Bitcoin est-il un « or numérique » ?

Communauté Rakoon
Cryptomonnaies
24 juin 2021 à 08h39
112
Bitcoin

L’or est la référence monétaire absolue depuis 2 500 ans. Mais depuis quelques temps, certains estiment qu’il a un équivalent numérique : le Bitcoin. Vivement discutée, cette question mérite qu’on s’y attarde un instant.

La motivation du créateur de Bitcoin, Satoshi Nakamoto, était de créer une forme purement « peer-to-peer » (pair à pair) de monnaie numérique (monnaie dans sa fonction de moyen de transaction1) dont les transactions n’exigent pas la confiance de tierces parties, et dont l’offre ne peut pas être altérée par une autre partie. Autrement dit, Bitcoin permet de rassembler les propriétés de la monnaie physique, mais en mode numérique : anonymat (même si les transactions en bitcoins sont traçables), pas d’intermédiaire dans les échanges, caractère définitif dans les échanges...

Ces propriétés sont combinées avec une logique monétaire à toute épreuve, car le Bitcoin ne peut être manipulé au risque de créer une inflation incontrôlable et préjudiciable à ses détenteurs. En effet, si dans une banque centrale moderne la nouvelle monnaie créée finance le crédit et les dépenses de l’Etat, en Bitcoin la monnaie profite uniquement à ceux qui ont dépensé des ressources et mis à jour le registre (« mineurs »).

Une monnaie numérique aux caractéristiques particulières

En matière de crypto-monnaie, le minage est une opération qui consiste à vérifier des transactions, à sécuriser et effectuer des calculs pour créer de nouveaux exemplaires de la crypto-monnaie. Ce mode de validation dans une blockchain est nommé « preuve de travail » ou PoW (« Proof of Work »). Cette opération est rémunérée, et cette rémunération récompense le mineur (« nœud” du réseau doté d’une puissance informatique et de calcul) qui valide le bloc lors d’une transaction.

Le livre blanc publié en 2009 par Satoshi Nakamoto énonce que la création de nouveaux bitcoins est transparente et prédéterminée à un rythme programmé par le protocole. Ainsi, le nombre de bitcoins en circulation est limité à 21 millions (ou plus exactement à 20 999 999,9769). 50 bitcoins ont été générés environ toutes les 10 minutes pendant les 4 premières années d’existence de la crypto-monnaie, puis cette valeur est passée à 25 BTC le 28 novembre 2012 et à 12,5 BTC le 9 juillet 2016. Depuis le 11 mai 2020, ce sont seulement 6,25 BTC qui sont versés aux mineurs. Tous les 210 000 blocs (soit environ 4 années), la rémunération pour validation d’un bloc décroît donc progressivement.

Bitcoin halving

Nous sommes entrés dans la phase de croissance très faible du nombre de bitcoins : plus de 18,5 millions des 21 millions ont déjà été minés depuis le dernier halving du mois de mai 2020, c’est-à-dire que 89% des bitcoins ont déjà été créés. On prévoit que le dernier bloc avec récompense sera miné vers l’an 2140, avec une récompense d’un satoshi (0,00000001 BTC).

Le « halving » de Bitcoin, ou « Block Reward Halving » (réduction de moitié), est donc le moment où la récompense pour les mineurs est divisée par deux. Le « halving » est aussi l’événement par lequel l’inflation2 de Bitcoin est réduite instantanément de moitié. Par ce mécanisme, aucun détenteur central ne peut manipuler à son gré l’offre de monnaie Bitcoin, cet actif n’étant pas inscrit dans un bilan centralisé mais créé par le réseau de participants selon les règles du protocole.

Bitcoin
Graphique représentant le nombre de Bitcoins en circulation en fonction du temps

Bitcoin, un or 2.0 ?

Au-delà de ses caractéristiques nouvelles qui tiennent de son état d’actif numérique et des particularités de la plus célèbre des blockchains (sa décentralisation complète, sa sécurité absolue mais aussi sa « scalabilité » limitée), Bitcoin présente de grandes similitudes avec l’or. Évidemment, outre ces particularités mathématiques et technologiques, très différentes des qualités physiques du métal jaune, la caractéristique de rareté, explique la pertinence de la comparaison de Bitcoin avec l’or.

Pour mesurer les caractéristiques communes de l’or et du Bitcoin, on se réfère au modèle dit stock to flow.

Minute définition : ratio stock to flow

Mesure qui permet d’estimer la rareté d’un métal précieux ou d’un actif rare en divisant le stock total « extrait » disponible par la quantité produite chaque année. Plus ce ratio est élevé, moins le prix du métal ou de l’actif considéré est sensible à la fluctuation de la production.

Dans le cas de l’or, avec 190 000 tonnes extraites du sol depuis le début de l’humanité (le stock) et 3 100 tonnes produites chaque année (le flux), le ratio stock to flow est de 61,3. Cela signifie que le taux de croissance annuelle de l’offre est de 1,6%, et qu’au rythme actuel de production il faudrait un peu moins de 62 ans pour reconstituer le stock d’or existant dans le monde. Par comparaison, le ratio stock to flow de l’argent-métal est de 22.

Concernant Bitcoin, étant donné que le flux de bitcoins est fixe mais qu’il diminue de moitié tous les quatre ans et tous les 210 000 blocs, le ratio stock to flow vient de doubler en 2020 pour se situer à 52,8. Il y a moins d’un an, avant le dernier halving du mois de mai 2020, ce ratio avoisinait les 24. Ces chiffres montrent que la proposition de Bitcoin comme actif de réserve se rapproche de celle de l’or, et devrait la dépasser dans un futur proche.

Bitcoin
Source : Digitalik

Il existe des modélisations de l’évolution du prix du Bitcoin selon ce modèle stock to flow, comme le graphique ci-dessus qui affiche une valorisation à près de 55 000$ d’ici début 2021 et 100 000$ pour la fin de l’année prochaine. Bien sûr, ce genre de modèle arithmétique prédictif a deux limites évidentes :

  • La première est celle de la demande : ce n’est pas parce qu’un actif se raréfie que la demande augmente mécaniquement, et de nombreux altcoins basés sur le modèle de raréfaction de Bitcoin n’ont pas du tout connu le même succès ;
  • La seconde est que ce modèle ne sera de toute façon pas éternellement fiable, à moins que l’expansion monétaire effrénée ne se poursuive et que Bitcoin devienne le seul actif refuge crédible. Dans cette hypothèse, sa valeur pourrait atteindre des prix stratosphériques.

Néanmoins, le modèle est intéressant à suivre est permet de visualiser la valeur potentielle d’actifs à offres limitées, et permet ainsi de mettre en parallèle l’or, placement séculaire de référence, et le Bitcoin, nouvel actif numérique décentralisé.

Bitcoin infographie
Crédits : Communauté Rakoon

C’est sur cette base que plusieurs spécialistes s’autorisent à qualifier la crypto-monnaie « d’or digital » ou « or numérique ». Ils qualifient ainsi Bitcoin de métal précieux en version numérique principalement en raison de sa « rareté », mais aussi en raison des caractéristiques propres à chacun de ces actifs (qualités physiques pour l’or, protocole informatique novateur et création d’une valeur décentralisée pour le Bitcoin). En effet, dans les deux cas la limitation de la masse des actifs leur procure un caractère « refuge » unique pour faire face à la dévaluation des grandes devises souveraines qui nous servent pourtant de « valeurs d’ancrage ».

À plus long terme et compte tenu de cette conception intrinsèquement déflationniste du Bitcoin, on peut s’interroger sur son apparent potentiel de valorisation. Mais c’est Nassim Nicholas Taleb (ex-trader et statisticien auteur du célèbre ouvrage « Black Swan ») qui résume le mieux le potentiel de cet actif :

« Bitcoin n’a pas de propriétaire et aucune autorité ne peut décider de son sort. Il appartient à la masse : ses utilisateurs. Et il justifie maintenant d’un historique de plusieurs années, suffisamment pour être pris très au sérieux. Sa seule existence constitue une police d’assurance qui rappelle aux Etats qu’ils n’ont désormais plus le monopole sur le dernier objet que l’establishment contrôle : la monnaie. »

Rakoon
  • Cet article a été rédigé par des membres de la communauté française de Rakoon. Composée de passionnés de la finance de marché et de nouvelles technologies, elle œuvre à la démocratisation de la blockchain et des cryptos dans le monde francophone. Grâce à une modération stricte et à la bienveillance de ses membres, la communauté Rakoon propose un espace d’échanges entre curieux de tous niveaux, et bannit les messages commerciaux qui promettent de « doubler vos bitcoins » ou proposent de « passer en message privé » pour vous faire la proposition de votre vie. La communauté est totalement indépendante vis-à-vis des plateformes de trading testées.
  • Vous pouvez découvrir le groupe Facebook privé de la communauté Rakoon en cliquant ici.

1 Les 3 fonctions de la monnaie sont la fonction de transaction, d’unité de compte et d’actif de réserve
2 Inflation du Bitcoin = 21 millions x nombre de blocs validés / masse monétaire existante

