Critique Shadow and Bone : la nouvelle série de fantasy de Netflix serait-elle l'élue ?

12 août 2021 à 10h47
39
Shadow and Bone © Netflix

Malgré quelques défauts, inhérents pour certains au genre de la fantasy pour jeunes adultes, Shadow and Bone est assurément une nouvelle bonne pioche pour Netflix. La série est efficace dans ce qu'elle entreprend et me fera revenir sans hésitation pour ses prochaines (encore hypothétiques) saisons.

Shadow and Bone
  • Vous aimez les riches univers de fantasy
  • Vous recherchez une série pas trop longue (pour le moment)
  • Vous aimez les héros dépassés qui finissent par se surpasser
  • La fantasy, la magie, c'est non merci
  • Vous n'en pouvez plus des saisons de 8 épisodes
  • Vous n'aimez pas les histoires qui tournent autour d'un ou une élu·e

Le veilleur d'écran[s] S06E11 📺 : Shadow and Bone

Dans un contexte où l'offre en matière de séries n'a jamais été aussi pléthorique, le Veilleur d'écran[s] se propose d'être votre guide à travers les saisons. Qu'il s'agisse d'une ancienne série aujourd'hui culte, d'un carton récent ou d'un show plus anonyme, cette chronique vous aidera à ne perdre votre temps qu'en bonne compagnie.

Accompagnez la lecture de cet article avec la musique de la série :

Fiche technique Shadow and Bone

Informations

Genre
Fantasy, Action, Aventure, Drame, Mystère
Réalisation
Eric Heisserer
Editeur
21 Laps Entertainment, Netflix, Chronology Entertainment
Plateforme
Netflix
Nombre de saisons
2
Nombre d'épisodes (Total)
8
Classification
Déconseillé / interdit aux moins de 16 ans

Shadow and Bone : un vrai festival gnons et lumières

Comme toujours dans Le Veilleur d'écran[s], je vais être honnête avec vous : j'ai d'abord totalement snobé Shadow and Bone, m'attendant à une énième série pour ados made by Netflix dont je n'étais pas la cible. Mais face à la hype ambiante, j'ai fini par succomber. Et grand bien m'en a pris.

Si le show de la plateforme basé sur les romans à succès de Leigh Bardugo a bien quelques éléments qui la font rentrer dans cette catégorie fantasy pour jeunes adultes (à commencer par sa jeune héroïne « élue » qui rappellera des sagas comme Harry Potter ou surtout His Dark Materials), finalement Shadow and Bone : La Saga Grisha - c'est son nom complet en VF - s'adresse à tous les amateurs de fantasy quel que soit leur âge… En dehors des enfants, bien évidement.

Shadow and Bone © Netflix

En effet, son univers qui lorgne en fait plutôt du côté de la dark fantasy (et rappelle un peu celui de The Witcher pour son échelle et son contenu, en moins médiéval et davantage industriel) peut se montrer sanglant. Si l'on y trouve bien quelques amitiés et romances, elles sont ainsi entrecoupées de trahisons et autres décès violents.

Rira bien Kirigan le dernier

Et pour cause, dans le monde de Shadow and Bone, et plus exactement dans le royaume de Ravka, où se déroule une majorité de l'intrigue, les guerres, les factions en lutte et les raisons de tuer son voisin sont légions. Cela est principalement dû au « Fold », une gigantesque barrière d'ombre peuplée de monstres qui coupe le pays en deux depuis des décennies.

Shadow and Bone © Netflix

C'est dans ce contexte que le spectateur rencontre Alina Starkov. Cette jeune femme pourrait bien être, non seulement une Grisha (une magicienne capable de manipuler les éléments, en gros), mais surtout le Sun Summoner, une sorte d'élue qui serait capable de détruire le Fold et de réunir le pays divisé.

Bien entendu cela n'arrange pas les affaires de tout le monde, à commencer par le mystérieux général Kirigan aux puissants pouvoirs d'ombre. Alina va donc se retrouver embarquée malgré elle dans les plans et complots d'autres personnages aux objectifs bien différents, et dans lequels elle aura rarement son mot à dire. Elle pourra cependant compter sur le soutien de différents alliés, dont celui de son meilleur ami d'enfance, le fidèle Mal.

Shadow and Bone © Netflix

Si au premier abord le scénario n'apparaît pas extrêmement original, et que certains clichés ont effectivement la vie dure, reste que la série arrive assez souvent à aller là où on ne l'attend pas trop. En tout cas suffisamment régulièrement pour donner envie d'enchaîner les épisodes, qui fonctionnent bien, notamment grâce à un bon sens du rythme et à quelques scènes d'action enlevées.

Ravka, un univers russ(tr)e et séduisant

On aurait même apprécié un format un peu plus long que les 8 épisodes proposés, afin de profiter d'un meilleur développement de la situation géopolitique de la série, et éviter quelques facilités scénaristiques pensées pour avancer (trop) rapidement dans l'intrigue. Certains personnages, par exemple, donnent parfois l'impression de se téléporter ou de se croiser par hasard dans ce qui ressemble au plus petit des mondes.

