BMW iX5 Hydrogen : la production de la pile à combustible a débuté, comment ça fonctionne ?

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
06 septembre 2022 à 17h00
37
BMW iX4 Hydrogen © © BMW
© BMW

BMW annonce la production en interne de piles à combustible à Munich.

Et c'est la BMW iX5 qui sera déclinée en version Hydrogen.

La BMW iX5 Hydrogen pour cette année

Engagé depuis quelques années déjà dans la voie des véhicules zéro émission, BMW annonce aujourd'hui le lancement de la production, en interne, de piles à combustible. Ces dernières viendront alimenter la BMW iX5 Hydrogen, qui devrait ainsi profiter d'une puissance totale de 275 kW, soit environ 375 ch.

BMW iX4 Hydrogen © © BMW
© BMW

BMW explique que son iX5 Hydrogen sera mise en service dans le monde entier à partir de la fin de cette année « à des fins d'essai et de démonstration ». Le véhicule embarquera deux réservoir d'hydrogène, mais BMW s'est bien gardé de dévoiler la moindre indication quant à l'autonomie.

Le constructeur promet toutefois que le remplissage des réservoirs d'hydrogène ne prendra que 3 à 4 minutes. « Il n'y a donc aucune limite à l'utilisation de la BMW iX5 Hydrogen sur de longues distances, avec seulement quelques courts arrêts entre les deux », selon BMW.

Les premières ventes prévues pour 2025

Pendant deux ans (au moins), BMW devrait peaufiner son iX5 Hydrogen et sa technologie de piles à combustible, afin de lancer en 2025 une production à grande échelle, à destination de ses clients. Pour rappel, il ne s'agit pas de la première incursion de BMW sur le segment de l'hydrogène, puisque le constructeur avait déjà dévoilé sa BMW 5 Series GT Hydrogen Cell en 2015.

BMW iX4 Hydrogen © © BMW
© BMW

Via son partenariat avec Toyota (qui remonte à 2013), BMW est parvenu à doubler la puissance continue de la pile à combustible, tout en diminuant au passage son poids et sa taille. Selon lui, la technologie de la pile à hydrogène a le potentiel pour devenir un pilier supplémentaire du catalogue de chaînes cinématiques de BMW Group pour la mobilité locale sans CO2.

Bien sûr, le constructeur explique que tout cela dépendra également de la production d'hydrogène à partir d'énergie verte, mais aussi de l'expansion de l'infrastructure de réseau de pompes à hydrogène, en plus du prix affiché en concession pour ce type de véhicule.

