend dans cette article ; c’est la banalisation des effets de la radiation.<br /> D’abord Le titre.<br /> Fukushima : là où les êtres humains ont disparu, la faune s’est largement développée<br /> Fukushima la centrale qui a eu une catastrophe.<br /> humains<br /> faune s’est largement développée après la catastrophe?<br /> Dans l’article il est très bien écris<br /> Plus de 20 espèces différentes prospèrent<br /> prospèrent qui est un mot assez bizarre dans ce contexte.<br /> prospèrent est un mot très positif , attractif et que tout va bien.<br /> Comme le fait que la radiation n’a aucun effet sur la prolifération des espèces.<br /> L’effet des l’être humain ne fait aucun doute pour les autres espèces.<br /> L’humain est une espèce très dominatrice.<br /> Pas là le problème.<br /> Le problème c’est de faire une campagne de banalisation des effets de la radiation sur la prolifération des animaux en écrivant Fukushima , la faune s’est largement développée , Plus de 20 espèces différentes prospèrent ect ect ect.<br /> C’est comme dire d’un moyen subjective que vous pouvez retourner chez vous parce-que comme vous voyer mème la vie reprend son cours normal et prospère.<br /> Autre chose qui est intéressant c’est que cette article est écrie dans un pays ou qu’il y a beaucoup de centrale nucléaire.
Comcom1
Et bien si, il y en a :<br /> http://www.forumphyto.fr/2017/02/02/pollinisation-manuelle-en-chine-une-mystification-apido-mediatique-francaise/<br /> Et ce n’est pas parce que les chinois font n’importe quoi sur leur production agricoles que le reste du monde le fait aussi. En France les agriculteurs font particulièrement attention aux abeilles, certains produits nocif pour elles ont été interdits à l’utilisation et de manière générale les agriculteurs ne traitent qu’à certain moment de la journée, du moins ils ne traitent pas lors des heures de vol des abeilles (en plus du bon sens, c’est interdit mais ça c’est pour ceux qui potentiellement n’avait justement pas ce bon sens), tous les agriculteurs que je connais sont particulièrement sensible a ce sujet et si tu n’en n’est pas convaincu renseigne toi auprès des personnes car les articles… aujourd’hui on entend tout et nimporte quoi pourvu que ça fasse écolo ça ne donne que de l’agri bashing, la population qui n’y connait rien et ne cherche même pas à se renseigner ne fait que se mettre des idées en-tête plutôt que de prendre le temps de savoir ce que nos agriculteurs font vraiment dans les champs. De ce fait il ne font que stigmatiser un métier pourtant essentiel et qui, s’il venait à disparaître nous ferait d’autant plus bouffer de la saloperie importée de d’autre pays qui eux n’ont pas du tout les mêmes règles que nous (sachant que c’est déjà le cas cf. Le glyphosate retrouvé dans du blé, ça n’a été retrouvé que dans du blé importé car en France on n’a JAMAIS utilisé de glyphosate sur les cultures mais uniquement en interculturel (entre 2 cultures) mais pourtant on est venu tapé sur les paysans français…<br /> Bref faut pas s’arrêter à 3 lignes dans les articles même si quand un sujet fait le buzz tous les médias répètent en chœur le beau discours qui rapportent car ils ne savent plus faire de l’info
seby92
Malheureusement, Raymond tu n’apportes aucune preuve. Tu ne fais que dénigrer ceux qui en apportent pour essayer de prouver qu’ils ont tord.<br /> Tu peux croire ou ne pas croire, mais croire au extra terrestre ne prouve pas qu’il existe et ne pas y croire ne veut pas dire qu’ils n’existent pas.<br /> Par contre tant que l’on aura pas visiter tout l’univers, on ne pourra pas prouver qu’il n’existe pas alors qu’il suffit de trouver une trace de vie ancienne sur mars pour savoir qu’ils ont existé.
