Test Bose Smart Soundbar 900 : un Atmos dynamique et immersif à un prix élitiste

Alban Amouroux
Spécialiste Audio Vidéo
07 mars 2022 à 12h12
4
Test Bose Smart Soundbar 900 lifestyle
© Bose

Bose a toujours eu à cœur de proposer des produits audio bien dans leur temps, mais pas forcément bardés de multiples technologies. C’est le privilège des leaders sur des marchés mondiaux, avoir le temps d’analyser la concurrence et les attentes des consommateurs pour finir par proposer le meilleur compromis. Car les produits Bose, comme cette nouvelle Smart Soundbar 900, ne cochent jamais toutes les cases. Seulement celles qui nous importent pour un fonctionnement pertinent au quotidien. C’est ce que nous allons vérifier.

Bose Smart Soundbar 900
  • Simplicité d’utilisation
  • Calibrage audio Adaptiq efficace
  • Dynamique sonore
  • Effets Atmos précis et bien placés
  • AirPlay 2 & Chromecast audio
  • Assistants vocaux intégrés
  • Connectivité physique limitée
  • Dessus en verre joli mais réfléchissant
  • Impasse sur le DTS
  • Prix élevé

La Smart Soundbar 900 est la première barre de son Bose à intégrer le son immersif. Ce n’est pourtant pas une nouveauté et les concurrents proposent déjà depuis quelques années le Dolby Atmos et/ou le DTS:X dans leurs gammes de barres home cinema. Bose a choisi de partir sur le Dolby Atmos, plus répandu que le DTS:X, et disponible en version musique via certains services de streaming musical. C’est donc la première et la seule barre de la gamme Bose en son immersif à ce jour.

La gamme Bose comprend six barres réparties de la façon suivante : deux modèles d’entrée de gamme, les Solo et TV, puis quatre modèles intelligents dont la 900 représente le fer de lance. Ces Bose Smart Soundbar sont connectées pour accéder à la musique en streaming. Elles disposent également de micros pour les assistants vocaux Alexa et Google Assistant. Tout comme son rival Sonos, Bose permet de choisir l’un ou l’autre des deux assistants les plus utilisés, sachant qu’un seul peut être actif. Les Soundbar 300, 500, 700 et 900 se différencient par leur taille et le nombre de haut-parleurs dont elles disposent. 

Fiche technique Bose Smart Soundbar 900

Performances

Système de compression numérique
Dolby Atmos

Caractéristiques techniques

Entrée audio
Audio numérique S/PDIF Optique, HDMI 2.0
Nombre de haut-parleurs
9

Connectivité

Wi-Fi
Oui
Multiroom
Oui
Ethernet
Oui
Bluetooth
Oui
Bluetooth Version
4.2
AirPlay
AirPlay 2
Assistant vocal
Google Assistant

Caractéristiques physiques

Hauteur
104,5cm
Largeur
5,81cm
Profondeur
10,7cm
Poids
5,75kg

Design : chic et brillante

À l’identique de la Soundbar 700, le modèle 900 mélange un cerclage complet en grille métallique cachant les multiples haut-parleurs et une plaque en verre sur le dessus. Deux ouvertures ont été pratiquées à ses extrémités afin d’installer les haut-parleurs d’élévation protégés eux aussi par une grille.

Test Bose Smart Soundbar 900 côté
© Alban Amouroux pour Clubic

Le côté brillant du verre réfléchit l’image du téléviseur. Cela s’oublie assez vite, mais il faut en avoir conscience. Tout comme la 700, la Soundbar 900 est proposée en noir ou en blanc « arctique ». Cette dernière sera plus discrète dans certains intérieurs, surtout dans les cas où le téléviseur est fixé au mur.

Test Bose Smart Soundbar 900 Atmos
© Alban Amouroux pour Clubic

Bose ne fournit aucun système d’attache mural. Selon la conception des barres de son, la proximité avec le mur peut être préjudiciable. Il est souvent préférable d’écarter la barre pour profiter d’une meilleure dispersion sonore et pour libérer l’espace au plus proche des haut-parleurs d’élévation afin que leur action soit plus efficace. Le constructeur propose en option des équerres murales communes à toutes ses barres de son pour un peu moins de 40 euros.

Équipement : un gros travail sur la directivité

Bose fait partie de ces fabricants ne fournissant généralement aucune information quant à la puissance de leurs systèmes audio. Nous n’en saurons pas plus à propos des modules d’amplification de la Soundbar 900 mais gageons que ceux-ci doivent se montrer suffisants pour un usage normal.