Source : BMW Group

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
37
13
Carrara
L’avenir est peut être dans le moteur à explosion à l’hydrogène sans pile à combustible,<br /> Yamaha développe un nouveau V8 à hydrogène pour Toyota.
MattS32
Carrara:<br /> L’avenir est peut être dans le moteur à explosion à l’hydrogène sans pile à combustible<br /> La pile a combustible offre déjà un rendement du réservoir à la roue meilleur que celui du moteur à explosion, surtout s’il n’est pas hybridé, tout en offrant un bien meilleur confort de conduite (souplesse et silence de l’électrique) et une absence de rejets polluants au pot d’échappement (alors qu’un moteur à explosion, même alimenté à l’hydrogène, va forcément rejeter des résidus de combustion du lubrifiant et des poussières d’usure du moteur, même si c’est bien entendu sans commune mesure avec ce que rejette un moteur essence ou diesel)<br /> Et il y a sans doute plus de marge de progression sur le rendement de la PAC que sur celui du moteur thermique…
epodotcom
pour ma part je rejoins carrara, le moteur a combustion d’hydrogène ou autre carburants liquides à l’étude, voire même des voitures qui fonctionnent au CO2 comme en islande, semblent la meilleure solution, quant à dire que ça pollue pllus que la pile a combustible, faut vraiment aller chercher loin, pourquoi alors ne pas parler de la pollution au micro particules, (pneus, frein) qui reste le point noir des deux systèmes, et vu le poids des électriques… pas sur in fine qu’elle polluent moins sur ce sujet.
MattS32
epodotcom:<br /> des voitures qui fonctionnent au CO2 comme en islande<br /> Tu parles de quoi là ? Le CO2 ne peut pas être utiliser comme carburant…<br /> epodotcom:<br /> faut vraiment aller chercher loin, pourquoi alors ne pas parler de la pollution au micro particules, (pneus, frein) qui reste le point noir des deux systèmes, et vu le poids des électriques… pas sur in fine qu’elle polluent moins sur ce sujet.<br /> Malgré leur poids, les électriques produisent beaucoup moins de particules de freins, puisqu’elles sollicitent beaucoup moins les freins, grâce au frein régénératif (une thermique hybride peut s’en approcher, mais ça reste plus limitée, le frein régénératif étant généralement moins performant que sur les électriques, qu’elles soient à PAC ou à batterie).<br /> Pour les pneus, il semblerait que ça ne change pas grand chose globalement : le contrôle de traction plus fin sur les VE compenserait l’impact du poids (mais à vérifier, je n’ai pas encore trouvé de vrai étude sur le sujet).
kiwi5
meh faut regarder un peu plus loin que le bout de votre capot, le plus gros frein a l’hydrogene est la logistique et l’infrastructure, pas vraiment les performances des moteurs eux memes
Martin_Penwald
Mouais … Je reste dubitatif quant à l’usage du dihydrogène pour les véhicules particuliers pour 2 raisons :<br /> 1- les véhicules électriques couvrent la très grande majorité des besoins de déplacement.<br /> 2- réduire nos besoins en énergie implique de réduire l’usage de voitures particulières, donc l’infrastructure H2, déjà en concurrence avec l’infrastructure existante, va être complexe à rentabiliser.<br /> Les cas d’usage de la pile à combustion à dihydrogène devraient être limités en particulier dû au fait que les pertes par rapport à l’utilisation directe d’électricité sont très importantes.
Martin_Penwald
Et surtout, imperméabiliser les moteurs au niveau des pièces mobiles (pistons ou rotors) pour empêcher les fuites lors du fonctionnement risque d’être difficile avec un gaz comme le dihydrogène. Ça va pourrir la consommation.<br /> Sinon, CO2, non, mais ammoniac, peut-être.
Patrick_Beau
Oh oui un moteur à l’ammoniac !<br /> Nan je déconne, à l’ammoniac c’est une vraie mauvaise idée
labib
Toyota est la société leader dans le développement de la technologie des piles à combustible à hydrogène et est la première à lancer une voiture qui fonctionne avec cette technologie, et elle a cédé gratuitement tous ses brevets à d’autres sociétés pour accélérer l’adoption de cette technologie.
philouze
"le plus gros frein a l’hydrogene est la logistique et l’infrastructure, "<br /> je ne pense pas qu’une infrastructure déjà existante et dense sauverait l’hydrogène.<br /> non, le plus gros frein, de très loin, c’est son prix causé par sa perte de rendement et sa « complexité rapportée » (qui oui effectivement, explose le prix de l’infra)<br /> L’hydrogène, c’est de fait de l’électricité stockée, moyennant une perte allant jusqu’à 70% (voir plus suivant les technos et la puissance demandée à la pile (qui peut a elle seule perdre 65%)<br /> il sera donc éternellement en « compétition perdue » face à sa propre énergie disponible sans pertes (ou, disons, avec beaucoup moins de pertes).<br /> Dans un monde à l’énergie surabondante, ça n’aurait pas d’impact, sauf que ce n’est plus notre monde.<br /> L’hydrogène c’est aussi de l’électricité « transformée en matière » (donc électrolyse, transport, ultra compression, transfert sous pression dans le véhicule, stockage 700 bars, circuit basse pression, reconversion pile à combustible, puis enfin usage électrique classique)<br /> son circuit de distribution et son véhicule sera toujours en compétition avec son équivalent dématérialisé ( modulo une conversion AC/DC soit dans la borne, soit dans le chargeur embarqué, qui revient à quelques centaines d’euros pour le constructeur.)<br /> Et là, ce n’est pas juste le cout d’installation qui jouera, mais les couts maintenance/épreuvage, transports, vannes etc etc.<br /> L’histoire a démontré maintes fois, et probablement sans exception, que la dématérialisation l’a toujours emporté sur son équivalent physique.<br /> Selon Scania, c’est le plus gros point noir qui pour eux, condamnait la filière en camion : le cout de maintenance. Chez Toyota, on a des dates d’expiration « absolues » de composants clés, qui ne tiennent pas compte de la date de mise en service de votre voiture.<br /> Si celle-ci est stockée longtemps en concess, ou si c’est une occase très peu kilométrée, vous devrez quand même la mettre au rebut pour des question de sécurité.
MattS32
Et il y a aussi un autre facteur sur lequel il sera difficile de progresser (et de fait, on a pu voir qu’entre la première et la deuxième Mirai, il y a eu absolument aucun progrès sur ce point), c’est l’encombrement des réservoirs.<br /> À cause de ça, la Mirai est une voiture de grand gabarit (5 mètres de long), mais confortable seulement pour 4 adultes et 1 enfant (la Mirai 1 était même officiellement une 4 places…) et avec un coffre ridiculement petit, avec un volume de l’ordre de celui d’une Yaris, sans même la possibilité de rabattre les sièges pour charger des objets volumineux (la batterie ayant été placée entre les sièges arrière et le coffre…).
