Au Nebraska, Facebook transmet à la police les messages privés d'une jeune fille suspectée d’avortement illégal

12 août 2022 à 13h20
48
Facebook URL © ©️ Mr. Tempter / Shutterstock.com
© Mr. Tempter / Shutterstock.com

Facebook a livré à la police les échanges privés d'une adolescente qui aurait eu recours à une IVG après le délai légal. Les internautes se mettent vent debout contre cette sombre affaire, en soutien à la jeune femme.

Si vous avez eu l'occasion de traîner ces derniers jours sur les réseaux sociaux, et plus particulièrement sur le maître des hashtags, Twitter, vous avez alors peut-être vu émerger un #DeleteFacebook, traduisez « Supprimez Facebook », lancé depuis les États-Unis, avec un écho jusqu'en Europe et en France. Le groupe Meta, maison mère de Facebook, se voit reprocher d'avoir fourni à la police des conversations privées de l'une de ses membres pour mener à bien une enquête diligentée après un avortement supposé illégal.

Les données privées des deux femmes mises en cause transmises à la police par Facebook

L'enquête menée par la police du Nebraska porte sur Celeste Burgess, une adolescente de 17 ans, et sur sa maman Jessica, toutes les deux poursuivies du fait que l'IVG est, dans cet État historiquement républicain, interdite à partir de vingt semaines après la fécondation.

Les autorités américaines reprochent à la jeune femme d'avoir ingéré une pilule au-delà de ce délai légal. Elle aurait ensuite, avec l'aide de sa mère, enterré le fœtus. Les faits sont pris très au sérieux, et Celeste est officiellement poursuivie avec comme chefs d'accusation « dissimulation de la mort d'une autre personne », « dissimulation ou abandon d'un corps humain » ainsi que « fausse déclaration ». Ceux-ci sonnent bien aux oreilles des défenseurs de l'interdiction de l'avortement qui touche plus largement encore certains États américains. La maman, elle, doit répondre des chefs d'accusation de « dissimulation d'un corps humain » et « pratique d'un avortement par un médecin non agréé ».

Si l'affaire a pris une telle ampleur, quasi planétaire, c'est parce que Facebook a contribué, sous contrainte judiciaire certes, à la perquisition des téléphones et ordinateurs du duo mis en cause. Il a pour cela fourni à la police les échanges privés de Celeste et Jessica Burgess.

Facebook a-t-il trahi la confiance de ses utilisateurs ?

Le hashtag #DeleteFacebook, qui avait émergé en marge de la décision de la Cour suprême de laisser à chaque État la liberté de légiférer sur le devenir de l'IVG, a donc ressurgi cette semaine. Il faut dire que Facebook avait affirmé bannir de son réseau social tous les utilisateurs qui posteraient des messages visant à contourner la loi.

En revanche, et voilà ce qui contribue sans doute à la nouvelle colère des internautes envers la plateforme phare du groupe Meta, ce dernier maintenait le doute quant à une potentielle transmission à la police et aux autorités judiciaires des échanges privés entre utilisateurs. Mais l'ouverture d'une enquête contre Celeste et Jessica Burgess instaure évidemment le doute, et les militants qui soutiennent le droit à l'avortement craignent désormais que la collaboration de Facebook avec les autorités deviennent une norme.

Facebook, de son côté, affirme par le biais de son porte-parole Andy Stone que « rien, dans les mandats valides que nous avons reçus des forces de l'ordre locales début juin avant la décision de la Cour suprême, ne mentionnait l'avortement ». Mais le mal est fait, et la réputation du réseau social au pouce levé en prend (de nouveau) un coup.

