Comment The Merge, la prochaine update d'Ethereum, pourrait réduire son impact écologique ?

Vincent Touveneau
Cryptomonnaies
04 avril 2022 à 08h10
2
Ethereum

Les créateurs de la blockchain Ethereum affichaient dès sa création leur intention de devenir un écosystème moins gourmand en énergie. Le passage du protocole Proof of Work au Proof of Stake devrait changer la donne côté demande énergétique. 

Il y a tout juste 6 mois, l'objectif annoncé de The Merge, le nom de la mise à jour de la blockchain Ethereum, était de réduire la demande énergétique du minage de plus de 99,95 % par rapport à l’ancien procédé. Ethereum a-t-il profité de ses mises à jour successives pour devenir un réseau plus propre ? Trop tôt pour le savoir, car la date finale de ce changement de protocole est prévue pour le 22 juin 2022.

Coûts de transaction réduits et minage moins polluant, les promesses de The Merge

La mise à jour d’Ethereum est un peu l’Arlésienne du monde des crypto-monnaies en 2022. En mai 2021, le blog de la fondation Ethereum annonçait un avenir plus propre pour la blockchain Ethereum, toujours considérée comme « l’argent des cryptos » en concurrence avec le bitcoin, qui reste l’or. L’ETH et ses tokens ERC-20 sont censés connaître des changements profonds, à savoir la diminution drastique des coûts de transactions grâce à la transition du protocole de validation Proof of work au Proof of stake.

Quelques années en arrière, on pouvait encore comparer les dépenses énergétiques de la blockchain Ethereum à celle d'un petit pays. Le but est de réduire cette consommation à la taille d’une petite ville américaine de 2100 maisons, explique le blog. À cet effet, le déploiement de beacon chain en 2020, nouvelle « colonne vertébrale » du réseau, a eu pour effet de réduire considérablement les dépenses en minage d’ETH en diminuant la consommation de megawatts de plus de cinquante fois.

Une date annoncée, l’ETH en phase haussière

La date du passage du protocole de validation Proof of Work au Proof of Stake est fixée au 22 juin 2022. Elle s’accompagne de la dernière phase de mise à jour nommée The Docker, un processus qui permet de relier l’Ethereum 1.0 à l’Ethereum 2.0. Les usagers de la blockchain retiennent leur souffle et sont pendus aux lèvres de Vitalik Buterin, informaticien créateur d’Ethereum, qui a la réputation de repousser certaines annonces indéfiniment. 

En attendant, l’ETH suit un cours haussier, passant de 2366 € au 13 mars à 3126 € début avril. Cette phase suit encore et toujours le cours du bitcoin qui a connu une poussée similaire, quinze jours après le choc de l’invasion de l’Ukraine.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
pecore
Je ne crois pas que The Merge fera baisser les couts de transaction, sauf par effet ricochet suite à l’augmentation du nombre de transactions possibles, mais faire baisser l’impact énergétique de 99.95%, cela vaudra déjà largement la peine.<br /> Et puis le cours de la carte graphique risque de fortement chuter avec toutes ces fermes de minage qui vont fermer et revendre leur matériel.
wackyseb
La prochaine update d’Ethereum pourrait réduire son impact écologique en arrêtant son business.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Coinbase devient la première plateforme crypto à entrer dans le club très fermé des Fortune 500
Pour le créateur du DogeCoin, 95% des crypto sont des arnaques
The Merge : le plus gros événement sur la blockchain Ethereum aura lieu en août
Les crypto-monnaies sont
Pour le PDG de la plateforme d'échange crypto FTX, le bitcoin est dans une impasse
Effondrement des crypto Terra et Luna : le fondateur risque-t-il une peine de prison ?
Le Bitcoin tombe sous les 30 000 dollars, faut-il s'inquiéter pour de bon ?
Ces 200 applications Android vous espionnent et volent vos données, supprimez-les d'urgence !
Le Salvador accueille un sommet international pour le bitcoin et la finance décentralisée
Cryptoqueen : découvrez l'histoire de cette arnaqueuse crypto recherchée par Europol
Haut de page