Par ailleurs, même si la narration et la mise en place de l'univers de Shadow and Bone sont assez claires et maîtrisées, on n'aurait pas craché sur une carte, ou ne serait-ce quelques indications pour mieux situer les différents lieux de l'action.

Shadow and Bone © Netflix

Cela dit, et malgré ces légers défauts, l'ensemble de la saison 1 parvient à séduire. Outre un casting sympathique (notamment la convaincante Jessie Mei Li et le charismatique Ben Barnes, qui joue cependant un peu toujours les mêmes rôles…), on apprécie surtout l'ambiance et la réalisation de Shadow and Bone.

« Shadow and Bone parvient à faire voyager, et donne envie de découvrir ce qui attend ses héros et vilains dans les futurs épisodes »

Avec des décors soignés (malgré quelques effets spéciaux un peu en-dessous de temps à autres) et surtout d'excellents accessoires et costumes, inspirés de l'Empire Russe tsariste d'il y a quelques siècles, le show rappelle par moments l'univers non moins travaillé et sombre de Carnival Row.

Shadow and Bone © Netflix

En plus de son cadre convaincant, Shadow and Bone me fera aussi revenir pour certains personnages qui sortent du lot. C'est notamment le cas des membres des Crows, un groupe de mercenaires coloré aux méthodes et objectifs que je me garderai bien de vous dévoiler.

Si elle n'a pas l'ambition, le casting ni l'échelle d'une Game of Thrones, Shadow and Bone demeure une série de fantasy tout à fait convaincante et divertissante. Malgré quelques clichés visiblement difficiles à éviter dans la littérature du genre pour jeunes adultes, l'œuvre passe aisément outre, parvenant à nous faire voyager et nous donner envie de découvrir ce qui attend ses héros et vilains dans les futurs épisodes.

7

Si la série basée sur les romans à succès de Leigh Bardugo a bien quelques éléments qui la font rentrer dans la catégorie « fantasy pour jeunes adultes » (à commencer par sa jeune héroïne « élue » qui rappellera des sagas comme Harry Potter ou surtout His Dark Materials), finalement Shadow and Bone : La Saga Grisha - c'est son nom complet en VF - s'adresse à tous les amateurs de fantasy quel que soit leur âge… En dehors des enfants, bien évidement.

Les plus

  • Vous aimez les riches univers de fantasy
  • Vous recherchez une série pas trop longue (pour le moment)
  • Vous aimez les héros dépassés qui finissent par se surpasser

Les moins

  • La fantasy, la magie, c'est non merci
  • Vous n'en pouvez plus des saisons de 8 épisodes
  • Vous n'aimez pas les histoires qui tournent autour d'un ou une élu·e

La première saison de Shadow and Bone est disponible sur Netflix.

À l'heure où sont rédigées ces lignes, une saison 2 n'a pas encore été annoncée. Mais étant donné le succès du show et la volonté de son showrunner d'en proposer au moins trois, nul doute que ce n'est qu'une question de jours ou de semaines avant que Netflix annonce la suite.

Besoin d'une nouvelle série à regarder ? Retrouvez toutes nos critiques et chroniques séries.

