Ado, Facebook et Instagram : voilà ce qui change dès maintenant pour mieux les protéger

22 novembre 2022 à 10h15
2
adolescent jeune mineur téléphone ordinateur © Pexels / Karolina Grabowska
© Pexels / Karolina Grabowska

Le groupe Meta dévoile une liste de mesures censées mieux protéger les adolescents qui utilisent ses plateformes Facebook et Instagram. Parmi elles, l'attribution par défaut de paramètres plus protecteurs de la vie privée.

Sachant ses plus jeunes utilisateurs particulièrement exposés aux prises de contact pouvant présenter un danger pour leur sécurité, le groupe Meta avait annoncé l'année dernière des mesures pour protéger les adolescents des interactions et des adultes potentiellement suspects. Le groupe de Mark Zuckerberg veut franchir un palier supplémentaire en testant de nouvelles solutions pour protéger ces mêmes jeunes contre les messages d'adultes avec lesquels ils ne sont pas connectés.

Faciliter le signalement des comptes suspects par les adolescents

Comment Meta s'y prend-elle ? Les contacts suspects seront désormais tout simplement écartés de la liste de recommandations « Vous connaissez peut-être », les fameuses suggestions que l'on retrouve sur Instagram et sur Facebook. Le groupe teste aussi en parallèle la suppression du bouton « Écrire » sur les comptes Instagram des adolescents lorsqu'ils sont visités par des adultes jugés suspects.

L'un des plans de Meta pour ses jeunes utilisateurs consiste à les encourager à utiliser plus massivement les outils de protection mis à leur disposition. Ainsi, le groupe américain a mis au point certaines fonctionnalités qui leur permettent de faire savoir à leur application qu'ils se sentent mal à l'aise durant leur navigation. Il vient à ce titre d'introduire de nouvelles notifications pour les inciter à utiliser ces outils.

Ces bonnes intentions doivent conduire à faciliter le signalement des comptes, une fois ceux-ci bloqués. En ce sens, Meta a constaté une augmentation de plus de 70 % des signalements envoyés par des utilisateurs mineurs au premier trimestre 2022, à la fois sur Messenger et depuis la messagerie Instagram. « Nous envoyons aux jeunes utilisateurs des notifications contenant des informations sur la manière de gérer les messages inappropriés provenant d'adultes », indique l'entreprise.

L'arrivée de paramètres par défaut plus protecteurs pour renforcer la sécurité des jeunes qui débarquent sur Facebook

Meta en a profité pour annoncer l'arrivée de nouveaux paramètres de confidentialité par défaut pour les adolescents sur Facebook. Concrètement, depuis ce lundi 21 novembre, tout nouvel utilisateur de moins de 16 ans (ou de moins de 18 ans, selon les pays) qui s'inscrit quelque part dans le monde sur le réseau social au pouce levé se verra attribuer par défaut des paramètres de confidentialité plus protecteurs pour sa vie privée.

Mais les nouveaux arrivants ne sont pas les seuls à être concernés. Meta prévoit aussi d'encourager les jeunes déjà inscrits sur Facebook à utiliser ces mêmes paramètres, sans doute par le biais d'une notification. Facebook emboîte d'ailleurs le pas à Instagram, qui avait mis en place des paramètres par défaut l'année dernière pour ce même public.

Enfin, Meta mène une lutte contre la dissémination d'images intimes d'adolescents, en collaboration avec le National Center for Missing and Exploited Children (NCMEC), une organisation non lucrative américaine qui protège les enfants disparus ou exploités depuis plusieurs décennies. Ensemble, les deux entités visent à créer une plateforme mondiale pour les adolescents qui redouteraient de voir des images intimes qu'ils ont créées être partagées sur des plateformes publiques en ligne sans leur consentement.

Source : Meta

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
norwy
Ils ont viré leurs milliers de modérateurs…<br /> « Pourquoi ne pas employer nos ados-zombies pour faire le ménage tous seuls ? »<br /> « On peut faire des articles sympas là-dessus. Ça fera revenir les annonceurs. Top ! »<br /> On adore l’empathie chez Meta.
octokitty
@norwy en même temps les modérateurs meta ne lisent pas les messages privés d’Instagram ou Messenger hors signalement.<br /> Le deep learning pourrait aider aussi.<br /> Pourquoi ne pas employer nos ados-zombies pour faire le ménage tous seuls ?<br /> Un peu comme le beta-testing confié à des utilisateurs (bénévoles) du monde entier, au compte d’équipes de devs délocalisés. La qualité du software aura bien diminué en 20 ans.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Un antivirus réputé et une souris Logitech MX Master 2S à ce prix là, c'est une bonne affaire !
L'offre Disney+ plus abordable, mais avec de la pub, arrive... la hausse de prix aussi
Amazon brade son Fire TV Cube à quelques jours de Noël
C'est déjà Noël chez les VPN, découvrez le TOP 3 des promos du moment !
Fêtez Noël en musique avec l'enceinte Bluetooth JBL GO 3 à -25% chez Amazon
Ce pack Oppo Find X5 + écouteurs sans fil fera forcément plaisir sous le sapin !
Vente flash sur l'Apple Watch Series 8 chez Fnac avec en plus 40 € sur votre compte adhérent
Twitter va
Cdiscount vous propose un SSD 2,5
Grosse réduction sur le pack Amazon Echo Dot 5 avec une prise connectée Meross Smart Plug
Haut de page