Elon Musk n'est pas content et porte plainte contre OpenAI, société derrière ChatGPT, et Sam Altman

Alexandre Boero
Chargé de l'actualité de Clubic
01 mars 2024 à 18h14
16
Elon Musk, en 2024 © photosince / Shutterstock.com
Elon Musk, en 2024 © photosince / Shutterstock.com

Pourtant cofondateur d'OpenAI, Elon Musk porte plainte contre l'entreprise et son dirigeant Sam Altman. Selon le patron de Tesla et SpaceX, les deux ont abandonné la mission originelle de la société.

Voilà une affaire judiciaire explosive pour Elon Musk. Le milliardaire a décidé de poursuivre OpenAI et son célèbre dirigeant, Sam Altman. Si l'histoire a d'abord retenu qu'ils faisaient partie, ensemble, des cofondateurs du père de ChatGPT, les mois qui arrivent promettent d'être mouvementés. Pour Elon Musk, la collaboration avec Microsoft est en train de transformer OpenAI en une machine à profit, ce qui rompt, selon lui, la promesse initiale.

Elon Musk en veut à OpenAI… et à Microsoft

Oui, Elon Musk fait bien partie des cofondateurs d'OpenAI. Oui, le patron de Telsa a quitté le conseil d'administration de l'entreprise en 2018. Et oui, Musk voit d'un très mauvais oeil l'empreinte posée et laissée par Microsoft sur l'éditeur de ChatGPT.

C'est d'ailleurs ce dernier argument, cette dernière constatation qui le pousse aujourd'hui à attaquer l'entreprise spécialisée dans l'intelligence artificielle. Plus précisément, Elon Musk accuse OpenAI de travailler et de perfectionner une « intelligence artificielle générale » (si l'on traduit littéralement) qui, plutôt que de servir l'humanité, ne servirait qu'à booster les profits de Microsoft.

Logo OpenAI avec, en fond, Sam Altman © Meir Chaimowitz / Shutterstock
Logo OpenAI avec, en fond, Sam Altman © Meir Chaimowitz / Shutterstock

OpenAI aurait trahi sa promesse de départ

Elon Musk estime, par le biais de ses avocats, qu'OpenAI a bien trahi son objectif de départ, qui était de contrer les géants de la Tech et de prévenir tout monopole sur la technologie. Voir Microsoft injecter 10 milliards de dollars dans la pépite de l'IA l'a quelque peu déçu.

La plainte, dans le détail, porte sur une violation de l'obligation fiduciaire, une rupture de contrat et des pratiques commerciales déloyales. Elon Musk demande à la justice américaine de contraindre OpenAI à rendre ses recherches publiques.

Il souhaite aussi que Sam Altman, avec qui il ne partira pas en vacances et qui avait été limogé par son conseil d'administration en novembre dernier avant de reprendre la tête de l'entreprise quelques jours plus tard, de renoncer aux montants perçus depuis qu'OpenAI aurait changé de trajectoire et dévié de son objectif plus « humanitaire ».

ChatGPT
  • Chat dans différentes langues, dont le français
  • Générer, traduire et obtenir un résumé de texte
  • Générer, optimiser et corriger du code

Créé par OpenAI, ChatGPT est un chatbot avancé propulsé par le modèle linguistique de dernière génération GPT-4. En exploitant des technologies d'apprentissage en profondeur et d'intelligence artificielle, ce chatbot a la capacité de déchiffrer et de comprendre les demandes des utilisateurs. Grâce à son habileté à générer du texte de manière ingénieuse, ChatGPT offre des réponses adaptées et pertinentes, garantissant une interaction de chat fluide et une expérience utilisateur optimisée.

Créé par OpenAI, ChatGPT est un chatbot avancé propulsé par le modèle linguistique de dernière génération GPT-4. En exploitant des technologies d'apprentissage en profondeur et d'intelligence artificielle, ce chatbot a la capacité de déchiffrer et de comprendre les demandes des utilisateurs. Grâce à son habileté à générer du texte de manière ingénieuse, ChatGPT offre des réponses adaptées et pertinentes, garantissant une interaction de chat fluide et une expérience utilisateur optimisée.

Alexandre Boero

Chargé de l'actualité de Clubic

Chargé de l'actualité de Clubic

Journaliste, chargé de l'actualité de CLUBIC. Reporter, vidéaste, animateur et même imitateur-chanteur, j'ai écrit mon premier article en 6ème. J'ai fait de cette vocation mon métier (diplômé de l'EJC...

Lire d'autres articles

Journaliste, chargé de l'actualité de CLUBIC. Reporter, vidéaste, animateur et même imitateur-chanteur, j'ai écrit mon premier article en 6ème. J'ai fait de cette vocation mon métier (diplômé de l'EJCAM), pour écrire, interroger, filmer, monter et produire au quotidien. Des atomes crochus avec la Tech, certes, mais aussi avec l'univers des médias, du sport et du voyage. Outre le journalisme, la prod' vidéo et l'animation, je possède une chaîne YouTube (à mon nom) qui devrait piquer votre curiosité si vous aimez les belles balades à travers le monde, les nouvelles technologies et Koh-Lanta :)

