Test LG Tone Free HBS-FN6 : des écouteurs plutôt bien pensés, pour garder les oreilles propres

Guillaume Fourcadier
Spécialiste Audio
29 octobre 2020 à 14h00
1

Bon timing et bonne idée que ces écouteurs LG HBS-FN6, un modèle proposant de se débarrasser de 99,9% de certaines bactéries présentes dans les canules des écouteurs. Fonction majeure et très bien vue en ces temps pandémiques, mais qui ne doit pas faire oublier que les écouteurs, grands frères des FN4 (sans le système antibactérien), sont ambitieux sur tous les autres points et, toutes proportions gardées, pas encore dans un tarif haut de gamme.

Test LG Tone Free HBS-FN6
  • Compact et bien fini
  • Aigus très maitrisés
  • Très bonne application
  • Système antibactérien
  • Charge sans-fil et Google Fast Pair
  • Son manquant un peu de puissance
  • Autonomie moyenne
  • Commandes parfois hésitantes
  • Retour sonore plus que moyen

Compact, bien fini, et propre

LG ne fait pas dans le compliqué avec ses écouteurs, et nous avons là l'exemple d'un produit simple mais bien pensé, bien fini, et transportable peu importe (ou presque) la taille des poches. Avec les dimensions presque exactes d'un Babybel, le boitier des HBS-FN6 est particulièrement compact, il tient parfaitement en main grâce à sa surface
anti-dérapante, et bénéficie d'un bel assemblage. Pratiquement aucun jeu dans la charnière, et aucun grincement. Un port USB-C et un petit bouton (pour l'appairage) se greffent discrètement sur son contour arrondi. Une boite pas spécialement luxueuse, sans réel défaut apparent, et qui ne nous a pas semblé salissante à l'usage.

Les FN6 en eux-mêmes sont un peu de la même trempe, bien que LG lâche un peu la sobriété. Le noir mat (existe en blanc) de la boite fait
place au revêtement laqué des écouteurs, excepté sur le dos de la tige. Rien de bien exubérant, puisque le modèle est tout ce qui y a de plus classique. Intra-auriculaires utilisant un système de tiges, assez courtes, les LG savent presque se faire oublier.

 Mais surtout, malgré cette rutilance, nous avons affaire à un produit tout aussi sérieux que la boite nous laissait l'espérer. Aucune folie, aucune aspérité ou petit écart dans ce design passe-partout, mais aucun
problème d'assemblage. Le produit est plus dense qu'il n'y parait au premier abord, et bénéficie d'une certification IPX4 (la plupart des projections d'eau). Sérieux, tout simplement, à défaut de surprendre ou d'être beau.

 Nous ne pouvons pas parler des LG HBS-FN6 sans évoquer sa fonction la plus mise à avant : le traitement antibactérien, appelé NanoUV Led,
utilisant un système de deux LED placées dans le boitier, frappant la canule d'une lumière UV concentrée, cela pendant la recharge (sur secteur). Ce traitement, étude à l'appui (voir les références sur le site de la marque), permettrait de se débarrasser de près de 99,9% de certaines bactéries, comme les E coli et staphylocoques. Nous ne sommes bien sûr pas à même de tester ou non l'efficacité du procédé, c'est pourquoi, en faisant confiance aux études citées, nous pouvons déjà saluer l'intérêt. Pas uniquement un argument marketing, ce genre de traitement antibactérien est particulièrement prometteur, les infections du canal auditif étant plus répandues qu'on ne pourrait le penser.

Un confort … pour les non sportifs

Malgré leur canule assez large, et pas spécialement courte, les FN6 laissaient présager un bon petit modèle intrusif. Sans que cela soit
totalement faux, il faut saluer l'excellente tenue du produit, ce qui apporte,
au final, un confort tout à fait valable. La canule ne rentre pas trop profondément, et les embouts sont bien adaptés à l'essentiel des morphologies (4 embouts livrés). À moins de faire de larges mouvements de mâchoires, les écouteurs ne tomberont pas, et ne deviendront pas trop inconfortables sur les longues sessions d'écoute.

Il ne faudra en revanche pas trop en demander pour un usage sportif. Le produit peut s'utiliser dans cette optique, surtout avec son mode Ambient, mais reste un « vrai intra », la pression exercée sur le tympan reste toujours là. Cette pression est d'ailleurs le principal défaut des écouteurs.

Ergonomie perfectible, application sans reproche

Comme la plupart des écouteurs « sérieux » actuellement, les LG HBS-FN6 proposent une dualité application/commandes tactile, le premier
point allant plus loin que le second, et permettant de le configurer.

Les deux écouteurs intègrent ainsi une petite surface tactile à la base de la tige (côté écouteur), surface réagissant à une, deux trois touches, ainsi qu'à un appui prolongé. Avec les réglages standards, les fonctions sont les suivantes :

  • 1 touche : lecture pause
  • 2 touches : réglage du volume (+ à droite, - à gauche)
  • 3 touches : passage à la piste suivante
  • Appui prolongé : Activation et désactivation du mode Ambient (retour sonore).

