🔴 Soldes : jusqu'à - 70% sur le high-tech 🔴 Soldes d'hiver : jusqu'à - 70% sur le high-tech

Critique Superman & Lois : The CW tiendrait-elle sa meilleure série DC ?

11 septembre 2021 à 15h15
11
Superman and Lois © The CW

S'il y a quelques mois on m'avait dit que j'écrirais une chronique sur Superman & Lois, je ne l'aurais pas cru. Et pourtant, à chaque épisode qui me rapprochait de la fin de sa première saison, ma hâte de vous en parler n'a cessé d'augmenter. C'est non seulement l'une des meilleures séries DC existantes, mais aussi l'une de mes principales bonnes surprises de 2021.

Superman & Lois
  • Vous aimez le personnage de Superman (et Lois, duh)
  • Vous appréciez les séries avec une vraie identité visuelle
  • Les histoires familiales et de communautés, ça vous parle
  • Vous n'aimez pas les super-héros et/ou l'univers DC
  • 15 épisodes (et une saison 2), c'est trop long pour vous
  • Vous n'avez aucune envie de retourner dans l'Arrowverse

Le veilleur d'écran[s] S08E02 📺 : Superman & Lois

Dans un contexte où l'offre en matière de séries n'a jamais été aussi pléthorique, le Veilleur d'écran[s] se propose d'être votre guide à travers les saisons. Qu'il s'agisse d'une ancienne série aujourd'hui culte, d'un carton récent ou d'un show plus anonyme, cette chronique vous aidera à ne perdre votre temps qu'en bonne compagnie.

Accompagnez la lecture de cet article avec la musique de la série :

Fiche technique Superman & Lois

Informations

Genre
Science-Fiction, Action, Aventure, Drame, Romance
Réalisation
Greg Berlanti, Todd Helbing
Editeur
Berlanti Productions, DC Entertainment, Warner Bros. Television
Plateforme
Salto
Nombre de saisons
1
Nombre d'épisodes (Total)
15
Classification
Déconseillé / interdit aux moins de 16 ans

Superman & Lois et clac, la surprise

Après avoir lutté pour arriver au bout de la trop longue Arrow (et avoir sauté plusieurs dizaines d'épisodes au passage), après avoir tristement abandonné The Flash suite à quelques saisons redondantes, et après avoir rapidement et sans grand regret laissé tomber Supergirl, Batwoman ou encore Black Lightning, je pensais sincèrement que l'Arrowverse de The CW n'avait plus rien à m'offrir. C'est simple, seuls quelques épisodes crossovers et la toujours fun, décontractée et inventive Legends of Tomorrow me satisfaisaient encore.

Aussi, quand la chaîne a annoncé Superman & Lois, spin-off de Supergirl où les célèbres personnages éponymes ont été introduits, je n'y ai pas fait attention. Ne voulant déjà pas investir de temps dans le visionnage d'une nouvelle potentiellement très moyenne série DC, je n'étais, en plus, pas particulièrement intéressé par le célèbre couple.

Puis le trailer m'a intrigué, et me voici aujourd'hui, une saison et 15 épisodes plus tard, à vous recommander de regarder Superman & Lois.

Superman and Lois © The CW

Initialement, les personnages titres incarnés respectivement par Tyler Hoechlin et Bitsie Tulloch ne m'avaient pas laissé un souvenir impérissable dans Supergirl. Dans leur propre série pourtant, les personnages, et surtout celui de Clark Kent, prennent une nouvelle dimension que j'ai absolument et sincèrement adoré suivre.

Henry Smallvill

Dans Superman & Lois, le couple et leurs deux ados Jonathan et Jordan, décident de quitter Metropolis pour retourner s'installer à Smallville, préférant privilégier leur vie de famille plutôt que de sauver le monde tous les quatre matins. Sauf que vous vous en doutez, les problèmes vont suivre, même au milieu des visages familiers et amicaux du passé.

« la série m'a fait oublier qu'on était bel et bien sur The CW, et non sur une chaîne "premium". »

La petite « communauté » (probablement le mot le plus prononcé du show, avec « famille ») de Smallville va en effet subir de nombreuses péripéties, dans une saison qui semble en contenir plusieurs. Différents antagonistes se relaient pour tenter de semer le chaos ou se venger pour diverses raisons, et Superman a du pain sur la planche. D'autant que Clark aspire surtout à être un bon père de famille, tandis que sa femme Lois, reporter de renom, continue à mettre son nez et son calepin absolument partout.