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (16)

sebstein
Un objectif n’est pas une promesse… sinon on ne compterais plus les raisons d’attaquer Elon…
pecore
J’ai commencé à me méfier d’Altman dès qu’il y a eu ce vrai/faux coup d’état, qui a finalement entrainé le départ du conseil d’administration et la réintégration d’Altman, mais avec beaucoup plus de pouvoir.<br /> Mais lorsqu’il a commencé à réclamer 7000 milliards de dollars, là, ma conviction était faite : ce type est, effectivement, un embrouilleur.<br /> Du coup, Musk est, peut-être, simplement vexé d’avoir trouvé plus roublard que lui.
F4FEnder
Je me demande ce qu’il pourrait réellement obtenir.
frigolu
Musk estime que les termes du contrat qu’il a avec OpenAI ont été violés. Il ne s’agit pas de «&nbsp;promesses&nbsp;».
SlashDot2k19
Ça sent la jalousie et tout les qui lui passeront sous le nez
Kriz4liD
Il veut contraindre openai a rendre ses recherches publiques, ce sui est public pzut être reproduit par quiconque et donc par Mr Musk<br /> En gros, il veut son IA gratuite .
Aegis
Il n’a pas de contrat. Il attaque sur le non respect de la mission de l’entreprise. Du foutage de gueule à la Elon. Son approche sur tous les sujets est d’attaquer.
Ipoire
Non tu n’as pas compris, les démarches d’elon sont sincères et orientées open source comme tout les brevets de tesla:<br /> https://www.tesla.com/blog/all-our-patent-are-belong-you<br /> C’est le seul mec qui mets tous les brevets a disposition comme expliqué sur le site de tesla, c’est l’innovation constante et non des brevets qui garantissent le succès d’une entreprise.<br /> Son but est toujours de faire évoluer l’humanité et pas de s’enrichir même si les 2 peuvent être liées. Faut pas oublier qu’il réinjecte ses tunes dans des projets et ne possède même pas de maison si je me trompe pas il n’a juste qu’une caravane.
YBoy360
Tellement d’accord avec ce procès, ça me rappelle l’affaire xvid/divx, ou la communauté OpenSource avait contribué et dont l’instigateur c’est avéré être un allié de MS, se mettant à poser des brevets sur toutes les innovations proposées …<br /> Perso, avaoir une IA non OpenSource, biaisée, que je ne maîtrise pas n’a aucun intérêt… Vive Elon.
frigolu
Tu crois vraiment, d’autant plus qu’il a co-fondé la boite ? Tu crois qu’on co-fonde une boite, ou qu’on injecte de l’argent dedans comme ça, à la bonne franquette, sans formaliser contractuellement ce qu’on attend ? Dans la Startup que j’ai créé en 1999, chaque investisseur qui a injecté de l’argent était lié à l’entreprise par contrat d’investissement. Chaque investisseur définit par ce contrat ce qu’il attend de l’entreprise en termes d’engagements.<br /> OpenAI devait rester une entreprise à but non lucratif, distribuant son travail en open source, et profitable au grand public. Or elle est en train de muter en entreprise commerciale servant les interêts de Microsoft.<br /> Dans toutes les sources US et FR il est précisé que c’est une rupture de contrat qui sera plaidée.
Mabikenpon
Je crois qu’il y a une erreur dans le titre :<br /> «&nbsp;un clown égocentrique cherche encore une raison de faire parler de lui&nbsp;»
Mabikenpon
Ipoire:<br /> Faut pas oublier qu’il réinjecte ses tunes dans des projets et ne possède même pas de maison si je me trompe pas il n’a juste qu’une caravane.<br /> Aucun rapport avec le sujet, je ne m’en fais pas pour lui de ce côté là.<br /> Si c’est effectivement vrai, c’est uniquement pour que ses fans puissent le répéter sur les forums, mais il doit avoir mes moyens de se la payer la maison.
paulposition
@Mabikenpon<br /> Je crois que @Ipoire faisait du second degré
Sodium
paulposition:<br /> Je crois que @Ipoire faisait du second degré <br /> Pas vraiment non, à moins que l’ensemble de ses posts ne soient du second degré. On vit aujourd’hui dans une société où les propos qui paraissent trop stupides pour être du premier degré le sont régulièrement.
Aegis
Je ne crois rien, je me tiens aux faits.<br /> Il n’a pas de contrat avec open ai. Ce qui est appelé « contract » est une partie du « founding pledge » d’open ai. Il reproche que chat gpt ne soit pas open source. Ça ne tient pas la route :<br /> c’est exactement ce que musk voulait faire quand il s’est fait virer en 2017. Il voulait que le partenaire soit tesla au lieu de Microsoft<br /> sa communication montre qu’il cherche par ce procès à ternir l’image d’open ai. Il parle de « jugement populaire »<br /> sa plainte n’est pas légale. Il n’a pas de contrat avec open ai et tente d’attaquer sur les founding pledge, ce qu’il n’est pas habilité à faire. Lit la déclaration ci dessous<br /> « Brian Quinn, a law professor at Boston College, said that Mr. Musk’s complaint made a compelling case that OpenAI had abandoned its roots. But, he said, Mr. Musk probably does not have the standing to bring it, because nonprofit law limits challenges of this type to those made by a nonprofit’s dues-paying members, its own directors or state regulators in Delaware, where OpenAI is registered.<br /> “If he were a member of the board of directors, I would say, ‘Ooh, strong case.’ If this was filed by the Delaware secretary of state, I would say, ‘Ooh they’re in trouble,’” Mr. Quinn said. “But he doesn’t have standing. He doesn’t have a case.” »
mcbenny
Le Musk qui se plaint qu’une entreprise qu’il a quitté dévie de son objectif «&nbsp;humanitaire&nbsp;», on aura tout vu !<br /> Est-ce qu’un «&nbsp;fan-boy&nbsp;» (je n’aime pas cette expression) pourrait me dire que Neuralink est une entreprise à objectif humanitaire SVP? Ou si il y en a d’autres, je suis preneur d’informations.
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Sur le même sujet