Essai Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic : que vaut le félin hybride face à ses concurrentes allemandes ?

26 juillet 2021 à 12h30
9
Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic © Jérôme Cartegini
©Jérôme Cartegini pour Clubic

Après une première version en demi-teinte, le SUV de luxe anglais de Jaguar revient en force suite à une brillante mise à jour de mi-carrière. Si les évolutions extérieures demeurent assez subtiles pour un œil non aguerri, c’est une véritable révolution qui s’est opérée à l’intérieur du véhicule ainsi que sous son capot, avec l’apparition d’un ensemble hybride rechargeable. Luxueux, confortable, performant et très agréable à conduire, le félin anglais aurait-il désormais tout pour en découdre avec ses concurrents allemands ?

Le constructeur de Coventry au passé légendaire a marqué les esprits en lançant sa première voiture 100% électrique i-Pace en 2018. Bien que considérée par de nombreux spécialistes comme l'une des meilleures voitures zéro émission du marché, son succès demeure confidentiel. Propriété du groupe Jaguar Land Rover (JLR) racheté par le géant indien Tata, Jaguar ne compte pourtant pas s’arrêter là. Le nouveau PDG de JLR, Thierry Bolloré (ex-PDG de Renault), a en effet annoncé l’électrification complète de la gamme de Jaguar d’ici 2025.

Une électrification à marche forcée chez Jaguar

Si de nombreux constructeurs concurrents ont annoncé des stratégies similaires, c’est à beaucoup plus long terme. Un pari risqué de Jaguar donc, d’autant que le constructeur compte par la même occasion passer du marché premium au marché du luxe avec un ticket d’entrée avoisinant les 100 000 € (contre environ 50 000 € actuellement). La marque veut capitaliser sur sa notoriété pour chasser sur les terres de Bentley, tout en se positionnant aussi face à Tesla.

En attendant de voir si cette stratégie verra ou non le jour, il aura fallu attendre pas moins de trois ans après l’i-Pace pour que Jaguar poursuive son électrification en lançant ses premiers modèles à hybridation légère et hybridation rechargeable. C’est à travers ces derniers que Jaguar compte fidéliser sa clientèle tout-électrique de demain.

Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic © Jérôme Cartegini
©Jérôme Cartegini pour Clubic

Jaguar F-Pace 2021 : une mise à jour haute en couleurs

Commercialisé à partir de 2016, le premier SUV de Jaguar a été restylé de fond en comble en septembre 2020. Les premiers PHEV de la marque ont débuté leur carrière à la fin de l’année dernière. Au menu, le SUV se pare d’une nouvelle signature lumineuse à LED, de prises d’air, d'un capot et d'une calandre habilement restylisés. Sans oublier le passage au noir de plusieurs éléments : le pourtour des fenêtres, les jantes « Style 1067 » de 20 pouces, les ouïes latérales, le bouclier arrière, ou encore le sculptural badge du carnassier sur le coffre. À bord, la transformation est tout simplement magistrale avec une finition et un raffinement qui montent encore d’un cran et l’intégration de multiples technologies de pointe.

La nouvelle planche de bord accueille notamment le tout dernier système d’infodivertissement Pivi Pro, qui se compose d’un nouvel écran central tactile de 11,4 pouces en verre légèrement galbé. Entièrement revue avec d’élégants placages en aluminium et autres inserts en alliage de magnésium, la console centrale est un modèle d’ergonomie. Le sélecteur de vitesse en cuir et les surpiqures qui épouse parfaitement la paume de la main, ainsi que les divers boutons et molettes de commande physiques (avec affichage digital intégré pour certains) offrent un confort d’utilisation optimal.