utada_hikaru
Ok mais tu entends les escrolos sur ces sujets? Nan ils te baratinent sans cesse avec l’arnaque du co2 au lieu de parler des vrais problèmes, et les feux en Australie, oué c’est à cause d’hommes et/ou femmes qui les ont allumé accidentellement ou de façon criminelle.<br /> La faune ne disparaît pas, la terre est plus verte qu’avant https://www.nasa.gov/feature/ames/human-activity-in-china-and-india-dominates-the-greening-of-earth-nasa-study-shows donc tu vois que tu dis n’importe quoi mais pour confirmer mes dires, voici un article d’un média de propagande.<br /> https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/06/21/pourquoi-le-verdissement-de-la-terre-n-est-pas-qu-une-bonne-nouvelle_5479913_4355770.html la terre est plus verte mais ce n’est pas une bonne nouvelle et ils te font un article de propagande derrière, c’est quand même hallucinant, ouvrez les yeux, si ce n’est pas de la manipulation qu’est ce que c’est? Toujours mais toujours quand il y a une info positive sur la planète il y a le fameux « oui mais ».
dFxed
Si vous aviez seulement pris le temps de lire les sources que vous citez (c’est bien ça par contre), vous sauriez que l’article de la NASA et celui du monde sont totalement du même bord.<br /> The researchers point out that the gain in greenness seen around the world and dominated by India and China does not offset the damage from loss of natural vegetation in tropical regions, such as Brazil and Indonesia. The consequences for sustainability and biodiversity in those ecosystems remain.
Maka
Il s’est fait hara-kiri <br /> Il a fallu un commentaire d’un climatosceptique qui n’a d’ailleurs surement pas compris l’article pour enflammer le débat. Pourtant il ne traite que des conséquences de l’accident de Fukushima.<br /> J’ai adoré le commentaire d’une personne nous vantant les mérites du nucléaire sans jamais évoquer les déchets qui résulte de l’usage de cette technologie… assez affligeant.
newseven
Cette article n’est rien d’autre que la promotion des central nucléaire ( une sorte de publicité déguisé ) pour que avec le fil du temps inconsciemment vous acceptez l’idée qu’un centrale nucléaire n’est pas une si mauvaise chose qua çà…<br /> C’est de la familiarisation du publique pour faire croire que les effets de la radiation n’a effet sur la faune .<br /> Mais c’est faux.
Feladan
utada_hikaru:<br /> et les feux en Australie, oué c’est à cause d’hommes et/ou femmes qui les ont allumé accidentellement ou de façon criminelle.<br /> Oui oui, bien entendu. .<br /> Cela n’a rien à voir avec le fait que l’Australie à connu son années la plus chaude ou l’anormalité des vents. Cela n’a joué probablement aucun rôle dans l’ampleur .<br /> La faune ne disparaît pas, la terre est plus verte qu’avant<br /> On en parle de ton amalgame faune et flore ? Comment on peut prendre au sérieux après…<br /> la terre est plus verte mais ce n’est pas une bonne nouvelle<br /> Et c’est parfaitement logique. L’écosystème est une balance, chaque chose affecte les choses voisine. Chaque modification brusque, apporte des problèmes. C’est pourtant la base de la logique. Mais ceux qui sont à contre courant sur la cause humain, s’arrêtent systématiquement en milieu de raisonnement pour essayer de faire valeur de point de vu bancals.<br /> Si demain, il y avait plus d’eau sur terre, il y aurait un impact négatif sur la vie.<br /> Si demain, il y avait plus d’oxygène dans l’air, il y aurait un impact négatif sur la vie.<br /> Le climat est une balance, que tu le veuilles ou non, que tu arrives à le comprendre ou non.<br /> Sérieusement, il n’y a toujours aucun argument valable dans tes commentaires… Comme dis @MisterGTO , plus tu écris, plus tu sombres dans le n’importe quoi.<br /> On nous dit aussi qu’il y a 3 millions d’années il y avait autant de co2 qu’aujourd’hui avec 2-3° de plus donc il n’y a clairement aucune corrélation entre co2 et température<br /> Argumentaire totalement bancal. Comparer des millions d’années de différence et en tirer une conclusion. C’est complétement absurde. On a déjà du mal à comprendre comment notre climat actuel fonctionne, et toi tu te base sur 3 millions d’années . Il y avait peut être plus de Co², qui sait, mais peut être que le climat de l’époque avait également un meilleure moyen de le recycler ? Peut être que la vie avait moins besoin d’oxygène ? Peut être que des millions de km il n’y avait pas l’ombre de vie à cause de ce Co² ? Bref, tu arrêtes ton raisonnement sur un chiffre, et tu ne vas jamais plus loin pour comprendre que c’est totalement incomparable. Si tu en tire une conclusion avec ça, c’est que t’es un piètre scientifique. Cependant c’est un élément à ne pas écarter, certes.<br /> L’Homme n’est pas responsable du réchauffement climatique, cela c’est déjà produit il n’y a pas si longtemps<br /> Encore une fois, que ce soit produit avant, n’est pas un argument qui invalide le consensus mondial. Rien ne dit que l’humain n’a pas justement accélérer un nouveau cycle, ou modifié quelque chose qui aurait du se produire dans des milliers d’années naturellement, et moins abruptement. Et c’est là, le discours scientifiques. L’humain n’est pas « responsable à 100% », il est un facteur accélérant et aggravant. Il est responsable de la non-adaptation de la Nature au changement abrupte qu’il produit.<br /> Ce sont des arguments incomplets et bancals, navré. De la même trempe que ceux qui disent « sur Mars ça se réchauffe, alors c’est pas nous !!! ».<br /> D’ailleurs, encore une preuve que vous êtes systématiquement incomplet : l’article de la NASA dit la même chose que l’article du monde. Vous n’avez pas lu entièrement, et vous vous êtes arrêté au titre =&gt; Comme systématiquement avec les dénialistes.
