L’Adami prône la création d’une « licence légale » sur le téléchargement de musique

Ariane Beky
01 décembre 2003 à 00h00
0
L'Adami (société civile pour l'Administration des droits des artistes et musiciens interprètes) souhaite l'instauration d'une « licence légale » afin de « compenser les conséquences du téléchargement de musique en ligne ».

Société officielle de perception et de répartition des droits, conformément à la loi du 3 juillet 1985, l'Adami (www.adami.org) travaille à la reconnaissance du droit des artistes-interprètes, et leur offre une protection sur leurs prestations enregistrées.

Dimanche, la direction de l'organisation a rappelé dans un communiqué qu'il est nécessaire de distinguer « la mise à disposition du public de fichiers, illicite à défaut d'autorisation des ayants droit », et le téléchargement de musique sur Internet « qui constitue un acte licite de copie privée ».

La « licence légale » sur le téléchargement de fichiers musicaux que préconise l'Adami serait notamment calculée « en fonction du prix payé par le public aux fournisseurs d'accès ».

L'Adami, qui gère les droits des artistes-interprêtes et consacre une partie des droits perçus à l'aide à la création, à la diffusion et à la formation, propose que cette rémunération soit ensuite partagée « équitablement entre auteurs, artistes interprètes et producteurs de phonogrammes ».

Par ce biais, l'Adami affirme une fois encore vouloir « perpétuer la dynamique de la création par le versement d'une rémunération aux créateurs des œuvres ».

Cette proposition d'une des principales sociétés de perception de droits dans le domaine de la création artistique en France, avec la Sacem (Société des auteurs, compositeurs, et éditeurs de musique), pourrait recevoir un écho favorable de l'industrie du disque. La réaction des internautes, en revanche, pourrait être moins enthousiaste.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Tesla a livré plus de 88 000 véhicules électriques au 1er trimestre 2020
Square-Enix avance (officieusement) la date de sortie de Final Fantasy VII Remake !
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Tesla Cybertruck : quelle est la répartition mondiale des précommandes ?
scroll top