cid1
Il faut prendre en compte les progrès faits sur la technologie de l’hydrogène et les progrès à venir, je vous propose deux liens qui parle de dihydrogène.<br /> → Découvrir &amp; Comprendre - L'hydrogène ← le premier et le second—&gt; De la recherche à l'industrie - L'hydrogène et la pile à combustible &lt;—
Martin_Penwald
L’encombrement des réservoirs est un des nombreux problèmes de l’hydrogène sur les véhicules particuliers, mais ça l’est moins sur les trains et les poids-lourds.
Martin_Penwald
J’ai pas dit que c’était une bonne idée, mais c’est une piste étudiée pour réduire l’usage de carburants fossiles.<br /> DAILY SCIENCE – 20 Jul 20<br /> L’ammoniac, nouvel atout pour la transition énergétique ?<br /> Second composé chimique le plus fabriqué au monde, facile à produire localement, et capable de stocker et transporter aisément de l’énergie. L’ammoniac<br />
philouze
cid1:<br /> Il faut prendre en compte les progrès faits sur la technologie de l’hydrogène<br /> Il faut surtout prendre en compte les zones de non-progrès de cette technologies sur les 40 dernières années : cout, maintenance, taille des réservoirs, rendement.<br /> Encore une fois, l’hydrogène est usage de l’électricité « matérialisée » et même « hyper matérialisé » : ultra haute pression, multiples transferts et conversions - ce concept ne pourra jamais gagner face à un usage quasi dématérialisé et sans pertes de la même électricité de départ.<br /> Se concentrer sur le plein en 5mn c’est vraiment regarder la chose par le mauvais bout de la lorgnette. C’est penser que le disque vinyl l’emportera un jour sur le streaming parce que les pochettes sont belles et le son qui craquouille est plus chaud ou je ne sais quoi.
Krypton_80
kiwi5:<br /> meh faut regarder un peu plus loin que le bout de votre capot, le plus gros frein a l’hydrogene est la logistique et l’infrastructure, pas vraiment les performances des moteurs eux memes<br /> C’est pas faux mais je pense que c’est temporaire, certains pays comme le Japon, la Corée du Sud ou la Californie ont une infrastructure bien plus en avance qu’en Europe. En parlant de la Californie justement, le 100% batteries pourrait aussi avoir un problème avec le réchauffement climatique …<br /> Radio-Canada.ca<br /> Les Californiens priés de ne pas recharger leurs voitures électriques<br /> La Californie subit une importante vague de chaleur qui succède à des pluies torrentielles.<br />
cid1
à @philouze<br /> On raconterais des cracks au CEA et l’émission c’est pas sorcier mentirait, bizarre, je crois que tu n’as pas été sur ces liens et que tu n’as pas vu les vidéos de « l’esprit sorcier » qui est quand même une émission de vulgarisation scientifique très correcte. Mais continue à penser qu’il n’y a pas de futur dans cet atome d’hydrogène, cordialement.
Martin_Penwald
Ben, c’est surtout que le concept de voiture personnelle, qu’elle soit thermique ou électrique, doit être revu.
MattS32
Krypton_80:<br /> certains pays comme le Japon, la Corée du Sud ou la Californie ont une infrastructure bien plus en avance qu’en Europe.<br /> Tout en étant tout de même trèèèèèèèèès loin d’avoir quelque chose de vraiment utilisable…<br /> Krypton_80:<br /> En parlant de la Californie justement, le 100% batteries pourrait aussi avoir un problème avec le réchauffement climatique …<br /> Rappel encore une fois : le seul moyen industriel de produire de l’hydrogène propre aujourd’hui c’est avec de l’électricité. Et avec de l’ordre de 3 fois plus d’électricité par kilomètre parcouru en VEH que par kilomètre parcouru en VEB.<br /> Donc si la Californie manque d’électricité, elle manquera aussi d’hydrogène propre… Bien sûr, comme c’est que à certaines heures (j’espère que tu ne t’es pas arrêté au titre sensationnaliste de l’article !), l’hydrogène peut permettre de faire tampon en le produisant pendant les heures creuses pour permettre de faire le plein pendant les heures pleines. Mais on peut tout aussi bien le faire pour des voitures à batterie en stockant l’électricité dans des batteries stationnaires (et également, je rappelle que dans la très très large majorité des cas, un utilisateur de VE n’a pas besoin de recharger aux heures pleines…), avec un rendement qui restera largement supérieur à celui de l’hydrogène…
Krypton_80
MattS32:<br /> Tout en étant tout de même trèèèèèèèèès loin d’avoir quelque chose de vraiment utilisable…<br /> Pas tant que ça, il suffit de ne pas faire de déni systématique, et pour te prouver que je ne m’arrête pas au titre de ce que je poste, voici un petit extrait de la source suivante: « We will try our best to make it easier for residents to utilize hydrogen cars by extending the charging infrastructure along with the supply of pollution-free hydrogen cars,” said Yoo Yeon-sik, head of the Seoul Metropolitan Government’s Climate Environment Division. »<br /> Green Hydrogen News – 7 Mar 22<br /> Seoul to supply 500 hydrogen cars and 7 hydrogen stations this year - Green...<br /> This year, the city aims to invest 16.3 billion won to give 32.5 million won in incentives to hydrogen car owners. As a result, the customer may get a hydrogen automobile for half the price, valued at around 70 million won.<br /> Pour ce qui est du caractère sensationnaliste, je laisse cette notion subjective à chaque lecteur.<br /> MattS32:<br /> Et avec de l’ordre de 3 fois plus d’électricité par kilomètre parcouru en VEH que par kilomètre parcouru en VEB.<br /> C’est sûr que c’est bien pratique de cumuler l’électricité utile pour de l’électrolyse avec celle restituée par la pile à combustible, ça donne l’impression de pomper encore plus sur le réseau.<br /> MattS32:<br /> je rappelle que dans la très très large majorité des cas, un utilisateur de VE n’a pas besoin de recharger aux heures pleines…<br /> Une source peut-être ou bien c’est juste au doigt mouillé ?
Kratof_Muller
Hormis les modèles militaires de piles à combustible hydrogène lourd, équipant sous marin porte avions et certains satellites, la pac prévue pour le particulier se dégrade bien plus vite que les dernières générations de batteries lithium, ce sera un consommable au même type qu une chaîne de distribution et dix fois plus cher, comptez 5000e pour une pac.
Krypton_80
« Les piles à combustible qui sont en circulation dans le parc automobile ont une durée de vie d’environ 5 000 heures , ou l’équivalent de 160 000 kilomètres. Les constructeurs d’automobiles estiment toutefois pouvoir améliorer cette durée de vie d’environ 50 % au cours des cinq prochaines années. »
MattS32
