Quoi de neuf avec Recalbox 7.0 Reloaded ? Notre résumé pour tout savoir

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
02 octobre 2020 à 23h00
15
© Recalbox

Ce soir c’est grand soir pour Recalbox ! Le fameux système d’exploitation open source dédié au rétrogaming est de retour avec sa version "7.0 Reloaded" très attendue. Bon nombre de nouveautés sont au rendez-vous, à commencer par la prise en charge du Raspberry Pi 4 !

On fait le tour des nouveautés et on vous résume tout ce qu’il faut savoir de cette nouvelle version.

À télécharger :
Recalbox 7.0 Reloaded

Recalbox 7.0 Reloaded : les nouveautés

« Boite à souvenirs » pour les uns, « à découvertes » pour les autres, Recalbox marque son retour avec cette version 7.0 Reloaded qui aura nécessité près d’un an de travail aux bénévoles du projet. À en croire la liste des nouveautés, ces derniers n’ont en effet pas chômé.

Un partanariat avec Kubii et du merchandising à la clé

Pour la première fois Recalbox a également pu plancher sur une solution concrète permettant de répondre aux besoins financiers du projet. Un projet couteux pour une équipe totalement bénévole, dont Fabrice, community manager pour Recalbox, nous avait donné de plus amples détails lors d'une interview l'an passé.

Recalbox a donc choisi Kubii pour partenaire. Le distributeur officiel de la Fondation Raspberry Pi et de Micro:bit a déjà mis à jour sa boutique avec de nombreux kits et produits associés à Recalbox. On y retrouve également un peu de merchandising, avec tee-shirts, mugs et autres tapis de souris aux couleurs de Recalbox.

Avant d’entrer plus en détails dans le vif du sujet, sachez que vous pouvez retrouver la rediffusion du live consacré au lancement de Recalbox 7.0, sur Twitch et sans doute aussi sur YouTube.

Prise en charge du Raspberry Pi 4 et des mini-PC Intel NUC

L’an passé Recalbox 6.0 a été lancé seulement quelques mois avant l’arrivée du Raspberry Pi 4 sur le marché. Les amateurs de rétrogaming n’ont pas tardé à réclamer la compatibilité avec cette nouvelle itération, d’autant que certaines solutions alternatives, comme Batocera, RetroPie ou Lakka, assurent déjà cette prise en charge depuis plusieurs mois.

© Recalbox

C’est désormais chose faite puisque Recalbox 7.0 marque la prise en charge complète du Raspberry Pi 4. Affichant des performances revues à la hausse, comme nous avons pu le constater à travers notre test du Pi 4 Model B, il permet d’offrir plus de confort à l’utilisation tout en conservant un tarif raisonnable. Ce sera également l’occasion de profiter de Recalbox avec le NesPi 4 Case, ce boitier RetroFlag qui accueille désormais le Pi 4 et propose des cartouches extractibles pour y loger un disque dur 2.5 !

Précisons également que l’équipe de Recalbox préconise la version 2 Go de Raspberry Pi 4. Inutile d’investir plus pour les versions de 4 et 8 Go, qui n’auront qu’un réel intérêt pour une utilisation mixte et non pour l’émulation en elle-même.

Recalbox 7.0 marque également la compatibilité native avec la gamme des mini-PC Intel NUC. L’équipe a travaillé à étendre le support à bons nombres de configurations PC.

© Recalbox

Les amateurs d'Odroid aussi sont à l'honneur grâce à la compatibilité avec le boitier N64 OGST pour les cartes Odroid XU4 et XU4Q.

Encore de nouveaux systèmes

À chaque version, Recalbox étoffe un peu plus sa liste de systèmes émulés. C’est une nouvelle fois le cas aujourd’hui, avec une liste qui compte désormais plus de 100 systèmes.

© Recalbox

Nous avons donc le plaisir de retrouver certains systèmes très attendus, comme l’Atomiswave, les NAOMI et NAOMI GD-ROM, Jaguar et Nintendo 64DD, mais aussi des moteurs de jeu personnalisables comme OpenBOR et Solarus qui nous feront profiter de jeux fan made. Enfin, le moteur EasyRPG est aussi de la partie, ainsi que l’Amiga CD32.

150 jeux indépendants offerts à l’installation

L’autre grosse nouvelle de cette soirée, c’est la présence de 150 jeux offerts gratuitement par Recalbox.

© Recalbox

L’équipe a en effet annoncé avoir acquis les droits de distribution de près de 150 jeux indépendants, développés récemment sur des consoles d’époques allant de l’Atari2600 et de la NES, aux Megadrive, GameBoy, Super Nintendo et ainsi de suite.

NetPlay : le rétrogaming multijoueur et online entièrement revu

Avec la version 7.0, le NetPlay s'améliore considérablement avec Recalbox. La fonctionnalité permettant de jouer online à de nombreux jeux rétro a été ici complétement révisée et améliorée. On y trouve désormais la possibilité de rejoindre une partie en tant que spectateur, de protéger vos parties par mot de passe, ou encore de modifier automatiquement le core des joueurs invités pour correspondre à l'émulateur sélectionné par l'hôte.

