L’administration américaine place l’antivirus russe Kaspersky sur la liste des logiciels sensibles

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
30 mars 2022 à 15h20
27
Stand Kaspersky Assises 2021 © Alexandre Boero pour Clubic
© Alexandre Boero pour Clubic

La FCC, commission américaine en charge des technologies de communications, a ajouté cette semaine l'entreprise russe Kaspersky à sa liste des sociétés présentant une menace pour la sécurité nationale.

C'est une première pour une entreprise russe, mais ce n'est peut-être qu'un début. On apprend de The Verge que l'éditeur de solutions antivirus Kaspersky, basé à Moscou, a été ajouté par la FCC à la liste des sociétés pouvant présenter une menace pour la sécurité américaine. Cette mesure avait par le passé été adoptée pour plusieurs marques chinoises, dont Huawei et ZTE.

Kaspersky sur la même list of entities que Huawei

La liste de la FCC regroupe des entreprises posant un « risque inacceptable pour la sécurité nationale des États-Unis », lit-on. Elle se destine en réalité surtout aux entreprises américaines, qui n'ont pas le droit d'utiliser les subventions fédérales pour acheter des produits ou des services provenant des entreprises figurant sur cette liste.

Cette mesure peut toutefois aller assez loin. Dans le cas de Huawei, il avait été interdit à de nombreuses firmes américaines de fournir leurs services ou de vendre leurs technologies au géant chinois, du fait de son apparition dans l'Entity List des autorités américaines. Une situation qui avait eu de lourdes répercussions pour Huawei, l'empêchant notamment d'utiliser les services de Google sur ses smartphones et tablettes.

Une affaire politique pour Kaspersky

Dans un communiqué partagé sur son site officiel, Kaspersky a commenté cette décision de la FCC en dénonçant une action « basée sur un terrain politique », faisant suite à l'invasion russe en Ukraine. La firme se dit néanmoins « prête à coopérer avec les agences gouvernementales américaines pour répondre aux préoccupations de la FCC et de toute autre agence de réglementation ».

Cela étant, et comme le rappelle The Verge, la suspicion à l'égard de Kaspersky est ancienne. L'entreprise est notamment accusée d'entretenir des relations étroites avec le Kremlin. En 2017, les services secrets russes auraient par exemple utilisé le logiciel antivirus de la firme pour voler des documents classifiés à la NSA (National Security Agency). Si cette affaire avait été formellement démentie par Kaspersky à l'époque, les solutions logicielles du groupe avaient néanmoins été menacées d'exclusion des agences fédérales américaines par un projet de loi signé en 2018 par le président Trump.

Source : The Verge

Quel est la meilleure solution antivirus en 2022 ? Découvrez notre comparatif complet pour vous aider à trouver celui qui correspond le mieux à vos besoins.
Lire la suite