Krypton_80:<br /> Pas tant que ça<br /> 12 stations dans une ville de 10 millions d’habitants, désolé, mais j’appelle pas ça une infrastructure utilisable pour du déploiement à grande échelle. Pour comparaison, le Grand Paris, qui a une population du même ordre de grandeur et même un peu inférieure (7 millions) est déjà doté d’au moins 4000 prises de recharge publiques. Et probablement au moins dix fois plus en comptant les prises privées (sachant qu’au niveau national, on était au 31/12/2021 à environ 54 000 prises ouvertes au public contre 610 000 prises privées, soit un ratio de 11 pour 1, et encore, en ne comptant que les prises installées spécifiquement pour un VE, pas les millions de garages équipés d’une prise domestique).<br /> Et surtout, c’est bien joli d’avoir quelques stations dans les grandes villes, mais il faut aussi et surtout un maillage du territoire… Parce que le principal intérêt de l’hydrogène c’est quand même de pouvoir faire des longs trajets sans passer longtemps à recharger. Sauf que tant qu’on n’a que quelques stations dans quelques grandes villes, ça n’est pas vrai en pratique… Pour pouvoir faire de longs trajets, il faut des stations en rase campagne au bord des autoroutes (et en 700 bars hein, pas en 350, pression utilisée par les véhicules lourds, mais insuffisante pour donner une autonomie convenable à une VEH).<br /> Krypton_80:<br /> Pour ce qui est du caractère sensationnaliste, je laisse cette notion subjective à chaque lecteur.<br /> Un titre qui laisse entendre qu’on demande aux gens de ne pas charger leur VE, alors qu’en fait on ne leur demande que de ne pas les charger au pic de consommation, c’est du sensationnalisme. C’est pas une question de subjectivité.<br /> Krypton_80:<br /> C’est sûr que c’est bien pratique de cumuler l’électricité utile pour de l’électrolyse avec celle restituée par la pile à combustible, ça donne l’impression de pomper encore plus sur le réseau.<br /> C’est pas « bien pratique ». C’est un fait, et ne pas le prendre en compte ne serait rien d’autre que de la malhonnêteté intellectuelle. Pour faire 100 km en VEH avec de l’hydrogène produit par électrolysé, il faut bien à la base produire de l’ordre de trois fois plus d’électricité que pour faire les même 100 km avec un VEB équivalent. Ce n’est pas une impression. C’est une réalité.<br /> Krypton_80:<br /> Une source peut-être ou bien c’est juste au doigt mouillé ?<br /> Réfléchis un peu… Prenons quelqu’un qui fait 100 km par jour. C’est déjà BEAUCOUP plus que la moyenne (en France, elle est de l’ordre de 30 km). 100 km, ça nécessite 45min de charge sur une prise 22 kW (le genre de prise qu’on va trouver en masse sur les parkings des commerces et des bureaux), 6h sur une prise domestique à la maison. Il est évident qu’avec un tel besoin, il n’est que rarement absolument nécessaire de recharger entre 16h et 21h… Surtout quand la voiture dans l’écrasante majorité des cas passe la nuit à l’arrêt (donc possibilité de charger à ce moment, qui se trouve aussi être le moment où la consommation d’électricité est la plus faible).<br /> En fait, il n’est nécessaire de recharger entre 16h et 21h que si à 16h on n’a pas assez d’énergie dans la batterie pour faire un trajet qu’on doit faire entre 16h et 22h en gros.<br /> Et de toute façon, la Californie demande simplement d’éviter de charger entre ces heures pour ceux qui peuvent l’éviter. Les quelques uns qui ne peuvent pas l’éviter, il n’est pas question de leur interdire de le faire…<br /> Et il s’agit là de mesure de court terme, on sait qu’à plus long terme, avoir un large parc de voitures et leurs batteries connectées au réseau aide à passer plus facilement les pics de consommation, et non l’inverse. Voir par exemple à ce sujet le rapport de RTE, qui dit noir sur blanc que les VEB sont un moyen particulièrement économique d’assurer la stabilité du réseau électrique et de compenser les difficultés liées à l’augmentation de la part des énergies renouvelables non pilotables dans le mix électrique.
Krypton_80
MattS32:<br /> 12 stations dans une ville de 10 millions d’habitants, désolé, mais j’appelle pas ça une infrastructure utilisable pour du déploiement à grande échelle.<br /> This year = cette année. Pour 2023, ça sera encore différent, et ainsi de suite.<br /> MattS32:<br /> Et surtout, c’est bien joli d’avoir quelques stations dans les grandes villes, mais il faut aussi et surtout un maillage du territoire…<br /> Ah…, donc le maillage des bornes de recharge pour VEB en 2021 doit être bien homogène en France j’imagine.<br /> MattS32:<br /> Un titre qui laisse entendre qu’on demande aux gens de ne pas charger leur VE, alors qu’en fait on ne leur demande que de ne pas les charger au pic de consommation, c’est du sensationnalisme.<br /> Tu as raison, écrivons carrément la moitié de l’article dans le titre !<br /> MattS32:<br /> En fait, il n’est nécessaire de recharger entre 16h et 21h que si à 16h on n’a pas assez d’énergie dans la batterie pour faire un trajet qu’on doit faire entre 16h et 22h en gros.<br /> Et tu crois vraiment que les gens vont penser à ça chaque fois qu’ils rentrent du boulot ou qu’ils vont aller faire des courses?<br /> MattS32:<br /> Les quelques uns qui ne peuvent pas l’éviter, il n’est pas question de leur interdire de le faire…<br /> Les quelques-uns seront en réalité 95% des utilisateurs de VEB, c’est comme si on demandait aux Californiens de ne pas utiliser la clim chez eux entre 16h et 22h, et un beau jour ça va planter.
MattS32
Krypton_80:<br /> This year = cette année. Pour 2023, ça sera encore différent, et ainsi de suite.<br /> Oui, sauf que ça c’est le futur, et toi tu parlais au présent, tu disais « certains pays comme le Japon, la Corée du Sud ou la Californie ont une infrastructure bien plus en avance qu’en Europe »… « ont », c’est aujourd’hui. Pas demain.<br /> Tout comme les 4000 bornes publiques à Paris et 54 000 publiques + 610 000 privées en France, c’est du présent (enfin, même déjà du passé pour les chiffres nationaux, qui date d’il y a 8 mois, depuis on est passé à 67 000 bornes publiques à fin juillet, et on doit donc aujourd’hui approcher des 70 000). Pas du futur. Dans le futur, il y en aura encore beaucoup plus (le rythme de déploiement, c’est de l’ordre de 2000 bornes publiques par mois).<br /> Krypton_80:<br /> Ah…, donc le maillage des bornes de recharge pour VEB en 2021 doit être bien homogène en France j’imagine.<br /> Il est perfectible. Mais il y a des milliers de bornes en rase campagne sur les autoroutes, dans les petites villes, etc (cf par exemple Charging station map for electric cars | Chargemap qui en recense la majorité).<br /> Krypton_80:<br /> Tu as raison, écrivons carrément la moitié de l’article dans le titre !