utada_hikaru
Citation Argumentaire totalement bancal. Comparer des millions d’années de différence et en tirer une conclusion. C’est complétement absurde. On a déjà du mal à comprendre comment notre climat actuel fonctionne, et toi tu te base sur 3 millions d’années . Il y avait peut être plus de Co², qui sait, mais peut être que le climat de l’époque avait également un meilleure moyen de le recycler ? Peut être que la vie avait moins besoin d’oxygène ? Peut être que des millions de km il n’y avait pas l’ombre de vie à cause de ce Co² ? Bref, tu arrêtes ton raisonnement sur un chiffre, et tu ne vas jamais plus loin pour comprendre que c’est totalement incomparable. Si tu en tire une conclusion avec ça, c’est que t’es un piètre scientifique. Cependant c’est un élément à ne pas écarter, certes.<br /> Mec c’est eux qui le font ça, ce sont les médias de propagande qui ont sorti cette « info » sous entendant que c’est ce qui allait se produire, 2-3° de plus, donc va leur dire ce que tu viens de me dire, il y a d’ailleurs très certainement eu un article sur clubic à ce sujet(ils sont à fond dans la propagande climatique) mais tu ne leur as pas dit ça sans doute.<br /> Avant quand il ne pleuvait pas, qu’il y avait une tempête ou tout ce que tu veux c’était les Dieux, maintenant c’est parce qu’on roule en voiture, les annonciateurs d’apocalypse ne sont pas nouveau non plus, les Hommes du futur se foutront bien de nos gu**les ça c’est sur.
Feladan
J’ai pas bien compris, dis quoi exactement ? (Je n’ai sincèrement pas compris ton message, les médias ont dit quoi et il faut que je dise quoi ? )<br /> La comparaison de millions d’années c’est toi qui vient de la faire non ?<br /> Ps: Fait gaffe, trop placer le mot « propagande » ou faire des analogies de méconnaissance scientifique, ça dessert ton point de vu, vraiment, cela n’est en rien des arguments scientifiques et c’est juste de la moquerie.<br /> Ps2 : Et le reste de mon commentaire ? On en est déjà à sélectionner que des portions qui nous arrange l’un l’autre ? . Tu as récemment dis je crois dans un autre commentaire « j’ai déjà essayé d’expliquer mais ils ne comprennent rien » . Par contre, je vois que quand on t’explique tes erreurs: amalgame faune/ flore ou que tu as mal lu ton propre article, il n’y a plus personne d’un coup , et on evite bien de répondre
utada_hikaru
Voilà pour les 3 millions d’années https://www.clubic.com/mag/environnement-ecologie/actualite-873446-rechauffement-climatique-accentue-2015.html et tout les merdias ont relayé le truc.<br /> Pour l’Australie voici la raison de la chaleur, je te sors un article d’un média de propagande comme ça tu ne crieras pas au complotisme https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/01/16/derriere-les-incendies-meurtriers-en-australie-un-dipole-particulierement-puissant_6026031_3244.html et un graphique http://www.meteo-paris.com/site/images/dmi_long.png<br /> J’ai dit la faune parce que sans doute quelqu’un avait dit la faune mais on s’en fout, la terre est plus verte en ce moment qu’elle ne l’a été il y a plusieurs décennies, tu fais exprès de ne pas comprendre et ça n’a pas été brutal, 5% de plus en 20 ans.<br /> En quoi cela peut être une mauvaise chose, plus de plantes ou d’arbres? L’équilibre dont tu parles mais bordel ça a toujours varié, il n’y a jamais eu d’équilibre, en plus je sais pas mais la verdure c’est la nature, ce ne sont pas nos routes et immeubles, comment ils peuvent dire que c’est une mauvaise nouvelle.
