Asus Eee PC 4G : le portable à 299 euros en test

26 novembre 2007 à 16h27
0

Machine pour enfants ou jouet pour geek ?

Note informative : ce contenu n'est pas d'actualité. Vous pouvez néanmoins consulter notre dernier guide d'achat de PC portables légers, ultrabook et hybrides.


000000D200679300-photo-asus-eee-pc-et-nintendo-ds.jpg
Situé à mi-chemin entre un ordinateur portable et un smartphone, l'Eee PC est présenté par son fabricant, Asus, comme un nouveau concept ne devant être rattaché à aucune de ces deux catégories. N'en déplaise aux représentants de la marque, l'Eee PC se présente bien comme un ordinateur portable miniature, et c'est bien en tant que tel que nous allons le disséquer, afin d'en jauger les avantages et les inconvénients. Commençons par dresser un topo rapide : écran de sept pouces, poids de 920 grammes, clavier Azerty complet (pour la version française), distribution Linux personnalisée par Asus, autonomie théorique d'environ trois heures, et encombrement minimum. L'arme absolue des amateurs de mobilité ? Sans doute, si l'on excepte l'autonomie somme toute limitée. A ses détracteurs, qui pointeront du doigt les lacunes de cette machine ultra-portable, Asus rétorque avec un argument massue : un prix de 299 euros.

Asus opte pour un double positionnement marketing. L'Eee PC sera bien sûr adressé d'une part aux professionnels et particuliers qui ont besoin d'être connectés en permanence - comme en témoigne l'offre récemment annoncée en partenariat avec SFR - mais aussi et surtout aux néophytes, enfants ou primo-accédants qui n'ont jamais mis la main sur un PC et souhaitent se faire la main sur une machine petite, légère et surtout, particulièrement peu onéreuse. Principal argument de cette « simplicité d'emploi » : une interface revue et corrigée, articulée autour d'une série d'onglets très explicites et de grosses icones, accompagnée de quelques applications de type logiciel éducatif ou jeu vidéo basique.

Tout ceci doit se trouver résumer dans l'appellation Eee PC. Plutôt indigeste, celle-ci se veut le raccourci des slogans marketing d'Asus, soit dans l'ordre et dans le détail : « Easy to learn, work an play ; Excellent mobile computing experience ; Excellent Internet experience ». Ouf ! En pratique, ce n'est pas à ses enfants que le geek pensera en approchant l'Eee PC, mais plutôt à lui-même, surtout s'il n'envisage pas de se déplacer sans avoir un ordinateur portable dans son sac à dos. Comme nous allons le voir dans les pages qui suivent, cet ordinateur portable s'acquitte effectivement d'un certain nombre d'exigences d'accessibilité et de simplicité, mais ce n'est pas forcément là que réside son principal intérêt...

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top