<br /> Un titre doit être court, oui. Mais il ne doit pas affirmer des choses qui ne correspond pas à la réalité. « Les Californiens priés de ne pas recharger leurs voitures électriques » est une affirmation fausse. Un titre plus juste aurait été « Les Californiens priés de consommer moins d’électricité de 16 à 21h ». Pas plus long (plus court même), mais beaucoup plus factuel, puisque la demande de réduire la consommation n’est pas spécifiques aux voitures électriques. Mais forcément, ça fera moins de clic…<br /> Krypton_80:<br /> Et tu crois vraiment que les gens vont penser à ça chaque fois qu’ils rentrent du boulot ou qu’ils vont aller faire des courses?<br /> Ils n’ont pas besoin d’y penser. Il suffit qu’ils configurent leur voiture pour charger en dehors de cette plage horaire.<br /> Ainsi, en rentrant à 18h du boulot, ils peuvent brancher directement leur voiture, comme ils le font toujours, et elle attendra 21h (ou plus tard) pour se charger.<br /> Ma voiture ne se charge quasiment qu’entre 1h et 6h du matin, pourtant j’ai jamais attendu 1h pour la brancher et je me suis jamais levé à 6h pour la débrancher.<br /> Mais pour comprendre ça faut sortir une bonne fois pour toute du paradigme de la voiture thermique (ou à hydrogène) où on est forcément à côté de la voiture quand on « charge ». En électrique, ça devient programmable et le moment où la charge démarre/s’arrête peut être décorrélé du moment où on branche/débranche.<br /> Krypton_80:<br /> c’est comme si on demandait aux Californiens de ne pas utiliser la clim chez eux entre 16h et 22h, et un beau jour ça va planter.<br /> Ben en fait, si tu t’étais pas limité au titre sensationnaliste de l’article, tu saurais qu’on le leur demande bel et bien aussi de réduire la clim…<br /> Parce que les autorités californiennes n’ont pas juste demandé de ne plus charger les voitures, ni même de ne plus les charger entre 16h et 21h.<br /> Elles ont demandé de réduire la consommation d’électricité entre 16h et 21h, en baissant la clim (spécifiquement visée, puisqu’il est demandé de les régler sur 25°C minimum) et en évitant d’utiliser des gros appareils et de charger des VE…<br /> Mais c’est sûr que titrer « Les Calforniens priés de ne plus climatiser » aurait fait moins de clic (tout en étant aussi faux).
Krypton_80
MattS32:<br /> Un titre doit être court, oui. Mais il ne doit pas affirmer des choses qui ne correspond pas à la réalité.<br /> A te lire, on a l’impression qu’il s’agit de propagande généralisée, et ce n’est pas ce qui manque. C’est à se demander s’ils ne travaillent pas tous ensemble! Ah oui c’est vrai, ça ferait du clic.<br /> Le Point – 1 Sep 22<br /> Canicule : la Californie interdit de recharger les voitures électriques<br /> En Californie, une violente vague de chaleur sévit cette semaine. Cela touche le réseau électrique, qui, vieillissant, peut vite surchauffer.<br /> LEFIGARO – 1 Sep 22<br /> Les Californiens sommés de ne pas recharger leurs voitures électriques à...<br /> Les Californiens ont été sommés de ne pas charger leurs voitures électriques mercredi 31 août, afin de ne pas accabler davantage un réseau...<br /> Presse-citron – 2 Sep 22<br /> La recharge des voitures électriques pose problème en Californie<br /> Alors que la pression s’accentue pour économiser l’énergie, les rechargements de voitures électriques sont sur la sellette.<br /> MattS32:<br /> Ben en fait, si tu t’étais pas limité au titre sensationnaliste de l’article, tu saurais qu’on le leur demande bel et bien aussi de réduire la clim…<br /> Ben en fait, si j’en ai parlé, c’est justement parce que je ne m’étais pas limité au titre, tu en as d’autres des comme ça?
MattS32
Krypton_80:<br /> A te lire, on a l’impression qu’il s’agit de propagande généralisée, et ce n’est pas ce qui manque. C’est à se demander s’ils ne travaillent pas tous ensemble! Ah oui c’est vrai, ça ferait du clic.<br /> Si ça te choque pas de lire un titre comme « Canicule : la Californie interdit de recharger les voitures électriques », tant mieux pour toi (et je comprends alors beaucoup mieux bon nombre de tes interventions, tu n’es pas à une approximation près…). Mais là c’est clairement de la désinformation… La réalité c’est juste que les autorités (et encore, même pas vraiment : c’est une association de fournisseurs d’électricité qui a émis la recommandation) demandent d’éviter de consommer beaucoup d’électricité entre 16h et 21h, notamment en réduisant la clim et en limitant l’utilisation d’appareils gourmands et la recharge de VE. Déjà faire sauter le fait que c’est uniquement aux heures de pointes, c’est un peu limite, mais en plus parler d’interdiction, là c’est vraiment du mensonge, et rien d’autre…<br /> Et quand on sait qu’énormément de lecteurs se limitent au titre, faire ce genre de titre, c’est grave. Un titre doit être un résumé de l’information.<br /> Et le pire, c’est que c’est redit dans l’article : « En Californie, il est interdit, depuis mercredi 31 août, de recharger les voitures électriques afin de ne pas accabler davantage un réseau d’électricité vieillissant, mis sous tension par cette redoutable vague de chaleur. ». C’est soit un très haut niveau d’incompétence, soit une volonté de noircir le tableau vis à vis des VE… Et y a qu’à jeter un œil aux commentaires pour voir que si c’est la 2ème option, c’est particulièrement réussi…<br /> Le titre du Figaro est à peine mieux, « sommés de » est beaucoup plus fort que la réalité.<br /> Le seul des trois qui ne soit pas mensonger, c’est celui de Presse-Citron. Oui, la recharge des VE pose problème. Mais il zappe quand même le caractère transitoire (heures de pointe) et le fait que c’est un problème de surconsommation d’électricité qui ne concerne pas que les VE.<br /> Krypton_80:<br /> Ben en fait, si j’en ai parlé, c’est justement parce que je ne m’étais pas limité au titre, tu en as d’autres des comme ça?<br /> Tu as quand même une drôle de façon de faire alors… Parce que tu dis « c’est comme si on demandait », comme si on ne le leur avait pas demandé… Si c’est une façon de parler du fait qu’on le leur a demandé, c’est très étrange…
Krypton_80
MattS32:<br /> Si c’est une façon de parler du fait qu’on le leur a demandé, c’est très étrange…<br /> C’est possible, mais si je l’ai dit dans mon esprit c’est bien en référence indirecte au contenu de l’article, et non pas comme si on ne leur avait pas demandé, ou alors tu avoueras que c’est une drôle de coïncidence !
philouze