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
112
53
k33ple4rn1ng
Bitcoin n’en est qu’à ses débuts. Rien ne vous empêche de convertir une partie de votre épargne en BTC et d’en profiter aussi.
sandalfo
Comment peut-on comparer le bitcoin à l’or ? L’or est un métal physique qui a une utilité, le bitcoin n’est qu’une écriture dans un fichier sans aucun sous-jacent et aucune valeur intrinsèque.<br /> Oui notre argent sur nos comptes bancaires est aussi une écriture dans un fichier, mais à la différence du bitcoin elle est contrôlée et surveillée de manière très sérieuse par une banque centrale et des institutions financières. Pour vos bitcoins, si vous perdez votre clef c’est perdu, pas de guichet physique où vous rendre pour prouver votre identité et récupérer votre bien.<br /> De plus le cours est trop volatile, quand de grosses quantités sont achetées ou vendues le cours peut varier très vite. Une monnaie comme l’euro connaît une période de stabilité depuis de longues années : inflation faible, variation mesurées par rapport au dollar.<br /> Et si on vous vole votre clef, on peut détourner vos avoirs en bitcoin, alors qu’i existe plus de gardes fous pour un compte bancaire.<br /> Je pense que de futures monnaies électroniques pourront démontrer leur utilité comme moyen de transaction décentralisé (frais de transaction faibles, liquidité forte, grand nombre de transactions par seconde) et que la blockchain a de l’avenir, mais pas le bitcoin qui ne possède pas ces caractéristiques. Peut être une monnaie avec Proof of Stake à la place de Proof of Work ?
k33ple4rn1ng
Le problème des clés perdues sera résolus par des sociétés qui proposeront des services pour ça (une sorte d’intermédiaire en qui l’utilisateur acceptera de faire confiance)<br /> La volatilité actuelle des cours est liée au risque perçu. Avec l’adoption du Bitcoin (et donc sa valorisation), la volatilité diminuera<br /> Débat ProofOfStake (POS) vs ProofOfWork (POW) est intéressant. Chacun a ses avantages et inconvénients. Il sera intéressant de suivre les développements de ETH2.<br /> Pour ce qui est de la comparaison métaux vs crypto… Même si les deux partagent certains aspects (comme la rareté), les deux tellement différents que je trouve l’exercice inutile. les cryptos sont quelque chose de nouveau mais on continue d’essayer de les comparer à ce qu’on connait.<br />
Shaban_Shaame
«&nbsp;Comment peut-on comparer le bitcoin à l’or ? L’or est un métal physique qui a une utilité, le bitcoin n’est qu’une écriture dans un fichier sans aucun sous-jacent et aucune valeur intrinsèque.&nbsp;»<br /> La valeur intrinsèque est une question très intéressante. Je peux rétorquer que l’or n’est en fait qu’un vulgaire caillou (il est juste rare). Le plastique par exemple à beaucoup plus, a mon sense, de valeur intrinsèque. Le plastique peut être malleable souple ou très dur. On peut tirer beaucoup plus de chose du plastique que de l’or. Certes l’or à des propriétés intéressantes comme son inoxydabilité, mais en terme d’utilité intrinsèque ce n’est pas l’objet ou le matériau le plus intéressant. Certains diront c’est parce-qu’il est est beau et qu’on peut faire de joli bijoux. A ça je répondrait c’est pas ce qui est beau qui est cher mais ce qui est cher qui est beau.<br /> Le Bitcoin est certes qu’une écriture dans un fichier donc une donnée. Mais en 2020 nous savons que les données peuvent avoir un très grande valeur, pensez à la valeur de nos données personnelles qui sont monetisées chaque jour. Il suffit aussi de payer la facture chez un notaire pour se rendre compte combien écrire et conserver une donnée dans un livre peut être cher.<br /> Pour moi la valeur intrinsèque du bitcoin réside dans sa valeur notariale. En effet on paie cher un notaire pour avoir la garantie qu’une donnée sera bien conservée et vérifiable en tout temps. Par exemple si j’achète un terrain j’aimerais avoir la certitude que personne ne pourra venir et contester que mon terrain m’appartient. Ainsi plus un réseau de type blockchain offre une garantie de durabilité et de sécurité plus écrire dans ce livre à de la valeur. La valeur intrinsèque réside dans le fait que pour écrire dans ce livre je vais payer un frais à l’ensemble du réseau pour qu’il conserve mon écriture.<br /> Donc l’utilité du bitcoin est de pouvoir écrire des transactions dans ce livre des comptes décentralisé et la valeur de son utilité réside dans le nombre de participants (puissance de calcul) qui accroit sa sécurité et durabilité.
Shaban_Shaame
«&nbsp;Oui notre argent sur nos comptes bancaires est aussi une écriture dans un fichier, mais à la différence du bitcoin elle est contrôlée et surveillée de manière très sérieuse par une banque centrale et des institutions financières. Pour vos bitcoins, si vous perdez votre clef c’est perdu, pas de guichet physique où vous rendre pour prouver votre identité et récupérer votre bien.&nbsp;»<br /> C’est une question d’indépendance financière. Ici la comparaison avec l’or reste vrai, si vous possedez de l’or et que vous les égarez ou que quelqu’un vous le vole il n’y a pas de guichet qui vous rendra ce que vous avez perdu. Certes il y a des assurances mais c’est c’est un autre domaine on peut aussi assurer ses avoirs crypto. L’idépendance financière à les deux coté de la médaille, soit vous gerez vous même votre bien, soit vous déléguez cette gestion à une banque par exemple. L’avantage de gérer sois même un comme garder son or sur soi donne l’avantage de pouvoir en disposer à bon gré. Le fait de le déléguer évite d’assumer les risque de vols mais laisse aussi à la merci de facteur externes, par exemple la banque pourra ponctionner voir même séquestrer votre avoir.
philouze
En fait la Blcokchain du BTC, en proof-of-work, n’est pas infaillible, elle repose juste sur une logique d’inflation de complexité qui met d’emblée en concurrence «&nbsp;ceux qui pourraient être ses hackers&nbsp;».<br /> En gros, on peut dire qu’on a renversé la logique du black-hat : on a «&nbsp;acheté&nbsp;» ceux qui auraient été les pirates, qui deviennent des mineurs, et qu’on paye en BTC.<br /> Ceux que ça intéressent peuvent se référer aux articles qui expliquent ce qu’est exactement le consensus, le hash, la proof-of-work.<br /> Cette preuve d’unicité est la plus brutale, absurde mais il faut le reconnaitre pour l’instant fonctionnelle, avec d’énormes travers : une consommation d’énergie énorme , une consommation de processeur énorme.Uniquement destiné au consensus, et une énorme lenteur, ainsi qu’un cout de transaction élevé.<br /> Mais les ordis quantiques ainsi que les supers- processeurs, au départ destinés à l’IA arrivent. Qu’un seul de ces types décide de sortir ces machines du labo pour miner du BTC et le château de carte s’effondre :<br /> Futura<br /> Ce processeur est si rapide et puissant qu’il prédit les actions à venir<br /> Le Cerebras CS-1, un supercalculateur conçu pour l’intelligence artificielle, s’est révélé particulièrement efficace sur les problèmes de mécanique des fluides numérique. Doté d’un seul «...<br /> Ce proc est typiquement la faille du BTC, car le gain en minage dépassera très rapidement le cout de ce genre de proc, qui est à lui seul 200x plus puissant que tout un super ordinateur, sur des calculs finalement très proches de ce que représente un Hashing.<br /> Et là, on va très vite comprendre pourquoi un BTC n’est pas de l’or…
sandalfo
Je suis d’accord pour la comparaison blockchain / cadastre et notaires.<br /> Sauf que dans le cadastre il y a un sous-jacent, le bien immobilier.<br /> Ce que je critique n’est pas le principe de la blockchain, qui me semble utile, mais son application dans le bitcoin : une blockchain lente, chère et vorace en énergie. Je suis sûr qu’on peut faire beaucoup mieux comme crypto, avec beaucoup plus de transactions par seconde, des frais minimes et peu de consommation énergétique (PoS). La crypto qui réunira ces conditions avec pourquoi pas une volatilité faible (stablecoin) sera très utile économiquement, donc aura de la valeur.
Kratof_Muller
Les prévisions donnant le bitcoin à 100 000 seraient éphemeres et suivies d’un gros dump… Au tarif d’un dollar fixe biensur … Mais qu en serait il si l inflation venait à etre démasquée ? Le dollar prendrait sa valeur réelle, soit environ 10% de son prix et effectivement à ce titre le BTC pourrait valoir 100 000$ !
Metaphore54
Je ne suis pas fan du bitcoin à cause de la volatilité du cours et de la consommation électrique pour le miner.<br /> Pour le reste sa valeur reflète la confiance dans cette monnaie, reste à voir si il y a une bulle spéculative et si oui quand va t-elle éclater.
Akteur_Mineur
Etes-vous conscient que le risque que vous évoquez touchera le Bitcoin… En dernier ? Si jamais de telles machines existent un jour, il sera tellement plus facile de faire tomber toute la cryptographie des l’ensemble des SI. Par exemple avant d’attaquer le Proof of Work de Bitcoin, il sera beaucoup plus aisé de craquer tous les mots de passe de la planete. Toutes les banques toutes les entreprises toutes les administrations, les codes numcléaires, bref. Tout cela sera craqué avant Bitcoin qui est de fait plus difficile a mettre a défaut que tous ces systèmes du fait de sa décentralisation et 11 ans de preuve de travail … La prochaine fois que vous utiliserez cet argument, pensez à tout cela.
philouze
non, car cracker… est illégal, alors que miner est légal voir encouragé.<br /> Je vous la fais courte : si je suis connu, établi, et que j’ai cette machine, il me suffit de proposer mes hash et de remporter le consensus et du coup rafler les BTC toutes les 10 minutes.<br /> Alors que je me ferais immédiatement cramer si je devais hacker les codes d’une simple boutique en ligne un peu importante.
k33ple4rn1ng
Les études que j’ai lues à ce propos ont tendance à dire qu’il faut un ordinateur quantique 5x plus puissant que ce qui existe aujourd’hui pour pouvoir craquer un cryptage SHA-256.<br /> L’utilisation des ordinateurs quantiques est - aujourd’hui - très couteuse alors qu’un craquage de la sécurité du réseau pourrait faire s’effondrer le cours du Bitcoin rendant ainsi l’operation très couteuse également.<br /> Toujours d’après ce que j’ai lu, il existe des algorithms de cryptage permettent de se prémunir d’attaque de ces ordinateurs. Le jour où la menace sera réelle, il suffira de faire un gros upgrade (qui nécessitera malheureusement un hard fork a priori).<br /> Le jour où SHA-256 est craqué (par des ordinateurs quantiques ou par une autre manière), la sécurité informatique mondiale est à risque (banques, centrales nucléaires, etc). La valeur du Bitcoin ne sera pas le premier problème à résoudre.<br />
k33ple4rn1ng
. Craquer est illégal? Si j’ai la clé publique d’un Wallet qui contient plein de BTC, il n’est pas illégal d’essayer d’en trouver la clé privée. Voler les BTC qui s’y trouve est une autre histoire évidemment. Le «&nbsp;craquage&nbsp;» en soit n’est pas illégal et je ne pense pas que le terme existe dans les règles de droit.<br /> .<br /> . Aujourd’hui une telle machine n’existe pas. C’est un fantasme des anti-Bitcoin et anti-ProofOfWork. Les ordinateurs quantiques qui existent seraient (d’après le peu d’articles disponibles à ce sujet) pas assez puissants et trop couteux à utiliser pour miner du Bitcoin.
philouze
je comprends bien, reprend l’échange depuis le début.<br /> Encore une fois, je ne parle pas de hacker quoi que ce soit, c’est le contre-argument (sensé) de Akteur_Mineur.<br /> Je présente un processeur (qui n’est pas quantique, mais les ordis quantiques arrivent à grand pas) . Ce processeur EST produit, il fait partie d’une nouvelle famille de proc géants (Full Waffer) dédié au départ à l’IA, pour la phase d’apprentissage, et dont on découvre que leur architecture génère une puissance pratique absolument considérable.<br /> Sur des calculs à virgule flottante on a mesuré jusqu’à 200X les performances d’un super calculateur conventionnel du top 100 mondial !<br /> Et c’est ce genre de chose, comme les ordis quantiques, qui vont révéler la faiblesse conceptuelle de la proof of work, il ne s’agira pas de hacker, il s’agira juste de miner et donc de récupérer, de faucher, les BTC offert en récompense du minage.<br /> La course à l’échalote folle que génère la POW, ce concept absurde de mettre en compète les mineurs, avec des fermes qui calculent 99,99999999% des hash pour rien - pour qu’un seul remporte la mise pourrait bien ne devenir qu’un château de cartes pour celui qui peut se procurer ce genre de proc.
philouze
je suis vraiment trop long donc je résume : OUI le bitcoin est un or numérique, il a une énorme faiblesse : la POW. Bientôt arrivent des proc qui comme pour l’or, vont dévaluer le BTC aussi sûrement que si on tombait sur un asteroide fait d’or qu’on ramenait sur terre.<br /> La valeur du BTC est entretenu PAR sa complexité et son cout énergétique fou pour le miner, quand miner en POW ne sera plus rare, le BTC ne sera plus rare, la POW perd tout intérêt, et les BTC qui sont à 90% du spéculatif s’effondrent.
k33ple4rn1ng
La puissance des ordinateurs augmente.<br /> S’il est rentable de s’équiper d’ordinateurs plus performants, les mineurs le feront (ils le font déjà).<br /> Si la puissance totale des ordinateurs des mineurs augmente, la difficulté du Bitcoin s’ajustera de façon à ce qu’il y ait un bloc validé toutes les 10 minutes.<br /> =&gt; Le raisonnement tient uniquement si un seul (ou un groupe de mineurs en collusion) est le seul à pouvoir s’équiper d’ordinateurs qui lui permettent de faire une attaque «&nbsp;Sybil&nbsp;» en contrôlant au moins 51% du hashrate total.<br /> =&gt; si le coût en électricité est trop important pour les mineurs, ils débrancheront la prise, le hashrate diminuera et la difficulté de minage s’adaptera.<br /> La distribution du control dans le ProofOfWork (POW) dépend de la distribution et de l’efficience dans l’utilisation des resources (puissance de calcul et électricité).<br /> La distribution du control dans le ProofOfStake (POS) dépend du capital investi et rémunère ceux qui ont alloué du capital (ex. des ETH2) à la validation de blocs.<br /> =&gt; Selon moi, le plus équitable et le plus juste est le POW. Celui qui présente le moins de risque d’abus de pouvoir est le POW.<br /> =&gt; Dans le POS plus tu es riche (ex. en ETH2) plus tu peux avoir du pouvoir de validation et plus tu reçois des ETH2 en récompense. Donc les riches deviendront de plus en plus riches et ceux qui ne bloquent pas des ETH2 pour la validation de blocs verront la valeur de leur ETH2 diluée par la production d’ETH2 distribués aux (riches) validateurs.<br /> Alors oui, tu n’as pas besoin de 32ETH pour faire partie d’un Pool de validateurs mais si tu ne participes pas du tout, tu es perdant. Et si tu n’as pas au moins 32ETH, tu as un retour sur investissement moindre car tu dois payer le Pool qui prend une commission. Donc oui, le POS est un système qui va favoriser le capital au même titre que le système monétaire actuel.<br /> Pour ce qui est de l’aspect écologique du POW, c’est un débat sans fin. Et qui est le même que celui qui a eu au début d’Internet (on comparait à l’époque la quantité d’électricité nécessaire pour faire tourner Internet à celui consommé par des petits pays comme aujourd’hui avec le Bitcoin). L’histoire montre que le simple fait d’être énergivore ne suffit pas à arrêter une technologie tant qu’il y a un intérêt économique à l’utiliser.
Trantor
La valeur la plus stable des 6000 dernières années est l’or.<br /> La plus instable des cinq dernières années est le Bitcoin.<br /> Alors, je ne nie pas les qualités du BTC en tant qu’instrument de payement immédiat sur la planète ou de jouets pour geeks-spéculateurs, mais comme valeur refuge, comment dire…
Nmut
Votre raisonnement ne tient pas sur un point. Le bitcoin ne tient que parce qu’aucun mineur ne détient la majorité de la puissance de calcul. Au moment précis ou 1 mineur (ou un groupe de mineurs qui s’entendent, ce qui possible dès maintenant car le minage se concentre de plus en plus sur une zone politique et géographique limitée), n’importe quelle transaction peut être approuvée, y compris le transfert de tous les jetons existants vers une seule adresse! Alors certes la valeur finale sera le 0 absolu mais l’inertie du système pourrait permettre un transfert massif vers l’économie «&nbsp;standard&nbsp;» avant l’écroulement.
Trantor
Je n’ai pas écrit que l’or n’était pas volatile, j’ai écrit qu’il était la plus stable des valeurs, c’est dire!<br /> Comparer l’or et le bitcoin, cela n’ a aucun sens nous sommes bien d’accord!
bennukem
Heureusement on peut utiliser le bitcoin sur PornHub. C’est pas le plus important dans la vie ?
benben99
Pour répondre à la question: c’est surtout un désastre écologique.<br /> La quantité d’électricité gaspillée pour faire gonfler une bulle de spéculation est totalement ridicule.
benben99