Source : The Guardian

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
48
32
arbor111
Sur ce coup-là, Facebook est réellement à gerber !
fredolabecane
ça fait longtemps que je dépose une gerbe dès que j’entends le mot « Facedeplouk »
lepef32
Notons tout de meme que dans cet Etat ultra conservateur le delais legal (20 semaines) est bien plus eleve que dans notre paradis progressiste (14 semaines).<br /> (Ca n’enleve rien a la deguelasserie de la collab de FB mais c’est interessant a noter)
Troudouillet
Du meutre … pfff<br /> Avant de se rendre compte du fait d’être enceinte, faut compter 2 règles absentes, soit 8 semaines. Le temps de se choisir entre avorter ou le garder. Choix pour lequel seul la femme concernée à son mot à dire, c’est son corp. Puis de prendre rdv. Les 14 semaines sont vites là.
toast
Non, c’est la loi qui est à gerber. Facebook n’a fait que la respecter.<br /> Mais ils ont plein d’autres occasions d’être à gerber quand même, c’est pas un problème ça.
K702
Ben oui là sur le coup sans vouloir prendre la défense de Facebook ils n’ont fait que respecter la loi. Et comme indiqué dans le message de leur porte-parole la demande concernait une enquête criminelle sur un enfant mort-né ayant été brûlé puis enterré, avec aucune indication qu’il s’agissait d’un avortement. Et même si cela avait été stipulé, est-ce que ça aurait changé quelque chose pour le déroulement de l’enquête de toutes façons ?<br /> Par contre en effet ça ne les empêche pas d’être à gerber pour des tas d’autres occasions…
arbor111
C’est justement parce qu’ils sont si souvent à gerber, qu’on ne peut rien leur passer. En cas de conflit mondial, combien de temps avant qu’ils ne balancent les coordonnées de telle et telle catégorie de personnes (religions, idées politiques, etc) ? Facebook est un outil fabuleux aux mains de décérébrés incultes avec une idéologie de culs bénis dignes de l’inquisition.
v1rus_2_2
Un truc qui n’est pas mentionné, la police avait un mandat, donc facebook était obligé de coopérer.
toast
On ne peut rien leur passer ?<br /> Donc pour toi, il faudrait des lois à périmètres variables en fonction de l’avis de tout un chacun sur la personne physique ou morale concernée ?
Bombing_Basta
Vous savez à quoi vous en tenir sur les « conversations privées » made in gafam…
gnouman
Pour le coup je vois pas trop en quoi Facebook est à gerber. Ils se plie à la lois. On prend une autre histoire ou la femme est une meurtrière en série et Facebook refuse, je suis sur qu’on a des avis totalement contraire.<br /> A un moment faut arrêter de penser avec ces émotions. Ici c’est la lois qui est à gerber.
twdmnd
Pour le coup quel est le problème ?<br /> Elle a pris la pilule « au delà de 20 semaines » on ne sait même pas combien exactement !<br /> Pour rappel en France, on vient de passer de 12 à 14 semaines… et un foetus est viable à partir de 22 semaines.<br /> Je ne suis pas du tout contre l’avortement, c’est un droit qui devrait être universel, mais il fallait peut-être y penser plus tôt, ou le cas échéant le faire correctement ?
K702
Si on regarde cette malheureuse histoire un peu plus en détails on apprend que l’enquête à débuté après que la police ait reçu une « information » concernant un avortement illégal, ce qui a amené les enquêteurs a faire une première audition. Durant cette audition, la mise en cause a déclaré avoir fait une fausse couche avec un bébé mort-né et avoir enterré le foetus à un endroit qu’elle a communiqué à la police.<br /> C’est en constatant les brulures que les enquêteurs ont cherché à savoir l’origine exacte de la mort et ont dont fait une demande de mandat avec ordre de non divulgation au tribunal de l’état. Le tribunal étant bien évidemment au courant que l’enquête portait sur une suspiscion d’avortement au delà de 20 semaines, entre 23 et 27.<br /> Ce n’est pas juste Facebook fait le collabo et qui balance des infos « privées », c’est plus compliqué que ça.<br /> Pour ceux qui veulent les détails officiels :<br /> s3.documentcloud.org<br /> view-img-19.pdf<br /> 1694.71 KB<br /> s3.documentcloud.org<br /> view-img-17.pdf<br /> 1882.29 KB<br />