Test Bose Smart Soundbar 900 inside
© Bose

La voie centrale bénéficie d’un tweeter dédié et de quatre woofers dont le rôle est également de reproduire les basses fréquences de tous les canaux. Les voies droite et gauche font appel à plusieurs mini haut-parleurs derrière un guide d’ondes afin de les diriger idéalement dans la pièce selon les effets. Les haut-parleurs large bande d’élévation sont également accompagnés de guides d’onde pour participer à la dispersion surround.

Test Bose Smart Soundbar 900 évent
© Alban Amouroux pour Clubic

La Smart Soundbar 900 peut fonctionner seule pour la reproduction de tous les canaux en Dolby Atmos. À ce propos, tous les formats Dolby sont acceptés. En revanche, impasse totale sur le DTS qui n’est pas reconnu. En option, Bose vous propose de soulager la barre dans le grave en lui associant un caisson sans fil Bose Bass Module 500 ou 700 (une liaison filaire est possible via la sortie mini-jack Bass de la Soundbar 900). Une paire d’enceintes sans fil Bose Surround renforcera si besoin l’immersion sonore.

Connectivité : le strict minimum en termes de prises

Comme nous le précisions en introduction, Bose n’a jamais sorti de produits à la pointe des technologies couvrant toutes les possibilités dans leurs domaines. C’est donc le cas de cette Soundbar 900 dont la connectique se résume à une entrée HDMI eARC et une entrée audio optique. Les deux cordons sont fournis. Cette barre ne permet pas de rassembler les sources HDMI ou d’ajouter des entrées à celles du téléviseur.

Test Bose Smart Soundbar 900 connexions
© Alban Amouroux pour Clubic

Bose cherche à vous simplifier la vie, que vous n’ayez ni à vous poser de question ni à payer pour de la connectique vous n’utiliserez jamais. Le eARC suffit à récupérer le Dolby Atmos de n’importe quel téléviseur connecté depuis les applications comme Netflix ou Amazon Prime. L’entrée optique sera dédiée aux téléviseurs plus anciens. Avec ces deux prises, Bose couvre la très grande majorité des situations. Si vous avez besoin de plus, il faudra aller voir ailleurs. 

Test Bose Smart Soundbar 900 eARC
© Alban Amouroux pour Clubic

Cela n’a pas empêché Bose de prévoir le double usage musique et cinéma pour la Soundbar 900. Pour cela, trois solutions permettent de lire de la musique : Bluetooth, Wi-Fi et Ethernet. Pour les deux dernières, il sera nécessaire de télécharger l’application Bose Music. Une fois l’installation effectuée, deux autres possibilités de pilotages s’ouvrent à vous : AirPlay 2 et Spotify Connect.

Test Bose Smart Soundbar 900 mini jack
© Alban Amouroux pour Clubic

La Soundbar 900 intègre aussi un émetteur Bluetooth. Avec la fonction maison SimpleSync, il est possible d’envoyer le son simultanément vers un casque Bose ou l’une des enceintes Bose Bluetooth compatibles. Cela permet simplement d’étendre la couverture sonore pour ne rien perdre d’un programme en cours, dans la cuisine par exemple si elle se trouve à moins de 9 mètres de la barre de son.

Ergonomie : tout pour nous faciliter la vie

Bose a placé seulement deux touches sur la partie supérieure de la barre dédiées au contrôle vocal. L’une initie l’écoute par les micros, l’autre éteint les micros. Il n’y a pas d’autre touche pour allumer/éteindre la barre ou contrôler le volume comme le propose la quasi-totalité des barres de son du marché. Une barre lumineuse confirme toutes les actions et informe sur l’état en cours de la barre via différentes couleurs.

Test Bose Smart Soundbar 900 face avant
© Alban Amouroux pour Clubic

Nous nous sommes rabattus sur la petite télécommande infrarouge de la Soundbar 900. Elle permet de sélectionner l’une des trois sources (TV, Bluetooth ou l’app Bose Music), de mettre la barre sous tension, de gérer le volume et la sourdine. Elle donne accès aux six présélections classiques qui se trouvent sur la plupart des produits connectés Bose.

Test Bose Smart Soundbar 900 télécommande
© Alban Amouroux pour Clubic

Mais avant tout chose, il faut saisir son smartphone. La phase d’installation démarre avec l’affichage sur le téléviseur, grâce à la connexion HDMI, de l’icône de l’application Bose Music avec les logos App Store et Google Play. On comprend qu’il faut télécharger l’application pour aller plus loin. Bose aurait pu en profiter pour afficher les QR codes correspondants.