L’or est une valeur sûre et repose sur quelque chose de réel et ce n’est pas volatile. Donc oui, effectivement c’est bien plus sur.<br /> BitCoin c’est dans la catégorie de la spéculation. C’est basé sur du vent et peut aussi bien monter de 50% que baisser de 50% sur la base d’un tweet en l’espace d’une minute, sans compter le désastre écologique qui est la consomation ridicule d’électricité de cette pseudo-monnaie.
Urleur
je dirais une belle arnaque en or !
Jolan
@benben99 et d’autres …<br /> «&nbsp;L’or est une valeur sûre et repose sur quelque chose de réel&nbsp;»<br /> On retrouve cette notion de «&nbsp;réel&nbsp;» ou «&nbsp;physique&nbsp;» dans plusieurs commentaires, mais aujourd’hui plusieurs observateurs se pose plus que sérieusement la question.<br /> Quand on achète de l’or (dans le cadre d’un investissement, pas d’un bijou), en réalité cela reste du papier ou une écriture électronique. Ni vous, ni votre courtier ne possède lui même l’or en stock.<br /> Partant du principe que tout le monde ne réclamera pas son or en même temps, aujourd’hui, il est quasi certain qu’il circule beaucoup plus d’or sur le papier que d’or réellement en stock.<br /> L’article suivant<br /> L'Or et l'Argent – 30 Jan 17<br /> Les réserves d'or des Banques centrales existent-elles vraiment ?<br /> La seule solution pour s'assurer que des réserves d'or existent réellement, que ce soient celles d'une banque ou d'un négociant, c'est de les auditer.<br /> établi un rapport de 1 à 200 (soit 200 once d’or virtuel pour 1 once d’or réel) pour les contrat à terme.<br /> Je vous laisse lire la fin de l’article sur l’or allemand.<br /> L’Allemagne essaie depuis des années de récupérer leur stock d’or national qui est censé être sécurisé aux USA.<br /> A cela peut s’ajouter des raisons politiques :<br /> France Inter<br /> L'or du Vénézuéla rentrera-t-il au pays ?<br /> Un tribunal londonien ordonne à la Banque d'Angleterre de rendre à Caracas 31&nbsp;tonnes d'or entreposées par le pays caraïbe dans ses coffres. La Bank of England fait appel.<br /> Bref, l’idée, qu’en cas de crash mondial, on pourra compter sur ses investissement en or, relève un peu du mirage. De toute façon quand le système s’effondre, mieux vaut avoir un potager qu’un lingot.<br /> PS : je ne dis pas cela pour prendre la défense du bitcoin auquel je crois encore moins.
benben99
Le site que tu mentionnes sur l’or virtuel n’est pas un site fiable. Si tu lis des vrais sites de nouvelles comme CNN, tu verras que les allemands on déjà rapatriés la plupart de l’or stocké à New York pendant la guerre : https://money.cnn.com/2017/02/10/investing/germany-gold-reserves-foreign-new-york/index.html (en 2017) et que justement l’histoire de l’or volatilisé est une rumeur. Faut apprendre à distinguer les rumeurs de la vérité et pas croire toutes les balivernes que l’on trouve sur internet!<br /> Par ailleurs, je pense que tu ne sais pas que tu peux très bien acheter un lingot d’or ou un bloc d’or et le stocker chez toi. Tu peux acheter aussi peu que 10g, 50g, 100g etc sur l’internet. On ne parle pas de bijou. On parle d’un bloc d’or. Si tu es parano, tu peux faire ça.<br /> Il y a plusieurs autres options pour investir dans l’or à part la banque et le bloc d’or. Tu pourrais aussi investir en achetant des actions dans une compagnie d’extraction d’or, ou dans un fond mutuel, acheter des options sur le prix de l’or, etc. Bref il y a une multitude de possibilités avec différents avantages.<br /> L’avantage de l’or est sa stabilité à toute épreuve au fils du temps. Peu importe ce qui arrive, guerre, pandémie etc., l’or garde toujours plus ou moins sa valeur. Cela ne fait pas des rendements record, mais c’est hyper sécuritaire comme placement. Le contraire du bitcoin qui est basé sur du vent et gaspille de l’électricité à l’échelle de la consommation d’un pays, ce qui est ridicule.
Jolan
Il semble que tu ai raison.<br /> A ma décharge, j’avais lu plusieurs sources : y compris Wikipedia qui fait état de ces difficultés de l’Allemagne. Mais comme l’article site Ruissia Today …<br /> fr.wikipedia.org<br /> Réserve d'or | Allemagne<br /> La moitié des réserves d'or de l'Allemagne est supposément détenue à l'étranger, aux États-Unis (45&nbsp;%), au Royaume-Uni (13&nbsp;%) et en France (11&nbsp;%). L'Allemagne, qui avait acheté cet or dans ces trois pays, souhaitait le conserver sur place, pour éviter les risques liés à un transfert.<br /> En 2012, la Bundesbank a demandé à ces pays de rapatrier ses réserves d'or. La France a renvoyé l'or demandé, le transfert s'étant achevé en 2017. Mais la Réserve fédérale des États-Unis (FED) a refusé de renvoyer l...<br /> Pour l’or vénézuélien, il semble bel et bien y avoir une bataille.<br /> Oui, je sais que l’on peut acheter de l’or physique. Mon père travaillais en banque, j’ai vu les réserves personnelles et physiques d’un de ses gros clients.<br /> Reste que dans la finance, cela se négocie dans des salles de marchés et l’or ne bouge pas de place à chaque échange.
Blackalf
On peut argumenter, mais les insultes ne sont pas nécessaires.
benben99
Ouais, je pense que le plus courant est de stocker l’or à la banque ou dans des lieux sécurisés. Le mettre à la maison est un peu risqué.
tux.le.vrai
La consommation électrique :<br /> Elle est difficile à évaluer en raison de la décentralisation de l’activité123. Les chiffres les plus souvent cités par la presse124,125 proviennent du site « Digiconomist » créé par un analyste financier hollandais126.<br /> Selon son estimation qui repose sur l’hypothèse d’un équilibre économique entre les revenus et les coûts du minage126, la consommation électrique mondiale entraînée par le minage serait de 71,1 TWh/an (1 térawatt-heure (TWh) = 1 milliard de kilowatts-heures (kWh)) au 1er juillet 2018, soit l’énergie produite pendant un an par six réacteurs nucléaires de 1 300 MW fonctionnant à plein régime ou la consommation électrique annuelle du Chili ou 0,32 % de la consommation électrique mondiale127. Sa croissance est extrêmement forte, puisqu’elle n’était estimée qu’à 13,7 TWh/an un an auparavant (1er juillet 2017), soit une multiplication par un peu plus de cinq en un an.<br /> Avec seulement environ 200 000 transactions par jour en 2018126, la consommation électrique de Bitcoin serait de l’ordre de 1 000 kWh par transaction au 1er juillet 2018127. À titre de comparaison Visa a consommé 0,19 TWh/an pour gérer 111 milliards de transactions en 2017 (environ 300 millions de transactions par jour), soit 0,001 7 kWh par transaction127. Bitcoin consommerait ainsi environ 600 000 fois plus d’énergie par transaction que Visa. À noter toutefois que la consommation du minage est indépendante du nombre de transactions.<br /> Les estimations du site « Digiconomist » sont néanmoins contestées et jugées exagérées128. Selon Marc Bevand, ingénieur en sécurité informatique129, elles surestiment la consommation électrique des mineurs de Bitcoin par un facteur de 1,5 à 2,8 (probablement 2,2)130,131, ce qui ramènerait la consommation électrique totale à 32,3 TWh/an, soit 424 kWh par transaction131 (l’équivalent de la consommation d’un radiateur de 1 000 W fonctionnant pendant près de 18 jours).<br /> Ces estimations sont entachées d’incertitudes du fait des hypothèses qu’elles nécessitent, mais il est possible de calculer une consommation électrique minimum du réseau Bitcoin à partir de données vérifiables132 :<br /> le nombre de hashes par seconde : 37,1 × 1018 H/s au 1er juillet 2018133 ;<br /> la puissance et la capacité de hachage de la machine la plus performante du marché (l'Antminer S9 de Bitmain) : 1 323 W pour 13,5 × 1012 H/s132.<br /> Il est ainsi possible d’affirmer que le réseau Bitcoin comptait au minimum 2,8 millions de machines de minage au 1er juillet 2018 et que sa consommation électrique était au moins égale à 32,2 TWh/an[réf. souhaitée]. La nombre d’entités sécurisant le réseau Bitcoin est en constante augmentation134 ce qui augmente la valeur des bitcoins135.
tux.le.vrai
Comment la consommation électrique va-t-elle évoluer ?<br /> Selon Fabrice Flipo et Michel Berne, de l’Institut Mines-Télécom, la généralisation des crypto-monnaies pourrait conduire à une consommation d’énergie supérieure à huit fois la consommation électrique de la France, soit deux fois celle des États-Unis125, car leur sécurité et la confiance qu’on a en eux repose sur un problème mathématique dont la réponse est difficile à trouver et dont la résolution est par essence coûteuse140.
motel0
Hé les ignorants qui ont bien gobés la propagande des ministères des finances des états, lisez cet article qui vous démonte avec vos arguments tout pété et qui prouve par A+B que le bitcoin est plus écologique. Et en plus c’est très bien approfondis et documenté :<br /> Cryptoast – 28 Jul 19<br /> Bitcoin, consommation d'énergie et écologie - Cryptoast<br /> Selon certains, le bitcoin pollue, n'est pas écologique et détruit la planète. Distinguons le vrai du faux concernant cette crypto-monnaie et sa blockchain<br />
ld9474
Je suis très étonné (enfin pas tant que ca) de voir que des gens croient en des choses qui n’existent pas. Je m’explique:<br /> Ceux qui ont créé les premiers BTC ont dépensé très peu d’énergie, et donc de valeur, pour les acquérir. Je ne connais pas les échelles mais pour illustrer, imaginons qu’un BTC coutait au départ 1€ à miner. A l’époque il minait pour se faire plaisir, cette «&nbsp;monnaie&nbsp;» ne valant rien. Du jour au landemain une personne a dit: «&nbsp;moi je veux bien vendre un produit matériel en BTC&nbsp;». Imaginons une voiture par exemple. On va dire qu’aujourd’hui un BTC vaut une voiture. Sauf qu’en fait le BTC ne vaut rien ! Une voiture va perdre en valeur au fil du temps mais vaudra toujours au moins le prix du métal. Le BTC lui ne vaut toujours rien. Donc on a acheté du matériel avec du vent. Même si pour les monnaies c’est un peu la même chose, il y a des institutions qui garantissent une certaine valeur à l’argent en circulation. De ce fait pour moi le BTC n’est qu’un outil de spéculation qui explosera comme tous les outils de spéculation. Parce que créé de la richesse ex-nihilo (mon BTC de 1€ vaut une voiture !) fini toujours très mal.
lefranstalige
Tu parts du principe que Bitcoin est créé à partir de rien ce qui n’est pas correct puisqu’il est le résultat d’une preuve de travail.<br /> Tu parts du principe qu’il y a une création de richesse alors que je parlerais plus d’un transfert de richesse. C’est différent. Le pouvoir d’achat de Bitcoin monte alors que celui des Euros et des Dollars diminue.<br /> Enfin, le système monétaire international actuel est quant à lui basé sur des monnaies qui, elles, sont créées à partir de rien. Et là, je te rejoins, ça pourrait mal finir…<br />
Fodger
Une aberration écologique tant que l’humanité ne disposera pas réellement dans son ensemble d’une source 100% renouvelable avec un impact nul.
Fodger
Oui c’est sûr que ton site n’est pas orienté … mouahaahhahaha.<br /> A partir du moment où on parle de calcul distribué, ça augmente exponentiellement la consommation énergétique requise. Rien de nouveau et pas besoin de sortir d’X pour le comprendre.
ld9474
lefranstalige:<br /> u parts du principe que Bitcoin est créé à partir de rien ce qui n’est pas correct puisqu’il est le résultat d’une preuve de travail<br /> Quel travail? Celui de la machine qui mine avec une inflation de 100% en fonction du travail déjà effectué? Quand dans la vie réélle on travaille pour avoir de l’argent, il y a production de bien ou de service. Où est la création de service? J’avoue avoir beaucoup de mal à saisir.<br /> lefranstalige:<br /> Tu parts du principe qu’il y a une création de richesse alors que je parlerais plus d’un transfert de richesse<br /> Transfert? De qui vers qui?<br /> Je précise que je n’ai pas plus confiance aux monnaies nationales mais comme le système fait que c’est stable on s’y fait. Par contre jamaise je n’aurais de l’argent qui dort à la banque. On a trop vu le danger que c’était à la fin des années 2000.<br /> Comme un bon vieux que je ne suis pas encore tout à fait, pour moi il n’y a que deux investissements valables ,dans l’optique de ne pas perdre d’argent (pas de spéculer): l’or et la pierre. Pour être plus large tant que les monnaies ne reposeront pas sur du concret nous viverons dans de l’éphémère et du virtuel. Y a t il un sens au fait qu’un lingot d’or vaux X Euro mais si en un micronième de seconde je double ma masse monétaire, le lingot vaut toujours X ?
narglix
XRP to the moon
Zathuro
Le bitcoin est tout aussi inutile que l’or car il ne se mange pas. Ce n’est que de la fiction créé par l’humanité pour que ceux qui en ont (or ou bitcoin ou tout autre matière…) puisse écraser ceux qui n’en ont pas.<br /> L’humanité ne fait que créer de la fiction (religion, patriotisme, or, état, nation…) ce ne sont que des inventions qui n’ont pas en soi de l’utilité ni même un sens (désolé pour les nationalistes).<br /> Tout ce qui permet de rester en vie est utile, manger, boire, s’habiller, le reste n’est qu’une vaste blague créer par des primates très intelligents qui ne savent pas trop ce qu’ils font là.<br /> Bonne journée !!!
philouze
C’est au contraire le plus mauvais article de défense sur la question que je n’ai jamais vu.<br /> Expliquer que les serveurs des banques du monde entier, ainsi que l’ensemble des guichets automatiques de la planète, le tout servant les besoins en comptes courants, monétaires ET FINANCIERS ET spéculatifs de 7 milliards de personne couterait 100 TWh quand le Bitcoin, cette micro niche au volume de transaction insignifiant comparé à la monnaie traditionnelle en bouffe déjà 57 …<br /> J’ai rarement vu un article avec un rédacteur capable de citer des vraies valeurs, expliquant des écarts allant de 1000 à 10 000 comparé aux transactions VISA et s’en sortant par des ellipses du genre «&nbsp;c’est un système monétaire du coups bon&nbsp;» - alors que nous savons tous que c’est essentiellement les nouvelles tulipes hollandaises, massivement spéculatives, - ou confondant quelques centaines de milliers de spéculateurs avec 7 milliards d’usagers quotidiens.<br /> La seule chose valable dans cet article est sa demie-conclusion : l’alternative est dans l’abandon de la proof of work, et de citer la proof pf stake, ethereum…
lefranstalige
Aujourd’hui, une transaction par carte sur internet nécessite:<br /> un Payment Service Provider (PSP) pour l’acquisition de la transaction (le Paiement Gateway)<br /> un acquéreur carte<br /> un processeur carte côté acquéreur<br /> un réseau carte (VISA, MasterCard, etc)<br /> un processeur carte côté émetteur<br /> un émetteur carte<br /> une chambre de compensation<br /> une banque pour le marchand<br /> une banque pour le porteur de carte (souvent la même que l’émetteur de la carte)<br /> et j’en oublie certainement d’autres<br /> Quand il y a des transactions internationales, il faut encore ajouter les services du réseau SWIFT et les banques correspondantes qui interviennent de la transaction.<br /> Quand il y a de la conversion de devises, on rajoute encore des intermédiaires.<br /> Ca fait beaucoup de monde à rémunérer.<br /> Ca fait beaucoup de risque que quelque chose ne se passe pas correctement<br /> Ca fait beaucoup d’électricité également<br /> Ca fait beaucoup de données personnelles dans la nature<br /> Ca avait du sens avant Internet… Plus maintenant.
lefranstalige
ld9474:<br /> Quel travail? Celui de la machine qui mine avec une inflation de 100% en fonction du travail déjà effectué? Quand dans la vie réélle on travaille pour avoir de l’argent, il y a production de bien ou de service. Où est la création de service? J’avoue avoir beaucoup de mal à saisir.<br /> Quand le bitcoin prend de la valeur, ce n’est pas de l’inflation du prix du Bitcoin, c’est justement l’inflation de l’euro et la déflation du Bitcoin. On parlerait d’inflation du Bitcoin si les prix en Bitcoin (le prix d’une pomme par exemple) augmentaient en Bitcoin. Ici, c’est justement l’inverse. Quand le bitcoin prend de la valeur, les prix libellés en Bitcoin descendent.<br /> ld9474:<br /> Transfert? De qui vers qui?<br /> C’est un transfert de pouvoir d’achat de ceux qui ont de l’argent en monnaie conventionnelle (EUR, USD, etc) vers ceux qui ont des Bitcoin. Quand les banques centrales impriment de l’argent, la bourse monte. Il n’y a pas de création de richesse. C’est juste le prix de certains actifs qui monte.<br /> Un jour ou l’autre, une partie de cette augmentation des prix (des actifs financiers, immobiliers, etc) descendront vers les prix des produits de tous les jours. Ceux qui ont ces actifs qui ont pris de la valeur préserveront leur pouvoir d’achat. Malheureusement, l’épargnant, le salarié, le chômeur, l’indépendant, etc verront leur pouvoir d’achat diminuer.<br /> Bitcoin permet de sortir de ce système. Les gros gagnants seront ceux qui prennent tôt le risque de changer de système dans le processus de changement car cette augmentation du prix du bitcoin ne sera pas infinie.<br /> Lorsque le réseaux sera massivement adopter (si un jour il l’est), les prix seront plus stables. Les derniers arrivants sur Bitcoin en profiteront car leur pouvoir d’achat ne sera pas mangé par l’inflation mais ils ne bénéficieront plus du changement de paradigme.
