La Chine poursuit sa guerre contre les crypto-monnaies en interdisant progressivement le minage sur son territoire

22 juin 2021 à 09h00
43
Chine © © Macau Photo Agency - Unpslash
© Macau Photo Agency - Unpslash

Mauvaise nouvelle pour les mineurs de l'Empire du Milieu. La Chine semble, plus que jamais, décidée à poursuivre sa politique d'éviction des crypto-monnaies de son territoire, s'attaquant directement au minage, pour des raisons qui seraient tant environnementales que spéculatives.

Vendredi 18 juin, l'interdiction de miner des crypto-monnaies dans le Sichuan, la deuxième province la plus productrice de monnaies numériques du pays, a entrainé la fermeture de dizaines d'entreprises spécialisées, et contribué à faire baisser les cours comme celui du Bitcoin .

Pékin souhaite évincer les crypto-monnaies de son territoire

La nouvelle a douché froid les ambitions de milliers de Chinois et de dizaines de milliers de personnes à travers le monde. La Chine, jusqu'ici premier pays dans le classement mondial des Etats dans lesquels sont minées des crypto-monnaies, durcit une nouvelle fois le ton. Le 18 juin 2021, le mining a été totalement interdit dans la province du Sichuan.

Un coup dur pour ce territoire, le deuxième plus gros producteur de crypto du pays derrière le Xinjiang, mais qui possède, surtout, 90 % des capacités de minage de la Chine. Pékin a donc frappé avec force et précision pour endiguer ce qu'elle considère à présent comme un fléau.

La tendance n'est pourtant pas nouvelle dans l'Empire du Milieu, puisque les échanges internes en crypto-monnaie sont interdits depuis 2017. En 2019, une consultation publique de la Commission Nationale pour le Développement et la Réforme (CNDR) classait le minage parmi les activités « indésirables ». Étaient alors critiquées, déjà, la consommation énergétique du crypto-minage et la spéculation permise par ces monnaies numériques.

Un rétropédalage en règle était néanmoins intervenu en novembre 2019, le minage ne faisant plus partie des pratiques à bannir selon la CNDR. Cela n'a pas empêché l'Etat chinois de donner un nouveau coup de massue aux férus de crypto, de même qu'à l'industrie qui florissait dans le pays. Rien que dans le Sichuan, au moins 26 entreprises sont appelées à fermer.

Le minage entraverait les objectifs climatiques de la Chine

Le président de la République Populaire de Chine, Xi Jimping, a annoncé début janvier 2021 que le pays cherchera à atteindre son pic d'émission de CO2 avant 2030 et la neutralité carbone à l'horizon 2060. Or, c'est notamment la consommation énergétique du pays, accrue par le poids encore prégnant du charbon, qui fait défaut ici. Alors que le Bitcoin est, à lui seul, accusé de générer au niveau mondial une consommation d'électricité supérieure à celle d'un Etat tel que la Norvège, les crypto-monnaies ne sont (vraiment) plus les bienvenues en Chine.

Le pouvoir central a ainsi interdit la fourniture d'électricité aux entreprises fermées du Sichuan pour s'assurer que le crypto-minage reste impossible. De même, les provinces de Mongolie intérieure et du Qinghai, possédant d'importantes ressources en électricité provenant du charbon et de l'hydroélectrique, ont dû fermer leurs usines de minage. De quoi porter un nouveau coup au cours du Bitcoin, en baisse de 10 % entre le 20 juin et le 21 juin pour atteindre 26 450 euros lundi soir à 22 h, bien loin des 52 000 euros du 14 avril 2021.

Au moment de se lancer dans l'achat, la vente ou le trading de cryptomonnaies, le choix de la plateforme n'est pas à faire à la légère. Notre sélection évalue les meilleures plateformes crypto et détaille les critères à prendre en considération pour vous lancer en toute sécurité. Lire la suite

Modifié le 22/06/2021 à 09h04
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
43
26
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Inquiet pour sa sécurité, l’un des co-fondateurs d’Ethereum (ETH) quitte le monde de la crypto
Une ferme de minage illégale composée de 3 800 PS4 démantelée en Ukraine (MàJ)
La société Square de Jack Dorsey veut créer des services financiers axés sur le Bitcoin (BTC)
Ransomware : 70 millions de dollars en Bitcoin en échange d’un « décrypteur universel »
La plateforme crypto Binance visée par une plainte collective d’investisseurs
Square, la société de Jack Dorsey, va concevoir un hardware wallet pour le Bitcoin (BTC)
Comment épargner facilement du Bitcoin ? On vous dévoile tout avec Paymium !
Un store d'applications décentralisé signé Coinbase ? L'idée a déjà été lancée en France
AfriCrypt : 3,6 milliards de dollars en Bitcoin, la plus grande arnaque en crypto depuis... toujours
Binance va devoir arrêter d’opérer au Royaume-Uni
Haut de page