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
27
15
Mister_Georges
Et il fait quoi le « client anti-programme malveillant » intégré à Windows 10 /11 à part détecter des kms activator et des soit disant virus qui datent de mathuzalem?
phoenix2
ça c’est du n’importe quoi, juste une façon sournoise pour éliminer une concurrence gênante.
Popoulo
Vite, installons tous Norton Antivirus !<br /> Ou pas.
Proutie66
Avant c’était Huawei,
Frederic_Moreau1
L’administration américaine est corrompue jusqu’à la moelle et est responsable de la merde en Ukraine avec l’aide de Zelinski…pour ne parler que de leur dernière responsabilité niveau massacre humain. Faut arrêter de taper sur la Russie gratuitement, c’est stupide!
KlingonBrain
L’administration américaine est corrompue jusqu’à la moelle et est responsable de la merde en Ukraine avec l’aide de Zelinski…pour ne parler que de leur dernière responsabilité niveau massacre humain. Faut arrêter de taper sur la Russie gratuitement, c’est stupide!<br /> Mais oui, bien sûr, comme si les Russes et leur FSB étaient des petits anges ne manipulaient jamais rien. Mdr…<br /> Sachant que la propagande parviendra toujours à tout justifier avec des raisonnements tortueux, moi je préfère regarder les faits.<br /> Par exemple qui c’est qui écrase un pays indépendant sous les chars et les bombes.<br /> Et qui c’est qui interdit à sa propre population de s’exprimer pour critiquer la guerre sous peine de 15 ans de prison.
KlingonBrain
ça c’est du n’importe quoi, juste une façon sournoise pour éliminer une concurrence gênante.<br /> Non, ça n’est pas n’importe quoi.<br /> Par définition, une entreprise sur le territoire d’un pays est obligée d’obéir aux ordre type « défense nationale » de son gouvernement. C’est valable aussi bien en Russie, qu’aux USA, qu’en France.<br /> Donc vu les rapports actuels entre la Russie et l’occident, l’élimination de tous les programmes sensibles, c’est à dire qui sont en mesure d’ouvrir un accès sur des infrastructures, ce n’est pas une mesure exagérée, c’est même plutôt un grand minimum.<br /> Si vous croyez que nous vivons dans un monde de bisounours, demandez à n’importe quel administrateur de serveur, il vous montrera des journaux de tentatives d’intrusion provenant de Russie.
LeToi
S’il y avait des indices, des preuves, des débuts de soupçons, je comprendrais la décision, mais les bannir juste parce qu’ils sont russes, alors qu’ils sont probablement les meilleurs du monde, c’est bien dommage et stupide…
merotic
J’utilise cette suite depuis des années et je l’apprécie beaucoup.<br /> Quel gâchis de nous entrainer dans une nouvelle guerre des élites.<br /> Les leçons de 1914 n’ont donc pas été retenues. :((
KlingonBrain
S’il y avait des indices, des preuves, des débuts de soupçons, je comprendrais la décision, mais les bannir juste parce qu’ils sont russes, alors qu’ils sont probablement les meilleurs du monde, c’est bien dommage et stupide…<br /> Justement, si vous suivez un peu l’actualité en cybersécurité, vous comprendrez qu’il y a des soupçons sur le fait que le gouvernement Russe pourrait préparer une cyberguerre contre l’occident.<br /> Etant donné les dégâts que pourraient faire de telles attaques, les gouvernements occidentaux ne peuvent malheureusement pas attendre « d’avoir des preuves » pour demander aux administrations et aux entreprises stratégiques de se protéger vis à vis de la Russie.<br /> Le problème de l’antivirus est particulier, c’est par définition un logiciel qui par la nature même de sa fonction de contrôle des autres logiciels doit avoir de très grands privilèges sur la machine hôte. Et qui doit aussi pouvoir se mettre à jour de façon régulière pour parer à toute menace.<br /> Donc c’est parce que ce type de logiciel est ultra sensible que cela demande de pouvoir accorder a leurs éditeurs une confiance absolue.<br /> Mais il va de soi que ces recommandations s’adressent aux responsables d’infrastructures stratégiques et/ou abritant des secrets importants, pas aux particuliers qui n’ont aucune information stratégique, ni d’activité vitale sur leur PC.
Faryaak
Les USA ? J’ai la bonne rèponse ?
KlingonBrain
