Le programme européen "Educaunet" est présenté à Marseille

10 octobre 2002 à 00h00
0
Le programme européen "Educaunet" est au menu des rencontres de l'Orme (Observatoire régional du multimédia éducatif) qui se tiennent à Marseille du 9 au 11 octobre 2002 (www.orme-multimedia.org/rencontres/2002/2002b.htm).

"Programme d'éducation critique aux risques liés à l'usage d'Internet", Educaunet bénéficie du soutien de la Commission européenne dans le cadre du plan d'action Safer Internet.

Son objectif est "de former des jeunes autonomes, critiques et responsables, capables d'apprécier les richesses de ce média, tout en percevant avec justesse ses dangers réels et supposés."

Quels dangers ? Les contenus pouvant heurter une certaine catégorie de la population internaute, les plus jeunes et les plus sensibles/sensés notamment (pédophilie et violences en tout genre, par exemple.)

Pour ce faire, Educaunet (www.educaunet.org) a testé différents outils éducatifs : "jeux de cartes, de plateau, de rôles ou en réseau, activités d'analyse en ligne ou hors ligne", auprès de 1500 jeunes de 8 à 18 ans et d'éducateurs en Belgique et en France.

A l'heure actuelle, ces outils sont proposés aux formateurs/éducateurs (familles, enseignants, associations) sous la forme d'un coffret multimédia (guide du formateur, Cd-rom, cyber carnet pour les jeunes) au prix de 23 euros.

Trois institutions pilotent le programme Educaunet : L'association Média Animation asbl, centre de ressources subventionné par le Ministère de la Communauté française de Belgique ; le GREMS (Groupe de recherche en médiation des savoirs) de l'Université belge de Louvain-la-Neuve ; et le Centre de liaison de l'enseignement et des moyens d'information (CLEMI) intégré au ministère français de l'Education nationale.

Rassurant ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Yahoo! renouvelle sa confiance à Google
In-Fusio publie une étude sur l'industrie du jeu
Le partenariat Overture/Lycos débute en décembre en France
Avec son SmartPhone Canary, Orange entend faire de l'ombre au i-mode
i(france) propose une solution de paiement audiotel au profit de ses webmasters
Yahoo! renouvelle sa confiance à Google
In-Fusio publie une étude sur l'industrie du jeu
Le partenariat Overture/Lycos débute en décembre en France
Avec son SmartPhone Canary, Orange entend faire de l'ombre au i-mode
i(france) propose une solution de paiement audiotel au profit de ses webmasters
Haut de page