cid1:<br /> On raconterais des cracks au CEA et l’émission c’est pas sorcier mentirait, bizarre,<br /> Non, je pense que carrément Fred de C’est Pas Sorcier ignore littéralement cette problématique.<br /> D’ailleurs dans sa vidéo pas UNE FOIS le mot « pertes » ou « rendement » n’apparait, pas une des problématiques (et il y en a énormément dans l’hydrogène) n’apparait.<br /> (densité et volumétrie, logistique, infrastructure, dangerosité, ultra-pression, rendements catastrophiques, manque cruel d’énergie suffisante pour le produire etc… ) , non c’est un truc magique qui fait des chocapic, alors que la batterie faut une batterie m’voyez ?<br /> J’ai bossé avec un ex-étudiant qui a bossé pour un projet H2 du CEA et qui l’ignorait aussi, il pensait disons qu’il ne soupçonnait pas que les PAC puisse avoir autre chose que 100% de rendement ou pas loin, il pensait que ce n’était pas un sujet. Lui bossait sur l’électrolyse.<br /> Le CEA, enfin la branche qui bosse sur l’hydrogène, et plus précisément sur la génération d’hydrogène a haute température a bien raison de bosser dessus : il faut déjà décarboner l’hydrogène industriel fossile, d’autant plus si les russes ne fournissent plus de gaz.<br /> Seulement ça ne fait pas réver et ça ne mobilise pas de fonds, alors que promettre l’intenable sur la voiture ça fait rêver et ça fait financer. Mais c’est bien un leurre.<br /> Fred est vieux, et comme les gens, et même les « geeks » de son âge, il a baigné dans cette culture (et j’ai baigné dedans) qui nous présentait l’hydrogène comme le carburant du futur.<br /> Moi même j’y croyais, il y avait des raisons d’y croire.<br /> N’en reste pas à C’est pas Sorcier et aux com des gens qui vivent en partie sur les subv allouées à la recherche sur l’H2, élargis un peu,<br /> déjà, apprends et déconstruit la chaine hydrogène complète, ça te suffira à changer d’avis.
cid1
à @philouze<br /> Je vais faire des recherches plus loin et me faire mon avis, merci pour ton post constructif.<br /> Bonne journée.
kiwi5
il me semble que les problemes lies a l’hydrogene et son transport/stockage, ne sont pas reelement resolus (de maniere raisonable pour l’automobile). comme tu me parles de l’electrique tu m’as peut etre pas compris ou voulu repondu a quelqu’un d’autre.<br /> La ou je suis en ce moment c’est les problemes d’inondations
Krypton_80
En fait, je voulais souligner le fait que le 100% électrique, autrement dit avec une phase de recharge obligatoire vers des batteries depuis le réseau, a également des problèmes qui sont certes différents de ceux liés à l’hydrogène, mais qui sont bien réels, comme en Californie en ce moment.<br /> Quant au transport/stockage de l’hydrogène, ce sera résolu en installant sur un site unique la fabrication, le stockage et la distribution, en voici un exemple :<br /> Banque des Territoires – 19 May 22<br /> La Corse se met à l'hydrogène<br /> Dans le cadre de ses actions menées en faveur de la transition énergétique sur les territoires, la direction régionale Corse soutient la société Corstyrène (Aléria - Haute Corse) dans l’installation des deux premières stations hydrogènes alimentées...<br /> Qu’on le veuille ou non, certaines régions sont et resteront pour longtemps incompatibles au « tout-VEB » faute d’avoir une infrastructure réseau adaptée et assez puissante, car il ne suffit pas de simplement planter des bornes de recharge pour que le courant arrive comme par magie.
MattS32
Krypton_80:<br /> Qu’on le veuille ou non, certaines régions sont et resteront pour longtemps incompatibles au « tout-VEB » faute d’avoir une infrastructure réseau adaptée et assez puissante, car il ne suffit pas de simplement planter des bornes de recharge pour que le courant arrive comme par magie.<br /> Encore une fois, si on peut mettre une station hydrogène autonome, produisant son électricité pour fabriquer l’hydrogène, on peut tout a fait mettre une station de charge tout aussi autonome, produisant son électricité, pour charger des batteries stationnaires qui serviraient de tampon. D’ailleurs, il y a déjà une société qui fabrique et loue des stations de recharge mobiles fonctionnant sur ce principe, elles ont notamment été déployées sur certaines autoroutes françaises cet été. Et c’est même plus autonome qu’une station « autonome » hydrogène, qui doit forcément être raccordée à une source d’eau (ou alors faut prévoir de venir recharger la citerne…), mais également plus simple, parce qu’une batterie stationnaire, c’est autrement plus simple qu’un électrolyseur, toute la tuyauterie, les pompes pour mettre sous pression, etc…<br /> Et pour faire rouler des voitures sur la même distance les stations autonomes auraient besoin de produire moins d’électricité (donc moins de panneaux solaires, moins d’éoliennes…) pour des voitures à batterie que pour des voitures à PAC. Parce que même en passant par une batterie stationnaire intermédiaire, faisant perdre quelques points de rendement, au passage, le rendement resterait largement supérieur à celui d’une voiture à PAC.<br /> Il n’y a pas plus de problème de réseau électrique avec les voitures à batterie qu’avec les voitures à PAC.
Krypton_80
MattS32:<br /> Il n’y a pas plus de problème de réseau électrique avec les voitures à batterie qu’avec les voitures à PAC.<br /> On aurait donc aussi demandé aux Californiens propriétaires de Mirai 2 de ne pas faire le plein d’hydrogène entre 16h et 21h?<br /> Tiens, un petit bonus sur « l’impasse » de la voiture à hydrogène …<br /> InsideEVs France<br /> La plus belle voiture à hydrogène du monde est française !<br /> Découvrez en détail l'Hopium Machina Vision, une berline séduisante, à hydrogène, qui sera présentée au Mondial de l'Auto en octobre 2022.<br /> C’est là que tu vas me dire un truc du genre « pas de quoi faire trembler Tesla » je suppose.<br /> Qui sait, le VEH suivant à se vendre pourrait bien être cette BMW iX5 Hydrogen …
MattS32
Krypton_80:<br /> On aurait donc aussi demandé aux Californiens propriétaires de Mirai 2 de ne pas faire le plein d’hydrogène entre 16h et 21h?<br /> S’il y avait une industrie significative de production d’hydrogène à partir d’électricité en Californie, on lui demanderait en ce moment même de ralentir, voir arrêter son activité entre 16h et 21h. Ça ne fait aucun doute. Tout comme en ce moment, les systèmes de stockage électrique dont dispose la Californie ne sont sans doute pas utilisés pour stocker entre 16 et 21h (au contraire, ils sont sans doute en train de restituer).<br /> Et si on part sur le principe de stations autonomes, comme tu le suggères, produisant leur hydrogène à partir d’énergie solaire ou éolienne, on peut strictement sur le MÊME principe, avec les MÊME panneaux solaires/éoliennes, faire des station de recharge autonomes. En remplaçant simplement le complexe système électroliseur-pompes-citernes par une batterie. Et on ne demanderait pas à leurs utilisateurs de ne pas s’en servir entre 16 et 21h.