philouze
MisterGTO:<br /> Autant les arguments sur la consommation énergétique sont tout à fait justifier, autant il faut en finir sur cette comparaison avec la bulle des tulipes, il n’y a strictement rien à voir.<br /> Le bitcoin a une réelle valeur notamment sa sécurité et sa quantité limité de coins.<br /> Mais les tulipes aussi avaient une valeur !<br /> la rareté ici est purement artificielle, la sécurité liée à l’inflation constante de la complexité de la POW pour s’ajuster.<br /> On est dans le pur objet spéculatif. C’est l’équivalent d’une action autonome : on crée une action, mais qui ne promet que sa propre rareté, ainsi que sa croissance en valeur par le fait qu’elle attire de nouveaux investisseurs qui espèrent que leur action vaudra plus cher plus tard.<br /> Mais sans que ce soit relié au succès d’une automobile, d’un vaccin ou autre service.<br /> Simplement on mine de nouveaux tickets plus rare que ce que le volume de demande.<br /> Ce genre de spéculation centrée sur son propre objet est - je trouve et ça reste une intuition perso avec le peu de valeur que ça a - extrêmement fragile.
newseven
bitcoin = Pollution<br /> Radio-Canada.ca<br /> Analyse | Le bitcoin, plus énergivore qu’un pays<br /> Selon Janet Yellen, la consommation d’énergie des cryptomonnaies est «&nbsp;stupéfiante&nbsp;».<br /> Radio-Canada.ca<br /> Le bitcoin génère plus de déchets électroniques que le système bancaire<br /> Le minage de bitcoin exige beaucoup d'énergie, on le sait bien à présent. Ce qu'on oublie, c'est que cette industrie génère aussi d'importantes quantités de déchets électroniques, comme le révèle une nouvelle étude sur l'empreinte environnementale du...<br /> Je me suis basé sur la consommation électrique pour faire une estimé sur la quantité de carte graphique que les mineurs achètent par année .<br /> (les centres de cryptominage nécessiteraient une consommation annuelle de 121,56 térawattheures dans le monde,)= à la consommation de l’Argentine ou de la Norvège .<br /> C’est environ de 100 million à 150 million carte graphique par année qui fait une méchante quantité vs qu’ils doivent aussi jeter dans les poubelles plus de 100 million de carte graphique par année ( si la duré de vie est de 4 à 5 ans ).
xavz78
C’est un or numérique puisque comme l’or c’est une valeur refuge tant qu’il y a de la demande et qu’il est rare et inaltérable. Comme l’or on peut se le faire voler ou le perdre. D’ailleurs le prix de l’or est fixé sur les marchés et une très grande partie des possesseurs d’or (hors états) n’ont pas d’accès physiques à celui ci.
kroman
Arrêtez de faire de la pub pour cette techno nuisible pour la planète !
ld9474
Je dois être trop bête car je ne comprends toujours pas où est l’interêt du truc. Pour moi ca ne change absolument pas le système. C’est une juste un moyen de spéculer, d’ailleurs c’est ce que vous expliquez en substance
Blackalf
ld9474:<br /> C’est une juste un moyen de spéculer<br /> Exactement. ^^<br /> Personnellement je compare les cryptomonnaies au fait de jouer en bourse : outre le fait que ça n’a jamais été accessible au plus grand nombre et que ça ne le sera jamais, certains s’enrichiront, et d’autres non. Les affirmations selon lesquelles ça deviendra la norme mondiale un jour ne sont que les affirmations gratuites, subjectives et irréalistes de ceux qui y croient à fond.
lefranstalige
Il ne faut vraiment pas se sentir bête pour ça. C’est un sujet super complexe. J’ai des facilités à me faire une opinion dessus car ça touche à un domaine que j’ai étudié et qui touche une industrie dans laquelle je travaille.<br /> Ca deviendra peut-être plus clair avec le temps. Aujourd’hui, je comprends que ça ne soit pas encore évident pour la plupart des gens.<br /> Je pense même que ceux qui disent comprendre Bitcoin n’ont en fait rien compris. Ce truc va permettre des applications dont on n’imagine pas encore aujourd’hui.<br /> Si on réfléchit à court terme (&lt;5ans) alors oui, on est dans la spéculation. Mais dans un horizon plus éloigné, je pense très fort qu’on verra une adoption beaucoup plus large de Bitcoin comme réserve de valeur notamment dans la trésorerie des grandes entreprises et dans les échanges internationaux.<br /> Pour l’utilisation de Bitcoin dans les échanges quotidiens, il faudra encore attendre longtemps à mon avis car il y a une couche applicative qui doit être crée pour que ça soit facilement utilisable pour Monsieur et Madame tout le monde.
ld9474
xavz78:<br /> C’est un or numérique puisque comme l’or c’est une valeur refuge<br /> Pas d’accord du tout ! L’or est une valeur refuge parce que tout le monde sait (ou du moins est persuadé) que l’ordre vaudra toujours quelque chose. Après tout ca reste du matériel. Le BTC est très très très loin de ce statut.<br /> xavz78:<br /> une très grande partie des possesseurs d’or (hors états) n’ont pas d’accès physiques à celui ci.<br /> De l’or papier ce n’est pas de l’or . Si votre banque fait faillite comment accéderez vous à votre or? De mon point c’est un outil «&nbsp;spéculatif&nbsp;» permettant de diversifier ces «&nbsp;investissements&nbsp;» en sachant que ca perdra au pire peu de valeur sur le long terme. Par contre avec votre papier vous ne pouvez rien faire si une véritable crise éclate.
xavz78
Vous dites que vous n’êtes pas d’accord mais vous dites la même chose que la fin de ma phrase «&nbsp;tant qu’il y a de la demande et qu’il est rare et inaltérable.&nbsp;» Et il n’y a de la demande QUE parce que les détenteurs font confiance dans la stabilité de sa valeur et cela s’explique par ce qu’il restera rare et inaltérable. Tout comme le Bitcoin dont le volume est limité et inaltérable. Donc comme l’or, la valeur du Bitcoin est essentiellement dû à sa rareté intrinsèque plutôt qu’à son utilité ou ses propriétés (j’ai bien dit essentiellement je n’ai pas dit totalement).<br /> Egalement vous citez ma phrase pour dire exactement la même chose que moi. Oui l’or «&nbsp;papier&nbsp;» est bien soumis à la solvabilité des institutions qui garantissent sa propriété au détenteur.
philouze
Ce qui est littéralement énorme pour un marché d’insider tel que celui des crypto.<br /> Au passage la croissance elle même de cette conso est énorme : 30 puis 57 puis maintenant 126 TWh en 3 ans<br /> C’est simple : si le CBECI a raison dès cette année les crypto dépassent la totalité de la conso de tous les flux bancaires ET financiers du monde, incluant les succursales et les guichet qui servent 7 milliards de personnes (estimés à 100 TWh).<br /> Il y a un an Le BTC était déjà jugé 10 000 fois moins efficace que le réseau VISA par exemple, aujourd’hui c’est combien ?<br /> En terme de co2 la traçabilité est complexe mais le calcul nous mène à une fourchette de 10 à 30 TONNES de co2 par Bitcoin, et environ 250 kg de co2 par transaction unitaire.<br /> Ce qui fait dire que Tesla est devenue la firme auto la plus polluante du monde alors qu’elle vendait des crédit carbone l’an dernier.<br /> La proof of work augmentant avec la valeur du BTC on est dans le contraire de l’optimisation, ça implique qu’au lieu de baisser, ça grimpe en flèche.<br /> Et le plus dingue c’est que Tezos, Cardano, Stellar et Eth2.0 démontrent que tout ça n’est pas nécessaire, le POS et POSL sont aussi fiables et c’était juste le premier et le plus simple type de consensus
loracle
Non mais vous aller arrêter votre délire avec le bite coin, niquer l électricité et la planète pour acheter des champignons ou de la came sur le dark web et autres saloperies, et espérer qu un jour ca vas avoir de la valeur réelle pffff
UncleJul
Les cryptos pour remplacer les devises, un rêve de geek, surtout quand on peut décupler ses avoirs juste un misant dessus. En tout cas pas de doute sur le fait que le lobby est déjà bien instauré. Tout est fait pour pousser à investir dans les cryptos, je m’étonnais justement de ne pas voir la news crypto du vendredi fin d’aprèm.<br /> Dans tout les cas la conjucture s’annonce plutôt bonne, et il faut s’attendre à<br /> ce que les investissements soient rapatriés vers des valeurs tangibles au détriment des cryptos.
Iceslash
J’ai un question pour le monde réel, peut-on imaginer à être payé en bitcoin pour un taff , surtout comment mon patron acquiert du BTC pour me le refiler contre un travail ? ou comment acheter son pain avec du BTC ?. Merci.
Bilbo
Réflexion intéressante et assez surprenante pour les anciens comme moi plutôt habitués à l’or métal (ou papier, comme les actions des mines)<br /> Merci pour cet article.
Gilles1313
En tout cas le vent tourne. Meme si la bulle crypto, n’avait rien à voir avec la penurie mondiale de carte graphique, il se trouve que l’explosion de celle-ci coincide avec le retour de la disponibilité des ces cartes. Des prix encore largement surévalués mais des stocks qui reviennent. Detail interressant; en taoant rtx3070 sur LBC on obtient déjà plus de 1800 résultats… il ne serait cependant pas resonnable de nourir des scalpeurs ou risquer de tombé sur d’anciennes cartes qui ont tournés à plein regimes pour du minning. Laissons le marché de l’occasion se saturer de ces milliers de cartes qui finiront à la poubelle et tournons nous vers le neufs dont le mrix reviendra bientot dans la normalité.
Judah
Tout ce que je sais c’est que je regrette de ne pas avoir investit dedans en janvier 2017 quand j’ai créer mon compte Kraken pour justement investir dedans… Je pigais rien au site, il m’emmerdait avec des photocopies de carte d’identité tout ça… ça me saoulait donc je me suis dit que je reviendrait plus tard… J’y suis plus retourné au final… Le bitcoin valait 1000 dollars à cette époque.
saerdryl
Bonjour etes vous conscient que le bitcoin ne repose sur rien !!! alors que l’or c est de l’or, c est concret en cas d apocalypse, lors restera un matière rare et précieuse; Donc a moins que l on trouve des millions de tonnes d’or subitement dans les sols de l europe ou des USA, l or restera un actif incontournable. le bitcoin n a aucune valeur intrinsequence, si demain l Europe et l Amérique font comme la chine, il vaudra quoi ton bitcoin ?
pecore
En ce moment, plutôt du plomb numérique.
Brobok
Bof sérieusement le meilleur investissement, et même à crédit pour les plus jeunes, ce n’est ni l’or, ni le bitecoin, mais la pierre. Ca risque pas de disparaitre (dans le wallet d’un crypto-bandit) et ça se valorise 10%/an.
Fodger
Ridicule cette comparaison.
Vanilla
10% par an, tu es gentil mais ça c’est pas vrai partout… et bon courage pour acheter de la pierre rentable sans avoir déjà un sacré pécule de côté… ou alors un salaire énorme.
PtiFranc
bof non. car il y a plusieurs alternative au bitcoin et il ne sert qu’a faire des transactions.<br /> Tandis-que l’or est utile à plein de choses!
lefranstalige
L’immobilier est extrêmement cher en ce moment. Les taux sont ridiculement bas et sont voués à remonter. Ca va réduire l’accessibilité au crédit pour les nouveaux acheteurs. A côté de ça, la Banque Centrale Européenne remonte ses exigences en matière de crédit immobilier pour éviter un effondrement lors de la prochaine crise (qui pourrait arriver vite à cause du COVID). Ca réduit d’autant plus l’accessibilité au crédit… Je n’investirai pas dedans. Mais chacun son truc…
lefranstalige
@Judah, tu es encore tôt dans l’aventure… et beaucoup de nouvelles positives arriveront encore cette année comme:<br /> élection du maire de New-York: le favori veut faire de New-York (incl. Wall Street) le centre de Bitcoin<br /> le Maire de Miami et le gouverneur de Floride essaient de faire venir les mineurs qui ont été expulsés de Chine<br /> 14/7 vote au Paraguay d’une loi rendant Bitcoin monnaie légale dans le Pays<br /> la Tanzanie et le Panama se préparent à en faire de même<br /> Mise à jour Taproot qui a été confirmée et qui sera implémentée en Novembre<br /> etc<br /> On a eu une correction de 50%, c’est une opportunité en or
lefranstalige
C’est surtout qu’il n’est plus rentable de miner avec des carte graphique. Aujourd’hui, sans ASIC tu mines à perte. La pénurie de CG est fort liée à la pénurie de semi-conducteurs qui impacte toute l’industrie… même les constructeurs automobiles français le sentent passer.
fg03
L’or a une valeur intrinsèque. SI ce n’était pas l’or on aurait choisi le Platine, ou le Germanium, etc… bref un métal rare avec des propriétés intéressantes<br /> le Bitcoin repose sur la confiance… comme l’art (tableau, sculpture, etc…)<br /> L’art a du succès et prend de la valeur non pas parce que l’art est inestimable et que les gens sont des esthètes… non simplement parce que des gens comme Arnaut ou Pinot et tous les autres ne voient en l’art qu’un placement financier défiscalisable… alors tous ces gens noient le poisson en nous faisant croire qu’ils sont passionnés et ont une vision artistique du monde qui les entourent.<br /> Ils font des musées privées, non pas pour rendre accessible l’art aux commun des mortels, mais juste jouent de la surenchères pour dire c’est moi qui ait la plus grosse… parce qu’en plus d’avoir un melon incomensurable, ils veulent marquer l’histoire de leur empreinte… alors l’époque s’y prête moins, ils ne pourront pas découvrir une 2e fois l’Amérique ou fabriquer des pyramides (l’esclavage a disparu malheureusement pour eux et meme en payant une misère les gens comme à Dubaï économiquement l’esclavage n’avait pas son pareil et doit etre regretté par les mégalomanes et dictateurs en puissance)… par contre la course aux étoiles n’a pas encore été faite… et ça les Elon Musk, Charles Branson ou Jeff Bezos se font la guerre à qui arrivera le premier sur Mars, fera les premiers voyages commerciaux et créera la terraforma.
lefranstalige
Dans de plus en plus de boites, tu peux être payé en Bitcoin (Coinbase, Kraken, etc). Tu peux déjà payer en crypto sur internet. Dans d’autres pays, tu peux commencer à payer en bitcoin dans les magasins physiques. On est qu’au début du truc.<br /> Certains comparent l’adoption de Bitcoin à celui d’Internet et à titre de comparaison, selon eux, on est en 1997 pour l’adoption d’Internet.<br /> source: https://www.nasdaq.com/articles/can-bitcoin-grow-faster-than-the-internet-2021-05-07
Iceslash
Mais avec la volatilité du BTC ou des autres Monnaies numériques , comment tu peux rémunérer les salariés ? ou acheter quoique ce soit ?
lefranstalige
Libre au commerçant de convertir directement ou non tout ou une partie des BTC en euros.<br /> Quant à la volatilité, oui, il y en a beaucoup maintenant mais moins qu’il y a 5 ans et moins qu’il y a 10ans. La volatilité diminuera avec l’augmentation de la capitalisation de Bitcoin.<br /> Enfin, il y a bien une volatilité (variance) mais la moyenne est très positive:<br /> twitter.com<br /> PlanB (100trillionUSD)<br /> #bitcoin: short term volatile, long term trending up https://t.co/bEhhaestKr<br /> 10:16 AM - 27 Jun 2021<br /> 3.5K<br /> 560<br />
benben99
Iceslash:<br /> Mais avec la volatilité du BTC ou des autres Monnaies numériques , comment tu peux rémunérer les salariés ? ou acheter quoique ce soit ?<br /> C’est simple, si tu utilisais cela comme une monnaie, sur la base d’un tweet d’Elon Musk ou d’une décision de la Chine, un pain une voiture ou ta maison pourrait te coûter le double en l’espace de quelques minutes. Personne qui n’est sérieux et a le moindrement de connaissance en économie n’a intérêt à utiliser un produit spéculatif comme une monnaie. Ce serait simplement la catastrophe.
benben99
PtiFranc:<br /> bof non. car il y a plusieurs alternative au bitcoin et il ne sert qu’a faire des transactions.<br /> Tandis-que l’or est utile à plein de choses!<br /> La plupart des types qui achètent des bitcoins ne connaissent pas l’histoire de la bulle spéculative des tulipes en Europe. Tout comme les tulipes l’était à l’époque, le bitcoin est produit spéculatif. Et contrairement aux tuilpes, le bitcoin ne repose sur rien de concret sinon que de celui qui se la joue à gaspiller le plus d’électricité.
beubeu
L’interet de l’or c’est qu’en cas de gros dérapage mondial (effondrement, problème économique, guerre …), l’or servira toujours de monnaie d’échange, comme c’est le cas depuis 2500 ans.<br /> Avec vos bitcoins, vous n’aurez… Rien.<br /> Faut arréter de comparer l’incomparable.
O.W.7x
Pour les personnes qui ont achetés du bitcoins. Que feriez vous s’il y a aurait une panne électrique mondiale ?
TAURUS31
C’est comique de lire certains commentaires surtout après la dégringolade du BTC… Ça doit rire jaune
keyplus
je dirais petit pois 2.0
Bretwa
Ce n’est ni la première ni la dernière fois, les prix bas c’est l’occasion d’en acheter
lefranstalige