J’utilise cette suite depuis des années et je l’apprécie beaucoup.<br /> Ce dont l’articule parle, ce sont des recommandations à destination des responsables d’infrastructures stratégiques pour l’économie ou qui abritent des informations sensibles.<br /> Si cela ne vous parle pas, c’est vraisemblablement parce que vous n’êtes pas concerné et que ce n’est pas important pour vous. Comme pour la plupart des particuliers qui n’ont pas de secret d’état ni d’activité économique vitale relative à l’utilisation de leur PC personnel.<br /> Quel gâchis de nous entrainer dans une nouvelle guerre des élites.<br /> Les leçons de 1914 n’ont donc pas été retenues. :((<br /> Mais attention à ne pas oublier celles de la seconde guerre mondiale.<br /> La vision de ces jeunes soldats russes et ukrainiens morts sur le champ de bataille ne peut que donner le sentiment d’un terrible gâchis.<br /> Le problème, c’est que même si les peuples et la plupart des gouvernements ne veulent pas la guerre, il suffit d’un cinglé à la tête d’une grande puissance pour qu’elle devienne réalité. Et cela même si 99% des gens veulent exactement le contraire.<br /> Donc, n’oublions pas à quel point nous avons payé cher de vivre dans le déni qu’une guerre surviendrait. Le fait de ne pas nous être préparé plus sérieusement à nous défendre contre une attaque de l’Allemagne Nazi.<br /> La conclusion, c’est qu’être pacifiste oui, mais être une victime naïve, non.<br /> Et comme dit le vieux proverbe « Si vis pacem, para bellum ».
LeToi
Justement je suis un t’oit petit peu l’actualité, d’assez loin, mais suffisamment pour savoir que Kaspersky a déjà donné des gages d’indépendance, de neutralité et surtout d’efficacité, ce depuis quelques années déjà.<br /> Après, les USA ont largement les moyens de s’en passer, tant mieux pour eux, mais il ne faut pas croire que tout ce qui est d’origine russe est contrôlé par l’état
KlingonBrain
Les USA ? J’ai la bonne rèponse ?<br /> Sauf que ce n’est pas les USA qui ont attaqué l’Ukraine.<br /> Et je ne comprends pas en quoi les erreurs des USA seraient une excuse à celles de la Russie.<br /> Dans la vie, il faut savoir penser sans tomber dans le manichéisme, ce qui n’empêche pas d’avoir une préférence pour les pays ou (justement) le citoyen possède le droit de critiquer les actions de son propre gouvernement.
KlingonBrain
Justement je suis un t’oit petit peu l’actualité, d’assez loin, mais suffisamment pour savoir que Kaspersky a déjà donné des gages d’indépendance, de neutralité et surtout d’efficacité, ce depuis quelques années déjà.<br /> Personne ne dit le contraire.<br /> Sauf que la situation actuelle est complètement inédite et que personne ne sait vraiment comment cette histoire va se terminer.<br /> Même si l’occident affirme officiellement n’être pas en guerre, il ne faut pas oublier la vraie réalité : l’occident fournit des tonnes d’armes qui servent contre l’armée Russe.<br /> Il est assez logique dans ces conditions que les recommandations d’état aillent dans le sens de fermer des portes à de potentielles attaques en retour. D’après Wikipedia, le siège de la société est à Moscou.<br /> Après, les USA ont largement les moyens de s’en passer, tant mieux pour eux, mais il ne faut pas croire que tout ce qui est d’origine russe est contrôlé par l’état<br /> En même temps, est t’il vraiment réaliste de penser qu’une entreprise et de simples travailleurs pourraient vraiment s’opposer aux services de renseignement de leur propre pays ?
Belgarath
Je me demande ce que pense les civils Ukrainiens, sous les bombes russes, quand tu parles de taper sur les Russes. Je suis sûr qu’ils doivent se dire que tu as raison et que c’est stupide et méchant de les traumatiser de cette manière.
KlingonBrain
Et le fait que le pouvoir de ce pays indépendant viennent d’un coup d’état en 2014, soutenue pas les occidentaux, cela compte comme fait ou pas?<br /> Que les membres de son gouvernement ait été nommé directement par le secrétaire d’état Américain en 2014 sa compte ou pas ?<br /> Parce que vous croyez qu’en tant que citoyen, vous avez vraiment les moyens de connaitre la vérité sur les luttes de pouvoir occultes de superpuissances ? Et que juste en lisant les bêtises propagandistes écrites sur le web, vous saurez qui à magouillé quoi en Ukraine entre la CIA et le FSB et peut être même d’autres protagonistes ?<br /> Si vous regardez l’histoire, vous comprendrez c’est que les luttes de pouvoir entre les grandes superpuissances, elles sont (hélas) omniprésentes depuis la nuit de temps.<br /> Et même en France et en Europe, il parait évident qu’aussi bien les Russes que les américains ont tenté, et vraisemblablement tentent… et tenteront encore dans le futur d’exercer leur influence. Et qui sait si parfois ils y sont peut être parvenu.<br /> Tout cela est bien sûr parfaitement détestable. Mais réalisons que ça le devient bien plus encore quand l’objet de cette lutte de pouvoir se finit par une guerre et qu’au final, ce sont des civils qui meurent, mais aussi des jeunes militaires qui sont au fond tout aussi innocents.<br /> Réalisez que même si on part du postulat que ce que vous affirmez est vrai, cela ne justifie toujours pas qu’un pays finisse écrasé sous les bombes.<br /> Si on accepte ça, on ne finira pas d’avoir des guerres, et avec un armement toujours plus dévastateur, l’humain finira un beau jour par appuyer sur ce fameux bouton qui détruira l’humanité. Acceptez cela… et vos enfants (ou petits enfants) sont déjà des condamnés à mort…<br /> Tu apprendra qu’un dessin ou un livre peut te faire condamner pour du ferme en France. Tu es libre tant que tu es d’accord en somme.<br /> Ce n’est pas du tout comparable, ni dans les buts, ni dans la nature de ce qui est visé.<br /> Cela étant dit, il faut avoir conscience que la démocratie est toujours quelque chose de fragile et qu’on n’est jamais à l’abri d’un glissement progressif ou brutal.<br /> Accepter la censure, même pour de bonnes raisons est par définition toujours un chemin dangereux. Parce qu’on sait ou ça commence, pas ou cela finit.<br /> Sur ce, fin de la discussion pour moi.