Test Bose Smart Soundbar 900 OSD TV

L’application Bose demande d’accepter l’accès au Bluetooth, nécessaire pour détecter un appareil Bose, puis de créer un compte. Celui-ci sert à rassembler vos différents appareils Bose, à en partager l’accès avec d’autres utilisateurs et à recevoir les communications promotionnelles de la part de la marque.

Test Bose Smart Soundbar 900 app1
Test Bose Smart Soundbar 900 app2
Test Bose Smart Soundbar 900 app3
Test Bose Smart Soundbar 900 app4

Ensuite, la procédure d’installation débute. L’application reconnaît immédiatement la Soundbar 900 et nous propose de l’associer à notre compte. Une fois cela fait, il ne reste plus qu’à donner un nom à la barre pour la retrouver plus facilement sur le réseau. Celle-ci est maintenant accessible et l’application nous propose évidemment une mise à jour. Elle a pris une bonne demi-heure à s’effectuer dans notre cas.

Analyse : du home cinema explosif

La Soundbar 900 bénéficie d’un système de calibrage avec micro déporté, une dotation extrêmement rare réservée aux amplificateurs home cinema. Le système Adaptiq fonctionne avec une sorte de serre-tête sur lequel se trouve un micro à son sommet. Il faut donc commencer par s’assoir à sa position d’écoute favorite puis lancer la procédure. Elle diffuse différents sons dans plusieurs directions. On se rend déjà compte du respect des placements des canaux surround et de plafond. Nous avons effectué les mêmes écoutes avant la calibration puis après. Elle est incontournable. Elle précise la voie centrale, ouvre la scène sonore et renforce les plus basses fréquences. 

Test Bose Smart Soundbar 900 Adaptiq
© Alban Amouroux pour Clubic

En écoute musicale, nous avons ressenti un bon élan sur l’ensemble des registres avec une scène aérée au moins aussi large que la barre. Tout ce qui se trouve au centre est précis et stable mais assez proche de la barre. Lorsque l’on regarde un clip ou un concert, les voix tirent un peu vers le bas. Une certaine présence appuyée dans le médium-aigu peut paraître fatigante à la longue. Cette signature sonore légèrement brillante a l’avantage de faire ressortir aussi bien les détails de la musique que ceux liés à l’ambiance et aux effets sonores. L’effet de profondeur est bien maîtrisé, ce qui offre aux écoutes de grandes formations orchestrales un avantage notable. 

Pour simplifier l’usage de cette barre, Bose n’a pas prévu de mode audio. Les programmes sont donc lus tels qu’ils arrivent et reproduits sur tous les canaux via un upmixer non débrayable pour une virtualisation améliorée. La Soundbar 900 supporte bien les forts niveaux sonores sans écraser les basses, avec de la profondeur et une excellente descente pour s’approcher de l’infra. Nous avons ressenti une certaine propension à la distorsion dans le haut grave à niveau soutenu, c’est-à-dire les résonnances des instruments comme la contrebasse. Il manque un soupçon d’impact que d’autres barres moins onéreuses sont capables de délivrer. Mais la 900 est capable de donner du niveau dans les premières octaves, toutes proportions gardées bien entendu, avec une profondeur et un réalisme proche d’une paire d’enceintes de bibliothèque.

Test Bose Smart Soundbar 900 logo
© Alban Amouroux pour Clubic

La Soundbar 900 nous a agréablement surpris en Dolby Atmos. Les effets s’étendent vers le haut et sur les côtés avec précision et sans artefact ou fausse réverbération. La grande force de cette barre est de séparer correctement les canaux mais aussi les éléments, ce qui donne une impression de respiration impressionnante, comme si la barre n’existait plus. Même lorsque les bandes-son sont très chargées, à aucun moment la dynamique ne semble limitée, il n’y a aucun effet de compression. Il subsiste seulement une mise en avant du médium-aigu faisant ressortir certains éléments plus que de raison par rapport à nos référentiels de test.

Prix et concurrence

À partir de 1 000 euros, ce qui est le prix de la Soundbar 900, la concurrence commence à se faire rare. Évidemment, nous ne pouvons éviter la Sonos Arc. Elle fonctionne sur le même principe tout-en-un avec possibilité d’ajouter caisson et enceintes surround. La Sonos Arc offre une meilleure ouverture sonore et un grave plus punchy. Elle est compatible DTS, contrairement à la Bose. 