Enfin, de nouveaux systèmes sont désormais compatibles avec le NetPlay, dont voici la liste : Atari2600, PCEngine CD, PC-FX, Family Disc System, TIC-80, Sega CD et Mr.Boom.

Ordinosaures à la manette ?

Recalbox 7.0 introduit la fonction "Pad-To-Keyboard". L’objectif ? Faciliter l’utilisation de ces « ordinosaures » qui nécessitent généralement un clavier pour en profiter. Cette fonctionnalité va donc permettre de mapper les touches clavier sur une manette de manière très simple.

© Recalbox

Les configurations devraient être d’autant plus accessibles qu’elles pourront être partagées et téléchargées via screenscraper.

Les autres nouveautés en vrac

  • Détection et configuration automatiques du NESPi4Case de RetroFlag, ainsi que de la majorité des manettes USB/Bluetooth, incluant toutes les manettes 8BitDo et PlayStation.
  • Partition "Share" en exFAT, donc lisible sous Windows. Les dossiers overlays, shaders, scripts et screenshots y ont d'ailleurs été déplacé.
  • Section audio entièrement révisée et support natif des formats MP3, FLAC, OGG OPUS, Modules Amiga, Wave et MIDI.
  • Ajout de shaders(CRTPi, Zfast, etc.) totalement personnalisables.
  • Prise en charge des pilotes propriétaires NVIDIA versions 390 et 440

Hormis cela, Recalbox se pare désormais d’un moteur de recherche, permettant de trouver facilement ses jeux dans une liste qui en comporte souvent et facilement plusieurs centaines. Il est également possible de filtrer les jeux pour adultes dans EmulationStation.

La gestion des BIOS a également été revue. Ils sont désormais accessibles depuis le menu général de Recalbox avec un système très simple qui permet de savoir si des BIOS sont manquants/incorrects ou à contrario si tout est fonctionnel.

© Recalbox

La gestion des systèmes virtuels est également placée sous le signe de la simplicité. Il désormais possible de créer automatiquement des catégories par genre, ou encore de les classer pour retrouver les derniers jeux joués ou les jeux multijoueurs.

© Recalbox

Ci-dessus, cette capture montre l’un de nombreux écrans animés nouvellement ajoutés à Recalbox. On les retrouvera lors de l’installation, d’une mise à jour ou d’une phase de configuration.

Un système plus que jamais optimisé

Recalbox 7.0 ne se contente pas d’ajouter moult nouveautés, le système améliore également plusieurs de ses éléments au passage.

On retrouve ainsi le célèbre lecteur multimédia Kodi, mis à jour vers la version Leia 18.7.1, prenant notamment en charge la lecture de vidéo 4K en x265. Plus besoin de batailler non plus pour avoir accès à vos services favoris : les plug-ins Netflix et YouTube sont directement inclus ici.

© Recalbox

L’ensemble des émulateurs ont aussi été mis à jour dans leur dernière version, ce qui représente désormais plus de 150 cores. C’est également le cas de Buildroot (v 2020.02) et RetroArch (v 1.9.0).

Enfin, le scraper interne est désormais entièrement personnalisable. Il est maintenant possible de scraper les manuels des jeux, des vidéos et encore plus de métadonnées.

Les autres améliorations en vrac :

  • Amélioration de l’émulation N64 sur Raspberry Pi
  • Amélioration de la gestion du GPi Case
  • Optimisation des jeux multi-disquettes, sur Amiga ou Apple II par exemple
À télécharger :
Recalbox 7.0 Reloaded

Rendez-vous au FabLab "Micro Folie" le 3 octobre

Pour la suite des évènements, Recalbox vous donne rendez-vous les 3 octobre de 10 à 20 h au FabLab Micro Folie d’Evry pour une journée rencontre et démonstrations. L’évènement devrait être retransmis en direct sur Twitch.

Modifié le 03/10/2020 à 01h15
15
11
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Le navigateur gamer Opera GX propose de nouveaux thèmes et un outil de nettoyage
Devil May Cry 5 Special Edition : pas de ray-tracing pour la version Xbox Series S
Ambitieux, le Japon vise la neutralité carbone à 2050
Un utilisateur de crypto-monnaies déplace 1,15 milliard de dollars de Bitcoin (BTC)
Il y a du Cloud gaming sur Facebook, mais pas sous la forme d'un service
Test Bose QC Earbuds : d'excellents écouteurs, à un détail près
L'enceinte connectée Google Nest Mini à un excellent prix
Skype va très prochainement supporter les appels à 100
Pas moins de 500€ de réduction sur le vidéoprojecteur Mi 4K Laser 🔥
L'Italie ouvre une enquête sur les deepfakes de Telegram
scroll top