Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau fête ses 20 ans

19 décembre 2021 à 12h24
8
Seigneur des Anneaux : FOTR © Warner Bros Pictures / New Line Cinema
© Warner Bros Pictures / New Line Cinema

Il y a 20 ans jour pour jour sortait dans les salles françaises le premier opus de l'une des sagas les plus grandioses de l'histoire du cinéma.

L'œuvre maitresse de J.R.R. Tolkien a longtemps été considérée comme inadaptable au cinéma… Jusqu'à ce qu'un réalisateur néo-zélandais inconnu du grand public s'empare de cette tâche titanesque.

Un projet fou et près d'une décennie de travail

Revenons un peu aux origines du projet. À la fin des années 90, le monde du cinéma lâche les chevaux grâce à la révolution numérique. Depuis Jurassic Park en 1993, tout ou presque est possible. C'est d'ailleurs à cette époque que George Lucas, convaincu par ces avancées technologiques, se lance dans l'écriture d'une nouvelle trilogie Star Wars et que James Cameron écrit les premières lignes de ce qui sera AvatarHarry Potter est lui en préparation pour répliquer le phénomène littéraire mondial sur grand écran, avec le succès qu'on lui connait aujourd'hui.

Seigneur des Anneaux : FOTR © Warner Bros Pictures / New Line Cinema
© Warner Bros Pictures / New Line Cinema

Bref, au milieu de tous ces événements, personne ou presque n'entend parler de l'adaptation de la trilogie de Tolkien. Peter Jackson, connu d'un cercle restreint d'amateurs de films de genre, va pourtant se lancer tête la première dans cette épopée, après plus de deux années de préparation et à l'abri des regards de l'industrie hollywoodienne.

Il aura fallu plus d'un an de tournage aux quatre coins de la Nouvelle-Zélande pour mettre en boite les trois films. Sur place, jusqu'à sept équipes différentes tournaient en parallèle avec un Peter Jackson supervisant les différents plateaux simultanément, via des liaisons satellites.

Seigneur des Anneaux : FOTR © Warner Bros Pictures / New Line Cinema
© Warner Bros Pictures / New Line Cinema

Et le travail ne s'est jamais réellement arrêté jusqu'à la sortie du dernier pan de la trilogie en décembre 2003, les équipes multipliant les tournages additionnels pour ajouter de nouvelles scènes et enrichir les premiers montages. Peter Jackson a d'ailleurs tourné le dernier plan de la version longue du Retour du Roi (sortie plus tard en DVD) quelques jours seulement après que le film a reçu l'Oscar du meilleur film. Tout un symbole…

Un voyage inattendu qui a marqué l'histoire du cinéma

Personne, donc, n'attendait La Communauté de l'Anneau lors de sa sortie française, le 19 décembre 2001, et le choc n'en fut que plus grand pour les spectateurs venus suivre les aventures de Frodon, Sam, Gandalf et leurs camarades, en route vers le Mordor afin de détruire l'Anneau unique forgé par Sauron, figure du mal, prêt à asservir la Terre du Milieu.

Seigneur des Anneaux : FOTR © Warner Bros Pictures / New Line Cinema
© Warner Bros Pictures / New Line Cinema

Peter Jackson et ses équipes ont traité l'œuvre de Tolkien comme un récit historique. Ils ont aussi bataillé pour imposer le prologue qui pose en six minutes chrono, et de façon crédible, ce monde d'elfes, de nains et de magie, ainsi que les différentes dates à retenir, avant de nous emmener dans la campagne verdoyante et typiquement anglaise qu'est la Comté ou dans la cité elfique de Fondcombe.

Évidemment, les scénaristes ont dû faire des choix pour condenser en moins de trois heures le premier épais volume. Le personnage de Tom Bombadil, par exemple, n'apparait pas dans le film, même si bon nombre de ses répliques ont été redistribuées tout au long du métrage. Ce premier opus se concentre sur Frodon et l'Anneau sans effectuer de détours, pour fluidifier au maximum le récit et ne pas perdre les néophytes en cours de route.

