La société Coinbase protège les cryptomonnaies de ses clients... sous des tentes

08 septembre 2018 à 14h10
6
Coinbase

L'entreprise spécialisée Coinbase a récemment révélé stocker les cryptomonnaies de plus de 20 millions de ses clients sous des tentes à blindage électromagnétique.

Depuis le piratage de plateformes de Bitcoins comme MtGox en 2014, la sécurité des monnaies virtuelles est devenue un enjeu majeur pour les sociétés spécialisées. Et l'une d'entre elle semble faire preuve d'un zèle tout particulier.

20 millions de clients protégés par... des tentes

Tom Simonite, journaliste chez WIRED, a récemment raconté une expérience bien particulière chez Coinbase, l'une des plus grosses plateformes de cryptomonnaies au monde. En charge de l'équivalent de plusieurs milliards de dollars, la société a récemment expliqué que, pour protéger les comptes de ses 20 millions de clients, elle utilise une tente... Mais pas n'importe quelle tente : « Les murs en tissus encadrent un espace cubique de 2,4 mètres environ et contiennent des filets qui fonctionnent comme une cage de Faraday, qui bloque les radiations électromagnétiques, écrit le journaliste. Une fois la tente fermée, la connexion au monde extérieur est réduite au néant.
 »

Des clefs cryptographiques imprimées et gardées dans un coffre-fort

Dans cette tente, on trouve deux ordinateurs, chargés chacun de générer et imprimer les clefs cryptographiques, indispensables pour protéger les cryptomonnaies. Ces clefs, imprimées sous forme de QR codes, sont stockées dans des coffres-forts dont le lieu n'a évidemment pas été communiqué. Plus surprenant encore : les ordinateurs sont détruits après chaque phase d'impression, et la tente est déplacée dans une autre zone pour garantir une protection optimale.

Il faut deux jours à Coinbase pour générer une clef. Un temps indispensable pour sécuriser les comptes et convaincre clients et institutions que le Bitcoin représente bien la monnaie du futur.
Modifié le 10/09/2018 à 09h31
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
0
manu0086
LOL, la seule et unique protection valide serait un fond pour rembourser le client en cas de vol… mais oups, ça n’entre pas dans le délire…
Rambo_z_a_Clown
N’importe quoi et pourquoi ne pas mettre ça en orbite autour de Mars dans un serveur ultra sécurisé et protégé des rayons cosmiques tant qu’à faire.
newseven
Les seules bitcoins que je suis prêt à m’investir c’est ceux en chocolat de chez walmart.<br /> Le plus drôle c’est qui n’a aucun droit d’auteur.<br /> Parce-ce que l’auteur vas surement un jour finir en prison ou encore dans la case départ d’un monopoly !<br /> Peut-être que Hasbro devrait se lancer dans la création de crypto monnaie.
Momozemion
Amusant comme le mot cryptomonnaies n’est que le prétexte pour beaucoup d’afficher son ignorance (souvent à la rédaction) ou sa stupidité à base de réflexes pavloviens.
newseven
WOW pavloviens<br /> Tellement de définition.<br /> Provenant d’un nom d’un chien palov bravo le philosophe .<br /> Trop cool donc comme le mot bitcoin provoquera toujours un fort réaction positive ou négative.<br /> Mais le bitcoins c’est plus simple ( money for nothing ).<br /> https://www.youtube.com/watch?v=uoaBjHYsDAg
bLd759
Ça sent les acheteurs de décembre 2017 ruinés dans les commentaires <br /> Cela dit, d’autres font bien mieux que de simples tentes et destructions d’ordinateurs pour protéger des données secrètes ou sensibles, bienvenue au 21ème siècle.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

L’armée américaine veut recharger ses drones en plein vol grâce au laser
Le paiement en ligne bientôt disponible sur Le Bon Coin
Huawei trafique ses smartphones pour qu'ils paraissent plus performants
Nintendo Switch : 5 millions de ventes au Japon - comme la PS2 en son temps
Google, Twitter et Facebook dans le collimateur de la justice aux USA
Wikipedia à la rescousse des oeuvres du Musée National Brésilien
En Russie, poster un mème peut vous mener en prison pour... extrémisme
Il sera peut-être bientôt possible d'aller dans l'espace... en ascenseur
Google Pixel 3 : on connaît la date de la présentation officielle
LDLC continue de s'exporter et ouvre deux magasins en Espagne
Haut de page