Amazon et Apple condamnés à une lourde sanction pour entente anticoncurrentielle

23 novembre 2021 à 16h55
18

Amazon et Apple ont écarté des revendeurs pour s'adjuger une plus grosse part du gâteau. L'Italie a déjà prononcé une sanction, et l'Espagne et l'Allemagne ont ouvert une enquête.

L'autorité de la concurrence italienne a infligé ce 23 novembre 2021 une amende de 134,5 millions d'euros à Apple et de 68,7 millions d'euros à Amazon.

Apple et Amazon se sont entendus pour saper la concurrence

L'antitrust transalpin a estimé qu'un contrat signé entre les deux géants américains le 31 octobre 2018 contient des clauses violant l'article 101 du Traité de fonctionnement de l'UE, qui prohibe les pratiques anticoncurrentielles que sont les ententes et les abus de position dominante.

Amazon et Apple s'étaient mis d'accord pour interdire à des revendeurs officiels et non officiels de commercialiser des produits Apple et Beats (qui appartient à la firme de Cupertino depuis 2014) sur Amazon.it. Le but était de laisser le champ libre à Amazon et à « certains vendeurs choisis individuellement et de manière discriminatoire », apprend-on du communiqué de l'instance italienne.

D'autres sanctions à venir en Allemagne et en Espagne ?

L'autorité a reconnu une volonté manifeste de contrôler et de mettre en place des « restrictions purement quantitatives du nombre de revendeurs » autorisés sur la plateforme afin qu'Amazon et Apple puissent vendre leurs produits en direct sans passer par des intermédiaires, et donc augmenter leurs marges. Une entente considérée d'autant plus grave que « 70 % des achats de produits électroniques grand public en Italie » sont réalisés sur Amazon.

« Les systèmes de distribution, pour être compatibles avec les règles de la concurrence, doivent se fonder sur des critères de nature qualitative, non discriminatoire et appliqués de manière égale à tous les revendeurs potentiels », rappelle l'antitrust italien.

Ses propos ont donné des idées à d'autres pays européens. En effet, l'Allemagne et l'Espagne ont aussi lancé une enquête et des procédures contre Apple et Amazon pour ces mêmes raisons.

Source : 9To5Mac

Voir les 18 commentaires sur le site

Articles récents