<br /> Bref, pour simplifier : tu dis que l’hydrogène ne pose pas de problème « instantané » de réseau, ce qui est vrai parce que l’hydrogène est du stockage d’électricité. Avec les bornes de recharge pour VE à batterie, on peut obtenir exactement la même indépendance au réseau « instantané » en faisant là aussi du stockage, dans des batteries. Mais avec un meilleur rendement.<br /> Ce n’est pas le cas de la plupart des stations de recharge et de la recharge à domicile. Parce que c’est plus économique de faire sans batterie tampon. Mais le fait est que c’est possible, et s’il y a besoin d’une indépendance vis à vis du réseau, elle est tout autant possible pour des stations de charge que pour des stations hydrogène. Et même techniquement bien plus simple pour des stations de recharge.<br /> Krypton_80:<br /> C’est là que tu vas me dire un truc du genre « pas de quoi faire trembler Tesla » je suppose.<br /> Oh non, parce que je suis tout a fait d’accord que cette voiture est plus belle qu’une Tesla, que je trouve franchement moche (et je te dirais même qu’une Mirai 2 est aussi plus belle qu’une Tesla).<br /> Ce que je te dirais par contre, c’est que ce n’est pas parce qu’on arrive à faire une voiture hydrogène qui soit belle de l’extérieur que ça démontre que l’hydrogène est une solution technique au point pour le marché de masse… On peut faire une Ferrari avec un moteur à charbon, aussi belle soit elle ça ne démontrera pas que le charbon n’est pas une impasse pour le marché de masse…<br /> Cette voiture et belle, mais elle montre encore une fois les compromis que l’hydrogène impose sur l’habitabilité, et on s’en rend déjà compte alors qu’il n’y a pas de prototype présenté et juste quelques images de synthèse censées mettre en avant les qualités de cette voiture… Ainsi, comme la première Mirai, on a une énorme voiture, de probablement près de 5 mètres de long, mais avec tellement d’espace monopolisé par le double réservoir longitudinal qu’il n’y a à l’intérieur que 4 places (la Mirai 2 faisant un peine mieux, avec une 5ème place inutilisable par un adulte), avec aussi bien à l’avant qu’à l’arrière, un véritable muret séparant les places gauche et droite. Oui, c’est classique sur les limousines haut de gamme, même en thermique. Mais sur ces limousines c’est un choix de prestige, là c’est imposé pour des raisons techniques.<br /> On ne sait pas non plus si elle a un coffre conforme à ce qu’on trouve habituellement sur des voitures de cette longueur, ou même sur des compactes… On peut toutefois en douter également vu le réservoir secondaire situé à l’arrière et qui fait qu’en dehors d’un espace d’une 30aine de centimètres de large entre ce réservoir et le « pare-choc » interne arrière, le plancher du coffre ne peut pas être plus bas que le haut des roues, ce qui laisse donc bien peu d’espace : https://www.hopium.com/images/platform/plattform_hi_3.png<br /> Le coffre est probablement en fait encore plus petit que sur les Mirai…<br /> Et comme sur les Mirai, pas question d’étendre ce maigre espace pour transporter occasionnellement un objet volumineux en rabattant la banquette arrière, ce n’est clairement pas possible. Et, encore pire que sur la Mirai, l’objet volumineux ne pourra pas non plus être transportée sur la banquette, à cause du « muret » qui la coupe en deux…<br /> Là-dessus, on s’éloigne donc des limousines haut de gamme, qui en plus d’un coffre bien plus volumineux offrent parfois la possibilité de rabattre au moins partiellement les sièges arrières.<br /> En outre, les arguments particulièrement fallacieux du constructeur pour promouvoir sa technologie n’inspirent pas franchement la confiance… Parce que mettre en avant le fait que l’hydrogène serait une « ressource naturelle abondante », fallait l’oser hein… Quiconque s’est un jour penché sur le sujet c’est que ça n’a strictement rien de naturel, à ce jour les sources d’hydrogène naturelles sont rares et sont inexploitables, largement plus de 99% de l’hydrogène utilisé est fabriqué, et la plupart du temps à partir d’hydrocarbures. Et ça continue un peu plus loin « transforms air and hydrogen into energy, two elements that are found abundantly in nature ».<br /> Bref, elle est peut-être belle. Mais à ce stade, elle ne fait que confirmer les problèmes d’habitabilité qu’on constate déjà sur les Mirai, et on ne sait même pas si elle sera commercialisé un jour, parce que pour l’instant on en est loin, le constructeur parle de 2025 au mieux, sachant qu’il vient déjà de prendre plus d’un an de retard sur un délai initialement annoncé de 6 mois pour la présentation d’un premier prototype (en novembre 2020, ils annonçait une présentation du prototype au printemps 2021, soit six mois plus tard… au final ça sera au mieux en octobre 2022, soit quasiment deux ans au lieu des six mois, et même pas sûr que ça soit déjà un prototype roulant…).
philouze
logique définitivement incompréhensible : la station H2 Corse en question va pomper très exactement 3x pls de jus par kilomètre restitué que son équivalent EV.<br /> Et si le lissage de la demande était le problème, alors une statioon de charge avec batterie tampon fera le même job pour une fraction du prix, une fraction de l’énergie, et une fraction de la maintenance de cette même station.<br /> S’il y a bien des zones idéales pour le VE et le stockage d’énergie solaire, ce sont les zones insulaires
gerome21
En économie de guerre, l’utilisation des énergies est contrôlée drastiquement. Alors, le blabla sur l’hydrogène, l’électrique où le pétrole n’a que peu d’intérêt, car notre consommation sera dépendante des besoins nationaux.
philouze
Pour énormément de gens propriétaires de véhicule, on a accès à un toit et /ou un jardin, donc des panneaux solaires, donc une recharge totalement indépendante. Alors que faire de l’essence, tu peux te lever de bonne heure.<br /> A ce sujet je découvre ce truc génial :<br /> ce bidule va sucer toute la production de vos panneaux pour la prioriser dans votre VE
Krypton_80