Superman and Lois © The CW

La série mélange efficacement et avec pertinence les questions de politique locale sur fond de crise sociale, les combats explosifs entre supers, et les histoires plus personnelles chargées d'émotions. Mais finalement, ce que j'ai préféré dans Superman & Lois ce sont les histoires de famille. Elles sont en tout cas selon moi la source des meilleurs passages de la série, qui parvient de la sorte à prendre ses spectateurs aux tripes.

Tyler Hoechlin dans la peau d'un père et mari un peu perdu, bousculé par ses ados et sa femme battante, se montre à la fois touchant et convaincant, et les soucis du reste de la famille, mâtinés de secret, fonctionnent tout aussi bien. La relation entre les deux frères notamment, se tient et fait mouche, notamment après certaines révélations de début de saison.

Who's your baddy ?

Certes certaines intrigues secondaires ne se concluent pas toujours comme elles le devraient, quelques épisodes sentent un peu le remplissage et certains jeux d'acteurs laissent parfois un peu à désirer, mais il s'agit finalement de quelques exceptions dans un ensemble qui parvient à éviter fausses notes, pièges et clichés dans lesquels il aurait pu foncer tête la première. Et ce, malgré l'aspect forcément un peu déjà-vu de l'ensemble, et la toute puissance de Superman pas toujours évidente à gérer.

Superman and Lois © The CW

Plus d'une fois, la qualité, la personnalité et les singularités de la série m'ont fait oublier qu'on était bel et bien sur The CW, et non sur une chaîne plus « premium ». Par ailleurs, les scénaristes ont eu la bonne idée de ne presque pas faire de références aux autres séries de l'Arrowverse et de passer très rapidement sur l'origin story de Kal-El que tout le monde connait déjà, pour qu'ainsi Superman & Lois puisse être dégustée seule, par n'importe qui.

Et comment ne pas parler de l'esthétique incroyable de la série ? Jusqu'à présent les séries DC de The CW ne possédaient pas de véritable identité visuelle, mais les gens derrière Superman & Lois ont assurément décidé de changer cela. Non seulement les effets spéciaux sont bien meilleurs que ce à quoi la chaîne nous a habitué jusqu'ici, mais surtout la photographie témoigne d'une véritable volonté cinématographique, renforcée par une mise en scène souvent exquise.

Reste désormais à voir si ce « miracle », en partie permise par la crise de COVID (malgré les obstacles la chaîne a finalement eu plus de temps que d'habitude pour développer correctement son show et partir sur de nouvelles bases) se reproduira en saison 2, et si les futures séries DC de The CW suivront le même chemin. C'est en tout cas très clairement ce que je leur souhaite, car s'ils ont ainsi réussi à me faire aimer Superman… tout est possible.

7

Les plus

  • Vous aimez le personnage de Superman (et Lois, duh)
  • Vous appréciez les séries avec une vraie identité visuelle
  • Les histoires familiales et de communautés, ça vous parle

Les moins

  • Vous n'aimez pas les super-héros et/ou l'univers DC
  • 15 épisodes (et une saison 2), c'est trop long pour vous
  • Vous n'avez aucune envie de retourner dans l'Arrowverse

La première saison de Superman & Lois arrive sur Salto ce 3 décembre.

Besoin d'une nouvelle série à regarder ? Retrouvez toutes nos critiques et chroniques séries.