Pour être honnête, la réactivité et l'efficacité de la surface tactile sont loin d'être parfaites. Il faut parfois tâtonner, et attendre presque une demi-seconde pour que l'action s'effectue. Pas mauvaise, et potentiellement assez complète, cette ergonomie n'est pas spécialement convaincante, pas assez carrée pour une utilisation les yeux fermés.

Par contre, bon point pour l'application LG Tone dédiée,
complète et extrêmement claire. En plus de procéder aux mises à jour des FN6, celle-ci permet d'afficher le niveau de batterie au pourcentage près, d'accéder à un lot d'égaliseurs prédéfinis, de personnaliser un égaliseur graphique 8 bandes, de verrouiller les contrôles tactiles, ou encore de personnaliser les commandes. Pour cette dernière option, nous avons défini un « passage à la piste précédente » via 3 tapes sur l'écouteur gauche, ainsi qu'un appel au contrôle vocal (assistant), via une pression longue sur l'écouteur droit. Il n'y a pas de fonction vraiment avancée, si ce n'est la présence d'une localisation des écouteurs, via la possibilité de les faire siffler (écouteurs connectés et sortis de leur boite).

Les FN6 intègrent également une détection optique, ce qui permet de déclencher la pause et la lecture, si retirés ou replacés dans les oreilles. Cette fonction peut être désactivée au besoin, en passant par
l'application.

 Connectivité dans l'air du temps, presque moderne

 La connectivité des LG FN6 est dans ce que nous sommes en droit d'attendre d'un bon produit. Pour commencer, la connexion est de type
sniffing, les écouteurs pouvant fonctionner l'un et l'autre en mode mono. Ce type de connexion devient clairement la norme, mais n'est pas encore adopté par tout le monde (car non-standardisé). Nous n'osions espérer une connexion type multipoint (connexion à plusieurs appareils à la fois), nous ne sommes donc pas surpris de son absence, cette fonction ne concernant même pas un écouteur True Wireless sur dix actuellement.

Bon point également, l'adoption du Google Fast Pair, permettant d'appairer le produit via une simple popup, proposé dès l'ouverture de la boite, pour tous les smartphones Android modernes.

Les FN6 proposent une connexion tout à fait stable à l'usage, avec une portée plutôt classique. Le constructeur ne s'est pas essayé au codec AptX, nous n'avons ainsi droit qu'à du SBC et du AAC, deux codecs
standardisés.

 Pas d'isolation active, retour sonore étrange

À l'instar des Jabra 75T (avant leur future mise à jour), les LG HB-FN6 n'ont pas de réduction de bruit active, mais permettent malgré tout de piocher dans les microphones externes, pour créer un retour sonore,
appelé mode Ambient. Son but est le même que chez les autres marques, à savoir tenter de récupérer les fréquences atténuées par les embouts.

Soyons honnête, ce mode est particulièrement peu naturel, paraissant à la fois étouffé dans les aigus, et mettant bien trop en avant les voix et les haut-médiums, cela sur les sons brusques non périodiques. Les sons
plus périodiques, comme un bruit de robinet, sont d'abord légèrement accentués, puis atténués (une fois que les écouteurs ont analysé le bruit). Les bruits de frappes sur un clavier, sont par exemple accentués… et parfois ignorées, les écouteurs ne sachant pas trop quoi faire visiblement. Un mode qui, soyons honnête, est plutôt raté, utilisable dans certaines conditions, mais souvent trop contraignant et, même si d'intensité réglable, ne règle pas le problème du déséquilibre sonore.

La qualité des microphones, sur le mode main-libre, n'est pas spécialement bonne non plus. En environnement calme, la voix a quelques ratées, mais sait encore se faire intelligible. En milieu bruyant, par contre,
la voix surnage à peine.

L'isolation passive est revanche très correcte, sabrant vraiment les aigus, et un peu moins efficace sur les médiums (les voix donc), mais tout de même là. Le produit est dans la moyenne haute des produits du genre, mais n'est pas encore dans ce qui se fait de plus efficace.

 Autonomie un peu décevante

En utilisant uniquement les codecs SBC et AAC, LG optimise ses chances pour l'autonomie, annonçant 6 h en fonctionnement. En pratique, la
copie un peu décevante, puisque l'autonomie est mesurée autour des 5 h 10 et 5 h 15 suivant nos tests. Un chiffre qui n'est pas honteux, loin de là, mais un chouia en deçà des standards en 2020.

 LG va tout de même se rattraper sur son mode recharge rapide, puisqu'à peine 5 minutes suffisent à apporter une heure d'utilisation. Le boitier de charge permet de rajouter, environ, deux charges supplémentaires, ce qui porte le total autour des 16 – 17 h en pratique.

