Après le Bitcoin, ce sont maintenant les ETF Ethereum qui sont autorisés !

Samir Rahmoune
Publié le 24 mai 2024 à 18h53
Des pièces estampillées Ethereum © Volodymyr_Shtun /Shutterstock
Des pièces estampillées Ethereum © Volodymyr_Shtun /Shutterstock

Le régulateur financier américain accepte finalement l'existence des ETF Ethereum. La seconde plus grosse crypto du marché va-t-elle en profiter ?

Le cycle actuel dans le monde de la cryptomonnaie est peu habituel, le Bitcoin ayant pour une fois dépassé son record du cycle précédent avant même le halving. Un changement que beaucoup ont imputé à la création des ETF Bitcoin au mois de janvier, qui a vu un afflux financier massif arriver sur le marché de l'or numérique. Et quelques mois plus tard, cet instrument financier est maintenant accepté pour l'Ethereum. De quoi faire espérer tous les investisseurs du secteur.

La SEC dit oui

C'était une des grandes discussions des derniers mois dans la crypto. La Securities and Exchange Commission (SEC), qui a la charge de la régulation du secteur financier des États-Unis, accepterait-elle les ETF Ethereum ? C'était loin d'être gagné, au vu de la mauvaise opinion que son patron Gary Gensler a des actifs numériques.

Et pourtant, la réponse tant attendue durant ce mois de mai a finalement été positive. La SEC vient ainsi de valider la demande de création d'un ETF Ethereum émanant de tous les grands noms déjà dans le coup pour l'ETF Bitcoin (Grayscale, BlackRock, VanEck, Bitwise…).

L'Ethereum va-t-il briser son ATH ?

L'annonce n'a pas vraiment étonné le marché, qui semble-t-il l'avait anticipé. Le 20 mai, il y a quelques jours donc, l'Ethereum voyait son cours bondir d'une manière inédite ces dernières années, puisqu'il avait pris approximativement 20% en une seule journée. Il a depuis tutoyé les 4 000 dollars, avant de retomber légèrement aujourd'hui, aux environs des 3 600 dollars.

Pour rappel, le Bitcoin, dont le cours se situait un peu au-dessus des 40 000 dollars en janvier dernier, a pu, grâce à l'argent des ETF, pu voir son cours quasiment doubler en moins de trois mois. L'Ethereum va-t-il suivre le même chemin, et exploser son ATH (All Time High, ou record) d'ici à la fin de l'été ?

Plateforme Crypto-monnaie : les meilleurs exchanges en 2024
A découvrir
Plateforme Crypto-monnaie : les meilleurs exchanges en 2024

27 mai 2024 à 17h07

Comparatifs services

Source : Wccftech

Par Samir Rahmoune

Journaliste tech, spécialisé dans l'impact des hautes technologies sur les relations internationales. Je suis passionné par toutes les nouveautés dans le domaine (Blockchain, IA, quantique...), les questions énergétiques, et l'astronomie. Souvent un pied en Asie, et toujours prêt à enfiler les gants.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
Blade_Hunter

grand changement de paradigme… n’en déplaise à qui appelle ça un ponzi … Ethereum et Bitcoin SONT désormais des vrais commodity assets reconnu par TOUTE la finance traditionnelle mondiale, autant que l’or … ça fait des années qu’on le dit, au moins c’est clair une fois pour toutes :wink:

MattS32

Madoff aussi il était reconnu par toute la finance traditionnelle :rofl:

Blackalf

Et reconnu par le monde de la finance ne signifie pas utilisé massivement par les particuliers. ^^

louchi

C’est vrai. Ceci dit l’autre jour, j’ai retrouvé 4 bitcoins dans la poche de mon vieux manteau !

Rainforce

lol

La question est, est-ce que c’est mieux ?

Si ça boost le prix, ok, mais pas dit du coup que les 7 Milliards de Prolos « investissent » dans un coins à 70 000 l’unité. S’ils veulent pratiquer du plumage en grande pompe, il va falloir faire redescendre drastiquement le prix du coin, non ?

AtomosF

Blackrock (plus gros gestionnaire d’asset du monde et de loin) en vend à ses clients donc quoi qu’on en dise ils ne vendraient pas du Ponzi. On peut débattre de l’utilité des cryptos, mais dire que c’est une arnaque (en tout cas pour BTC, je ne parle pas de Dogecoin ou autre…) c’est faire preuve d’ignorance.

Roger_Pimpon

Et reconnu par le monde de la finance ne signifie pas que c’est vertueux , moral, positif pour la société… plutôt le contraire.
Démonstration qu’il s’agit d’un poison à grand potentiel d enrichissement pour un petit nombre de gens sans scrupule, sans bénéfice pour la société (on valide bien qu’il s’agit strictement de jeux d argent pour ceux qui en doutaient) au détriment des autres.

titepa

@Blackalf
Toujours est-il qu’à ce jour il y a plus de français possédant des cryptos (9%) que ceux ayant des actions (7%) - Source AMF.

@Rainforce
Comme pour l’or pour lequel on n’est pas obligé d’acheter un lingot, on peut bien sur faire des transactions sur des fractions de bitcoin (jusqu’à sa plus petite unité, le satoshi valant un cent millionième de btc).

Rainforce

En valeur réelles, sans voir les chiffres, je pense que c’est moins, non ?

Je sais bien qu’on est pas obligé d’acheter par tranche de 70 000.

Ce que je veux dire, c’est que même le pékin moyen ( qui veut investir ) sait qu’il faut acheter en bas et vendre en haut.

Si on regarde la tronche de la courbe depuis 18 mois là tout de suite, ça donne pas envie.

Roster1

Bonne nouvelle