Mashboxx est-il l’avenir payant et légal de Grokster ?

Par
Le 10 novembre 2005
 0

Grâce à un accord avec la jeune société américaine Mashboxx, Grokster pourrait renaître en tant que plate-forme peer-to-peer "légale" de partage de fichiers

Grâce à un accord avec la jeune société américaine Mashboxx, Grokster pourrait renaître en tant que plate-forme peer-to-peer "légale" de partage de fichiers

Trois jours après l'annonce de sa fermeture, la plate-forme américaine d'échanges gratuits de musique et films Grokster se prépare un avenir "légal et payant".

Selon le webzine britannique The Register, le service pourrait renaître en tant que plate-forme P2P légale de partage de fichiers, "Grokster 3G", grâce à un accord entre Grokster et la jeune société américaine Mashboxx (mashboxx.com).

Dirigée par l'ancien président de Grokster, Wayne Russo, Mashboxx a signé l'été dernier un accord de distribution avec Sony BMG, et propose en beta-test sa propre plate-forme P2P légale basée sur la technologie de SnoCap.

Par ailleurs, en juin dernier au moment où la Cour suprême américaine déclarait que Grokster peut être tenue pour responsable de l'utilisation illégale de son service, des pourparlers sur une éventuelle acquisition ont été engagés entre les deux entités.

A la satisfaction de la RIAA (Recording Industry Association of America) et de la MPAA (Motion Picture Ass. of America), la décision rendue dans le dossier "MGM vs. Grokster" a précédé la fermeture du service version "illégale". Grokster va même verser la somme de 50 M$ pour que cessent les poursuites.

D'après The Register, la version beta de Grokster 3G (grokster3g.com) devrait être proposée avant le 31 décembre 2005.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top