La dernière déclaration du patron de la CIA ravive la rumeur conspirationniste sur l'origine cachée du Bitcoin

13 décembre 2021 à 12h45
10
Bitcoin
© Shutterstock

Les rumeurs vont bon train sur les crypto-monnaies depuis de longues années désormais et le Bitcoin , qui alimente ce juteux marché depuis plus de dix ans, ne fait pas exception à la règle.

En cause notamment, la mystérieuse identité de son supposé créateur, qui ne cesse de faire planer le doute sur son origine.

Et si la CIA était derrière le Bitcoin ?

Les États-Unis font face à de fortes vagues de ransomwares en cette année 2021 (à l'image de celle ayant notamment paralysé Colonial Pipeline en mai dernier), et les crypto-monnaies y sont souvent impliquées. C'est dans ce contexte que le nouveau directeur de la CIA, William J. Burns, a été interrogé à leur propos par le Wall Street Journal lors de son CEO Summit lundi dernier.

« Les crypto-monnaies pourraient avoir un impact énorme sur tout, y compris les attaques de ransomwares, car l'un des moyens de lutter contre ces attaques est de pouvoir accéder aux réseaux financiers utilisés par tant de ces réseaux criminels. »

Burns a donc admis un intérêt prononcé de l'agence américaine pour les crypto-monnaies, et ses déclarations ont suffi à raviver une rumeur des plus curieuses : le Bitcoin serait en réalité l'œuvre de la CIA. Il faut dire que l'origine du Bitcoin a tout du mythe, ou presque, faute de pouvoir concrètement mettre la main sur son créateur supposé, Satoshi Nakamoto, qui a d'ailleurs fait l'objet d'une mini-série sur Arte dernièrement .

La CIA en tout cas très impliquée dans les crypto

Il n'en fallait pas plus pour enflammer Twitter , notamment au fil d'un thread lancé par un tweet du blog ZeroHedge, apparemment versé, selon Vice, dans les théories apocalyptiques. Les réponses oscillent entre le premier et le second degré, et démontrent en tout cas l'intérêt toujours renouvelé pour le Bitcoin, dont le cours s'établit ce jour à 48 776 dollars.

Ce qui est certain, c'est que la CIA ne prend pas à la légère les enjeux liés aux crypto-monnaies, qu'elle étudie de près depuis quelques années. William J. Burns, fraîchement nommé à la tête de l'agence le 11 janvier, affirme ainsi s'inscrire dans la lignée de sa prédécesseure, Gina Haspel, directrice sous l'administration Trump.

Source : Vice

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
11
zekkawa
Scoop! (vous l’aurez lu ici pour la premiere fois!)<br /> Le bitcoin a été inventé par les extra-terrestres, dans le but de pourrir l’atmosphère de la planète en CO2, pour la terraformer à leur place!
jakadi
bien tenté mulder, mais ça déjà été dit ailleurs (comme la vérité hin hin)<br /> chercher sur google «&nbsp;bitcoin alien creation&nbsp;»
Allder
CIA: ont s’interesse au crypto<br /> Twitter: COMPLOT!!!
ultrabill
Les twittos qui crient au complot n’existent pas, c’est un complot de la CIA.
sofolic
La block chain ou un livre de compte ouvert avec des pseudonyme (les numéros des comptes virtuels).<br /> Donc que toutes les forces de l’ordre soient intéressées par ces livres de compte n’est pas étonnant.<br /> Il suffi juste d’avoir une information à un moment pour associer une personne à un numéro de compte et paf, tout plein d’information sur toutes les conneries.<br /> C’est pas pour rien que les plateforme d’échange €/₿ demande l’identité de personnes. C’est pour faire ce rapprochement.
kroman
Ce serait beau que la CIA en soit à l’origine. Ils pousseront une update vérolée de la blockchain pour s’approprier les fonds de tous les cartels, pays ennemis voir de tout le monde tout simplement😈
max_971
C’est robin des bois qu’il l’a inventé mais cette fois-ci il ne vole pas aux riches pour donner aux pauvres. Les pauvres créent leur propre argent. C’est évident.
EnLighter
Je ne crois pas une seconde que la CIA puisse être derrière la création de Bitcoin :<br /> Ils sont trop incompétents et pas assez créatifs pour cela (la finesse, ce n’est pas vraiment leur signature non plus) ;<br /> Il n’y a aucun intérêt pour eux a créer un réseau monétaire pseudonimiser quand la moindre utilisation du dollar leur permet de tout savoir sur son utilisateur, et mieux, leur donne même le droit d’agir officiellement ;<br /> Il n’auraient jamais choisi une architecture décentralisée selon moi.<br /> Ils s’y intéressent car c’est aussi pratique pour eux que pour ceux qui l’utilisent, vu le cash qu’ils sont obligé de gérer pour mener à bien leurs opérations.
pecore
Bon sang mais c’est bien sur. Comment je l’ai-je pas vu avant ?
John_Lowley
La NSA par contre…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Selon une agence d'audit, les problèmes de piratage de crypto-monnaie sont liés à la centralisation
L'Espagne régule la promotion des cryptos, notamment par les influenceurs
Ledger et Fendi s'associent : votre portefeuille crypto devient un accessoire de mode
Coup de frein sur les cryptos : à Singapour, on veut stopper leur promotion auprès du grand public
Le Kosovo tire la prise des mineurs de bitcoin sur fond de crise énergétique
Block (ex-Square) de Jack Dorsey veut créer un système de minage de Bitcoin ouvert
Ouaf, ouaf ! Tesla accepte désormais certains paiements en Dogecoin
Daymak Spiritus, la voiture qui mine de la crypto quand elle ne roule pas, se montre sur route
Steve Aoki et l'artiste japonais Hiro Ando s'associent pour lancer le projet NFT Samurai Cats
KUGLE : une app avec des airs de Tamagotchi à l’heure des NFTs
Haut de page