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
11
Njbx
Les seules série DC de potable sur CW, c’est Arrow et Flash.<br /> Dans Superman &amp; Lois ils ont fait des effort dans les effets spéciaux, ce qui est loin d’être un de leur atout mais on sent qu’ils allonges les dialogue pour entrer dans leurs frais.
ccvman
Flash une bonne série ? Je crois que tu ne sais pas de quoi tu parles !
emsko
«&nbsp;un père et mari un peu perdu, bousculé par ses ados et sa femme battante&nbsp;»<br /> Ouais donc exactement le même modèle poussé par toutes les séries US depuis 30 ans.<br /> Père = ringard,<br /> mère = stronk,<br /> gosses = malins parce que déconnectés de leur parents et leur culture.
pecore
Oui, je ne l’ai pas vu mais cela me fait un peu penser au pitch d’Indestructible 2, où super-maman continue de faire la super-héroïne et super-papa reste à la maison à s’occuper des gosses et des tâches domestiques, avec plus ou moins de succès.<br /> Après, même un scénario convenu au départ peut donner de bonnes histoires s’il est bien employé.
pecore
Je me suis lassé de Arrow après la 3é saison. Flash je reste encore intéressé, même si j’ai toujours trouvé Iris à baffer et sa romance avec Barry super lourde.
TofVW
Mon bilan, après avoir tout regardé jusqu’à «&nbsp;Crisis on Infinite Earths&nbsp;» (que je n’ai pas encore vu à l’heure actuelle):<br /> Arrow, toujours bien aimé, même si la saison 8 démarre mal;<br /> Flash, bon au début, mais plus ça va plus c’est niais;<br /> Supergirl, de mieux en mieux jusqu’à la saison 3 incluse, puis on part en croisade SJW, insupportable;<br /> Black Lightning, un peu hors série (mais je regarde car apparemment il y a un lien dans COIE), 1ère saison ouvertement raciste anti-Blancs, mais ça s’améliore après (pas ouf, quand même);<br /> Batwoman, après seulement 5 épisodes vus, je sens que je vais avoir du mal à accrocher (et j’appréhende la saison 2 avec le changement d’actrice).<br /> Du coup, pas encore vu Superman &amp; Lois; ça ne m’attirait pas mais les critiques semblent pas trop mauvaises, du coup je suis curieux.<br /> J’ai gardé Legends Of Tomorrow pour la fin, car c’est ma série préférée de l’Arrowverse. Après une 1ère saison désastreuse, les scénaristes ont dû comprendre qu’il fallait changer de ton, et c’est parti dans un délire comico-geek-absurde blindé de références pas du tout subtiles, mais c’est tellement énorme et décomplexé que ça passe crème.<br /> Une réussite!
ypapanoel
Cf remarque d’@emsko<br /> Je vais peut être faire le vieux co* mais je suis lassé de cette overdose de série américaines.<br /> J’ai l’impression de regarder toujours la même chose : les même expressions, décors, situations…<br /> La scéne du père qui jette la balle de baseball à son gosse, les engueulades dans les pavillons de banlieue en bois…<br /> Ca commence à venir : d’autres séries, d’autres pays… mais dur de sortir de la US-soft-power. Pas forcément plus fin mais au moins on aura l’impression de voir du neuf.<br /> Si vous avez des idées neuves… merci de partager
malak
J’ai du voir 5-6 épisodes, j’ai arrêté… trop nian nian et des personnages/acteurs peu intéressants.<br /> Il parait que ça s’améliore un peu sur la fin, mais c’est franchement trop long et pénible…<br /> Les séries DC, c’est décidément pas mon truc…
Highmac
Atye, sur Netflix.<br /> Pas trop mal. Pas américain, pour une fois.
Shinpachi
Quelques bonnes scènes d’action avec des bons effets spéciaux, malheureusement entre-coupées de scènes clichées et gnangnans interminables à la CW pour rentrer dans le budget.<br /> Titans et Doom Patrol restent les seules bonnes séries DC.
Martin_Penwald
J’ai bien aimé la série policière islandaise Ófærð (Trapped).
WelanLinsay