Seigneur des Anneaux : FOTR © Warner Bros Pictures / New Line Cinema
© Warner Bros Pictures / New Line Cinema

Aussi, en mêlant harmonieusement maquettes et effets visuels dernier cri, en utilisant des prothèses pour les créatures et en multipliant les décors réels et les costumes travaillés dans les moindres détails, La Communauté de l'Anneau réussit l'exploit de donner du corps à la Terre du Milieu… Et de ne pas prendre une ride même 20 ans après, restant toujours aussi enchanteur et immersif. On lui souhaite aujourd'hui un joyeux anniversaire !

Vous avez découvert le Seigneur des Anneaux en salles ou plus tard à la télévision ? Racontez-nous votre première visite en Terre du Milieu dans les commentaires !

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
9
manufr
Un film intemporel, je l’ai revu récemment est toujours aussi bien. Pas pris une ride.<br /> Il faudrait que je matte la version 4K dès que j’aurais un écran compatible
xylf
Complètement d’accord. Ce film passe toujours bien.
merotic
Avec la tournure que prend notre propre histoire, ce film me semble beaucoup plus intéressant aujourd’hui qu’il ne l’était pour moi il y a longtemps.
Robinton
Une adaptation magistrale! Malheureusement, la trilogie du Hobbit qui a suivi n’était pas pour moi du même tonneau, beaucoup trop hollywoodienne (comprendre commerciale)
Blackalf
Robinton:<br /> Malheureusement, la trilogie du Hobbit qui a suivi n’était pas pour moi du même tonneau<br /> Peut-être parce qu’il ne fallait pas les comparer, mais prendre et apprécier ce que chaque trilogie avait à offrir ? ^^
salim73
Même si je préfère le deuxième opus , la communauté de l’anneau reste appréciable comme film.
StratDesign_1_1
Je l’ai attendu avec grande envie, joueur de JTRM à la fin des années 90 et possédant un site sur l’univers des Terres du Milieu.<br /> Les photos de tournages étaient grandiose, en particulier la mise en scène des Nazgul ou encore la ville de Minath Tirith.<br /> Malheureusement cela s’arrête là car le film souffre de nombreux défauts, à commencer par des dialogues un peu trop mielleux qui tourne le film vers un film destiné aux enfants.<br /> Les raccourcis dans le film sont aussi à plaindre, heureusement certaines jeux d’acteurs mets en avant le film, et certains passages, notamment l’entrée de Khazad Dum est vraiment un moment fort de la saga.<br /> Je ne peux pas dire que je déteste le film, car il as permis de faire connaitre les travaux de JRRT au plus grand nombre, mais pour moi l’essai n’est malheureusement que peu concluant.<br /> A voir si un «&nbsp;reboot&nbsp;», plus «&nbsp;mature&nbsp;», est envisageable, et si oui si ce dernier sera cette fois fidèle aux écrits.
darkkanga
Bonjour,<br /> Je ne pense pas qu’un reeboot puisse apporter quoi que ce soit à cette trilogie qui réinterprète l’histoire du Seigneur des anneaux parfaitement.<br /> Le changement de support implique forcément des modifications, des changements. Ceux faits dans les films sont très cohérents et ne dénaturent pas l’œuvre de Tolkien. Ces choix peuvent toujours être discutés, il n’empêche que rare sont les œuvres de ce type qui sont acclamées de la sorte.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Mortal Kombat, le film, signe pour un deuxième round
Malin ? Le fils de John Lennon vend des souvenirs physiques de son père en NFT (en virtuel donc)
Une série Percy Jackson est officiellement en route vers Disney+
The Ark : le co-créateur de Stargate SG-1 est aux manettes de la prochaine série Syfy
Netflix dévoile les premières images du Pinocchio de Guillermo Del Toro
Après le cinéma, Godzilla va poursuivre sa route en série sur Apple TV+
The Batman : il ne faudra pas oublier de passer aux toilettes avant la projection...
Upload : la série d'Amazon vous donne rendez-vous en mars pour sa saison 2
WeWork, vous vous souvenez ? Avec la série WeCrashed, Apple TV+ revient sur les déboires de la start-up
Le premier épisode de la série Shenmue sera diffusé dans quelques jours, un nouveau trailer est disponible
Haut de page