Les géants américains des enchères en ligne interrogés sur la fraude

01 juin 2018 à 15h36
0
, eBay et sont sollicités par deux élus américains pour fournir des informations sur les fraudes commises sur leur site d'enchères en ligne

Deux élus américains, membres de la chambre des représentants, ont demandé à Yahoo, eBay et Amazon.com de leur fournir des informations précises sur les fraudes dont sont victimes les internautes sur leurs sites d'enchères en ligne.

Selon une étude du Fraud Complaint Center citée par les deux élus, 64,1% des plaintes déposées entre mai et novembre 2000 concerneraient des enchères en ligne.

« Bien que les statistiques sur les fraudes concernant les enchères sur l'internet soient légion, il existe peu d'analyses sur les pratiques qui facilitent ces fraudes », ont expliqué les deux parlementaires républicains dans une lettre à Terry Semel, Jeff Bezos et Meg Whitman, les PDG respectifs de Yahoo, Amazon.com et eBay.

Les trois sociétés sont priées de préciser les types de fraudes ayant cours dans les ventes en ligne et les règles mises en place pour y pallier.

En outre, les parlementaires recherchent des informations sur la manière dont sont proposées de fausses offres pour augmenter l'intérêt et le prix d'une enchère.

"La possibilité de dissimuler son identité, d'annuler des offres et d'agir sous plusieurs noms peuvent faciliter des pratiques indésirables", affirment les deux parlementaires.

Un porte-parole de Yahoo a déclaré « étudier et répondre attentivement à la lettre ».
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Net-Training et Cocooning Club : du télétravail au e-learning
ON Semiconductor utilise le programme e-learning ISCM de i2 Technologies
E-learning : SmartCanal lance le
M2S et la Deutsche Post forment un partenariat e-learning
Digimind et Help Management lancent E-learning Watcher
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Napster payant : les tarifs
<b>Taxe sur les CD Vierges fixée à 4 Francs</b>
CPU Stability Test
Microsoft revendique la vente de 1 million de PocketPC
Haut de page