Le cinéma va perdre beaucoup d'argent, même après la COVID

23 novembre 2021 à 13h30
32
Aston Martin DB5 © wjarek / Shutterstock.com
À l'image de l'Aston Martin DB5 utilisée par Daniel Craig à Matera sur le tournage du dernier James Bond, "No Time to Die", le cinéma a subi de gros impacts en raison de la crise (© wjarek / Shutterstock.com)

La crise de la COVID-19 a mis à mal l'industrie du cinéma. Mais même après la réouverture des salles obscures, le modèle économique demeure incertain, au moins à court terme. Le dernier James Bond, plus gros succès au box-office mondial hors films chinois, ne serait toujours pas rentable.

Le septième art est en souffrance, et la réouverture des salles de cinéma un peu partout dans le monde ces derniers mois ne vient que partiellement masquer ce qui constitue une crise profonde de l'industrie, car la COVID-19 est toujours présente. Des experts du grand écran s'accordent aujourd'hui à dire que le cinéma va continuer à perdre de l'argent, et cela concerne même les blockbusters à succès, comme le dernier James Bond, Mourir peut attendre.

Le plus gros succès hollywoodien de l'année pourrait ne pas être rentable

Ces derniers jours, le vingt-cinquième James Bond, Mourir peut attendre, No Time to Die dans sa version originale, a dépassé les 730 millions de dollars de recettes issues de la billetterie, alors que le film est sorti au début de l'automne. Si l'on met de côté les films chinois Hi, Mom et The Battle at Lake Changjin, qui ont chacun dépassé la barre des 800 millions de dollars de recettes, Mourir peut attendre est le film hollywoodien qui a généré le plus gros chiffre d'affaires en 2021, assez loin devant le neuvième opus de la saga Fast & Furious (environ 720 millions de dollars).

Alors que les cinémas n'ont repris leur activité qu'il y a quelques mois à peine, et souvent avec certaines conditions d'accueil spéciales, ces chiffres, pas si éloignés que ça du milliard de dollars de recettes, inquiètent pourtant les experts, et sans doute l'industrie du cinéma dans son ensemble.

Mourir peut attendre, admirablement bien porté par Daniel Craig, pourrait malgré son succès être un film à perte. Car, outre les 250 millions de dollars de budget et les 100 millions de dollars initialement attribués à la promotion du long-métrage, les experts ajoutent des dizaines de millions de dollars de frais supplémentaires en investissement dans le film, liés à une pandémie qui a entraîné un report de seize mois du film. Au total, No Time to Die devrait en théorie amasser près de 900 millions de dollars de recettes, selon Variety, pour atteindre son seuil de rentabilité. Le film étant entré dans la dernière partie de son exploitation, ce seuil risque d'être difficilement franchissable. D'autres sources évoqueraient des pertes qui ne se compteraient « qu'en » dizaines de millions de dollars, une information que les studios MGM, qui furent à la production du film, contestent avec fermeté.

Des pertes colossales pour les films à gros budget

MGM maintient que le dernier James Bond générera des bénéfices, à la fois pour sa sortie en salles et à terme également, dans son catalogue. Mais, au-delà de la bataille des chiffres, c'est l'avenir du cinéma qui pose question en ces temps pandémiques. En effet, Mourir peut attendre n'est évidemment pas le seul film à ne pas avoir encore atteint potentiellement son seuil de rentabilité. De nombreux autres films très attendus, comme le Marvel Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux, vont finir l'année dans le rouge, avec des pertes qui se compteront en dizaines de millions de dollars.

Le Dernier duel, long-métrage de Ridley Scott au casting XXL (Matt Damon, Ben Affleck, Adam Driver, Jodie Comer), est le symbole de ces difficultés, avec des recettes de 27 millions de dollars pour un film qui aura coûté plus de 100 millions de dollars. Et l'essor des plateformes de streaming vidéo , qui bénéficient de contenus exclusifs aux salles obscures, n'aide évidemment pas en cette période.

Pour l'instant, les seuls films rentables sont plutôt ceux à petit budget qui auront profité d'un buzz ou d'une actualité favorable pour attirer les foules. Mais l'industrie du cinéma ne peut pas se contenter de « coups » alors qu'elle vient de traverser une crise majeure dans son histoire.