_Troll
Cesn deux personnes sont doublement en tord, le fait d’avoir attendu aussi longtemps pour avorter et le fait d’en avoir parler sur Facebook, meme en chat prive. Si ca avait ete un autre reseau social, cela aurait ete la meme chose. Les entreprises ont l’obligation legale de donner les informations demander par la justice. Facebook et avortement, c’est les deux mots parfaits pour du putaclick qui fait le buzz sur internet, en enrichissant certaine personne au passage.
Iceslash
Il faut s’ériger contre des Lois absurdes.<br /> L’homme a un cœur, un cerveau, une âme, il doit s’en servir !
arbor111
toast:<br /> On ne peut rien leur passer ?<br /> Donc pour toi, il faudrait des lois à périmètres variables en fonction de l’avis de tout un chacun sur la personne physique ou morale concernée ?<br /> Où tu as lu ça dans mon post ???<br /> Je ne souhaite pas des lois à géométries variables, c’est déjà comme cela que Facebook fonctionne. En France, la censure est interdite. Pourtant, si tu postes L’Origine du monde sur leur réseau social et vois ce qui se passe…
Iceslash
Bravo tu mets au même plan une femme qui veux avorter et une serial killeuse :). GG
toast
Tu entends quoi alors par « On ne peut rien leur laisser passer » ?<br /> Ils n’ont fait que respecter la loi, il n’y a rien à leur reprocher dans ce cas précis.<br /> Par contre, la loi…
toast
OK pour s’ériger contre les lois absurdes.<br /> Non pour basher une boîte qui respecte la loi (sur ce point précis hein…).
arbor111
toast:<br /> une boîte qui respecte la loi (sur ce point précis hein…).<br /> Non, mais sors le cirage tant que tu y es. Franchement, ton commentaire est ridicule.<br /> Déjà ce n’est pas la loi qui est absurde, ce sont « les règles de la communauté » abusives (appliquées dans des pays du tiers monde) qui sont absurdes.
arbor111
K702:<br /> Ce n’est pas juste Facebook fait le collabo et qui balance des infos « privées », c’est plus compliqué que ça.<br /> Cette affaire montre jusqu’où conduit l’obscurantisme religieux et la pudibonderie hypocrite américaine (premier producteur mondial de films X). On n’a pas fini d’entendre parler de la misère sociale que Trump et tous les conservateurs laissent derrière eux.
toast
Tu mélange plein de sujets…<br /> Facebook respecte la loi en vigueur sur ce point précis ? Ça rend la boite géniale ?<br /> Faut arrêter de juger avec vos sentiments, tout mélanger et surtout avoir des jugements manichéens. Tout n’est pas soit noir, soit blanc.<br /> Meta est une bonne grosse boite pourrie mais qui a respecté la loi et ses obligations sur ce point précis, que ça te plaise ou non.<br /> Après que la loi soit débile, c’est un autre sujet qui n’a rien a voir avec Facebook.
Bombing_Basta
toast:<br /> Meta est une bonne grosse boite pourrie mais qui a respecté la loi et ses obligations sur ce point précis, que ça te plaise ou non.<br /> Facebook est présent dans des pays où la loi punis de mort le blashème ou l’homosexualité, ou l’infidélité pour les femmes, ou la consommation de drogue, donc dans ces pays meta devrait se plier à ces lois aussi ?<br /> Pour ce cas précis, facebook est surement « défendable », mais il n’en reste pas moins que l’avortement reste un sujet sensible, et un sujet compliqué.<br /> Quel autre choix pour cette mère, garder l’enfant non désiré, l’élever dans la misère, dans le désamour, l’abandonner à une assistance publique déplorable, où il se fera molester, abuser, utiliser comme gagne-pain, et une fois majeure mis à la rue avec 4 fois plus de chances qu’un autre de finir SDF et qu’il se suicide ?<br /> De plus dans ces états anti-avortement, souvent pour obtenir le droit à avorter, c’est un parcours du combattant, où tout est fait pour empêcher, ou retarder jusqu’à la date buttoire, la possibilité d’avorter, forçant ainsi la mère à garder l’enfant, je ne dis pas que c’est le cas ici, mais justement on ne connait pas l’histoire dans son ensemble, mais je sais que la plupart des femmes n’avortent pas pour le plaisir…<br /> Les anti-avortement n’ont que le mot meurtre à la bouche, et ce quelque-soit le moment où il est pratiqué, mais aucun ne propose de solution alternative viable, ah si, suivre la bible…
