Abstractism : des hackers utilisent Steam pour miner de la cryptomonnaie

Matthieu Legouge Contributeur
31 juillet 2018 à 20h16
0
shutterstock_1055474135.jpg
Photo Oz / Shutterstock.com

L'incontournable plateforme de ventes en ligne de jeux vidéo Steam, qui permet à de nombreux développeurs indépendants de publier le fruit de leur travail, a été victime d'un malware qui détourne votre puissance de calcul à votre insu afin de miner des cryptomonnaies.

Abstractism, un jeu tout bête qui fait tourner votre machine à plein régime



Avec le jeu Abstractism, que l'on peut se procurer pour seulement 0,39 centimes d'euros sur la plateforme, votre GPU risque de chauffer ! Ce jeu est tout ce qu'il y a de plus banal puisqu'il s'agit d'un plateformer sans grand intérêt, cependant, il déclenche un exécutable appelé « steamservice.exe » qui n'a rien de légitime et qui est d'ailleurs analysé comme un cheval de Troie par de nombreux antivirus. D'après pcgamesn.com, il s'agirait en fait d'un malware qui augmente considérablement l'utilisation de votre processeur et carte graphique afin d'en détourner la puissance de calcul et miner de la cryptomonnaie.

De faux objets Team Fortress 2



Le développeur d'Abstractism ne s'est pas arrêté là puisqu'il en a également profité pour créer de faux objets pour son jeu. Les items reprennent l'apparence et le nom d'objets vendu dans le jeu de Valve, Team Fortress 2. Comble de l'ironie, malgré l'évidence de la présence d'un malware dans son jeu, le développeur, connu sous le pseudonyme de okalo.union sur Steam, s'est targué de cette déclaration sur le forum :

« Abstractism ne mine aucune cryptomonnaie. Il est probable que vous jouiez avec des paramètres graphiques élevés, parce qu'ils prennent un peu de puissance CPU et GPU, nécessaire pour le rendu des effets de post-traitement. »

Et pour rajouter une étoile à son glorieux palmarès, le développeur a intégré plusieurs clichés racistes et homophobes à ses items, comme si son scam destiné aux joueurs de TF2 ne lui suffisait pas.

shutterstock_703268599.jpg


Mais que fait Steam ?



Cette arnaque met en lumière une affaire dont la plateforme de Valve se serait bien passée. Bien que le jeu ait été retiré de la boutique Steam, la récente décision de Valve de ne plus contrôler les jeux autorisés à être vendus fait polémique. En effet, il est assez facile pour un pirate d'intégrer des malwares comme celui-ci dans un simple jeu gratuit, on est alors en droit de se demander si les utilisateurs de Steam sont bel et bien en sécurité lorsqu'ils utilisent la plateforme.

A lire sur le même sujet :
1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Les trottinettes électriques, plus polluantes que les transports en commun
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Biocarburant : les vols long-courriers bientôt tous concernés ?
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top