Investir dans le BTC, c’est pour du long terme. Ceux qui sont dans le BTC depuis plus d’un an ne doivent pas s’en faire de trop.<br /> Ce que je dis à mes proches qui veulent investir dans les cryptos:<br /> Uniquement ce que vous pouvez ne pas dépenser pendant plusieurs années. Voir l’investissement comme un investissement pour sa retraite ou pour ses enfants, pas pour acheter une Lamborghini dans 3 ans.<br /> BTC et que BTC<br /> Ne pas boursicoter mais garder pendant 10ans minimum<br /> Si possible, ne pas laisser sur des plateformes mais sur un hardware wallet.<br /> Ne jamais écrire sa clé privée sur un support numérique<br />
Jissou06
Très bonne remarque Lefranstalige<br /> Marrant néanmoins de ré-sortir cet article maintenant alors que les crypto se prennent un énorme gradin depuis qques mois<br /> M’enfin sur le long terme, on peut y croire
MattS32
lefranstalige:<br /> Ne jamais écrire sa clé privée sur un support numérique<br /> Au contraire, pour être sûr de ne pas la perdre à long terme, seul le numérique permet d’en faire suffisamment de copies en de nombreux endroits différents.<br /> Il faut par contre bien la chiffrer et ne laisser aucun indice indiquant qu’il s’agit de la clé d’un wallet BTC.
MattS32
O.W.7x:<br /> Pour les personnes qui ont achetés du bitcoins. Que feriez vous s’il y a aurait une panne électrique mondiale ?<br /> Loin de moi l’idée de défendre le BTC, mais pour le coup, à moins que tu gardes tout ton argent en liquide, c’est pas mieux avec les monnaies classiques, qui sont devenues elles-aussi très dépendantes de l’électricité et des réseaux…<br /> Perso je n’ai quasiment jamais plus de 100€ en liquide, je n’irai donc pas bien loin en cas de blackout généralisé.
lefranstalige
O.W.7x:<br /> Pour les personnes qui ont achetés du bitcoins. Que feriez vous s’il y a aurait une panne électrique mondiale ?<br /> En cas de blackout total, on aura d’autres problèmes à gérer.
Subtil1
@jmdv On en reparle dans 10 ans. C’est l’avantage de cette technologie. Ça mûri très vite.
Bretwa
c’est clair, c’est un peu comme celui qui a inventé l’ampoule électrique, on a dû lui faire la même remarque
lefranstalige
C’est surtout que s’il n’y a plus d’électricité, je me préoccuperai plus de ma défense que de mon pouvoir d’achat.
Blackalf
lefranstalige:<br /> Investir dans le BTC, c’est pour du long terme.<br /> a. le cours monte, vous ne vendez pas, parce que vous espérez qu’il monte encore plus haut → b. le cours baisse, vous ne vendez évidemment pas, en attendant qu’il remonte → c. retour au a.<br /> Alors vous l’obtenez quand, le retour sur investissement ?
Roster1
Je me suis réfugié dans le btc ses 10 dernière année plutot que dans l’or et je le regrette pas du tout. Excelente valeur et j’ai jamais trouvé mieux en 10 ans
benben99
C&lt;est comme jouer a la roulette russe. Si tu recois ton salaire en bite-coins il pourrait diminuer de 50 % du jour au lendemain.
Roster1
A vrai dire j’aurais aimé recevoir mon salaire en bitcoin depuis 10 ans, sacré pactole
benben99
Effectivement, quand les pays vont réglementer plus largement contre les bitcoins, le prix va baisser et la pyramide va s’écrouler. Cela va arriver tôt ou tard.
benben99
C’est le principe de la pyramide. Quand tu entres en premier tu gagnes plus dans une structure pyramidale.<br /> Ca n’empêche pas que ca ne repose sur rien et que la pyramide va finir par s’écrouler quand le gouvernement va finir par le banir.
lefranstalige
lefranstalige:<br /> Investir dans le BTC, c’est pour du long terme. Ceux qui sont dans le BTC depuis plus d’un an ne doivent pas s’en faire de trop.<br /> Ce que je dis à mes proches qui veulent investir dans les cryptos:<br /> Uniquement ce que vous pouvez ne pas dépenser pendant plusieurs années. Voir l’investissement comme un investissement pour sa retraite ou pour ses enfants, pas pour acheter une Lamborghini dans 3 ans.<br /> Je n’achète pas des BTC pour avoir plus d’euros… mais parce qu’il est possible qu’il n’y ait plus d’euro (ni de dollar)
lefranstalige
benben99:<br /> Effectivement, quand les pays vont réglementer plus largement contre les bitcoins, le prix va baisser et la pyramide va s’écrouler. Cela va arriver tôt ou tard.<br /> Même les Etats-Unis dont une bonne partie de leur économie repose sur l’utilisation du dollar US dans les échanges internationaux et qui ont le plus à perdre du succès de Bitcoin ont publiquement déclarés que Bitcoin ne pouvait pas être stoppé et qu’il ne servait à rien d’essayer. Depuis, de plus en plus d’élus vont dans le sens de Bitcoin pour développer une économie qui va avec cette nouvelle technologie.<br /> La Russie a essayé d’interdir Bitcoin et maintenant ils font volte-face. Même chose pour l’Inde. La Chine interdit Bitcoin plusieurs fois par an et pourtant les échanges continuent. En général le BTC s’échange plus cher dans les pays qui l’ont interdit.
Blackalf
lefranstalige:<br /> Je n’achète pas des BTC pour avoir plus d’euros… mais parce qu’il est possible qu’il n’y ait plus d’euro (ni de dollar)<br /> Dans ce cas ce n’est pas un investissement dans tout le sens du terme, c’est aussi aléatoire que de jouer à l’Euromillions en espérant gagner un jour.<br /> lefranstalige:<br /> Depuis, de plus en plus d’élus vont dans le sens de Bitcoin pour développer une économie qui va avec cette nouvelle technologie.<br /> Et étant donné que nous savons tous ce que valent les «&nbsp;élus&nbsp;» et à quel point ils magouillent quasiment tous pour s’en mettre plein les poches, la conclusion coule de source.
lefranstalige
Que ce soit de par mes études ou par mon métier, je n’envisage pas un bel avenir pour nos monnaies.<br /> Par contre je vois en Bitcoin une alternative parfaite aux problèmes qu’on commence seulement à percevoir et qui pour moi ne vont que s’aggraver (inflation de plus en plus forte, taxation de plus en plus oppressante à cause de l’augmentation incontrôlée de la dette des États, etc)<br /> Pour celui qui ne s’intéresse pas à la macroéconomie, c’est un ticket de l’euromillion. Pour moi, c’est une assurance contre un risque qui est pour moi bien réel.
benben99
Et bien tu te trompes quand tu parles de la Chine. Tous les echanges sont bannis dans le pays et les sites de minage… D’ailleurs, Ils lancent leur propre monnaie électronique qui n’est pas basé sur le blockchain. Je le sais… J’y habite. Arrête de lire les nouvelles sur les sites de crypto et tu vas voir la vérité.<br /> Pour ce qui est des USAs, lis les nouvelles… Il y a un groupe qui etudiais la possibilité de créer aussi une monnaie électronique nationale. C’était dans les nouvelles récemment. Le Canada etudie aussi la possibilité etc…<br /> A part le Salvador, aucun pays n’a d’intérêt a supporter le bitcoin car ils perdraient le contrôle de plusieurs leviers sur leur economie. Les seuls pays qui vont supporter le bitcoin c’est des république de bananes qui ne possèdent pas leur propre monnaie comme le Salvador.<br /> Par ailleurs, le bitecoin va a l’encontre de toute politique environnementale de reduire les émissions. Pour toutes ces raisons, cest donc destiné tôt ou tard a frapper un mur.<br /> D’ailleurs la grande majorité des transactions bitecoin ne sert a rien sinon qu’a speculer
lefranstalige
Ta réponse doit être un test…<br /> Mais non, je résisterai à donner travail supplémentaire au modérateur…
benben99
Il y’a effectivement rien a discuter si tu es convaincu que le bitcoin va remplacer l’Euro et le dollar et que les pays accepteraient tout bêtement de perdre le contrôle de leur monnaie sans réagir. Cest vraiment naif comme vision.
lefranstalige
benben99:<br /> et que les pays accepteraient tout bêtement de perdre le contrôle de leur monnaie sans réagir.<br /> J’ai écrit ça?<br /> (Je n’ai pas besoin de réponse, c’est une question réthorique… je préfère préciser)
benben99
lefranstalige:<br /> J’ai écrit ça?<br /> Et bien voila:<br /> lefranstalige:<br /> Je n’achète pas des BTC pour avoir plus d’euros… mais parce qu’il est possible qu’il n’y ait plus d’euro (ni de dollar)<br />
lefranstalige
lefranstalige:<br /> benben99:<br /> et que les pays accepteraient tout bêtement de perdre le contrôle de leur monnaie sans réagir.<br /> J’ai écrit ça?<br /> Je n’ai pas écrit que «&nbsp;les pays accepteraient tout bêtement de perdre le contrôle de leur monnaie sans réagir&nbsp;». Au contraire, ça m’étonne que les Etats-Unis l’accepte si facilement alors que ça pourrait avoir un énorme impact sur leur hégémonie.<br /> Ce n’est vraiment pas évident de discuter avec toi. Ca manque d’arguments. Tu t’arrêtes à de vieux préjugés qui ont été infirmés de nombreuses fois par des études sérieuses. On voit que tu ne comprends pas la technologie ni même l’environnement économique dans lequel Bitcoin s’inscrit.<br /> Je n’ai rien contre les gens qui ont des opinions différentes mais ta réflexion manque de profondeur. Je crois que tu abordes le sujet avec beaucoup de simplicité alors qu’il se veut révolutionnaire. La monnaie est un sujet qui est beaucoup plus complexe que tu le penses.<br /> Un changement de paradigme comme celui que veut entrainer Bitcoin est un sujet à traiter avec plus d’ouverture d’esprit que simplement dire que ça ne peut pas arriver car les Etats vont s’y opposer ou parce qu’ils vont proposer leur propre monnaie digitale.<br /> C’est un sujet passionnant et je t’invite à t’y intéresser car le monde évolue et tu as l’occasion de ne pas être à la traine. On est encore qu’au tout début de Bitcoin et voir le BTC à 500.000€ pour moi ne sera qu’un début. Le voir à 10 millions dans 15 ou 20 ans ne me surprendra absolument pas. Ce n’est pas le BTC qui prendra de la valeur, c’est le pouvoir d’achat des monnaies classiques qui pourrait s’effondrer.<br /> Il suffit d’analyser le discours de Ch. Lagarde, Présidente de la Banque Centrale Européenne (BCE) qui disait qu’il n’y avait pas d’inflation, puis une petite inflation en dessous des seuils à surveiller, puis une inflation plus importante que prévu, puis plus importante que les seuils limites mais que ça serait temporaire. Maintenant, elle dit que l’inflation est un sujet pré-occupant… et pourtant elle n’est Présidente de la BCE que depuis 2 ans. C’est une sacrée évolution pour quelque chose qui est sensée être sous control…
Roster1
Oui bien sur et google et facebook sont aussi une pyramide de ponzy pour ceux qui sont rentré à 3$ en 2001…
Roster1
laissez tombé, benben achetera du bitcoin quand plus aucun ne sera disponible sur le marché, que tout sera déjà miné. Il croit fort que c’est comme des tulipe à créer des bitcoin à tire l’arigot, qu’il suffit de faire planter un bulbe sous la terre pour cueillir une tulipe ou des actions boursière où ne sais rien ne ce qui est propager dans le marché ni le total circul ni la circulation actuelle. Il va tomber de haut lorsque que seulement quelques centime de bitcoin lui seront disponible pour en acheter.
benben99
Roster1:<br /> Oui bien sur et google et facebook sont aussi une pyramide de ponzy pour ceux qui sont rentré à 3$ en 2001…<br /> Ah oui, tu as l’audace de comparer une compagnie qui est bien réelle dans le monde physique, qui possède des immeubles, des équipements, des employés, des produits et des brevets, et qui produit des rapports financiers dont on peut faire des projections, avec un jeton dont la seule valeur est virtuelle et basé sur la spéculation.
benben99
Roster1:<br /> laissez tombé, benben achetera du bitcoin quand plus aucun ne sera disponible sur le marché, que tout sera déjà miné. Il croit fort que c’est comme des tulipe à créer des bitcoin à tire l’arigot, qu’il suffit de faire planter un bulbe sous la terre pour cueillir une tulipe ou des actions boursière où ne sais rien ne ce qui est propager dans le marché ni le total circul ni la circulation actuelle. Il va tomber de haut lorsque que seulement quelques centime de bitcoin lui seront disponible pour en acheter.<br /> Tu m’as fait presqu’avaler mon café de travers.<br /> La tulipe a l’avantage d’être quelque chose de bien concret. Tu peux spéculer sur les tulipes comme dans l’histoire, mais ca reste que tu peux vendre tes fleurs, tout comme tu peux utiliser de l’or pour des jours. Les actions en bourse, la valeur est estimé sur la base de critère généralement bien précis comme les avoirs et les projections de revenus futurs. Rien de comparable à un bitcoin ou nft dont la valeur n’est qu’une immense bulle dans laquelle les gens jettent de l’argent.
Palou
Roster1:<br /> laissez tombé, benben achetera du bitcoin quand plus aucun ne sera disponible sur le marché, que tout sera déjà miné<br /> Argument bidon ! 1000 personnes dans le monde auront de la monnaie Bitcoin et 7 milliards à côté n’auront pas un seul centime dans leur monnaie locale ? ça ne tient pas debout 2 secondes
Roster1
disons que je pense à ceux à qui il est très dur d’accumuler 1 seul bitcoin ou même 0.1 btc où dans quelques année 0.1 vaudra 40k
philumax
Je n’ai pas tout lu !<br /> Excusez, mais le sujet est verbeux et pas qu’un peu ! <br /> Juste une petite remarque : il est dit que le «&nbsp;bitcoin&nbsp;», ne coûte pas cher à utiliser : faut pas rêver, les «&nbsp;services&nbsp;» ça se paye !<br /> Exemple : «&nbsp;mais à la différence du bitcoin elle est contrôlée et surveillée de manière très sérieuse par une banque centrale et des institutions financières.&nbsp;»<br /> Et pui : «&nbsp;Le problème des clés perdues sera résolus par des sociétés qui proposeront des services pour ça (une sorte d’intermédiaire en qui l’utilisateur acceptera de faire confiance)&nbsp;».<br /> Faut pas prendre les financiers pour des imbéciles, ils savent compter, eux ! Ils ne rêvent pas !<br /> Faudra passer à la caisse !
lefranstalige
philumax:<br /> Juste une petite remarque : il est dit que le « bitcoin », ne coûte pas cher à utiliser : faut pas rêver, les « services » ça se paye !<br /> Une transaction par carte VISA, MasterCard, Amex, etc coute au commerçant jusqu’à 5% du montant total de la transaction. Un achat sur le Lightning Network, la couche transactionnelle de Bitcoin, coute moins qu’un cent d’euro. Un transfert bancaire international coute aussi super cher par rapport à Bitcoin.<br /> philumax:<br /> Et pui : « Le problème des clés perdues sera résolus par des sociétés qui proposeront des services pour ça (une sorte d’intermédiaire en qui l’utilisateur acceptera de faire confiance) ».<br /> Faut pas prendre les financiers pour des imbéciles, ils savent compter, eux ! Ils ne rêvent pas !<br /> Faudra passer à la caisse !<br /> Oui, ça sera payant, c’est évident. https://keys.casa en est un bon exemple. A côté de ça, ceux qui ne veulent pas s’embêter avec des clés privées pourront utiliser les services bancaires classiques. La banque en ligne Revolut le propose déjà. De nombreuses autres proposent aussi de garder les BTC de ses clients.<br /> Souvent les détracteurs de Bitcoin parient sur l’échec du projet parce qu’ils pensent que la situation d’aujourd’hui sera la même dans quelques années. Ils oublient qu’il y a énormément de développements en cours sur cette technologie. C’est comme dire en 1990 qu’internet n’aurait pas pu fonctionner car il était trop compliqué d’envoyer un email. A cette époque, il fallait presque être ingénieur pour y arriver. Aujourd’hui, c’est hyper simple car des outils ont été développés pour facilité son utilisation. La même chose est en cours avec Bitcoin. Dans quelques années, peut-être qu’on pourra utiliser le réseau Bitcoin sans même s’en rendre compte comme on utilise tous TCP/IP sans le savoir.<br /> Quand on compare l’adoption de Bitcoin à l’adoption d’Internet, on voit qu’on en est qu’au tout début. ici, une étude de Wells Fargo, une des grosses banques américaines:<br /> 1293×691 49.9 KB<br /> source: https://newstextarea.com/wells-fargo-releases-report-on-bitcoin-and-cryptocurrencies-is-it-too-early-or-too-late-to-invest/<br /> Bitcoin peut très bien échouer. Mais ses chances de succès sont de plus en plus grandes. Et plus je lis l’actualité, plus je suis convaincu de son succès.<br /> Comme toute nouvelle technologie, il y aura les « early adopters », ceux qui sont pro-changements, qui l’adopteront en premiers. Puis la masse suivra. On en n’est pas encore là. Les plus réfractaires au changement seront les grands perdants comme le libraire d’aujourd’hui qui a pignon sur rue qui doit faire face à la concurrence de l’eCommerce, d’Amazon et des eBooks.<br /> En 2007, quand l’iPhone a été annoncé, Steve Ballmer alors CEO de Microsoft se moquait fort d’Apple. La vidéo a fait le tour du monde et est encore disponible sur Youtube. Il a manqué d’ouverture d’esprit alors que c’est un mec intelligent. Aujourd’hui il doit moins rire de ce moment.<br /> Certains ici pensent que Bitcoin ne pourra pas réussir car il y a certaines barrières qui freinent son adoption. Ils oublient que le monde change et que des gens travaillent sur des solutions. Ce sont les mêmes profils de personnes qui disaient en 1990 que l’email avait aucun futur car il était trop compliqué à utiliser.<br /> Le monde change et ça peut effrayer les gens. Certains ne veulent pas de changement et essaient de se rassurer en se moquant ou en critiquant les nouveautés. C’est un comportement normal. Des études montrent qu’environ 30% de la population est comme ça.<br /> Seul l’avenir nous dira qui avait raison aujourd’hui.