Palou
Iceslash:<br /> L’homme a un cœur, un cerveau, une âme, il doit s’en servir !<br /> Chez beaucoup d’hommes, le cerveau est plus bas que dans la tête
HAL1
Bombing_Basta:<br /> Facebook est présent dans des pays où la loi punis de mort le blashème ou l’homosexualité, ou l’infidélité pour les femmes, donc dans ces pays meta devrait se plier à ces lois aussi ?<br /> Il y a deux choix : soit respecter ces lois soit ne pas être présent dans le pays concerné. Les géants technologiques – tous, et de loin pas seulement Facebook –, mais aussi d’innombrable autres entreprises, font le premier choix.<br /> Les seules fois où une entreprise commerciale décide d’opter pour un retrait du pays en question c’est lorsque cela lui procure un avantage au niveau image publique supérieur à la perte de ses revenus dans ce pays.
Iceslash
Hahaha !
_Troll
C’est exact, le cerveau de l’homme se trouve sous la ceinture.
Bombing_Basta
Mais pas très fonctionnel faut croire puisque pas foutu de se mettre un k-way sur la « tête »…
Bombing_Basta
Ah, et dans la foulée ils annoncent que le chiffrement de bout en bout arrive… Comme par magie juste maintenant que cette affaore sort… Alors que ça fait des années que les gens leur réclame…<br /> Damage control… Vous avez dit « damage control » ?<br /> Génération-NT<br /> Messenger : Meta teste le chiffrement de bout en bout par défaut<br /> Meta débute le test du chiffrement de bout en bout par défaut sur Messenger. C'était dans les tuyaux depuis un bon moment déj&amp;a<br />
toast
Facebook n’est pas juge !<br /> On se plaint que la boîte a déjà trop de pouvoir, ne lui donnons pas celui-là non plus.<br /> Quand la justice réclame les messages, fb n’a pas à juger si le motif est un sujet sensible ou non, c’est à la justice de se charger de ça, même si, effectivement, les anti-avortements nous cassent les bonbons.<br /> Encore une fois, beaucoup de mélanges de fait.
HAL1
toast:<br /> Facebook n’est pas juge ! On se plaint que la boîte a déjà trop de pouvoir, ne lui donnons pas celui-là non plus.<br /> 100% d’accord.
soaf78
Des femmes font des dénis de grossesse et certaines s’en aperçoivent bien après 20 semaines. C’est pas une excuse mais une réalité.
gnouman
Bravo tu n’as rien compris et déforme ce que je dis.
Cmoi
Si on regarde de plus près, il s’agit d’un infanticide pas d’une impossibilité d’accéder à l’avortement. En France, il y a eu aussi des cas avec des nouveau-nés retrouvés dans le congélateur du domicile, et des femmes condamnées. Par ex. l’ Affaire Véronique Courjault — Wikipédia<br /> Sans oublier qu’en France on retrouve régulièrement aussi des foetus abandonnés dans les poubelles.
pecore
20 semaines, c’est plus qu’en France, donc cette fille et sa mère ne peuvent même pas se réfugier derrière l’argument que leur état interdisait ou complexifiait l’avortement, car c’est on ne peut plus faux.<br /> De ce que je sais, l’interruption de grossesse a été faite à 24 semaines, ce qui veut dire que le fœtus est né vivant et qu’il a donc fallu le tuer ou, à tout le moins, le laisser mourir dans des conditions totalement atroces, avant de le bruler et le jeter comme un déchet.<br /> Donc, pensez-y avant de défendre ces deux femmes et pensez aussi à ceux et celles qui pourraient être encouragés à faire de même si la justice ne faisait rien.<br /> Quant à FB, encore heureux qu’ils se plient aux mandats de justice, c’est le contraire qui serait très inquiétant. Cela voudrait dire que FB se place au dessus et en dehors de la loi et de la justice des pays et on reproche déjà bien assez aux GAFAs de se comporter ainsi sans en plus les y encourager.
gothax