Moi qui suit un grand fan de l’univers de Superman, mon regard à été très critique. En effet, depuis Christopher Reeves, Superman à prit une part importante dans ma visions des comics et des séries TV. Ensuite, plus tard, est arrivé Smallville. J’ai alors eu beaucoup d’affection pour cette série. Car, il y avait une autre lecture de la franchise (un poil teenager, mais c’était la commande).<br /> Bon, revenant aux faits. Superman &amp; Lois à apporté beaucoup de dimensions diverses. Tant à son côté sombre et sa maturité. L’idée de développer le lien familiale et les différentes complexités (rien n’est tout noir ou tout blanc) que cela apporte d’être à la fois l’homme le plus fort de la terre et à la fois un mari et un père. Mais là, où il y une différence notable, c’est la prise de conscience et le regard divergeant sur le cliché du «&nbsp;héro, masculin, blanc&nbsp;» sans entrer dans un extrême inverse qui enlèverais de la crédibilité. Cette dimension éclairée au niveau de la question: «&nbsp;qu’est-ce qu’une personne héroïque?&nbsp;» est largement développée, car mettre de la nuance et de la profondeur sur cette question permet d’apprécier amplement cette série plus qu’agréable.<br /> L’irénisme ne s’obtient pas sans contrepartie et de prendre en compte ce coté circonspect devrait être une idée développé plus largement.<br /> Le fait de faire intervenir Superman dans d’autres endroits que les U.S.A montre à quel point la prise de conscience est divergente.<br /> Le rapport familiale, le lien parentale et fraternelle est très largement développé. Cette importance mise sur ce qu’il y a de plus important au monde (à mon sens): «&nbsp;l’amour&nbsp;», permet de recentrer cette émotion plus qu’essentiel et pourquoi pas la développée à un plus large univers. Pouvoir mettre en relief les données multifactorielles liées aux relations humaines pourrait éventuellement faire réfléchir certaines personnes aux niveaux du manque cruel de réflexions de celle-ci sur d’autres être humains.<br /> J’ai faillit omettre La réalisation est chiadée, les effets spéciaux extrêmement qualitatifs et la musique très maitrisée. Pas de surplus auditif et un mixage adapté.<br /> La lumière et la photographie permettent une immersion totale dans cette univers adulte et profond. Le travail qui a été effectué est monstrueux. Pouvoir allier références aux comics avec les anciennes séries tout en apportant un regard comptemporain et moderne nous montre que lorsque l’on prend à cœur un projet de série réunissant une communauté de fan importante, alors le résultat est plus que probant. Le jeu d’acteur (VO) nous montre que l’implication des différents réalisateurs et réalisatrices de la série n’est pas feint ; la VF est de très bonne qualité.<br /> En conclusion, très, très agréablement surpris et je n’ai qu’une hâte: Avoir la saison deux et que le monde entier découvre cette pépite.<br /> Prenez soins de vous
TofVW
Moi qui suis assidûment toutes les séries de l’Arrowverse, certaines parce que je les trouve vraiment sympas (Arrow, Legends Of Tomorrow, Batwoman saison 1 et les premières saisons de Flash &amp; Supergirl), d’autres par «&nbsp;obligation&nbsp;» pour les cross-over (les dernières saisons de Flash &amp; Supergirl, Black Lightning), je suis très surpris par les très bons retours de Superman &amp; Loïs.<br /> Je vais commencer prochainement la saison 2021, je pourrai donc juger par moi-même. Les différentes critiques, ainsi que le pavé de @WelanLinsay me rendent très curieux ; j’espère ne pas être déçu.<br /> À côté de ça, j’appréhende la saison 2 de Batwoman (j’ai vraiment bien aimé la 1ère malgré ce que je disais plus haut, mais le changement d’actrice/de perso ne me dit rien qui vaille), je sais que je vais me régaler avec Legends Of Tomorrow, et souffrir avec Flash &amp; Supergirl (qui se termine heureusement).
Voir tous les messages sur le forum

dernières critiques

Critique | The Pentaverate : Mike Myers chasse les complots sur Netflix et ne fait pas dans la dentelle
Critique | Doctor Strange in the Multiverse of Madness : Sam Raimi projette Marvel dans de nouvelles dimensions
Critique Moon Knight : la nouvelle série Marvel ne manque pas de personnalités
Critique Shenmue the Animation : une adaptation qui manque d'impact
Critique Bubble : le film de Netflix et Wit Studio peine à sortir de sa bulle
Critique Shining Girls : un thriller temporel redoutable et troublant sur Apple TV+
Critique | Choose or Die : Netflix se lance dans la drague des fans d'horreur et de jeu vidéo
Critique | Les Animaux fantastiques, les Secrets de Dumbledore : le spin-off d'Harry Potter a-t-il enfin trouvé la bonne formule ?
Critique | L'Attaque des Titans : un anime incroyable qui se prend parfois le mur
Critique | Freaks Out : l'Italie fait son super cirque
Haut de page