Un dossier trop faible pour la justice ? Elon Musk abandonne les poursuites contre OpenAI et Sam Altman

Mathilde Rochefort
Publié le 12 juin 2024 à 15h03
Pourtant, Musk n'a pas hésité à critiquer Apple pour son rapprochement avec OpenAI © Vasilis Asvestas / Shutterstock
Pourtant, Musk n'a pas hésité à critiquer Apple pour son rapprochement avec OpenAI © Vasilis Asvestas / Shutterstock

En toute discrétion, Elon Musk a retiré la plainte déposée en février à l'encontre d'OpenAI et de son P.-D.G., Sam Altman. Le milliardaire leur reprochait d'avoir trahi le projet initial du groupe.

Ce n'est plus un secret pour personne compte tenu des nombreuses publications salées de Musk à l'encontre d'OpenAI, l'entrepreneur a une dent contre la direction de l'entité qu'il a cofondée en 2015.

Ces tensions se sont cristallisées il y a quelques mois, avec des poursuites judiciaires exigeant que la start-up rende publiques ses recherches ainsi que la technologie qui sous-tend ses grands modèles de langage (LLM).

Les meilleures IA pour générer vos contenus
A découvrir
Les meilleures IA pour générer vos contenus

27 mars 2024 à 20h50

Comparatifs services

Musk a-t-il senti le vent tourner ?

Mais contre toute attente, les avocats de l'homme d'affaires ont demandé cette semaine à un tribunal californien de retirer la plainte. Si aucune raison n'a été spécifiée, il est important de noter que l'instance devait s'entretenir avec OpenAI le lendemain afin de se décider sur un possible abandon de l'affaire. La décision de Musk paraît donc calculée pour éviter une issue en sa défaveur.

Dans son dépôt de plainte, il accusait les dirigeants d'OpenAI d'avoir renoncé à la mission fondatrice de l'entreprise, à savoir le développement de l'intelligence artificielle pour le bien de l'humanité, au profit de l'appât du gain. Les cadres ciblés, Sam Altman en tête, ont contesté les allégations du milliardaire, les qualifiant d'« alambiquées » et d'« incohérentes ».

Ils estiment qu'Elon Musk est simplement déçu de ne pas pouvoir profiter du succès de la start-up, et a donc choisi d'« inventer une fiction pour revendiquer de manière imméritée les fruits d'une entreprise qu'il a d'abord soutenue, puis abandonnée, et enfin regardée réussir sans lui ». Ils ont même affirmé que Musk avait quitté OpenAI après une tentative de fusion avortée avec Tesla.

Sam Altman, P.-D.G. d'OpenAI © Meir Chaimowitz / Shutterstock

Le milliardaire continue de s'en prendre à OpenAI

Le retrait de la plainte peut sembler surprenant, alors qu'Elon Musk a multiplié les reproches contre OpenAI cette semaine, après la WWDC 2024 d'Apple. Contestant le partenariat établi entre les deux entreprises, il a même menacé d'interdire tous les appareils Apple au sein de ses différentes sociétés. « Apple n'a aucune idée de ce qu'il se passe réellement une fois qu'elle transmet vos données à OpenAI », a-t-il fustigé sur X.com.

L'année dernière, le P.-D.G. de SpaceX et de Tesla a fondé xAI, une start-up consacrée à l'intelligence artificielle. Il a depuis déployé Grok, un concurrent direct à ChatGPT, et prévoirait même de construire le plus grand supercalculateur au monde pour l'entraîner.

À noter que la demande de classement de l'affaire initiée par les avocats contient la mention « sans préjudice ». En d'autres termes, Musk aura la possibilité de la réactiver ultérieurement.

Grok
  • Intégré à l'abonnement X sans surcoût
  • Collecte des informations à jour depuis X
  • Moins biaisé politiquement que sa concurrence
ChatGPT
  • Chat dans différentes langues, dont le français
  • Générer, traduire et obtenir un résumé de texte
  • Générer, optimiser et corriger du code

Source : BBC

Par Mathilde Rochefort

Avide de nouvelles technologies et particulièrement férue de la marque à la pomme, j’en fais mon métier depuis près d’une décennie. Réseaux sociaux, IA et autres applications… Je partage mon expertise quotidiennement sur le World Wide Web.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (3)
gbasilemc

« Dans son dépôt de plainte, il accusait les dirigeants d’OpenAI d’avoir renoncé à la mission fondatrice de l’entreprise, à savoir le développement de l’intelligence artificielle pour le bien de l’humanité, au profit de l’appât du gain. »

Dixit le gars qui menace de quitter Tesla s’il a pas son bonus de 56 milliards… mais il fait pas ça pour l’argent hein…

mcbenny

Nan mais tu peux pas comprendre, il y a le bon milliardaire, et le mauvais milliardaire…
Pi l’intelligence artificielle, c’est dangereux, ca doit etre encadre… sauf la mienne, la mienne elle est bonne, pi elle est d’accord avec moi en plus alors bon…

Martin_Penwald

mais il fait pas ça pour l’argent hein…

Ben ouais, c’est même Robyn Denholm, la présidente du conseil d’administration (qui doit tout à M. Elon), qui le dit. Ça doit donc être vrai.