 Précisons enfin que ce boitier, en plus de la classique charge USB-C, est compatible avec les chargeurs Qi (induction).

Une sonorité presque trop sage

Armés par des transducteurs dynamiques de 6 mm de diamètre, les LG HBS-FN6 sont surtout propulsés par des algorithmes de traitement Meridian. Constructeur de matériel audio haut de gamme, Meridian est également un spécialiste dans le traitement audio, avec la mise en place de certains codecs, comme le Dolby True HD, ou encore le MQA. Pas un débutant donc.

Il faut bien avouer que la première écoute déconcerte, pas forcément en mal, puisque Meridian a réglé les écouteurs pour une certaine neutralité des basses et des médiums. L'équilibre est vraiment là, ce qui donne presque un manque d'assise et de puissance, nos oreilles étant généralement habituées, via pratiquement tous les écouteurs nomades du marché, à accentuer les basses et/ou bas-médiums, afin de donner une signature percutante, un peu plus de vie à l'écoute. Cet équilibre donne ici une légère platitude, sans pour autant parler de manque manifeste. Les écouteurs descendent très bas en fréquence, sans trop dévoiler leurs forces.

Légèrement visible à travers les grilles, le petit transducteur de 6mm manque un peu d'ampleur

Mais malgré le réglage, la qualité technique dans les basses n'est pas spécialement élevée. Ainsi, ce type de signature aurait mieux fonctionné sur des transducteurs plus à l'aise dans ce domaine, peut-être plus large, donnant de l'ampleur l'écoute. Les Airpods Pro, parmi les plus neutres dans le domaine, sont bien plus à l'aise, presque aussi équilibrés, mais plus expressifs, car s'appuyant sur des transducteurs d'un diamètre au moins double.

Les aigus sont, par contre, étonnement bons. Précis, pas agressifs, clairement dans le haut du panier en la matière, alors même que cette
gamme de fréquences constitue le défaut de l'essentiel des True Wireless.

Malgré le réglage très équilibré, la qualité technique des LG HBS-FN6, aigus mis à part, ne leur permet que difficilement de s'exprimer à plein potentiel sur des styles très puissants ou très tranchants. Pour ceux-là,
Métal, Rap ou Electro, couvrent déjà un bon panel de genres, les FN6 semblent un peu timides, manquant d'ampleur en tous cas.

À côté de cela, les aigus permettent de livrer une scène sonore cohérente, très détaillée et plutôt large, plutôt efficace sur les genres posés, type Classique.

Mais, même en prenant en compte les égaliseurs, permettant de légèrement modifier la signature, la personnalité des écouteurs restent
toujours plus ou moins la même. Les FN6 paraissent toujours un peu trop sages, parfois même un peu trop ternes. Il y a de la qualité, mais il manque un petit quelque chose, soit sur le réglage, soit techniquement.

L'avis de Clubic sur les LG Tone Free HBS-FN6

Petits et bien finis, innovants, les LG FN6 peinent pourtant à réellement se démarquer de la concurrence. Des écouteurs avec de réelles qualités, bien pensés et agréables à l'usage, mais n'étant pas parmi les meilleurs
dans leur gamme de prix.

LG Tone Free HBS-FN6

7

Plutôt complets et bien pensés, les écouteurs LG Tone Free FN6 proposent avec leur système antibactérien une innovation assez intéressante. Toutefois, quelques défauts viennent ternir l'expérience. De bons écouteurs True Wireless, mais pas encore au niveau des meilleurs

Les plus

  • Compact et bien fini
  • Aigus très maitrisés
  • Très bonne application
  • Système antibactérien
  • Charge sans-fil et Google Fast Pair

Les moins

  • Son manquant un peu de puissance
  • Autonomie moyenne
  • Commandes parfois hésitantes
  • Retour sonore plus que moyen

Construction 8

Ergonomie/fonction 7

Isolation 7

Autonomie 6

Son 6

Modifié le 04/12/2020 à 15h00

Soyez toujours courtois dans vos commentaires et respectez le réglement de la communauté.

1
2
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Black Friday : les meilleurs bons plans et promos high-tech en DIRECT
Black Friday : le TOP des offres Amazon et Cdiscount à ne pas manquer
Black Friday : les 3 meilleures offres de PC portables en promotion
La souris gamer Razer Naga Trinity à prix cassé avec le Black Friday Fnac
Black Friday : offrez une enceinte JBL Xtreme 2 Gun Metal à -50% à la Fnac
Black Friday Amazon : l'iPhone SE 64 Go est 40 € moins cher 🔥
L'aventure lunaire : un défi des années 2020
Black Friday : Le smartphone Xiaomi Redmi Note 9 Pro au meilleur prix jamais vu
La manette Xbox Series bleue baisse de prix sur Amazon pour le Black Friday
Black Friday : meilleur prix jamais vu sur ce casque Sennheiser HD 599 sur Amazon
Haut de page