Microsoft accusé de violation de propriété intellectuelle

Par
Le 18 novembre 2009
 0
00c8000002233388-photo-chine-censure-logiciel-filtrage.jpg
Le magazine The Register rapporte qu'en Chine, Microsoft a été jugé coupable d'avoir entravé ses accords avec la firme Zhongyi Electronics. Plus précisément, le géant du logiciel aurait embarqué huit polices de caractère chinoises au sein de ses systèmes d'exploitation Windows 95, 98, 2000 et XP.

Lundi dernier, la cour de justice de Pékin a ainsi ordonné à Microsoft de cesser immédiatement la vente des systèmes en question. Pour sa part la firme de Redmond estime avoir respecté les accords commerciaux avec le plaignant et devrait faire appel de cette décision de justice. Notons que cette affaire ne concerne pas Windows Vista et Windows 7. Windows XP en revanche semble être au coeur du problème puisqu'il est toujours pré-installé sur certains netbooks.

Pour Microsoft la situation est plutôt ironique. En effet, la Chine est depuis longtemps dans le collimateur de la Business Software Alliance, l'organisation chargée de représenter les intérêts des éditeurs de logiciels. Cet été plusieurs personnes ont été condamnées pour avoir mis en circulation des versions illégales de Windows XP. Outre une amende, les pirates ont ainsi écopé de plusieurs années de prison ferme. Les réseaux de distribution parallèles semblent d'ailleurs intouchables ; quelques jours avant la sortie officielle de Windows 7, nous apprenions qu'une version piratée de l'édition « Integral » était commercialisée pour 2 euros seulement !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top