Source : Variety

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
32
30
xryl
Entre 250 millions, plus 110 millions de coût (soit env 360 millions) et 730 millions de recettes, ils estiment que ce n’est pas rentable ?<br /> J’ai raté quelque chose ?
sebstein
a dépassé les 730 millions de dollars de recettes<br /> assez loin devant le neuvième opus de la saga Fast &amp; Furious (environ 720 millions de dollars)<br /> Vous êtes du genre à ne pas démarrer vos ordonnées à 0 sur vos graphiques ?
v1rus_2_2
Pour le Dernier Duel, je ne pense pas que ça soit dû au streaming mais plutôt que le film n’a pas l’air d’être terrible
litleplayer
Sinon ils ont 600 millions de frais lié aux COVID pour être rentable pour le dernier James Bond faudrait que l’on m’explique ou détaillé les dit frais
stefr
250 millions de dollars de budget ! Le cinéma doit modifier son modéle économique comme l’ont fait les autres industries pour s’adapter et survivre au covid.
Arthur_12
Faudrait peut être sortir de bons films, quand on en est à Fast and Furious 9, Matrix 5, Marvel 14, et que l’on ne se pose pas les bonnes questions, on fini effectivement par disparaitre…
bipbipfr
Quand on voit les suites inutiles, les reboot de films ou de séries, les marvel ou autres qui se ressemble. Vous changez les noms les acteurs et vous faites indéfiniment les même films… c’est divertissant à court ou moyen terme mais sur la durée les gens ne sont pas si con… remarquez quand je vois ce qui se passe partout dans le monde en ce moment j’ai un doute… SI les gens sont cons et tant qu’il y aura des cons pour payer, que ce soit le cinéma ou autre il y aura toujours quelqu’un qui profitera du filon. Donc ne nous plaignons pas, changeons notre mode de CON-sommation.
Stellvia
C’est d’autant plus triste que les films proposés sur les plateforme de streaming sont majoritairement médiocres, sauf quelques rares exceptions, et aussi profondément pourris de l’intérieur par des phénomènes de société. Au lieu de nous raconter des histoires tout devient politique. Le covid a fait tellement de mal autant dans la vie perso que dans la vie pro… on va mettre des années a s’en remettre.
Urleur
C’est le mode de consommation qui à changé, une tendance vers les séries, mais le cinéma reste avant tout un plaisir, une sortie qui ne changeras pas avant un bon moment.
Domotique94
Et ce n’est que le début, quand la chronologie des médias va évoluer, vers un an pour la mise à disposition des films après ciné sur les service de streaming, tous les films qui ne seront pas exceptionnels feront des fours dans les salles, car vu les tarifs pratiqué de moins en moins de gens s’y rendront régulièrement. Ils doivent revoir leur model de fond en comble. Et pourquoi pas proposer des séries grand spectacle dans les salles.
molotofmezcal
La chronologie des médias, ca pouvait être efficace avant l’avènement des SVOD.<br /> Je ne vois pas concrètement comment ils pourront l’imposer à l’avenir, étant donner que les producteurs seront de plus en plus également les diffuseurs. La situation sera absurde.
Gweegoo
La logique consistant à dire que l’industrie du cinéma a un pb parce qu’un film avec des recettes de 730M est déficitaire, me semble faible.<br /> Ce qui va surtout changer je pense, c’est le budget des films.<br /> Au passage, je n’ai pas du tout aimé le dernier James Bond. Faire 730M ne me semble pas si mal.
Rumpelstiltskin
Le COVID n’a rien a voir<br /> Avant j’allais au cinéma , mais les tarifs ont changer<br /> De plus par pour dire mais avant il y avait une astuce au cgr , faire une nouvelle carte , et utiliser les 300 points pour avoir une place gratuite ( qui revenait à 3.50€ de mémoire ).ma copine et moi on faisait ça et on prennait pleins de coca popcorn a chaque fois .( Ben oui )<br /> Et puis ils ont stopper ça( vérification numéro ) et en plus ils ont augmentés les places …<br /> J’ai pris Netflix + mycanal + Disney tant pis pour eux
alaoui_adnane
Le cinema quand il gagne beaucoup d argent il ne partage pas avec nous, donc on s en fou
kiwi5