MattS32
lefranstalige:<br /> La banque en ligne Revolut le propose déjà.<br /> Citer Revolut comme exemple, ça montre bien que comme une très large majorité des utilisateurs de cryptos, tu vois ça plus comme un support de placement/spéculation que comme un moyen de paiement.<br /> Parce que Revolut ne permet quasiment que d’acheter/vendre des cryptos, il ne permet pas de les utiliser comme monnaie (la seule exception étant que tu peux en envoyer à tes contacts, mais uniquement ceux qui sont aussi chez Revolut…).
lefranstalige
Absolument pas. Je vois ça comme une étape vers une adoption massive.<br /> A un moment, une telle banque pourrait très bien permettre de convertir automatiquement le solde du compte en Bitcoin et de permettre de payer avec par QR code, carte ou tout autre support.<br /> En cas d’adoption massive de Bitcoin, j’imagine très bien que les gens feront des transactions via Bitcoin sans s’en rendre compte comme les gens utilisent TCP/IP, SMAP, POP3, etc sans le savoir grâce à des outils et interfaces plus pratiques.<br /> Il ne faut pas s’arrêter à ce qui existe aujourd’hui mais voir ce que la technologie pourra faire demain.<br /> Les gens ne seront pas leur propre banque à garder leurs clés privées. C’est trop compliqué et trop risqué. Un nouvel écosystème va se créer autour de cette nouvelle forme de monnaie et ça a déjà bien commencé.
Palou
MattS32
lefranstalige:<br /> Les gens ne seront pas leur propre banque à garder leurs clés privées. C’est trop compliqué et trop risqué.<br /> Et donc les banques qui aujourd’hui prennent des commissions sur les transactions par CB, tu crois que quand elles s’intégreront dans ce nouvel écosystème pour le rendre accessible au grand public, elles vont pas continuer à prendre des commissions du même ordre ?
lefranstalige
Ce n’est pas incompatible…
lefranstalige
Soupir…<br /> D’un modérateur, je m’attendais à plus argumenté…<br /> En passant, les chiffres de l’inflation aux Etats-Unis pour le mois de janvier viennent d’être publiés: 7,5%!!!<br /> Si tu ne comprends pas l’implication d’un tel chiffre, tu pourrais apprendre pas mal de choses si tu t’y intéressais plutôt que de rire. C’est vraiment pré-occupant (une telle inflation dans le contexte économique actuel). C’est du jamais vu depuis 1982.<br /> Mais soit, ris seulement. Tu comprendras sûrement plus tard.
MattS32
Oui, mais ça fait tomber à l’eau ton argument de plus haut, qui donnait comme intérêt du BTC les frais plus faibles… À partir du moment où des opérateurs tiers vont venir pour masquer la complexité, ils vont prendre des commissions. Tout comme ils le font aujourd’hui.<br /> lefranstalige:<br /> En passant, les chiffres de l’inflation aux Etats-Unis pour le mois de janvier viennent d’être publiés: 7,5%!!!<br /> L’inflation actuelle est dû à une demande supérieure à l’offre sur de très nombreux produits. Changer la monnaie ne peut pas résoudre ce genre de problèmes.
lefranstalige
MattS32:<br /> Oui, mais ça fait tomber à l’eau ton argument de plus haut, qui donnait comme intérêt du BTC les frais plus faibles… À partir du moment où des opérateurs tiers vont venir pour masquer la complexité, ils vont prendre des commissions. Tout comme ils le font aujourd’hui.<br /> Les gens ne vont pas utiliser Bitcoin car c’est moi cher. C’était une réponse à l’argument des frais de transactions élevés qui rendraient Bitcoin impossible.<br /> Une transaction par carte VISA fait intervenir un nombre incroyable d’entreprises (banque émettrice et réceptrice, processeurs de l’émetteur, celui de l’acquéreur, l’acquéreur carte, le réseau VISA, MasterCard ou autre, une chambre de compensation, SWIFT, etc). Et tout le monde se gave au passage. Bitcoin va réduire ce nombre d’acteurs. Même si de nouveaux intervenant viendront pour sécuriser les clés privées ou pour apporter une meilleure UX.<br /> MattS32:<br /> L’inflation actuelle est dû à une demande supérieure à l’offre sur de très nombreux produits. Changer la monnaie ne peut pas résoudre ce genre de problèmes.<br /> C’est en partie vrai mais ce n’est pas la seule raison. S’il n’y avait que ça, la demande diminuerait assez pour retrouver un équilibre général sur l’ensemble des prix. On ne connaitrait pas une telle augmentation sur autant de produits et services.<br /> La loi de l’offre et de la demande s’applique aussi à la monnaie. En augmentant l’offre de monnaie (la quantité de monnaie sur le marché, la masse monétaire, M1/M2/M3), on réduit sa valeur (le pouvoir d’achat) et ça fait monter les prix. C’est une partie très intéressante de la macroéconomie. Pendant longtemps, on ne comprenait pas pourquoi il n’y avait pas d’inflation malgré la grande quantité de monnaie crée. C’était dû à la « vélocité » de la monnaie, la vitesse à laquelle l’argent circule. Maintenant, on se la prend en pleine tronche et avec tout l’argent créé ces dernières années, ça risque de faire vraiment mal s’il y a un rattrapage complet.
MattS32
lefranstalige:<br /> Bitcoin va réduire ce nombre d’acteurs. Même si de nouveaux intervenant viendront pour sécuriser les clés privées ou pour apporter une meilleure UX.<br /> Non, Bitcoin ne va pas réduire ce nombre d’acteurs. Bien au contraire, il y a aujourd’hui bien plus d’intervenants pour traiter une transaction Bitcoin que pour traiter une transaction CB, même s’il n’y a aucune trace de tous ces acteurs dans le flux de la transaction.<br /> lefranstalige:<br /> C’était dû à la « vélocité » de la monnaie, la vitesse à laquelle l’argent circule. Maintenant, on se la prend en pleine tronche et avec tout l’argent créé ces dernières années, ça risque de faire vraiment mal s’il y a un rattrapage complet.<br /> Et avec Bitcoin, c’est exactement le problème inverse qui risque de se produire. L’absence totale de liquidité, puisqu’il y aura impossibilité de créer de la monnaie pour prêter et puisque le caractère déflationniste de la monnaie pousse à la conserver plutôt qu’à l’utiliser (et ça, tu le dis toi même, en répétant ad nauseam que le BTC est un placement à long terme…).<br /> En cas de crise majeure, comme celle qu’on vient de passer, ne pas pouvoir injecter des liquidités dans l’économie pour l’aider à passer le cap, c’est mener à la faillite de très nombreuses entreprises et se retrouver avec une crise beaucoup plus grave…
Palou
lefranstalige:<br /> Mais soit, ris seulement. Tu comprendras sûrement plus tard.<br /> C’est TA vision perso, l’affaire d’une infime minorité qui croit tout savoir, tu peux croire à ce que tu écris mais tu peux aussi ne pas chercher à imposer cette vision étriquée à tous !
lefranstalige
MattS32:<br /> Non, Bitcoin ne va pas réduire ce nombre d’acteurs. Bien au contraire, il y a aujourd’hui bien plus d’intervenants pour traiter une transaction Bitcoin que pour traiter une transaction CB, même s’il n’y a aucune trace de tous ces acteurs dans le flux de la transaction.<br /> Je voulais dire acteurs qui prennent une commission sur une transaction. Aujourd’hui, pour payer avec VISA, le commerçant paie: sa banque, la banque de l’acheteur qui a émis la carte, l’acquéreur qui est connecté au réseau VISA, VISA, le processeur de l’émetteur de la carte et celui de l’acquéreur carte, les sociétés qui interviennent de le clearing et sottement (le recepage en franco-français, partie que je maitrise moins), SWIFT et je dois en oublier quelques uns. En plus de ça, il y a la carte plastique, le petrsonnalisateur de la carte (celui qui va personnaliser la puce EMV) et je ne compte pas tous les serveurs et logiciels nécessaires au fonctionnement de l’ensemble puisqu’inclus dans les frais interbancaires.<br /> Avec Bitcoin, tu as les noeuds Lightning network en concurrence puisque le réseau va chercher la route la moins chère pour y arriver et les acteurs qui viendront s’ajouter pour faciliter l’utilisation (app de la banque, plateforme d’échange au début pour la conversion BTC/Fiat, etc). Comme pour les cartes, je ne prends volontairement pas les licenses et serveurs nécessaires à la transaction puisque pris en compte dans les frais des noeuds Lightning Network. Les transactions dites « on-chain » seront (à terme) utilisées pour les opérations de clearing et settlement (recettage) et qui seront a priori groupées.<br /> Au final, c’est quand même plus efficient que pour une transaction carte (en termes de frais de transactions). Surtout que les banques ne sont pas nécessaires pour ceux qui gardent leurs clés privées.<br /> MattS32:<br /> Et avec Bitcoin, c’est exactement le problème inverse qui risque de se produire. L’absence totale de liquidité, puisqu’il y aura impossibilité de créer de la monnaie pour prêter et puisque le caractère déflationniste de la monnaie pousse à la conserver plutôt qu’à l’utiliser (et ça, tu le dis toi même, en répétant ad nauseam que le BTC est un placement à long terme…).<br /> En cas de crise majeure, comme celle qu’on vient de passer, ne pas pouvoir injecter des liquidités dans l’économie pour l’aider à passer le cap, c’est mener à la faillite de très nombreuses entreprises et se retrouver avec une crise beaucoup plus grave…<br /> Ton point de vue est celui de John Maynard Keynes dont les recherches au début du 20e siècle ont abouti à la forme de la monnaie actuelle avec des banques centrales qui peuvent jouer avec la masse monétaire et/ou les taux d’intérêt.<br /> Ca a des bons et des mauvais côtés. C’est un point de vue.<br /> Bitcoin est une réponse à la monnaie actuelle que beaucoup estiment comme en fin de vie et dont le courant économique se rapproche plus de la vision de Friedrich Hayek.<br /> C’est un point de vue différent.<br /> Aujourd’hui, quand on parle d’injecter des liquidités pour sauver des entreprises et des banques en faillite, ce qu’on fait réellement, c’est transférer du pouvoir d’achat des épargnants, travailleurs et retraités pour renflouer des entreprises qui produisent des bénéfices uniquement pour les actionnaires/propriétaires quand ça va bien. En imprimant de la monnaie pour racheter des dettes, ça crée de l’inflation. C’est par cette inflation qu’on transfert cette richesse vers les plus riches (Effet Cantillon).<br /> Avec Bitcoin, apporte une vision plus dure. Quand tu es en faillite (banque, Etat, etc), tu meurs. On ne maintien pas en vie des entreprises ou des pays mais gérés. Si une banque est mâle gérée, on ne va pas imposer aux travailleurs épargnants et retraités de les sauver. Ils doivent faire attention. Et ces entreprises en faillites disparaissent, elles laisseront la place à des concurrents plus efficient, mieux gérés.<br /> Si F. Keyes avait prédit la seconde guerre mondiale (et qui lui a apporter tant de légitimité), F. Hayek a annoncé la concentration de capital vers les plus riches qui entrainera la servitude de la population… on y arrive tout doucement je pense.
MattS32
lefranstalige:<br /> Je voulais dire acteurs qui prennent une commission sur une transaction.<br /> Les mineurs aussi prennent une commission sur les transactions, même si elle est de forme différente.<br /> C’est une commission « moyenne » et plus « unitaire » (puisque la rémunération d’un mineur est statistique et non garantie), et qui actuellement est principalement payée par émission monétaire (donc pas dévaluation de l’ensemble des Bitcoin, c’est toi même qui l’a dit qu’émettre de la monnaie diminue sa valeur), mais à terme sera payée intégralement par un % sur les transactions.<br /> lefranstalige:<br /> C’est par cette inflation qu’on transfert cette richesse vers les plus riches<br /> Non, l’inflation ne transfert pas nécessairement la richesse vers les plus riches. Au contraire même, elle diminue la valeur du capital immobilisé au profit du circulant.<br /> lefranstalige:<br /> Quand tu es en faillite (banque, Etat, etc), tu meurs. On ne maintien pas en vie des entreprises ou des pays mais gérés.<br /> Et le corolaire de ça, c’est aussi qu’on ne prête plus, à plus forte raison quand ton capital prend de la valeur en dormant. Sauf à des taux complètement délirants.<br /> Et à ton avis, si on ne prête plus, ça favorise qui ? Ceux qui peuvent acheter absolument tout ce qu’ils veulent sans emprunter, où ceux qui par exemple pour éviter de payer un loyer toute leur vie doivent commencer par s’endette sur 25 ans ?<br /> De même, si on ne renfloue plus une entreprise en difficulté en émettant de l’argent, c’est l’occasion pour celui qui a un gros capital de mettre la main sur cette entreprise…<br /> Et voilà comment petit à petit on accélère encore plus la concentration des richesses…
Blackalf
lefranstalige:<br /> Le monde change et ça peut effrayer les gens. Certains ne veulent pas de changement et essaient de se rassurer en se moquant ou en critiquant les nouveautés. C’est un comportement normal. Des études montrent qu’environ 30% de la population est comme ça.<br /> Et il y a aussi ceux qui veulent des changements parce qu’ils leur seront personnellement profitables, mais pour que ça ne se remarque pas trop, ils prétendent généralement que c’est pour le bien du plus grand nombre. Ce qui sert d’ailleurs d’excuse et/ou de justification depuis toujours dans de nombreux domaines.
philumax
👍👍👍👍👍<br /> Exemple récent : Orpéa…
Dandan
Maintenant, n’importe qui peut avoir des bitcoins. On n’a plus les problèmes et contraintes d’avant. Il suffit d’ouvrir un compte binance, par exemple et c’est très facile, et d’acheter ses BTC et les revendre. Mais pas que, on peut payer avec le BTC très facilement (un simple copié/collé) . Mais il n’y a pas que le BTC il y a plein de crypto avec de frais de transferts très faibles voir quasi nul. Il y a aussi les stables coins, par exemple usdt, que personnellement j’utilise beaucoup pour investir sur des plateformes financières et les gains je les transfère sur binance. Binance a sa propre carte Visa gratuite. Donc pour le BTC et autres crypto c’est en train de se démocratiser. Il y aura même bientôt un stable coin euro ….
MattS32
Dandan:<br /> Mais pas que, on peut payer avec le BTC très facilement (un simple copié/collé)<br /> À condition de trouver quelqu’un qui accepte d’être payé en BTC… Ce qui est rare.<br /> Dandan:<br /> Il y a aussi les stables coins<br /> Les stables coins ont forcément à peu près tous les inconvénients des monnaies auxquelles elles s’adossent. Et s’y ajoutent les inconvénients des cryptos. Avec excessivement peu d’avantages en contrepartie.<br /> On peut même considérer qu’elles augmentent certains prétendus inconvénients des FIAT, comme l’inflation : un stable coin nécessite que l’organisme émetteur conserve en réserve une masse monétaire équivalente dans la monnaie FIAT à la masse monétaire émise en crypto. Ce qui réduit la circulation de la monnaie FIAT et augmente donc l’inflation.<br /> Dandan:<br /> Binance a sa propre carte Visa gratuite.<br /> Qui ne fonctionne qu’avec conversion en monnaie FIAT…
Dandan
« À condition de trouver quelqu’un qui accepte d’être payé en BTC… Ce qui est rare. »<br /> Exactement, et on y vient, certains pays vont dans ce sens.<br /> Oui la carte Visa de binance c’est en Fiat,je préfère, par rapport à mes repères en euros mais surtout pour savoir combien j’ai exactement. Mais il y’a des cartes Visa qui fonctionnent en crypto…
MattS32
Dandan:<br /> Mais il y’a des cartes Visa qui fonctionnent en crypto…<br /> Alors ça j’aimerais bien voir comment c’est possible… Ça voudrait dire que Visa reconnait les cryptos comme les FIAT…<br /> Et quels sont les commerçants qui acceptent des paiements en crypto par CB ?
Dandan
Petit article:<br /> Les détenteurs de cartes Visa vont pouvoir effectuer des paiements en cryptomonnaies dans plus de 70 millions de commerces dans le monde, même ceux qui n’acceptent pas directement ce type de paiements. … Rappelons également qu’en mars 2021, Visa a intégré le stablecoin USD Coin dans son réseau de paiement.8 juil. 2021
MattS32
Dandan:<br /> Les détenteurs de cartes Visa vont pouvoir effectuer des paiements en cryptomonnaies dans plus de 70 millions de commerces dans le monde, même ceux qui n’acceptent pas directement ce type de paiements. … Rappelons également qu’en mars 2021, Visa a intégré le stablecoin USD Coin dans son réseau de paiement.8 juil. 2021<br /> Bien essayé.<br /> Je suis allé voir ce que tu as remplacé par des … : « Le programme n’exige pas que les commerces en question acceptent directement les paiements en cryptomonnaies : les actifs sont directement convertis en monnaie fiduciaire. »<br /> La transaction Visa se fait bien toujours en monnaie FIAT. C’est juste que derrière, la « banque » (Crypto.com, Coinabse, etc…) qui a émis la carte (même pas Visa directement), va convertir la transaction en crypto pour te prélever sur le compte crypto que tu as chez elle.<br /> Bref, non, à ce jour tu ne peux pas payer directement en crypto avec une Visa. Un paiement direct en crypto, ça voudrait dire que sur le TPE le commerçant saisit un montant dans une crypto, et que si tu as un compte dans la même crypto, tu es prélevé d’exactement ce montant sur ce compte.<br /> La seule crypto qui marche directement comme ça avec Visa, c’est USDC, mais vu que c’est adossé à une FIAT, ça ne permet pas de passer outre les FIAT… Et encore, je n’en suis même pas absolument certain, l’article sur le sujet n’est pas très clair, j’ai l’impression que Visa n’accepte que l’USDC de la part de la banque émettrice du paiement, pas forcément de la part du commerçant…
