Le monde compte 655 millions d’internautes, selon la CNUCED/UNCTAD

Ariane Beky
19 novembre 2002 à 00h00
0

Selon la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement, le monde comptera 655 M d’internautes fin 2002, contre 500 M il y a un an.

La Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED ou UNCTAD en anglais) vient de publier son rapport annuel sur le commerce électronique ("e-Commerce and Development report 2002").

Selon les estimations de l'organisation installée à Genève en Suisse, le monde comptera 655 millions d'internautes fin décembre 2002, contre 500 millions à la fin de l'année 2001, soit une croissance annuelle de plus de 30%.

Bonne nouvelle : un tiers des nouveaux internautes est issu des pays en voie de développement (PVD).

En Asie, le nombre d'utilisateurs d'Internet aurait progressé de 44% sur une année, en Afrique de 43%, et en Amérique Latine de 33%. Par comparaison, cette augmentation a été de 32% en Europe et de 10% en Amérique du Nord.

En Chine, le nombre d'internautes devrait passer de 33 millions l'an dernier à 56 millions fin 2002. Le pays désormais dirigé par Hu Jintao, successeur de Jiang Zemin au poste de secrétaire général du Parti communiste chinois, se place à la deuxième place de ce classement mondial.

Il devance ainsi le très capitaliste Japon (près de 53 millions d'internautes), mais reste derrière les Etats-Unis qui abritent plus de 175 millions d'utilisateurs de la Toile.

Si le développement du nombre d'internautes à l'échelle mondiale est indéniable, il n'en reste pas moins que l'utilisation d'Internet pour le commerce reste marginale dans les pays en voie de développement.

La zone Asie-Pacifique, qui dispose de 46% du nombre total de lignes numériques d'accès au Réseau, concentre à elle seule une part de 6% environ du commerce électronique.

Les autres régions du Sud (Amérique Latine, Afrique) représentent moins de 1% de l'e-commerce mondial. Par ailleurs, les transactions électroniques BtoB (inter-entreprises) ont du mal à s'imposer dans les pays du sud de la planète.

En Afrique, éternel parent pauvre ?, seul 1 habitant sur 118 dispose d'un accès à Internet, et les utilisateurs, dans leur écrasante majorité, sont installés en Afrique du Sud, en Egypte, au Maroc, en Tunisie et au Kenya.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top