je ne connaissais meme pas, mais comme le soulignent les autres comme les matrix 19 et fast and furious 14… bof et meme les salles et la sortie au cine alors que les gens se paient des 82" et des sounds bars sans avoir a subir les autres
kellog89
Voir un film sur une tv chez soi ou sortir au cinéma, ça n’a rien à voir, pas les mêmes plaisirs.<br /> Les films coûtent chers, les acteurs, les décors, les effets spéciaux…<br /> Longue vie au 7e art et aux salles obscures
jcc137
N’oublions pas le James Bond 25…
Maxouzorz
Le film est excellent, mais est malheureusement passé un peu inaperçu.
max6
Vous avez pas tort pour le prix, j’ai voulu aller voir Dune (ben oui j’adore franck herbert on se refait pas mais c’est pas le sujet) autour de chez moi 12,9 € (et c’est même pas la version 3D) ben non dommage mais à ce prix là je n’y vais pas et c’est pas une question de moyens c’est un choix tant pis j’ai relu le livre et si un jour il passe à la TV je le regarderais.<br /> Avant le Covid j’allais régulièrement la séance à 9,90 et prix réduit en matinée (ils ont supprimé la séance) en 18 mois le prix à augmenté de 30% donc terminé pour moi!
PierreKaiL
Comme le dit @Urleur, les sorties cinéma ne sont pas prêtes à s’arrêter, c’est comme pour un grouppe de musique ou pas loin, ce n’est pas parce qu’on a déjà entendu l’album qu’on ne va pas aller voir son concert. Bref perso je ne m’en fais absolument pas pour eux et au pire ils n’ont qu’à réduire leur budget, as t’on vraiment besoin de mettre 300 millions de dollars dans un film qui sera plus ou moins réussi voir assez souvent mauvais ? …
Niark_Ozzy
Je suppose qu’un gros % des recettes va aux exploitants des salles de cinéma, pas à l’éditeur.
Neophus975
C’est clair ! faudrait peut-être revenir sur la qualité et non la quantité aussi ! plus de bons scénarios et moins d’effets spéciaux de partout !
Faisduvelo
Est-ce que James Bond est mieux avec un budget de 250 millions que s’ils n’en avaient mis que 150 ?<br /> Les effets spéciaux n’en ont plus que le nom depuis longtemps tant ce qu’ils essaient de montrer est impossible dans la vraie vie, ce qui finit par coûter très cher sans apporter un plus au scénario ou à l’âme du film. Je ne sais pas si je suis le seul, mais j’ai de plus en plus de peine à assister à de la destruction massive de matériel : pour moi, ça n’apporte pas grand chose, c’est juste du même niveau que Gainsbourg qui allumait son cigare avec un gros billet de banque.<br /> Et quand il faut 100 millions pour promouvoir un James Bond, vu la quantité existante de fans de la série, c’est vraiment qu’ils sont mauvais ! Ils feraient une promo avec 10 millions de $ en goodies à gagner, ça buzzerait tout autant et les gens seraient certainement plus satisfaits…<br /> Je pense qu’ils ont pris des habitudes dispendieuses et qu’ils rencontrent un peu les limites du modèles, encore accentuées par le COVID :<br /> les gens ont des télé de 1m80 de largeur, avec le canapé à 2m, le champs de vision est le même ou meilleur que les 2/3 arrière d’une salle de cinéma<br /> payer 12-15€ l’entrée par personne, si on y ajoute les popcorns et la boisson, ça fait une sortie à 50€ si tu veux inviter une copine, c’est pas à la portée des smicards<br /> faire la file pour se faire contrôler et se laver les mains comme à la maternelle, ça doit quand même en décourager plus d’un, quoiqu’on en dise ! Et je ne parle même pas des anti-passe qui pourraient aussi être majoritairement des amateurs de biens culturels<br /> avec la VOD, celui qui a une grande télé ne sort au cinéma que pour voir un très bon film, pour en voir un moyen, il le fera en VOD chez lui, c’est moins cher et moins contraignant<br />
cpicchio
Et baisser le salaire des acteurs stars ?<br /> Payer 30 ME une personne pour 3 mois de travail est aussi l’une des causes de la non rentabilité des films
kiwi5
question de gout, pour moi outre le prix de fou, t’as plus de contraintes a aller au cine que le regarder chez toi (un bon film n’est pas seulement bon au cine). Avec un pic de nullite vers 2010 hollywood s’est vraiment endormi a produire des films avec les memes constructions scenaristiques a vocation internationale. Plus aucune imagination ou histoire (je crois que le summum de nullite fut les schtroumpfs). Bref a rester chez moi, regarder les films avec qui je veux, quand je veux, en mangeant ce que je veux et gratuitement ca me botte plus (meme en asie ca coutait une blinde)