Avec la F-PACE P400e, Jaguar écrit une nouvelle page de sa longue histoire en proposant pour la première fois une motorisation hybride rechargeable. Elaboré par le groupe Jaguar Land Rover, il s’agit du système électrifié qui équipe déjà les modèles branchés Range Rover et Range Rover Sport. Certaines améliorations y ont toutefois été apportées au niveau de la batterie plus importante sur la marque au félin bondissant (17.1 kWh contre 13,1 kWh). Le tarif de la version PHEV F-PACE P400e SE R-Dynamic débute à partir de 82 280 € pour le modèle de base et grimpe à 91 526 € pour notre version d’essai richement équipée. Après une semaine à son bord et plusieurs centaines de kilomètres parcourus, voici nos impressions sur le premier SUV rechargeable de Jaguar…

Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic © Jérôme Cartegini
©Jérôme Cartegini pour Clubic

Un agrément de conduite inimitable

Côté mécanique, la première Jaguar branchée est une 4 roues motrices animée par un moteur 4 cylindres Ingenium turbo essence 2 litres de 300 chevaux et un bloc électrique de 143 ch (105 kW) de 109 ch couplé à la boite auto à 8 rapports ZF. Résultat, la belle développe une puissance cumulée de 404 chevaux et 640 Nm du couple. De quoi lui permettre d’avaler les 0 à 100 km/h en 5,3 secondes et d'atteindre une vitesse de pointe de 240 km/h. Batterie chargée, le duo de moteurs propulse le véhicule de plus de 2 tonnes (2 189 kg) avec une puissance impressionnante aussi bien à haut qu'à bas régime.

La nervosité monte encore d’un cran en activant le mode Dynamic et en utilisant les imposantes palettes de changement de vitesses au volant. Le mode hybride activé par défaut ne démérite pas, bien au contraire. Dans cette configuration, la mécanique se montre polyvalente avec un savant mélange de performances et de confort. Pour un SUV de cette taille, la tenue de route est remarquable, avec un système de freinage performant. Grâce à son couple élevé, le véhicule répond au quart de seconde à la moindre sollicitation avec l'agressivité si caractéristique des Jaguar. Dans le même temps, le SUV britannique peut aussi se montrer d’une grande sobriété en conduite coulée.

Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic © Jérôme Cartegini
©Jérôme Cartegini pour Clubic

Outre une excellente direction, il bénéficie d’un système de suspensions adaptatives (Adaptive Dynamics) qui absorbent parfaitement les aspérités de la route. Le confort est maximal pour le conducteur comme pour les passagers. Malgré son gabarit XXL (proche de celui de la BMW X5) et le surpoids dû à la batterie, le F-Pace P400e est incroyablement agile et s’adapte en un clin d’œil à tous types de routes et de conduites. Il bénéficie en outre de l’expertise unique du groupe Jaguar Land Rover en matière de tout-terrain. Le véhicule hérite d’une partie des technologies des systèmes de 4 roues motrices (AWD) des Land Rover tels que l’Adaptative Surface Response.

Ce système analyse en permanence l’environnement du véhicule et adapte les paramètres du moteur et des freins en fonction des conditions météo et des différents types de terrains. Le JaguarDrive Control permet de sélectionner manuellement quatre différents modes : Confort, Eco, Pluie-Glace-Neige et Dynamic. Même s’il n’a pas les compétences tout-terrains d’un Range Rover, il est capable de s’aventurer en dehors des sentiers battus.

Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic © Jérôme Cartegini
©Jérôme Cartegini pour Clubic

Performances et consommation

Les Jaguar ne sont pas vraiment réputées pour leur efficience en termes de consommation de carburant. Pour la petite histoire, les berlines Jaguar XJ des années 70/80 avaient non pas un, mais deux réservoirs ! Il fallait faire deux pleins complets pour pouvoir parcourir environ 500 km. Fort heureusement, les choses ont bien évolué depuis, et c’est particulièrement vrai pour notre version branchée. Équipée d’une batterie de 17,1 kWh et d’un moteur électrique qui entraine l’essieu avant, elle peut rouler jusqu’à 53 km sans dépenser une goutte d’essence (cycle WLTP).

La touche « EV » placée à côté du sélecteur de vitesse permet de forcer le passage au mode 100% électrique. Dans la pratique, sans avoir adopté un mode d’écoconduite strict, nous avons pu parcourir un maximum de 37 km. À condition d’avoir le pied léger, il est sans doute possible de grapiller quelques kilomètres supplémentaires, d’autant que le système de récupération d’énergie au freinage est assez performant. Pour une majorité d'utilisateurs travaillant dans un rayon de moins de 30 km de leur domicile, l'autonomie électrique de la F-Pace peut être suffisante pour réaliser ses trajets quotidiens en zone urbaine.

Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic © Jérôme Cartegini
Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic © Jérôme Cartegini
Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic © Jérôme Cartegini

Selon les données constructeur, la consommation de carburant en cycle mixte s’élève à seulement 2,5 litres aux 100 km. Le taux d’émissions de CO2 de 49 g/km lui permet d’échapper à l’important malus écologique qui frappe toutes les autres versions thermiques de la F-Pace. Sur un premier parcours de 80 km composé quasi uniquement d’autoroute, nous avons relevé une consommation moyenne de 7,9 l/100 km. C’est loin de la consommation annoncée. Une fois la batterie vidée, le véhicule devient moins efficient et plus gourmand. Sur un parcours de 191 km toujours sur autoroute, la consommation a grimpé à 10,1 l/100 km.

Comme la plupart des PHEV, les performances, la consommation et même l’agrément de conduite sont fortement conditionnés à une recharge régulière de la batterie. En cas de besoin, la F-Pace dispose d’un mode Save qui permet de recharger la batterie en roulant via le moteur thermique. Pour recharger complètement le véhicule sur une prise domestique, il faut compter entre 5h30 et 6 heures. Avec une Wallbox (7 kW), il faut 1h40 pour retrouver 80% d’énergie et, chose rare sur un PHEV, seulement 30 minutes en utilisant son port CCS Combo capable de supporter une puissance de 32 kW en courant continu.

Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic © Jérôme Cartegini
©Jérôme Cartegini pour Clubic

Le bal des technologies embarquées

Notre modèle d’essai R-Dynamic SE embarque une instrumentation 100 % numérique de 12,3''. Celle-ci jouit à la fois d’une excellente qualité d’affichage et de graphismes très soignés. Idem pour l’écran central haute définition en verre du système d’infodivertissement Pivi Pro dual SIM de dernière génération. Jaguar a fait un pas de géant en matière de technologies embarquées et offre désormais toutes les options en vogue : Apple CarPlay et Android Auto (avec fil), un chargeur à induction, le Wi-Fi 4G pour 8 appareils, un système de navigation GPS avec informations trafic en temps réel offrant la possibilité d’optimiser ses parcours en fonction de la circulation et de typologie de la route, les radios numériques DAB, ou encore la fonction Software-Over-The-Air (SOTA) pour les mises à jour à distance façon Tesla.

Seul bémol : un menu trop étoffé et une ergonomie qui nécessiterait là encore quelques améliorations. Même constat pour le système de commandes vocales, qui est loin d’être au niveau de celui de Mercedes ou BMW. Mention spéciale en revanche pour le système de contrôle des alentours par caméra 3D (3D Surround Camera). Outre la possibilité de visualiser sur les flancs, l’avant et l’arrière du véhicule, il inclut la vision des carrefours (Junction View), la vision à la verticale (ClearSight Plan View), ou encore la vision 3D en perspective.

Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic © Jérôme Cartegini
Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic © Jérôme Cartegini
Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic © Jérôme Cartegini

En bref, le véhicule a tout ce qu’il faut pour manœuvrer dans les meilleures conditions possibles. Comme dans la Range Rover, notre modèle d’essai embarque un système audio Meridian de très haute volée. Doté d’un subwoofer de 180 W et de 6 haut-parleurs, il délivre une restitution sonore puissante et détaillée transformant la F-Pace en une véritable salle de concert sur roues (une option facturée 716 €). L’éclairage d’ambiance LED, le hayon à commande électrique ou encore le système d’ouverture et de fermeture font partie des équipements livrés en série sur la F-Pace.

Ultra connecté, le véhicule dispose d’une application mobile dédiée « Jaguar Remote » (Android et iOS) permettant de localiser le véhicule, visualiser le niveau de charge et de carburant, activer la climatisation, accéder à l’historique de ses derniers parcours, etc. Il est également possible de verrouiller/déverrouiller le véhicule à distance, activer les feux de croisement, ou encore réinitialiser l’alarme si celle-ci se déclenche.

App Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic © Jaguar
App Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic © Jaguar
Application mobile Jaguar Remote
App Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic © Jaguar

Un SUV grand confort

Avec une longueur de 4,74 mètres, la F-Space est un SUV familial particulièrement spacieux et confortable. La version RE-Dynamic bénéficie de sièges sport en cuir grainé et perforé chauffant avec pas moins de 16 réglages électriques avec mémoire à l’avant. À l’arrière, c’est un voyage en première classe pour les passagers qui peuvent quasiment s’allonger. La batterie logée sous le plancher du coffre empiète sur le volume qui passe de 650 litres sur les versions thermiques à 613 litres sur le PHEV. Cela reste néanmoins très correct et dans la moyenne du segment. Trouver la position de conduite idéale est une formalité. Outre les nombreux réglages possibles, toutes les commandes tombent parfaitement sous la main.

Bien qu’aussi agréable à l’œil qu’au toucher, le volant multifonction pâtit des inserts en plastique piano très salissant et surtout d’une commande double sur la gauche (menu de l’instrumentation/gestion de la source audio !) vraiment mal fichue. Il faut s’y reprendre parfois à plusieurs reprises pour rentrer dans le menu de configuration de l’instrumentation numérique. Un problème ergonomique majeur, car celui-ci permet de piloter les assistances de conduite, ou encore l’affichage tête haute. Hormis ces quelques problèmes ergonomiques, la F-Pace est un véritable palace sur roues où il faut très bon vivre.

Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic © Jérôme Cartegini
Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic © Jérôme Cartegini
Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic © Jérôme Cartegini

Le véhicule intègre un système d'ionisation chargé de filtrer et améliorer la qualité de l'air au sein de l'habitacle. Il suffit d’appuyer sur le bouton PURIFY, pour capturer les particules fines, les allergènes, la poussière ou encore le pollen. Notre version d'essai jouit en outre d’un immense toit panoramique ouvrant qui augmente la sensation d'espace. Si ses concurrentes directes allemandes de chez Audi, BMW et Mercedes proposent le même niveau de finitions intérieures, elles n’ont pas le charme « so british » de la Jaguar.

Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic © Jérôme Cartegini
©Jérôme Cartegini pour Clubic

Assistances de conduite

Modèle premium oblige, la Jaguar F-Pace dispose d’un large éventail d’aides à la conduite intégrées de série sur la gamme. Des technologies de sécurité passive et active telles que le contrôle dynamique de stabilité, l’antipatinage électronique, l’aide au démarrage en côte, le freinage d’urgence, un indicateur de changement de voies, un détecteur d’obstacles avant/arrière, la surveillance du trafic en marche arrière, etc. Il faut toutefois piocher dans le catalogue d’options du constructeur pour bénéficier de toutes les technologies de notre modèle d’essai.

Celui-ci dispose en sus du Pack Drive Assist (1 230 euros) comprenant notamment un régulateur de vitesse adaptatif (ACC) avec assistance embouteillage. Ce système semi-autonome permet de garder une distance de sécurité avec le véhicule qui le précède et de freiner s'il s'arrête brusquement. Le Pack inclut également un régulateur de vitesse intelligent avec lecture des panneaux de signalisation, un système de maintien dans la voie, de surveillance des angles morts ou encore de freinage d'urgence à haute vitesse. En cas de risque de collision à une vitesse comprise entre 10 et 160 km/h, le véhicule freine seul si le conducteur ne réagit pas aux alertes sonores et visuelles.

Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic © Jérôme Cartegini
©Jérôme Cartegini pour Clubic

Soulignons également le contrôle de vigilance du conducteur et le système de surveillance des angles morts avec assistance active. Sécurisant, ce dispositif peut permettre d’éviter une collision avec un véhicule que l'on ne verrait pas déboucher dans un angle mort. Facilement configurables, ces assistances à la conduite ont pour la plupart été très bien intégrées par les ingénieurs de Jaguar. À l’exception peut-être de l’assistance embouteillage qui nécessite un certain lâcher prise du conducteur, elles ont l’avantage de ne pas être trop sensibles et/ou intrusives comme sur certains modèles concurrents.

Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic © Jérôme Cartegini
©Jérôme Cartegini pour Clubic

Fiche technique

Fiche technique Jaguar F-Pace

Dimensions

Longueur
4,74 m
Largeur
1,93 m
Hauteur
1,66 m
Volume de coffre
613 l (1 440 l en capacité maximale)
Poids à vide
2 189 kg
Nombre de places
5

Motorisation

Moteur thermique
Ingenium 2.0 l 4 cylindres à turbocompresseur
Cylindrée
1 997 cm3
Puissance
19 CV
Puissance
143 ch
Capacité de batterie
17,1 kWh
Puissance totale cumulée
404 ch
Couple total cumulé
640 Nm

Performances

0 à 100 km/h
5,3 s
Vitesse maximale
240 km/h
Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic © Jérôme Cartegini
©Jérôme Cartegini pour Clubic

Verdict : faut-il craquer pour la Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic ?

Nous avons eu un gros coup de cœur pour le premier PHEV de Jaguar, qui surpasse ses rivales directes sur certains points. Cette version R-Dynamic typée sport affiche un look ravageur qui ne laisse personne indifférent. Le spectacle est presque encore plus impressionnant à l’intérieur, où le savoir-faire de Jaguar atteint des sommets d’élégance et de raffinement.

À condition que la batterie soit rechargée, le duo de moteurs thermique et électrique offre de nouvelles sensations de conduite qui valent le détour. Avec ses 640 Nm de couple et ses 404 chevaux, la F-Pace rechargeable est la plus puissante de sa gamme après la tonitruante F-Pace SVR. Son autonomie d’une quarantaine de km en tout électrique est dans la moyenne haute du segment, et sa consommation en cycle mixte d’environ 8 l/100 km (batterie rechargée) est correcte pour un véhicule de son gabarit. Grâce à son taux d’émissions de 49 g CO2/km, le véhicule échappe au malus écologique.

A titre de comparaison, le ticket d’entrée de la F-PACE P400e SE R-Dynamic s’élève à 82 280 € contre 78 700 € pour la BMW X5 xDrive40e M Sport, 84 700 € pour la Porsche Cayenne S E-Hybrid, ou encore 87 500 € pour la Mercedes GLE 350 EQ Power AMG Line.

Prix et équipements

Jaguar F-PACE P400e SE R-Dynamic : 91 526 €
Prix du modèle hors options : 82 280 €
Prix total des options : 9 246 €

Principales options du modèle de test

  • Coloris Eiger Grey : 995 €
  • Toit ouvrant : 1 609 €
  • Rails de toit : 324 €
  • Phares antibrouillard avant : 212 €
  • Vitres arrières fumées : 443 €
  • Black Pack extérieur (bouclier AR, entourage calandre, badge AR…) : 515 €
  • Sièges avant électriques : 411 €
  • Système audio Meridian : 716 €
  • Pack Drive Assist : 1 230 €
  • Pack technologie (pare-brise athermique, recharge à induction, affichage tête haute) : 1 600 €
  • Équipements intérieurs (capteur/ionisation de l’air…) : 646 €
  • JaguarDrive Control : 192 €
  • Câble de recharge à domicile : 353

Principaux équipements de série

  • Contrôle de progression toutes surfaces (ASPC)
  • Rétroviseurs extérieurs chauffants rabattables électriquement
  • Phares automatiques
  • Appel d'urgence localisé
  • Système de contrôle de pression des pneumatiques (TPMS)
  • Feux arrière à LED
  • Tapis de sol Premium
  • Éclairage d’ambiance intérieur
  • Palettes de changement de vitesse
  • Contrôle dynamique de stabilité (DSC)
  • Écran tactile de 11,4"
  • Système multimédia Pivi Pro
  • Android Auto et Apaple CarPlay
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
10
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Londres : la plus grande entreprise de taxis privés sera 100 % électrique dès 2023
Pour le P.-D.G. de Toyota, le passage à la voiture électrique doit être progressif
Tesla met fin à son système de parrainage
BYD dévoile son prototype électrique Ocean-X d'une autonomie annoncée de 1 000 km
Cadillac écoule la production 2023 de sa Lyriq Debut Edition en seulement 19 minutes
Zero dévoile les mises à jour 2022 de ses motos électriques
Gen Z : Mike Horn concourra au rallye raid 2023 à bord d'une voiture hydrogène développée avec le CEA
Lucid annonce une meilleure autonomie que les Tesla pour sa Lucid Air Dream Edition
Toyota lève le voile sur son pick-up hybride Toyota Tundra
Waze, Coyote et TomTom n’indiqueront plus certaines présences des forces de l’ordre à partir du 1er novembre
Haut de page