20 Go gratuits et durée allongée, Swiss Transfer veut se faire une place face à WeTransfer

le 22 février 2019
 0
Swiss Transfer
© Infomaniak

Une alternative à WeTransfer a vu le jour en Suisse. En effet, Swiss Transfer propose un service de partage de fichiers, particulièrement destiné aux gros volumes de données. Pour se démarquer de la concurrence, la plateforme entend notamment proposer une utilisation entièrement gratuite, avec une limite fixée à 20 Go.

Swiss Transfer est un service développé par l'entreprise Infomaniak, basée en Suisse et spécialiste des technologies d'hébergement. La société a dernièrement décidé de se positionner sur le marché du partage de fichiers volumineux, qui comprend pourtant une multitude d'acteurs.

Proposer gratuitement les services payants de WeTransfer


Le plus célèbre d'entre eux est certainement WeTransfer. Le site vous propose d'uploader vos fichiers, dans une limite de 2 Go pour la version gratuite, et d'envoyer un lien de téléchargement à vos contacts. Une version payante, à 12 euros par mois, est également disponible, faisant grimper la capacité maximale à 20 Go.

Pour se faire une place sur le marché, Swiss Transfer entend proposer gratuitement ce niveau de service, sans inscription ni publicité. Si vous êtes habitué(e) à WeTransfer, vous ne serez sans doute pas dépaysé(e), dans la mesure où les deux interfaces sont très similaires.

Accroître la notoriété d'Infomaniak


Outre les 20 Go gratuits, Swiss Transfer mise sur un stockage en Suisse, pour un niveau de sécurité élevé. Le site offre également la possibilité de pousser la validité du partage jusqu'à 30 jours, le nombre de téléchargements à 60, ainsi que de protéger les envois par mot de passe. Pour convaincre les utilisateurs, Infomaniak a même préparé un tableau comparatif entre son service et ceux proposés par WeTransfer (voir ci-dessous). Un élément qui ne fait toutefois pas figurer les autres acteurs présents sur le marché.

Tableau comparatif Swiss Transfer WeTransfer
© Infomaniak

Enfin, on peut s'interroger sur le modèle économique derrière Swiss Transfer. En réalité, il semblerait qu'Infomaniak utilise ce service comme un moyen de faire connaître ses autres offres, en particulier autour de l'hébergement écologique.
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Auchan, Carrefour, Casino... les tests de magasins 100% automatiques se multiplient
Notre sélection des meilleurs films et séries à voir en avril sur Netflix et Amazon
Sophia, le robot humanoïde, parlera IA lors d'un Sommet Digital à Kigali
Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
La PS5 proposera
Des satellites bientôt mis en orbite pour identifier les plus gros pollueurs de la planète
Informatique quantique : où en est-on ?
Test Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie
Google Chrome : un mode Lecture pourrait bientôt être déployé
Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
scroll top