leulapin
Corrompue oui, responsable de la situation en Ukraine (et mondiale désormais) faut avoir aucune honte pour dire ça.<br /> C’est pas les usa qui sont en train de bombarder.<br /> D’empêcher la saison céréalière agricole Ukrainienne de démarrer.<br /> De raser les infrastructures etc.<br /> La russie continue juste sa politique coloniale du 19e et les gens comme vous sont juste des collabos idéologues incultes de l’histoire politique impériale.<br /> fr.wikipedia.org<br /> Alexandre III (empereur de Russie) | La politique de russification<br /> La définition de l'État russe élaborée par Pobiédonostsev marque un durcissement du pouvoir politique russe à l'égard des peuples allogènes. La russification devient la politique dynastique officielle, bien après l'émergence des nationalismes ukrainien, finlandais, letton et autres. L'usage et la diffusion des langues nationales sont limités : le russe est rendu obligatoire dans l'enseignement et l'administration, notamment dans les régions considérées comme russes par leurs traditions cultur Vis...<br />
leulapin
Un début de soupçon? Eugène Kaspersky a été formée à l’école de chiffrement du KGB.<br /> La Russie tente régulièrement des attaques pour faire tomber des infrastructures occidentales via ses écoles de piratage…
leulapin
Si, le nationalisme est vu comme de la merde partout en occident.<br /> Pas en Russie…
Maspriborintorg
Kapersky a son siège en Suisse.<br /> Yandex est installé dans un pays du golf.
leulapin
« Parce que vous croyez qu’en tant que citoyen, vous avez vraiment les moyens de connaitre la vérité sur les luttes de pouvoir occultes de superpuissances ? »<br /> Oui, il y a même une presse de la veille stratégique (qui peut coûter cher à lire certes…), des groupes politiques ou syndicats internationaux qui parviennent à faire des synthèses stratégiques avec des gens des deux côté du conflit et qui sont impliqués dans l’économie de guerre (genre la CGT en France). Faut pas regarder des vidéos youtube pour se faire une idée c’est tout.<br /> Et heureusement que oui sinon ça annulerait la pertinence que les gens aient le droit de vote non?
Benoit_Scholl
Sincèrement Kaspersky n’est pas l’anti virus le plus efficace du marché, on se moque de norton, mais on peut en faire autant de Kasperky. Il a été très bon par le passé, mais aujourd’hui il ne fait plus le poids face à des solutions plus global tel que le propose Sophos et son système Heart Beat.
Nymoi
Faut-il bannir Kaspersky de votre ordinateur comme le recommande l’Allemagne ?<br /> Quelle question embarrassante, l’Allemagne n’a-t-elle pas demandé à tous de bannir les Volkswagen et Porche qui ont contribué à la guerre de 40 ? Les Chinois et ses fameux droits de l’homme qui n’existent pas (sans parler politique et des Ouïghours) on arrête d’acheter des vêtements et godasses fabriqués par des petits chinois, est-ce qu’il fallait manger des paellas quand Franco le dictateur était au pouvoir en Espagne ? Et le chocolat Suisse parce qu’ils ont planqué du pognon à hitler (sans majuscule) dans leurs coffres remplis à ras bord ? Et le Liechtenstein ? Et Monaco ? Et les Îles Sandwich ? Enfin bon, on va se poser des tas de questions et il y en aura toujours un pour ramener la façon de vivre et de faire la guerre d’un autre pays jusque-là ignoré. Et la France, elle est fière d’elle, cherchez dans son histoire, si, si…<br /> Doit-on demander aux ricains d’arrêter de nous faire ch… ? La réponse est dans ma question !
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Profitez de Netflix, Prime, à l'étranger grâce à ce VPN à prix réduit
Une visiteuse de Disney World se fait extorquer 40 000 dollars via son Apple Watch
Bon plan VPN : préservez votre anonymat en ligne avec ces 3 offres à prix fou !
Découvrez comment votre carte SIM pourrait protéger vos données des hackers
Attention à ce malware qui se propage et menace votre navigateur
Découvrez Proton, la toute nouvelle identité visuelle de ProtonMail
Opera VPN Pro est désormais disponible sur Windows et macOS
Zoom sur Fronton, le botnet russe qui multiplie les fake news sur les réseaux
YouTube retire 70 000 vidéos de désinformation pour contrecarrer la propagande russe sur la guerre en Ukraine
Face au malware XorDdos, Microsoft recommande son navigateur Edge aux utilisateurs de Linux
Haut de page