Asus Eee PC 4G : le portable à 299 euros en test

le 26 novembre 2007 à 16h27
0

Machine pour enfants ou jouet pour geek ?



Note informative : ce contenu n'est pas d'actualité. Vous pouvez néanmoins consulter notre dernier guide d'achat de PC portables légers, ultrabook et hybrides.


000000D200679300-photo-asus-eee-pc-et-nintendo-ds.jpg
Situé à mi-chemin entre un ordinateur portable et un smartphone, l'Eee PC est présenté par son fabricant, Asus, comme un nouveau concept ne devant être rattaché à aucune de ces deux catégories. N'en déplaise aux représentants de la marque, l'Eee PC se présente bien comme un ordinateur portable miniature, et c'est bien en tant que tel que nous allons le disséquer, afin d'en jauger les avantages et les inconvénients. Commençons par dresser un topo rapide : écran de sept pouces, poids de 920 grammes, clavier Azerty complet (pour la version française), distribution Linux personnalisée par Asus, autonomie théorique d'environ trois heures, et encombrement minimum. L'arme absolue des amateurs de mobilité ? Sans doute, si l'on excepte l'autonomie somme toute limitée. A ses détracteurs, qui pointeront du doigt les lacunes de cette machine ultra-portable, Asus rétorque avec un argument massue : un prix de 299 euros.

Asus opte pour un double positionnement marketing. L'Eee PC sera bien sûr adressé d'une part aux professionnels et particuliers qui ont besoin d'être connectés en permanence - comme en témoigne l'offre récemment annoncée en partenariat avec SFR - mais aussi et surtout aux néophytes, enfants ou primo-accédants qui n'ont jamais mis la main sur un PC et souhaitent se faire la main sur une machine petite, légère et surtout, particulièrement peu onéreuse. Principal argument de cette « simplicité d'emploi » : une interface revue et corrigée, articulée autour d'une série d'onglets très explicites et de grosses icones, accompagnée de quelques applications de type logiciel éducatif ou jeu vidéo basique.

Tout ceci doit se trouver résumer dans l'appellation Eee PC. Plutôt indigeste, celle-ci se veut le raccourci des slogans marketing d'Asus, soit dans l'ordre et dans le détail : « Easy to learn, work an play ; Excellent mobile computing experience ; Excellent Internet experience ». Ouf ! En pratique, ce n'est pas à ses enfants que le geek pensera en approchant l'Eee PC, mais plutôt à lui-même, surtout s'il n'envisage pas de se déplacer sans avoir un ordinateur portable dans son sac à dos. Comme nous allons le voir dans les pages qui suivent, cet ordinateur portable s'acquitte effectivement d'un certain nombre d'exigences d'accessibilité et de simplicité, mais ce n'est pas forcément là que réside son principal intérêt...

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Une version mobile de League of Legends en développement chez Tencent
S'il était banni de Chine, Apple pourrait perdre 30% de ses revenus
Suite aux protestations meurtrières, l’Indonésie ralentit Facebook, Whatsapp et Instagram
Ouya : la console stoppée pour de bon le 25 juin
Free va supprimer une partie de son offre mobile
Alpha Two : des infos dévoilées sur le taxi volant autonome d'Airbus
Jeff Bezos refuse de répondre à la lettre publique pour le climat de ses employés
L'éditeur de Firewatch lance Playdate, sa console de jeux indé de poche
La dégringolade continue : Panasonic aussi lâche Huawei
Atari : voici le joystick et la manette de la console néo-rétro Atari VCS
scroll top