Dandan
Je n’ai rien essayé du tout. Je ne cherche pas à convaincre ni vendre, ce n’est pas moi qui est en train de révolutionner la finance…<br /> Mais s’y on a des crypto on pourra les utiliser via sa visa, c’est clair. Maintenant ce qui se passe derrière, tout le mécanisme derrière c’est une autre histoire.
MattS32
Dandan:<br /> Maintenant ce qui se passe derrière, tout le mécanisme derrière c’est une autre histoire.<br /> Sauf que cette « autre histoire », ça change tout justement… Parce qu’on ne peut pas prétendre s’affranchir des monnaies FIAT et de leurs éventuels défauts si pour 99% des transactions de la vie courante il y a une conversion en monnaie FIAT ou à minima en crypto indexée sur une FIAT.<br /> Tant que ça sera comme ça, on ne pourra considérer les cryptos que comme des placements, pas comme des vraies monnaies.
lefranstalige
Nos monnaies datent de 1971. Leur fonctionnement actuel en tout cas. C’est la date de la fin des accords de Bretton Woods par Nixon.<br /> C’est à partir de ce moment-là qu’on a pleinement adopté les idée de J. Keynes que j’évoquais précédemment dans un échange avec @MattS32.<br /> Voici un graphique qui montre l’évolution des revenus des américains (après taxes). A gauche entre 1946 et 1980 et à droite entre 1980 et 2014. A gauche, on voit que la richesse augmente plus dans les classes sociales les plus basses. C’est exactement l’inverse après 1980.<br /> C’est dû à l’effet Cantillon que permettent nos monnaies actuelles. En gros, plus tu es proche de la source de la création d’argent, plus tu gagnes. Aujourd’hui, les banques centrales impriment de l’argent pour acheter des dettes (d’Etats, d’entreprises). Une grosse banques qui prend des risques et qui fait des bénéficient va payer des dividendes aux actionnaires. Lorsqu’elle est au bord de la faillite à cause d’une crise par ce qu’elle a prix trop de risques, elles renflouée par de l’argent frais de la banque centrale. Sauf que cet argent créé à partir de rien, ce sont les travailleurs, épargnants et retraités qui le paient indirectement avec l’inflation que ça entraine. Donc quand ça va bien, les riches gagnent et un peu les autres car quand l’économie va bien, les salaires augmentent un peu. Et quand il y a une crise, les riches ne perdent pas trop mais le chômage augmente et on sauve les banques et grosses entreprises endettées avec de l’argent magique sorti du chapeau de la banque centrale. Donc nos monnaies profitent aux politiciens des pays endettés, les actionnaires des entreprises et banques les plus endettées, donc les plus riches.<br /> 2160×2160 228 KB<br />
lefranstalige
VISA, MasterCard, Amex, etc… ce sont des sociétés qui n’ont plus de raison d’être. Ca sera des reliques dans quelques années.<br /> Avant Internet, il y avait un intérêt à avoir un réseau de commerçants et de porteurs de carte. Ca permettait d’utiliser des standards de communication. Avec Internet, demander à un commerçant de payer 2%-5% de ses ventes pour transmettre des « 0 » et des « 1 » sur internet, c’est hors de prix. Le seul réel intérêt des cartes de crédit, c’est la possibilité de contester une transaction. Mais peu de gens savent que ça existe et comme s’y prendre pour le faire.<br /> Même avec les transferts bancaires instantanées et SEPA Direct Débit qui commencent à se développer, il est plus intéressant pour un commerçant d’utiliser un Code QR et le réseau bancaire que les schémas de paiement par carte. La carte sera bientôt dépassée. C’est la cassette audio avant le MP3. Bitcoin, c’est le streaming.
MattS32
lefranstalige:<br /> Donc nos monnaies profitent aux politiciens des pays endettés, les actionnaires des entreprises et banques les plus endettées, donc les plus riches.<br /> En d’autres termes, avec le système actuel, ceux qui sont favorisés sont ceux qui ont du pouvoir, et ceux qui ont du capital, et ce d’autant plus qu’ils ont ce capital depuis longtemps.<br /> En quoi le Bitcoin est différent ? Ceux qui ont du capital en BTC depuis longtemps sont aujourd’hui fortement avantagés (et sans commune mesure avec ce qu’il se passe avec les monnaies FIAT : la monnaie étant encore plus rare, ceux qui la touchent directement à la source deviennent les rois du pétrole). Et ce sont aussi ceux qui ont du pouvoir via leur capital investi en matériel de minage qui s’enrichissent le plus.<br /> lefranstalige:<br /> VISA, MasterCard, Amex, etc… ce sont des sociétés qui n’ont plus de raison d’être. Ca sera des reliques dans quelques années.<br /> Et à la place, avec le BTC on aura d’autres sociétés prenant indirectement leur com sur les transactions : les mineurs et les pools de minage.<br /> Y a pas de miracle, que la transaction soit faite en FIAT ou en BTC, il y a des services rendus par des intermédiaires, comme la facilitation ou la sécurisation de la transaction. Donc dans les deux cas il faudra bien payer ces services, ceux qui les rendent ne vont pas soudain se mettre à le faire gratuitement sous prétexte que c’est du BTC (au contraire même, je pense qu’on peut se dire qu’aujourd’hui y a largement plus de 95% du minage qui est assuré par des gens motivés principalement si ce n’est exclusivement par l’appât du gain).
lefranstalige
MattS32:<br /> En d’autres termes, avec le système actuel, ceux qui sont favorisés sont ceux qui ont du pouvoir, et ceux qui ont du capital, et ce d’autant plus qu’ils ont ce capital depuis longtemps.<br /> En quoi le Bitcoin est différent ?<br /> Bitcoin n’est pas une baguette magique qui va répartir la richesse équitablement dans le monde. Je ne l’ai jamais évoqué. Par contre il le rendra un peu plus juste qu’aujourd’hui.<br /> Aujourd’hui, un petit pourcentage des gens détient le plus gros de la richesses mondiale et ceux près du pouvoir (politiciens, grosses entreprises, banques) continuent d’engranger la richesse des autres grâce au système monétaire actuel (Effet Cantillon).<br /> Avec Bitcoin, il y aura toujours un petit pourcentage des gens qui détiendront le plus gros de la richesse. Ce ne seront probablement pas les mêmes mais il est vrai que ceux qui ont fait fortunes grâce à leur esprit d’entreprise (E. Musk, J. Bezos, etc) feront aussi partie des premiers à s’intéresser à Bitcoin. Ils sont attirés par le changement et l’innovation et ils ont le goût du risque qui leur permet d’investir. Mais il n’y a pas que les riches qui seront favorisés par le succès de Bitcoin. Ceux investissent dans le nouveau système dès maintenant et encore demain feront partie de ces premiers à profiter de ce jubilé. Acheter un BTC en dessous de 100.000€ voire même 500.000€, c’est encore faire partie des premiers sur Bitcoin. L’opportunité n’est pas passée, loin de là. On en est encore qu’au tout début de l’histoire. La différence avec le système actuel c’est que pour les banques, les Etats et grosses entreprises, il ne sera plus possible de faire n’importe quoi et de faire supporter les crises par ceux qui ont besoin de travailler. Ceux qui travaillent pourront enfin commencer à épargner et mettre de côté pour les moments durs, pour leur retraite, pour laisser quelque chose à leurs enfants.
MattS32
lefranstalige:<br /> Ceux qui travaillent pourront enfin commencer à épargner et mettre de côté pour les moments durs, pour leur retraite, pour laisser quelque chose à leurs enfants.<br /> C’est beau l’utopisme… Sauf que là-dedans tu oublies un petit « détail ». Cet idéal que tu décris, on pourrait déjà sans problème l’atteindre aujourd’hui. Il suffirait de mieux répartir les revenus au sein des entreprises. Moins d’écarts entre les salaires extrêmes, moins de dividendes aux actionnaires…<br /> Mais on ne le fait pas. Pourquoi ? Pas à cause de la monnaie, mais simplement parce que ceux qui ont le pouvoir dans l’entreprise visent à maximiser leurs profits, et donc donnent à ceux d’en-dessous seulement le strict minimum pour vivre. Donc exit l’épargne et la mise de côté, ils doivent dépenser tout leur argent pour vivre (ce qui au passage les rends plus dociles… tu acceptes plus facilement les ordre du patron quand tu as besoin de ton travail pour manger que quand tu as une épargne te permettant de tenir des mois ou des années sans travailler…).<br /> Et il n’y a aucune raison que le BTC change quoi ce que soit à ce niveau. Le patron payant ses employés en BTC continuera de les payer le moins possible, pour que lui et les actionnaires en touchent le plus possibles.<br /> lefranstalige:<br /> Ceux investissent dans le nouveau système dès maintenant et encore demain feront partie de ces premiers à profiter de ce jubilé. Acheter un BTC en dessous de 100.000€ voire même 500.000€, c’est encore faire partie des premiers sur Bitcoin. L’opportunité n’est pas passée, loin de là.<br /> Et avoir la capacité d’investir dans le BTC aujourd’hui, c’est déjà faire partie des « nantis » qui ont une capacité d’épargne, et qui ont la possibilité de risquer cette épargne… Bref, non, aucune révolution. Les plus modestes qui ont du mal à boucler leurs fins de mois, ils ne pourront pas profiter de l’« opportunité ». Et un changement de monnaie ne changera donc strictement rien à leur situation… Pour rappel, en France les 20% de ménages les plus modestes ont un patrimoine net de moins de 9000€ (en 2018)… Tu crois vraiment qu’ils vont pouvoir investir dans le BTC et que ça va leur changer la vie ?<br /> Et encore, ça pourrait en fait même l’empirer. Parce que les plus modestes, ce sont ceux qui bénéficient le plus largement des services publics : ce qu’ils utilisent en service publics dans l’année vaut BEAUCOUP plus que ce qu’ils payent en redevances, taxes et impôts.<br /> En réduisant le poids et le pouvoir de l’État dans l’économie, la conséquence directe, c’est un affaiblissement des services publics au profit de services privés. Et ça, pour les plus modestes, c’est la catastrophe.
lefranstalige
Effectivement, Bitcoin peut apporter beaucoup de bonnes choses mais ne va pas résoudre ça. Bitcoin ne va pas rendre le monde idéal, loin de là. Il le rendra probablement meilleur et plus juste mais certainement pas idéal.<br /> Je ne suis pas pro-Bitcoin parce que je crois qu’il va rendre le monde meilleur. Je suis pro-Bitcoin car pour moi le système actuel est à bout de souffle, va s’effondrer et que Bitcoin sera la suite logique qui s’imposera d’elle même. Je ne pense pas que la transition vers Bitcoin se fera par choix mais par nécessité face à la crise que va probablement engendrer le système actuel.<br /> Pour ce qui est des plus modestes qui vivent des services publics, c’est un modèle économique qui ne tient plus. La France s’endette toujours plus pour payer des dépenses courantes (santé, retraites, etc). La France est loin d’être la seule dans cette situation. La machine est sur le point de casser et la hausse des taux d’intérêt va empirer le problème. Avec ou sans Bitcoin, il faudra faire de très gros changements car personne ne peut continuer indéfiniment de dépenser plus que ses revenus. Ca s’applique aussi aux Etats. Ce n’est pas encore visible car les Etats continuent de pouvoir emprunter mais si les taux continuent de monter, la charge de la dette (ce qu’il faut payer pour rembourser) sera insupportable. L’alternative est que les pays continuent de s’endetter et que les banques centrales continuent leurs opérations de Quantitative Easing (imprimer de l’argent pour acheter des dettes). Mais alors ça signifie faire exploser l’inflation. Au final, on arrive au même résultat: un effondrement du système.<br /> Je n’imagine pas que les Etats basculeront sur Bitcoin facilement. J’imagine plutôt que le système actuel va d’abord s’écrouler et il y a plusieurs façons que ça arrive. Et dans la plupart des scénarios que j’envisage, ça passe par une diminution du pouvoir d’achat, une augmentation de la pression fiscale, augmentation des tensions entre forces de l’ordre et la population (à commencer par les classes sociales les plus basses puis la classe moyenne).<br /> Ce n’est pas ce que je veux évidemment. Mais quand je lis l’actualité, je vois que quelque chose est sur le point de casser et je ne vois pas comment ça ne pourrait pas casser. Et ça n’a rien à voir avec Bitcoin.<br /> Les monnaies connaissent depuis des milliers d’années (avec l’utilisation de certains coquillages comme monnaie d’échange) des cycles qui démarrent d’une resources rare utilisée comme moyen d’échange (coquillage, pierre, or, etc) puis l’être humain augmente la quantité disponible (coquillages importés avec la colonisation, outils de taille de la pierre, monnaie papier pour remplacer l’or), puis inflation incontrôlée, puis crise et révolte, et on recommence avec une nouvelle monnaie basée sur une nouvelle ressource rare.<br /> On arrive au bout d’un cycle et Bitcoin est pour moi la prochaine forme de monnaie.
Blackalf
MattS32:<br /> C’est beau l’utopisme… Sauf que là-dedans tu oublies un petit « détail ». Cet idéal que tu décris, on pourrait déjà sans problème l’atteindre aujourd’hui. Il suffirait de mieux répartir les revenus au sein des entreprises. Moins d’écarts entre les salaires extrêmes, moins de dividendes aux actionnaires…<br /> Mais on ne le fait pas. Pourquoi ? Pas à cause de la monnaie, mais simplement parce que ceux qui ont le pouvoir dans l’entreprise visent à maximiser leurs profits, et donc donnent à ceux d’en-dessous seulement le strict minimum pour vivre.<br /> C’est exactement ça, et il suffit de voir ici-même la morgue dont font très souvent preuve les pro-cryptomonnaies* pour comprendre qu’au fond rien ne changera, les nouveaux riches qui le seront devenus grâce à ces cryptomonnaies se comporteront comme l’ont toujours fait leurs semblables. <br /> combien de fois a-t-on lu de la part de différentes personnes la phrase « having fun and staying poor » ? elle résume à elle seule leur mentalité.<br />
lefranstalige
Qu’on soit pour ou contre le vaccin, exprimer son opinion est un droit et geler les comptes de gens sans procès est une grâve atteinte à nos libertés.<br /> Pour moi, le Canada est l’une des très grande démocratie. Si ce genre d’idées peut émarger là-bas, ça peut très bien arriver en Europe aussi.<br /> Je ne considère vraiment pas J. Trudeau comme un extrêmiste et pourtant il brandit cette menace. Imaginez qu’en France, il y ait un Président ou un parti au pouvoir qui veut s’attaquer à une minorité, imaginez que le gouvernement veuille contrôler le nombre d’heures passées devant la télévision ou les jeux vidéos pour pousser les gens à travailler plus, imaginer qu’on veuille vous imposer quelque chose sous prétexte que c’est pour le bien commun (et surtout le bien du pouvoir en place), imaginez le controle que le pouvoir peut avoir sur vous en contrôlant votre argent. Et ça sera pire encore avec l’euro numérique.<br /> En gros, le message est que si vous ne suivez pas la ligne de conduite du gouvernement, vous êtes un terroriste. On n’est pas loin d’une dictature.<br /> Bitcoin ne peut pas être contrôlé. C’est aussi pour ça que nous avons besoin de Bitcoin. Pour assurer une certaine liberté par rapport au pouvoir en place.<br /> Je ne suis pas anti-gouvernement ni anti-police ou quoi que ce soit de ce genre-là. Mais je suis pro-liberté et le monde dans lequel on vit nous control de plus en plus. Il y a de moins en moins de libre arbitre. J’en ai marre.<br /> FranceSoir – 15 Feb 22<br /> Convoi de la liberté Canada : Justin Trudeau va geler les comptes bancaires...<br /> Le Premier ministre canadien a annoncé ce lundi recourir à la loi sur les mesures d’urgence pour mettre un terme aux blocages réalisés à divers endroits à Ottawa et à certains postes frontaliers par les manifestants du "Convoi de la liberté".<br />
MattS32
lefranstalige:<br /> exprimer son opinion est un droit<br /> Les droits ne vont pas sans devoir, et surtout, sans limitation à cause des droits des autres…<br /> Déjà la déclaration des droits de l’homme le précisait : la liberté d’un homme s’arrête là où commence celle des autres.<br /> Oui, exprimer son opinion est un droit. Bloquer les activités des autres par contre, ça n’en est pas un. Or c’est ça qui est reproché à ces convois. Pas le fait d’exprimer leur opinion, ça on les a largement laissés le faire, et j’irai presque dire trop (dans le sens où leur poids médiatique est largement supérieur à leur poids réel dans la population). Mais le fait de tout bloquer.