Vous pouvez aussi vous tourner vers la Bluesound Pulse Soundbar+ qui fait partie des meilleures barres tout-en-un en ce qui concerne le respect des timbres, et plus particulièrement du grave. Elle est Atmos mais pas DTS, connectée pour la musique et disposant d’une connectique audio un peu plus étendue. Il est aussi possible de lui adjoindre caisson et satellites surround.

Test Bose Smart Soundbar 900 lifestyle
© Bose

L’avis de Clubic

8

Bose s’immisce dans le home cinema immersif avec succès grâce à cette Smart Soundbar 900. La restitution est dynamique, puissante et bien répartie dans l’espace. Le son s’étend très largement vers l’extérieur et vers le plafond. Le grave est impressionnant dans sa profondeur. Pour une barre tout-en-un, les performances sont au rendez-vous.

La simplification est peut-être allée un peu trop loin sur certains critères : on déplore l’absence de modes audio et la connectique physique plutôt pauvre. La Soundbar 900 se rattrape avec les compatibilités AirPlay 2/Chromecast ainsi que les assistants vocaux intégrés.

Finalement, elle répond assez bien aux attentes des consommateurs recherchant un grand son efficace sans encombrer le salon, et sans perdre de temps dans du câblage et des réglages. C’est quasiment du plug-and-play avec Bose, ce qui excuse les quelques manques et le placement tarifaire élevé.

Les plus

  • Simplicité d’utilisation
  • Calibrage audio Adaptiq efficace
  • Dynamique sonore
  • Effets Atmos précis et bien placés
  • AirPlay 2 & Chromecast audio
  • Assistants vocaux intégrés

Les moins

  • Connectivité physique limitée
  • Dessus en verre joli mais réfléchissant
  • Impasse sur le DTS
  • Prix élevé

Films 9

Musique 7

Gaming 8

Connectivité 8

Ergonomie 10

Finitions 9

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
4
Bombing_Basta
1000 balles la barre de son, mon dieu…<br /> À ce prix y’a moyen de se trouver un home cinema 5.1 pas trop mauvais (par exemple j’ai pris un kit 5.1 Focal sib &amp; cube et un Harman AVR 171, qui fait jusqu’au 7.2, à l’époque pour quasi le même prix), alors oui, ça prend plus de place…<br /> M’enfin bon vu la gamme de prix, ça s’adresse pas au premier quidam venu, et l’intégration dans un salon n’est pas si dure.<br /> Les constructeurs pourront user de tous les artifices possibles, une barre ne remplacera jamais un vrai ampli et des vrais enceintes.
gymnez
Trouvera toujours preneurs à qui a la bourse trop pleine et si la qualité est vraiment lâ, le plaisir de l’écoute en vaudra surement le prix, moi j’ai ma toute première LG 88cm 6 hp + boomeur central, connectée SPDIF 2.1 stéréo DOLBY surround branchée lecteur Blu-ray qui selon le film diffusé me comble le son au minimum, achetée 60€, je la garde pour un long moment.
Multiroom
Bombing_Basta:<br /> Les constructeurs pourront user de tous les artifices possibles, une barre ne remplacera jamais un vrai ampli et des vrais enceintes.<br /> L’une et l’autre solution ne répondent pas aux mêmes envies, aux mêmes besoins et aux mêmes personnes. Il en faut pour tous !
manu_XP
Ne pas gerer le DTS suffit a ne pas vouloir l’acheter.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Les AirPods Pro 2 dès cette année, mais sans passer à l'USB-C ?
Sony lance les LinkBuds S, des WF-1000Xm4 simplifiés mais next-gen... et brouille encore les pistes
On connaît le prix des Google Pixel Buds Pro en France... et c'est une bonne surprise !
Après sa
Turtle Beach dévoile une oreillette-micro gamer pour smartphone et ordinateur
Cette barre de son Sony voit son prix diminuer de plus de 100€ !
Sony WH-1000Xm5 : le roi des casques nomades révolutionne enfin son design et perfectionne sa technologie
Officiellement abandonnés par Apple, les iPod sont déjà en rupture de stock
Workspace, Google Assistant, Android 13, Pixel 6A, Pixel Buds Pro : ce qu'il faut retenir de la Google I/O 2022
Pixel Buds Pro : Google annonce ses nouveaux écouteurs sans-fil à réduction de bruit active
Haut de page