Heureusement qu’en 1940 en France quelques personnes n’ont pas respecté des lois…<br /> Facebook sera jugé maintenant ou par l’Histoire.
kiwi5
traditionellement ils ont habitue a beaucoup moins de facilite sur d’autres sujets. Mais bon c’est surement aussi un coup de pub d’un lobby
pecore
Oui, oui, dès qu’il faut trouver une excuse pour ne pas respecter les lois on trouve toujours quelqu’un pour faire ce genre de comparaison douteuse.<br /> Pour info, les USA ne sont pas un pays sous occupation, même si certains groupes complotistes pourraient ne pas être d’accord et cette mère et sa fille ne sont pas des résistantes mais des délinquantes et éventuellement, des meurtrières.
bennukem
Chiffrement de bout en bout avec des clés maîtres pour débloquer les conversations au cas où. Je le sens comme ça.<br /> Moi je suis sûr tox, car la flemme de maintenir un serveur xmpp/Matrix. Mais faut être au honnête, on se sent bien seul dessus.<br /> Sinon Jami c’est pas mal
ZiP
Mais dans quel monde on vit put*in !!!
Axel_AUGUSTIN
J’ ai une petite question pour vous. Pensiez vous vraiment que personne ne lise vos messages privés sur les réseaux sociaux ? Croyez vous au Père Noël ?
kiwi5
nan mais renseignez vous en general, l’histoire des etats unis c’est plus ou moins un reve d’industriels liberaux sur fond de WASP. C’est visible dans leur histoire locale des deux siecles precedents, faut meme pas se pencher
MattS32
pecore:<br /> De ce que je sais, l’interruption de grossesse a été faite à 24 semaines, ce qui veut dire que le fœtus est né vivant et qu’il a donc fallu le tuer<br /> Clairement, j’ai beau être pour le droit à l’avortement, là ça me fait tiquer, et ce d’autant plus qu’un de mes proches est un très grand prématuré né à 26 semaines et qui dix ans plus tard est un gamin en parfaite santé, sans aucune séquelle, donc effectivement, 24 semaines, on est dans le début de la zone de viabilité. Et autoriser l’avortement jusqu’à 20 semaines, c’est effectivement déjà beaucoup quand on pense à ça…<br /> C’est malheureusement compliqué d’arbitrer à ce stade entre la liberté de la femme à disposer de son corps et la viabilité du foetus. Il faut espérer que la technologie saura régler le problème à terme (les progrès sur la prise en charge des très grands prématurés pourraient permettre de faire des accouchements sous X anticipés), mais on n’y est pas encore.<br /> Mais concernant Facebook, il n’y a effectivement pas grand chose à leur reprocher, ils respectent la loi. Et ce d’autant plus qu’ils ne savaient même pas que c’était pour une affaire d’avortement.
iodir
Je croyais que ce qui relevait des conversations privées ne pouvait pas être utilisé comme preuve dans les procès aux USA ?<br /> En tout cas, ça montre que les conversation privées sur les réseaux sociaux ne sont pas du tout confidentielles. Toute personne ayant l’intention de commettre un acte illégal, et surtout d’émettre une opinion illégale (aujourd’hui ou qui pourrait le devenir dans le futur), en tireront la conclusion qui s’impose : éviter les réseaux sociaux pour s’échanger des messages privés.
JohnLemon
Ah ben oui tout à fait. Il faudrait pour cela tomber enceinte et faire exprès d’avorter à 24 semaines, avec toutes les douleurs et le trauma que cela engendre, pour le plaisir de voir un grand prématuré agoniser.<br /> Je suis sûr qu’il y a plein de meurtrières en herbe qui seraient prêtes à franchir le pas.<br /> (Ce message est bien évidemment totalement ironique.)
Zakalwe
Comme Meta, Clubic donnera tous vos MP avec une commission rogatoire.
luck61
Les gens qui ne respectent pas la loi ne communique pas sur Facebook , il y a assez d’article sur Clubic et le darkweb pour savoir qu’ils utilisent « Telegram »
bmustang
facebook est le mal pour toute la société, c’est pas nouveau et c’est pas demain que cela changera
pecore