Feladan
Non mais je m’en fiche que les « merdias » ont relayés, tu l’as utilisé en tant qu’argument, oui ou non ? Je ne critique pas l’information, je critique ta conclusion : « il n’y a clairement aucune corrélation entre co2 et température, ils perdent leur temps sur cette obsession. »<br /> C’est totalement loufoque.<br /> Je connais les raisons pour l’Australie, et encore une fois, tu t’arrêtes sur le niveau 1 d’identification. Sans aller plus loin, interroge toi pourquoi pourquoi ces courants étaient hors norme. Allez, tu vas y arriver ! C’est ce qu’on appelle aller chercher plus loin.<br /> utada_hikaru:<br /> J’ai dit la faune parce que sans doute quelqu’un avait dit la faune mais on s’en fout, la terre est plus verte en ce moment qu’elle ne l’a été il y a plusieurs décennies, tu fais exprès de ne pas comprendre et ça n’a pas été brutal, 5% de plus en 20 ans.<br /> Je n’ai absolument rien fait exprès, il parle de quelque chose, tu réponds à côté, avec un article qui va à l’encontre même de ce que tu dis : tu ne l’as pas lu, et nous sommes plusieurs à te l’avoir fait remarqué.<br /> Tu as confondu, ni plus ni moins, tu as voulu caser ton argument bancal et HS, c’est tout.<br /> En quoi cela peut être une mauvaise chose, plus de plantes ou d’arbres?<br /> Bien je t’invite à réfléchir, nous sommes plusieurs à t’avoir indiqué que tu avais mal lu.
Stacoune
Je n’aurais pas pu mieux dire, j’en arrive effectivement à la même conclusion que vous !
Doss
Le lien du monde avec une source scientifique confirme ce que je disais…<br /> Bref a force de crier au loup à chaque fois on va avoir de plus en plus de climatosceptique.<br /> Le changement climatique est progressive, même si à l’échèle de temps de la terre c’est très rapide, donc les éventements exceptionnel du type des incendie en Australie ne peuvent avoir comme seul explication le rechaussement climatique.
blizz
Retour des animaux mais vie misérable…<br /> A Tchernobyl, un groupe de scientifiques ont noté que les animaux qui vivent dans la zone d’exclusion mènent une vie misérable. Ils ont notamment observé que des oiseaux capturés dans la zone d’exclusion avaient un cerveau légèrement plus petit et un taux de cataractes plus élevé. Ces oiseaux souffraient aussi d’albinisme partiel, de tumeurs, et présentaient des becs, des queues et des yeux déformés.
benaordure
Les ecolos disent que le nucléaire c’est le mal que Tchernobyl et récemment Fukushima mettent la Terre en péril. Bon apparemment les animaux s en accomodent bien. On peut même dire que les accidents nucléaires sont bénéfiques à la faune au final.<br /> Les discours écolos autoproclamés sont dementis par les faits.<br /> En attendant grace àeux on est reparti avec le charbon en Allemagne. Charbon qui produit le Co2 qui provoquerait le réchauffement et donc la fin du monde d ici peu. Comprenne qui pourra …
benaordure
Ca n arrive jamais ailleurs, meme chez les humains les déformations congénitales
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Carte microSDXC SanDisk 128 Go pour Nintendo Switch à -27% en Soldes chez Amazon
Soldes : les écouteurs sans fil Philips UpBeat à moins 30%
CES 2020 : Roland lance Go:Livecast, et fait de votre smartphone un studio de streaming
CES 2020 : Caterpillar dévoile son nouveau smartphone ultra-résistant
Soldes Cdiscount : TOP 5 des meilleures offres sur les PC portables Acer, HP et Asus
Sur un plateau | ROOT : La ferme des animaux
Des chercheurs mettent un accélérateur de particules sur une puce en silicium
Apple, accusée d'avoir volé les secrets commerciaux d'une société pour la partie santé de l'Apple Watch
Guru, la start-up qui veut tout recharger... mais sans fil
Insolite | Il faudrait 19 ans et plus de 168 000 dollars pour télécharger tout Pirate Bay
Haut de page