kiwi5
Faisduvelo:<br /> les gens ont des télé de 1m80 de largeur, avec le canapé à 2m, le champs de vision est le même ou meilleur que les 2/3 arrière d’une salle de cinéma<br /> payer 12-15€ l’entrée par personne, si on y ajoute les popcorns et la boisson, ça fait une sortie à 50€ si tu veux inviter une copine, c’est pas à la portée des smicards<br /> faire la file pour se faire contrôler et se laver les mains comme à la maternelle, ça doit quand même en décourager plus d’un, quoiqu’on en dise ! Et je ne parle même pas des anti-passe qui pourraient aussi être majoritairement des amateurs de biens culturels<br /> avec la VOD, celui qui a une grande télé ne sort au cinéma que pour voir un très bon film, pour en voir un moyen, il le fera en VOD chez lui, c’est moins cher et moins contraignant<br /> arf le controle a l’entree, j’oubliais y’a qu’en france avec la mentalite de pousse megot qu’on fait des aneries pareils<br /> quoiqu’on en dise oui le prix est bien un frein si j’ai arrete lorsque j’etais etudiant c’est bien parce que meme une sceance un lundi matin devenait hors de prix.<br /> je ne regarde meme pas les films sur la tele mais plutot sur un 34", c’est pas toujours la taille qui compte
Blackalf
cpicchio:<br /> Et baisser le salaire des acteurs stars ?<br /> Payer 30 ME une personne pour 3 mois de travail est aussi l’une des causes de la non rentabilité des films<br /> Ils ont le même problème dans d’autre milieux : joueurs trop payés dans le foot, et maintenant que la fiscalité des clubs va être modifiée en Belgique, ils se plaignent qu’ils ne pourront plus acheter de joueurs coûteux.<br /> Idem dans le milieu de la mode, les couturiers se plaignent des salaires trop élevés des mannequins.<br /> Mais ces problèmes, c’est ceux qui s’en plaignent maintenant qui les ont amené, en versant des salaires sans cesse plus élevés aux acteurs/joueurs/mannequins.
Petinikola
Les assurances coûtent plus cher
cpicchio
Oui, car il faut aussi assurer des acteurs hors de prix…
_DARKWOLF_1_1
Trop de films qui sortent ces derniers temps, on doit faire un choix. Et mon petit cinéma de quartier qui propose les places de ciné à 6€, alors que c’est à 15 dans un multiplexe.<br /> Moins de ciné, plus de films à la maison. Avec une bonne diagonale et de bonnes enceintes, ça fait l’affaire (et on peut aller aux toilettes quand on veut, et se servir au frigo, et éviter les godasses qui volent en pleine séance ou les smartphones allumés).
Carlitto
Aller au cinéma, c’est aller rêver sur grand écran.<br /> Alors, certes oui, il y a la crise du COVID, mais les films actuels font-ils rêver ?<br /> Gangrénés par le wokisme et la cancel culture, très pauvres intellectuellement, reposant sur des thèmes qui ont plus de 50 ANS (Star Wars, Dune, Comics, toute la SF en général) rabâchés ad nauseam… Est-ce que ça a encore un intérêt de payer 12€ et plus pour ça ?
Lounch
Il devrait peut être se poser la question du prix des places de ciné… perso je n’y vais plus car pour moi le tarif d’aujourd’hui n’est clairement pas justifié.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Un film d’animation sur le groupe Gorillaz est en préparation chez Netflix
Les meilleures bandes originales de séries TV
La sympathique série Superman & Lois arrive avant Noël en France
Star Trek: Discovery : finalement, la saison 4 sera de retour à l'international
Consécration pour le Futuroscope, qui remporte un prix international de prestige pour son dernier spectacle
Gaming et challenge : le Téléthon 2021, ça se passe aussi en ligne
Arcane : qui l'eût cru ? Une saison 2 est déjà en cours de production
Matrix Resurrections affiche son casting
Star Trek Discovery : vous attendiez la saison 4 sur Netflix vendredi ? Mauvaise nouvelle...
Harry Potter : pour les 20 ans, une réunion spéciale se prépare
Haut de page