Mais bien entendu. Et d’ailleurs Il y des femmes qui vont jusqu’au terme puis accouchent en secret, donc sans péridurales ni assistance d’aucune sorte et en souffrant sans doute beaucoup plus que pour une interruption de grossesse, avec des bébés tout à fait viables.<br /> Pourtant ces femmes décident de tuer et de congeler ces nouveaux nés et non content, recommencent parfois jusqu’à cinq fois. Et ça c’est juste chez nous, où l’IVG est autorisée depuis 1975.<br /> Donc non, je ne trouve absolument pas inconcevable que certaines femmes choisissent de faire et de tuer des grands prématurés.
juju251
luck61:<br /> Les gens qui ne respectent pas la loi ne communique pas sur Facebook , il y a assez d’article sur Clubic et le darkweb pour savoir qu’ils utilisent « Telegram »<br /> Ah, bon ?<br /> Pourtant il y a un paquet de menaces de mort qui y circulent, d’incitations au harcèlement, de désinformation notamment sur le droit à l’IVG etc …<br /> SI tout ce qui était hors la Loi était interdit, supprimé et faisait l’objet de poursuites systématiques sur FB, ça se saurait …
juju251
pecore:<br /> De ce que je sais, l’interruption de grossesse a été faite à 24 semaines, ce qui veut dire que le fœtus est né vivant et qu’il a donc fallu le tuer ou, à tout le moins, le laisser mourir dans des conditions totalement atroces, avant de le bruler et le jeter comme un déchet.<br /> Ah, tiens, tu es proche de l’affaire ?<br /> Plus sérieusement, avant de partir dans des théories pareilles, il faudrait peut-être laisser la justice faire son travail, non ?<br /> Ah, au fait d’ailleurs, concernant le délai de 24 semaines, c’est celui autorisé au Royaume Uni (ceci est juste une information, pour dire que ce qui peut paraitre trop long, est tout de même parfois autorisé).<br /> pecore:<br /> Mais bien entendu. Et d’ailleurs Il y des femmes qui vont jusqu’au terme puis accouchent en secret, donc sans péridurales ni assistance d’aucune sorte et en souffrant sans doute beaucoup plus que pour une interruption de grossesse, avec des bébés tout à fait viables.<br /> Pourtant ces femmes décident de tuer et de congeler ces nouveaux nés et non content, recommencent parfois jusqu’à cinq fois. Et ça c’est juste chez nous, où l’IVG est autorisée depuis 1975.<br /> Et donc, tu préconises quelque chose ou alors, ton message est juste là pour décrédibiliser les femmes qui feraient appel à l’IVG ?<br /> Ah et pour l’autorisation de l’IVG en France depuis 1975, oui, c’est sûr, mais … Encore faut-il trouver un praticien ok pour pratiquer l’IVG, etc. (attention, je ne dis pas que ce sont des excuses pour justifier de faire n’importe quoi, mais à un moment donné, il faut tout de même se rendre compte qu’il y a quelques obstacles en pratique).<br /> pecore:<br /> cette mère et sa fille ne sont pas des résistantes mais des délinquantes et éventuellement, des meurtrières.<br /> T’es juge dans cette affaire ?<br /> Là, encore, laisse la justice le déterminer.
pecore
La durée de la grossesse, je l’ai entendue ou lue sur une chaine d’info, tout simplement. Ce que les anglais font les regarde, je ne vois pas ça viens faire là.<br /> Et non, je ne suis pas juge, pas plus que ne le sont toutes les personnes qui voudraient soit absoudre les prévenues, soit jeter FB au bucher pour avoir obéi à un juge, un vrai de vrai. Ces personnes auraient elles d’avantage le droit d’avoir un avis que moi ?
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

La part de mineurs dans l'audience de Pornhub est impressionnante, selon le rapport du Sénat
Entre micmacs financiers et idéologiques, que révèlent les messages d'Elon Musk exposés par le procès Twitter ?
Greenpeace investit 1 million de dollars dans une campagne pour changer le Bitcoin
La carte d'identité numérique commence son déploiement sur iOS
David Elbaz, la course aux galaxies les plus lointaines avec le télescope James Webb
Découvrez les nouvelles voix de Google
Après Netflix, le CPF, Ameli... cette nouvelle arnaque par SMS concerne la vignette Crit'air
Le Dyson V8 Extra profite d'une remise à ne pas louper !
Windows 11 : vous avez des problèmes d'imprimante ? C'est
Comment ce cadre d'Apple s'est fait virer à cause d'une blague grossière tirée d'un film
Haut de page