lefranstalige
Pour ceux qui ne comprennent pas que Bitcoin est un gage de liberté, pensez aux Russes qui n’ont pas demandé la guerre contre l’Ukraine et qui aujourd’hui n’ont plus accès au réseau SWIFT, connaissent une dévaluation énorme de la monnaie nationale et font la file aux distributeurs de billets pour espérer pouvoir avoir du cash pour acheter à manger.<br /> Peu importe dans quel camps on se trouve, des innocents payent cher les actions de leur dirigeant.<br /> Bitcoin permet aux gens d’avoir accès à leur valeur/capital/patrimoine peu importe le choix de leur gouvernement.
MattS32
Les difficultés pour le peuple Russe ne viennent pas de la coupure de l’accès au réseau SWIFT. Ils viennent de la rupture des liens commerciaux (dont le respect est renforcé par la coupure de SWIFT, certes, mais qui seraient là aussi sans cette coupure), qui va entrainer une raréfaction des biens et des matières premières.<br /> Le Bitcoin n’y changerait strictement rien : avoir accès à ton capital ne sert à rien si les produits dont tu as besoin ne sont pas disponibles.<br /> Accessoirement, c’est compliqué à mettre en œuvre, mais une des étapes suivantes dans les sanctions pourrait être de couper la Russie d’Internet. Va utiliser tes Bitcoin dans ces conditions…
Blackalf
lefranstalige:<br /> Pour ceux qui ne comprennent pas que Bitcoin est un gage de liberté, pensez aux Russes qui n’ont pas demandé la guerre contre l’Ukraine et qui aujourd’hui n’ont plus accès au réseau SWIFT, connaissent une dévaluation énorme de la monnaie nationale et font la file aux distributeurs de billets pour espérer pouvoir avoir du cash pour acheter à manger.<br /> Peu importe dans quel camps on se trouve, des innocents payent cher les actions de leur dirigeant.<br /> Bitcoin permet aux gens d’avoir accès à leur valeur/capital/patrimoine peu importe le choix de leur gouvernement.<br /> Celle-là, il fallait l’oser…rebondir sur la situation des citoyens russes, qui n’avaient rien demandé, pour faire la promotion du BTC.
lefranstalige
C’est pour expliquer que le système financier est aujourd’hui utilisé comme arme de masse et que ça ne devrait pas être le cas. Bitcoin permet de sortir de ce genre de choses.<br /> D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que les transactions en Bitcoin explosent en Russie depuis que les Russes ne peuvent plus faire sortir des devises étrangères du pays (décision de Putin).<br /> Si tu pars du principe que Bitcoin ne sert à rien d’autre qu’à spéculer alors tu pourrais croire que j’essaie désespérément de promouvoir Bitcoin. Mon point de vue est différent: Bitcoin va changer le monde et j’explique pourquoi. Donc de mon point de vue, parler des russes qui ne peuvent pas retirer de l’argent n’est pas de la récupération douteuse mais un cas concret de l’utilité de Bitcoin.<br /> ApplePay et GooglePay ne fonctionnent plus à Moscow. Résultat, les gens ont besoin d’utiliser le cash. Ici, la file d’attente que ça génère dans le métro. Bitcoin est une solution à ça.<br /> twitter.com<br /> Jason Corcoran<br /> @jason_corcoran<br /> Apple Pay and Google Pay no longer work on Moscow's metro system, leading to long queues as people fumble about for cash https://t.co/ezaLZneKiJ<br /> 5:03 PM - 28 Feb 2022<br /> 82K<br /> 17K<br />
MattS32
lefranstalige:<br /> C’est pour expliquer que le système financier est aujourd’hui utilisé comme arme de masse et que ça ne devrait pas être le cas.<br /> Encore une fois, ce n’est pas réellement le système financier qui est utilisé comme moyen de pression, mais le système commercial. Le système financier n’est qu’un moyen parmi d’autre de bloquer le système commercial.<br /> Les flux commerciaux sont bloqués, remplacer les paiements en devises fiat par des paiements en BTC ne va pas miraculeusement les débloquer.<br /> lefranstalige:<br /> D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que les transactions en Bitcoin explosent en Russie depuis que les Russes ne peuvent plus faire sortir des devises étrangères du pays<br /> Et tu crois vraiment que la préoccupation de la majorité du peuple russe aujourd’hui c’est qu’ils ne peuvent plus faire sortir les roubles à l’étranger ? Tu es complètement hors sol là… Déjà en temps normal, ce n’est qu’une toute petite minorité du peuple qui est concernée directement par les échanges avec l’étranger, alors en ce moment…<br /> À la limite, s’il y en a aujourd’hui qui convertissent leurs roubles en BTC, c’est quelques très riches qui sont actuellement à l’extérieur du pays et ont besoin de sortir leur liquidités pour se planquer… Les russes « du peuple » qui ont des BTC, eux ils sont sans doute plutôt en train de les vendre (vu que les roubles ne sortent plus, ceux qui achètent des BTC en rouble, c’est forcément à des russes qu’ils les achètent hein…) pour avoir des roubles qui permettent d’acheter les produits de première nécessité.<br /> lefranstalige:<br /> Ici, la file d’attente que ça génère dans le métro. Bitcoin est une solution à ça.<br /> Et comment ils font si le pays se retrouve coupé d’Internet, soit par sanction de l’étranger, soit parce que les autorités Russes l’auront décidé (ça fait longtemps qu’ils travaillent sur un réseau alternatif pour pouvoir couper la Russie du net, ils ont même déjà fait des essais de coupure).
lefranstalige
Je trouve que le ton devient aggressif et je ne pense pas que ce soit nécesaire. Si tu as une opinion différente, tu peux l’expliquer et on peut en discuter.<br /> Mon point de vue est le suivant: le rouble est en train de se casser la gueule et il est de plus en plus difficile pour le citoyen russe de payer avec les moyens de paiement conventionnel. Bitcon est une solution aux deux problèmes. Peut-être pas aujourd’hui car le metro de Moscow (pour reprendre le cas cité plus haut) n’accepte pas Bitcoin. Mais utiliser Bitcoin permet de ne pas dépendre des décisions politiques.<br /> Quand à l’accès à Internet, je ne suis pas assez calé pour y répondre mais je vois Internet comme un canal de communication pour partager des informations entre nodes de la blockchain. Je peux imaginer que Bitcoin n’est pas limité au canal de communication « Internet » et qu’il serait possible de rendre la chose compatible avec un canal de communication alternatif comme dans ton exemple un Internet sino-russe.<br /> Enfin, la population intéressée par Bitcoin, je ne pense pas que ce soit que les riches. Je pense que tous ceux qui ont de l’épargne seraient intéressés de la protéger de la chute du rouble.
MattS32
lefranstalige:<br /> Mon point de vue est le suivant: le rouble est en train de se casser la gueule et il est de plus en plus difficile pour le citoyen russe de payer avec les moyens de paiement conventionnel. Bitcon est une solution aux deux problèmes. Peut-être pas aujourd’hui car le metro de Moscow (pour reprendre le cas cité plus haut) n’accepte pas Bitcoin. Mais utiliser Bitcoin permet de ne pas dépendre des décisions politiques.<br /> Encore une fois, tu ne vois que l’aspect monétaire du truc. Le fond du problème n’est pas là. Pourquoi la rouble perd de sa valeur ? Parce qu’elle n’est utilisable que sur un marché qui va se retrouver en pénurie de produits. Il faudra donc payer les produits plus chers pour les avoir (simple loi de l’offre et de la demande, totalement indépendant de la monnaie utilisée : les prix en Russie vont augmenter AUSSI chez les commerçants acceptant d’autres devises). Le Bitcoin ne peut pas régler ça, il ne va pas miraculeusement rétablir des relations commerciales qui sont bloquées et faire revenir sur le marché des produits d’importation qui sont bloqués.<br /> Concernant le problème spécifique du blocage des transactions CB, là encore, le BTC ne peut pas régler ce problème. Parce que le BTC « brut », sans être empaqueté dans un service financier, il est inutilisable pour les transactions du quotidien. Trop complexe, trop lent. Pour utiliser le BTC au quotidien à la place de la CB, il faut que ça soit aussi simple que la CB. Et pour ça, il faut les services d’un tiers qui apporte cette simplicité. Services qui dans la situation actuelle seraient probablement interrompus également.<br /> lefranstalige:<br /> Je peux imaginer que Bitcoin n’est pas limité au canal de communication « Internet » et qu’il serait possible de rendre la chose compatible avec un canal de communication alternatif comme dans ton exemple un Internet sino-russe.<br /> Bien sûr, une blockchain pourrait être hébergée sur ce réseau alternatif. Sauf que ça ne serait plus la blockchain du BTC, mais un fork dès lors que la communication entre les deux réseaux est coupée. Et un fork, ça ne préserve pas la valeur, comme on a pu le voir avec les multiples forks du BTC qu’il y a eu… Et ce d’autant plus que dans cette hypothèse, le fork deviendrait de fait une crypto monnaie utilisable uniquement en Russie. Donc comme le rouble…<br /> lefranstalige:<br /> Enfin, la population intéressée par Bitcoin, je ne pense pas que ce soit que les riches. Je pense que tous ceux qui ont de l’épargne seraient intéressés de la protéger de la chute du rouble.<br /> Avec le risque de tout perdre en cas de coupure d’Internet ? Non. Ils sont pas fous à ce point. Ce qui va le plus préoccuper la majorité des russes si le conflit s’éternise, ça va être de mettre à manger dans leur assiette, pas de protéger leur épargne, qu’ils vont de toute façon devoir dépenser…
lefranstalige
Je ne comprends pas ton premier point par rapport à la protection de la dévaluation du rouble. Si la population garde leurs valeurs en BTC à la place du rouble et que le rouble se casse la gueule comme maintenant, le prix des biens et services vont explosés en rouble car le rouble ne vaut plus autant. Mais le BTC concervera sa valeur par rapport aux autres monnaies et donc vaudra beaucoup plus en rouble. Le BTC reste stable mais c’est le rouble qui s’effondre.<br /> Les prix risquent d’exploser en Russie sous l’effet de plusieurs facteurs dont:<br /> pénurie due à l’embargo;<br /> dévaluation de la monnaie nationale par rapport aux autres devises.<br /> Le BTC ne pourra évidemment rien faire pour protéger la population contre la pénurie liée à l’embargo mais pourra la protéger contre l’augmentation des prix liées à la dévaluation du rouble. Ce se confirme maintenant puisque le cours du BTC en rouble explose. Ce n’est pas le BTC qui vaut plus en Russie qu’en Europe mais que le rouble perd de sa valeur par rapport à l’Euro.<br /> Pour l’utilisation du BTC sur deux internets différents, je ne me prononce pas trop car je ne suis pas assez technique. Mais je ne suis pas sûr qu’un fork soit nécessaire. Une DB ou une application (ici en C++) pourrait très bien être accessible par deux canaux différents comme une ville atteinte par deux routes différentes. Si un block est validé, il pourra être partagé des deux côtés. Envoyé du code via http ou via ??? pourrait être irrelevant. Mais encore une fois, je ne suis pas développeur.<br /> Pour ce qui est de la dépendance à Internet (que ce soit l’Internet d’aujourd’hui ou un réseau alternatif sino-russe), je ne suis pas sûr que ce soit un risque supplémentaire par rapport au système actuel. Tout ce qui n’est pas payé en cash nécessite Internet (ou un réseau alternatif)… même pour retiré des billets au distributeur. Donc les gens sont déjà dépendants d’une forme d’Internet sauf s’ils sont payés et paient en liquide.
MattS32
lefranstalige:<br /> Le BTC ne pourra évidemment rien faire pour protéger la population contre la pénurie liée à l’embargo mais pourra la protéger contre l’augmentation des prix liées à la dévaluation du rouble.<br /> Uniquement si les gens reconvertissent les BTC en rouble pour faire leurs achats… Sauf que comme les roubles ne peuvent plus circuler en dehors de la Russie, ça ne peut pas marcher indéfiniment, puisque les achats/ventes de BTC en roubles ne peuvent du coup se faire qu’entre russes…<br /> Dans les éventuelles boutiques vendant des produits en BTC, les prix en BTC augmenteront aussi, sous l’effet de la raréfaction des produits.<br /> lefranstalige:<br /> Ce se confirme maintenant puisque le cours du BTC en rouble explose.<br /> Ce cours est la plupart du temps calculé en regardant le cours du BTC face à une monnaie de référence, le plus souvent le dollars, et en appliquant par dessus le taux de change entre cette monnaie de référence et le rouble. Ce n’est pas représentatif de la réalité du marché russe, les vrais achats/vente de BTC en rouble sur le marché russe, car le taux de change rouble/autre monnaie tient compte du fait que les gens qui ont ces autres monnaies ne veulent plus les échanger contre des roubles…<br /> [quote=« lefranstalige, post:169, topic:441349 »]<br /> s sûr qu’un fork soit nécessaire. Une DB ou une application (ici en C++) pourrait très bien être accessible par deux canaux différents comme une ville atteinte par deux routes différentes. Si un block est validé, il pourra être partagé des deux côtés. Envoyé du code via http ou via ??? pourrait être irrelevant. Mais encore une fois, je ne suis pas développeur.<br /> Pour ce qui est de la dépendance à Internet (que ce soit l’Internet d’aujourd’hui ou un réseau alternatif sino-russe), je ne suis pas sûr que ce soit un risque supplémentaire par rapport au système actuel. Tout ce qui n’est pas payé en cash nécessite Internet (ou un réseau alternatif)… même pour retiré des billets au distributeur. Donc les gens sont déjà dépendants d’une forme d’Internet sauf s’ils sont payés et paient en liquide.<br /> lefranstalige:<br /> Pour l’utilisation du BTC sur deux internets différents, je ne me prononce pas trop car je ne suis pas assez technique. Mais je ne suis pas sûr qu’un fork soit nécessaire. Une DB ou une application (ici en C++) pourrait très bien être accessible par deux canaux différents comme une ville atteinte par deux routes différentes. Si un block est validé, il pourra être partagé des deux côtés. Envoyé du code via http ou via ??? pourrait être irrelevant. Mais encore une fois, je ne suis pas développeur.<br /> Je pars dans l’hypothèse de deux réseaux bien séparés. Il y aura peut-être quelques passerelles officieuses. Mais rien n’est moins sûr, et surtout, si les autorités ont volonté de séparer les réseaux, ces passerelles seront traquées pour être éliminées. Donc on ne peut pas reposer dessus. Surtout qu’il suffit de 10 minutes de coupure pour que le bloc validé d’un côté soit différent de celui validé de l’autre. Et à partir de ce moment là, la divergence est définitive. Ou alors il faut que les validations de blocs ne soient faites que sur l’un des deux réseaux. Mais dans ce cas là en cas de coupure l’autre réseau doit attendre que la liaison soit réparée avant de pouvoir traiter la moindre nouvelle transaction, puisqu’il ne voit plus l’état courant des portefeuilles, mais seulement leur état avant la coupure…<br /> lefranstalige:<br /> Tout ce qui n’est pas payé en cash nécessite Internet (ou un réseau alternatif)… même pour retiré des billets au distributeur. Donc les gens sont déjà dépendants d’une forme d’Internet sauf s’ils sont payés et paient en liquide.<br /> C’est exactement pour ça que les gens se ruent sur le cash en période de crise. Comme c’est le cas aujourd’hui en Russie et en Ukraine.<br /> Tous ces gens qui se ruent sur le cash et vont vider leurs comptes en banque, c’est justement parce qu’ils n’ont pas confiance en la monnaie dématérialisée dans cette situation, ils ont peur de ne plus pouvoir y accéder en cas de coupure réseau, ou électrique. Rappelons que dans des zones de conflit ou de crise majeur, il n’est pas rare de n’avoir de l’électricité que quelques heures par jour, on l’a vu en Syrie, on l’a vu au Liban, on le verra sans doute en Ukraine (les russes font sans doute essayer de prendre le contrôle de certaines centrales nucléaires ukrainiennes…) et peut-être aussi en Russie.<br /> Donc ces gens là, il n’y a absolument AUCUNE chance qu’ils fassent confiance au BTC dans la même situation.
lefranstalige
Je crois que je vois où tu veux en venir. J’ai une vision différente et j’imagine que les gens s’adapteront.<br /> Comme bien souvent, on verra comment tout ça évoluera.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers articles

Comment vos applications et sites favoris vous localisent ? (et comment les bloquer)
Aurora 7, mais où est passé Scott Carpenter ?
Safari vs Google Chrome : quel navigateur web choisir sur Mac ?
Financez vos achats informatiques grâce à cet outil ultra pratique !
Remplacer Soyouz, une tâche incroyablement difficile
Pourquoi la capsule habitée Starliner n'est-elle toujours pas en service ?
Comment accéder simplement au Darkweb ?
Créer un site Web : combien ça coûte ?
Maintenant qu'Artemis I a décollé, découvrez sa mission !
Brave vs Firefox :  quel navigateur choisir pour votre vie privée ?
Haut de page