MattS32:<br /> S’il y avait une industrie significative de production d’hydrogène à partir d’électricité en Californie, on lui demanderait en ce moment même de ralentir, voir arrêter son activité entre 16h et 21h.<br /> Ce n’est pas la question que j’ai posée, j’appelle ça une pirouette.<br /> MattS32:<br /> Le coffre est probablement en fait encore plus petit que sur les Mirai…<br /> Je doute fort que la clientèle potentiellement intéressée par ce genre de véhicule se soucie vraiment de la taille du coffre, ce n’est pas un SUV. C’est comme si tu disais que l’acheteur d’une Aston Martin, la première chose qui l’intéresse c’est la taille du coffre. Certes, il y a bien des Porsche Cayenne &amp; Cie électrifiés rechargeables pour ceux qui aiment emporter la moitié de leur maison en vacances, mais c’est plus pour afficher un statut social d’écolo-bobo que par véritable amour du sport automobile. Je suppose que c’est de cette catégorie de limousines HDG à laquelle tu faisais allusion. Cette Hopium n’a pas vocation à être une super-familiale ni une limousine avec chauffeur et encore moins un SUV, donc la taille du coffre, c’est secondaire comme sur une Lamborghini, on s’en fout un peu. Quant à l’habitabilité pour les passagers, tout le monde ne mesure pas forcément 1m95 avec une famille nombreuse hein.<br /> philouze:<br /> S’il y a bien des zones idéales pour le VE et le stockage d’énergie solaire, ce sont les zones insulaires<br /> Ben manifestement la Corse n’est pas trop de ton avis, et je suis certain qu’il y en a beaucoup d’autres qui vont dans le même sens, comme sur l’île de la Réunion …<br /> Oovango – 30 Nov 21<br /> Une 1ère station de « carburant hydrogène » à La Réunion - Oovango<br /> À La Réunion, une nouvelle station de recharge solaire est capable de produire puis distribuer de l’hydrogène "vert" aux voitures électriques.<br />
MattS32
Krypton_80:<br /> Ce n’est pas la question que j’ai posée, j’appelle ça une pirouette.<br /> Pour répondre à tes propres pirouettes, où tu fais sans cesse semblant d’ignorer le fait qu’une station de recharge de voitures à batteries peut AUSSI fonctionner avec un stockage, donc être décorrélée du réseau électrique, et que même en tenant compte des pertes de ce stockage, ça garde toujours un rendement de la source d’énergie primaire à la roue largement supérieur à une solution hydrogène.<br /> Krypton_80:<br /> Je doute fort que la clientèle potentiellement intéressée par ce genre de véhicule se soucie vraiment de la taille du coffre, ce n’est pas un SUV. C’est comme si tu disais que l’acheteur d’une Aston Martin, la première chose qui l’intéresse c’est la taille du coffre.<br /> Oui. Mais justement, ce que j’essaye de t’expliquer, c’est que si Aston Martin fait une limousine avec seulement 4 places à l’arrière, c’est un CHOIX, parce que c’est effectivement ce qu’attend le client de ce type de voiture (par contre il attend quand même aussi du coffre, parce qu’un riche ça part pas en vacances avec 2 slips et 1 t-shirt… ce qui fait que même sur ses limousines 4 places, Aston prévoit par exemple un rabattage partiel des sièges arrière pour gagner du coffre, et fournit également des valises adaptées au coffre pour maximiser le taux de remplissage).<br /> Dans le cas des voitures à hydrogène, à ce jour, ce n’est pas un CHOIX du constructeur pour répondre à une demande des clients, c’est une CONTRAINTE technique qui impose de le faire.<br /> Ce qui fait que du coup, ça ne peut convenir qu’à la « clientèle potentiellement intéressée par ce genre de véhicule ».<br /> Mais la « clientèle potentiellement intéressée par ce genre de véhicule », c’est une niche. Sur la route, on croise quand même bien plus de citadines et de compactes que de limousines hein… Or, si les contraintes liées à l’hydrogène imposent de ne cibler que la clientèle des limousines, ça pose un sacré problème : ça ne fera jamais assez de volume pour justifier et rentabiliser un réseau de stations… Il y aura éventuellement un réseau justifié par les besoin pour les camions et les bus, mais là aussi ça coince pour deux raisons. D’abord, sur ce type de véhicules on s’oriente plutôt sur une pression de 350 bars, pour améliorer le rendement, parce qu’il y a de la place pour les réservoirs, et donc les stations ne délivreront pas forcément toutes du 700 bars (et donc autonomie divisée grosso modo par deux pour la limousine 700 bars), ensuite le propriétaire d’une voiture à 100 000€, il va pas aimer devoir faire son plein entre un bus et un camion…<br /> Bref, encore une fois, tu démontres avec cet exemple que l’hydrogène n’est pertinent que sur des petites niches du marché, niches qui même réunies sont bien trop petites pour justifier le déploiement d’un réseau de distribution dédié aussi coûteux…
Krypton_80
MattS32:<br /> Bref, encore une fois, tu démontres avec cet exemple que l’hydrogène n’est pertinent que sur des petites niches du marché, niches qui même réunies sont bien trop petites pour justifier le déploiement d’un réseau de distribution dédié aussi coûteux…<br /> A chaque problème, sa solution.<br /> quebec.ca<br /> Hydrogène vert et bioénergies - Québec lance un appel d'intérêt pour la...<br /> QUÉBEC, le 20 juill. 2022 /CNW Telbec/ - Dans le but d'encourager la production et la consommation locale d'hydrogène vert et de bioénergies et ainsi contribuer à la décarbonation de son économie, le gouvernement du Québec lance un appel d'intérêt...<br />
epodotcom
Bonjour Matt,<br /> pour répondre à ta question; sur le site web //vivredemain.fr/2018/01/03/voitures-energie-volcanique-islande/. Si on prends l’article et qu’on ajoute à cela la captation on est proche d’un bilan neutre.<br /> En ce qui concerne les micro particules, effectivement les freins électriques consomment beaucoup moins de plaquettes, mais en consomme tout de même, et les pneus s’usent plus vite. Enfin quelque chose dont personne ne parle, le plus gros producteur de CO2 dans le monde, c’est… la fabrication d’électricité. si on ajoute à ça les travaux pour électrifier toutes les routes je te laisse imaginer, les milliers de tonnes de cuivre à extraire, pour cabler, les milliers d’engins de chantier à faire travailler pour conduire l’électricité dans tous les coins, le bilan carbonne sera forcément catastrophique. La solution est probablement les carburant liquide zero émission ou à bilan neutre (porsche y travaille) compatibles avec les moteurs d’aujourd’hui ou proche de l’être. Les station services actuelles pourraient déjà accueillir ces carburants, sans travaux, comme l’E85… bref, vaste débat
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Sony veut des PS VR 2 partout et compte bien en produire une montagne
Ransomware : après les hôpitaux, les écoles sont-elles les prochaines cibles des pirates ?
Retournement de situation : M6 n'est plus à vendre. Que s'est-il passé ?
Êtes-vous prêts pour le bracelet de paiement ? Le Français Fyve se lance en couleurs
Pourquoi les joueurs préfèrent les cartes graphiques milieu et bas de gamme ?
Mort de Stadia : Google aurait annulé une suite de Death Stranding
Samsung : découvrez les rendus du futur Galaxy A14
Airbnb va donner de l'argent aux hôtes qui font des travaux de rénovation énergétique
Crypto et influenceurs : pourquoi Kim Kardashian risque-t-elle 1,26 million de dollars d'amende ?
Là où meurent les Autolib... un cimetière découvert en pleine campagne
Haut de page