Un groupement de médecins et d'experts en biotech cherche à augmenter la durée de vie humaine jusqu'à 120 ans

Thibaut Keutchayan
Publié le 05 octobre 2021 à 08h00
© Shutterstock
© Shutterstock

Atteindre une espérance de vie de 120 ans en employant la blockchain, telle est l'ambition de la Logevity Science Foundation qui consacre à son projet un budget équivalent à un milliard de dollars.

Acceptant également les dons en crypto-monnaie, cette Fondation suisse se donne un cap de dix ans pour accélérer la recherche dans ce domaine et, surtout, trouver une application concrète.

La blockchain employée pour augmenter l'espérance de vie humaine

La Longevity Science Foundation a une ambition concrète, celle d'améliorer l'espérance de vie humaine, et le tout en bonne santé. Et pour ce faire, elle compte bien miser sur la technologie. En effet, avec un budget donné pour les dix prochaines années atteignant près d'un milliard de dollars, cet institut suisse, créé par un consortium regroupant des experts en biotech', des cliniciens et diverses autres institutions œuvrant sur la longévité de la vie humaine, souhaite faire de la blockchain un atout maître.

« La Fondation a créé un mécanisme unique et transparent pour stimuler la recherche sur la longévité précoce dans le monde entier et assurer une participation massive du public à la prise de décision », a déclaré le Dr Zhavoronkov, membre du Visionnary Council et conseiller en biotech' sur les questions liées à la blockchain chez Longenesis. Auprès du Coin Telegraph, Garri Zmudze, directeur associé de LongeVC, explique que « la blockchain peut déverrouiller des centaines de téraoctets de données hospitalières non structurées pour une analyse plus approfondie, surtout si elle est associée à l'intelligence artificielle. »

Mais elle ouvre aussi l'accès à diverses technologiques qui pourraient permettre de faire avancer ces travaux dans quatre domaines différents : la médecine personnalisée, l'intelligence artificielle, la thérapeutique et le diagnostic prédictif. Autant de facteurs clés pour réduire la mortalité et permettre d'accroitre l'espérance de vie.

L'enjeu final pour l'institut est d'appliquer des travaux de médecine théorique à la vie réelle : « En identifiant et en finançant les avancées les plus prometteuses, la Fondation cherche à résoudre l'un des problèmes les plus urgents de la science et de l'applicabilité de la médecine de la longévité : l'inégalité radicale dans l'accès et la compréhension des traitements axés sur la longévité ».

Un comité scientifique dédié à l'évaluation des candidatures

Andrea B. Maier, membre du Visionary Board et co-directrice du Center for Healthy Longevity au National Université de Singapour, déclare notamment que « le projet de la Longevity Science Foundation permet l'accélération rapide de la science fondamentale concernant la longévité humaine et sa traduction vers les essais humains et la pratique clinique. Dans cinq ans, la longévité en bonne santé n'existera pas seulement en tant que concept éprouvé en laboratoire, mais fera également partie de la vie de chacun ».

Et pour ne pas perdre de temps, la Fondation est conseillée par un groupement scientifique, dirigé par Evelyne Bischoff, spécialisée en médecine interne et en oncologie, composé entre autres d'Andrea B. Maier, Eric Verdin, Matt Kaeberlein et Alex Zhavoronkov. Ce conseil scientifique doit notamment, grâce à son expertise, évaluer la qualité des candidatures qui vont être soumises à la Fondation. Les projets seront notamment « jugés sur leur solidité technique et leur impact potentiel sur la longévité humaine ».

Et vous, aimeriez-vous vivre jusqu'à 120 ans ?

Thibaut Keutchayan
Par Thibaut Keutchayan

Je m'intéresse notamment aux problématiques liant nouvelles technologies et politique tout en m'ouvrant à l'immense diversité des sujets que propose le monde de la tech' quand je ne suis pas en train de taper dans un ballon.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
Highmac

Pour information, je conseil le livre de José Rodrigues Dos Santos : IMMORTEL - Le premier être humain immortel est déjà né.
A méditer…

jedi1973

mouis, j’imagine deja les messages de type: a quoi ca sert, quand on voit ce que certains en font de leurs vie !! gna gna gni… mais la verité c’est que peu de gens cracherait sur 120ans de vie !!! surtout ceux qui peurent vers 50 balais d’infartus ou de cancer…

GRITI

Durée de vie à 120 ans et retraite à 100 ans ?:scream::scream::scream:

Yves64250

Ils feraient mieux de nous faire vivre mieux et manger mieux pendant 85 ans.

A 100 ans déja ça m’intéressera pas de rester assis sur un fauteuil devant la télé dans une maison de retraite.

dvaid

La durée de vie en bonne santé a baissé.
Et non, on a pas tous envie de vivre vieux à soigner un cerveau qui déraille.
l instin de survit nous fait faire des choses pas très joli. C est pas la joie de vivre dans les ephad.

bmustang

ce qu’il faut surtout retenir, c’est 1 milliard qui par en fumée ou en enrichissement personnel.

UncleJul

120 ans chouette, comme ça avec un peu de chance on pourra participer à 4-5 guerres mondiales et 2-3 génocides dans sa vie. Bonne initiative :+1:

loupton

ouah, quelle belle idée, on est déjà en surpopulation, avec une bonne moitié qui crève de faim, l’autre qui « surbouffe » et s’acharne a réduire son environnement à néant pour cette nourriture… Je crois que l’espèce humaine et les priorités… Quand on voit qu’actuellement, les labos pharmaceutiques font tout pour maintenir une dépendance à leur médocs… vivre 120 ans à prendre des cachetons, un rêve !

toast

« On a plein d’idées de recherches qui n’ont pas besoin de la blockchain, mais comme on a vue que mettre blockchain, ça permet de récupérer plein de thunes, ben on s’est fait un budget à 1 miyard. T’inquiète on prend les cryptos »

cirdan

A défaut de les faire vivre jusqu’à 120 ans (et pourquoi pas 121, au fait ?), ça enrichira au moins ces malins.