Parallels : virtualisation pour Mac Intel à 80 $

Par Alex
le 15 juin 2006 à 14h44
0
00FA000000313732-photo-parallels-workstation-2-1.jpg
La start-up Parallels annonce officiellement aujourd'hui la sortie de la version finale de son outil de virtualisation, après un programme de bêta test qui a réuni plus de 100 000 personnes. Cette version finale, Workstation 2.1, annoncée comme stable et performante, est d'ores et déjà commercialisée au prix de 79,99 dollars. Pour fêter le lancement, ce prix est ramené à 49,99 dollars pendant 30 jours à compter d'aujourd'hui.

La sortie du « Bootcamp » pour Mac Intel d'Apple avait fait un certain bruit dans la mesure où pour la première fois, Apple ouvrait ses machines au système d'exploitation vedette de Microsoft. Parallels se propose d'aller plus loin avec son logiciel, qui tire parti de la technologie de virtualisation introduite par Intel dans ses Processeurs Core Duo, pour permettre à l'utilisateur de lancer simultanément plusieurs systèmes sur sa machine, l'application permettant de passer de l'un à l'autre d'une simple combinaison de touches. Parallels affirme que les performances des applications sous Windows seraient quasiment identiques à celles constatées sur un ordinateur nativement équipé de l'OS de Microsoft. « La différence de performances entre Parallels et Boot Camp est négligeable », indique ainsi le responsable marketing de Parallels.

Contrairement à Boot Camp, Parallels Workstation peut faire fonctionner n'importe quelle version de Windows, y compris Windows 3.11, ainsi que les systèmes Linux. Il est même possible de faire cohabiter plus de deux systèmes d'exploitation simultanément, dans la limite des capacités en mémoire de la machine.

D'après les premiers commentaires, la solution de Parallels fonctionne bien, même si quelques problèmes restent à résoudre. Impossible par exemple d'ouvrir le lecteur CD sans basculer sous l'environnement Mac, absence de prise en charge de DirectX (et donc de la plupart des jeux 3D) ou lenteur des transferts en USB sont quelques uns des points sur lesquels les ingénieurs de Parallels devront plancher.

La société risque toutefois de se heurter à un écueil de taille : Apple pourrait décider d'implémenter un outil similaire dans la prochaine mouture de son système Mac OS, Leopard, sur lequel nous devrions avoir plus d'informations dans le courant du mois d'aout.
Modifié le 18/09/2018 à 15h03
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

PS5 : une vidéo montre les temps de chargement record de la nouvelle console de Sony
Bonus / malus automobile : un demi-milliard d'euros de recettes pour l'Etat français
Certains Pixel 3a et 3a XL de Google s'éteindraient sans raison
Canva s'offre les bibliothèques d'images libres de droit Pexels et Pixabay
Huawei réagit à la décision de Google et promet un nouvel
Comparatif 2019 : quel matériel pour améliorer votre réseau Wi-Fi ?
Parcoursup, le retour : il revient avec un nouveau bug, 67 000 candidats dans le doute
Un document interne de la NASA révèle les détails de la mission Artemis
Tesla triple ses ventes en Europe grâce à l'arrivée de la Model 3
L’OMS va déterminer si l'addiction aux jeux vidéo doit être répertoriée comme maladie
scroll top