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
39
16
lovingbenji
Quand je pense que j’ai pu lire des trucs du style « le nouveau GoT » … c’est un navet cette série, mal jouée, personnages sans charisme, tout est hyper convenu et attendu, absurdités en tous genres, débilités crasses tout le long … et pourtant que j’aime l’Heroic Fantasy. Mais là non, j’ai fini la saison 1 pour lui donner une chance ultime et je ne regarderai pas un seul épisode de la saison 2. Une bonne grosse bouse.
Wen84
A priori, cette série n’est pas pour vous si :<br /> Si vous en avez marre de la culture woke.<br /> Bref un programme netflix pur jus.<br />
aGa
Sérieusement y’a quoi de «&nbsp;woke&nbsp;» dans cette série ? Et même si ça l’était, en quoi ce serait un souci ?! Faut vraiment ouvrir son esprit des fois un peu…
Wen84
Je suis très ouvert, mais j’ai personnellement eu mon overdose des series netflix
jcc137
«&nbsp;inhérent&nbsp;» serait plus juste dans la première phrase.<br /> Sinon, pour la série elle-même dont rien ne m’attirait avant d’avoir lu cette rubrique, je porterai un jugement après l’avoir vue. Par expérience je sais que si une série a du succès, c’est qu’elle le mérite comme pour les titres GOT, Breaking bad, Desperate Housewives, Lucifer, The walking dead, etc, pour lesquelles j’étais réticent à regarder et dont je me suis délecté par la suite.<br /> En sera-t-il de même avec Shadow n bone ?
aGa
Oh la vilaine faute. Oups. Merci !
Droz
Moi j’ai bien aimé, les décors sont vraiment bien pour une série.<br /> Çà fait bien le taf j’ai envie de dire, pas un chef d’oeuvre mais je regarderais la suite sans hésiter.<br /> La magie est bien gérée dans cette série.
zeebix
Tout pareil, j’ai bien aimé et attend la suite.
aazert
Tu as oublié plus la vie, Josephine, les experts, grry’s anatomie et j’en passe. En bref le succès d’une série n’a rien à voir avec sa qualité, et heuresement car cela voudrai dire que des séries manquant de succès serait synonyme de piètre qualité, et pourtant…
Blackalf
aGa:<br /> Sérieusement y’a quoi de «&nbsp;woke&nbsp;» dans cette série ?<br /> Cherches pas, c’est un de ces mots à la mode que certains utilisent à tour de bras. ^^<br /> Sinon, pourquoi une série a-t-elle du succès ou non ? difficile à dire, puisque comme pour tout, ce qui plaît à l’un ne plaira pas à l’autre et ça n’a rien à voir avec la qualité globale de la série. <br /> Personnellement, j’ai bien aimé des séries qui n’ont jamais fait la une ni le buzz, par exemple Grimm, et à l’inverse je n’ai jamais eu envie de regarder Game of Thrones…alors qu’est-ce que ça dit sur la qualité de ces séries, ou d’ailleurs sur moi ? ^^
jcc137
Moquerie hors propos, je parle de succès mondial, et non des navets français que vous venez de citer en connaisseur.
Wen84
aazert:<br /> grry’s anatomie<br /> Euh… à part Josephine, il a cité des succès mondiaux
tangofever
Surtout pour de l’Héroic-Fantasy, on est loin de l’historique, même très loin.<br /> Mais bon Wen84 n’en est pas à son premier coup d’essai c’est même une récurrence chez lui, tout doit être noir ou blanc (oups j’ai placé le noir avant) on commence à y être habitué, toujours le sempiternel débat inutile.<br /> On peut se rassuré à son sujet sur un point, il n’est point atteint du trouble de daltonisme, houra !<br /> houra !, référence à la série The Great ayant surfé sur la soi-disant «&nbsp;culture woke&nbsp;» pour le meilleur et qui prend toute sa quintessence dans l’épisode 9 à 16mn45 plus exactement.
Wen84
"tout doit être noir ou blanc " =&gt; Bah justement, on voit bien que tu me connais pas. Je suis en nuance de gris. Mais ton commentaire est assez drole à lire, tout dans la retenue, ni noir, ni blanc. Tu mets personne dans des petites cases
Blackalf
On reste dans le sujet, les appréciations personnelles envers d’autres membres n’ont rien à faire ici.
Wen84
"Sinon, pourquoi une série a-t-elle du succès ou non ? " =&gt; Simple. Une série a du succès quand elle trouve un public suffisant pour la rendre rentable. Ce qui exactement ne veut pas dire qu’elle soit bonne ou mauvaise (Ce qui reste «&nbsp;globalement&nbsp;» à l’appréciation de chacun, même si on peut on peut objectivement determiner certaines qualité ou défauts).
aazert
Tu fais volontairement le tri ds mon message sur lequel j’ai volontairement mit 2 séries à succès françaises et 2 Américaines, et hop comme par achantement la moitié disparaît dans ton «&nbsp;argumentaire&nbsp;». Comme je l’ai vu venir , un tout petit piège et hop, les 2 pieds dedans.<br /> Bref pas plus connesseur que toi puisque tu as autant reconnu les titres qie moi. Pour le reste c’était surtout pour mettre en exergue à quel point le postulat série à succès = série de qualité n’est pas du tout vrai.
Blackalf
Wen84:<br /> "Sinon, pourquoi une série a-t-elle du succès ou non ? "<br /> Tu as oublié le Blackalf© en répondant à jcc137…je me tâte à porter plainte pour plagiat, ou pas.
Wen84
J’appuyais simplement ton propos sur le succès d’une série.
Blackalf
J’avais compris, et je plaisantais. ^^
jcc137
Aux antipodes de ceux que j’ai cités.
jcc137
100% des gagnants au loto y ont forcément joué. Je n’ai jamais dit que le constat était systématique, mais le succès est un bon indice pour commencer à s’y intéresser.
Bibifokencalecon
Personnellement, j’ai vraiment apprécié cette série (dont je n’avais pas lu les livres). Le travail au niveau des décors et costumes, et de la plupart des plans sont excellents. Les personnages ont plus de profondeur que je ne l’imaginais aussi.<br /> Certes, on peut parfois trouver que certains personnages cabotinent un peu trop et que l’histoire «&nbsp;reste entendue&nbsp;» (cela ne révolutionne clairement pas le genre), mais je trouve que la réalisation s’en sort fort bien avec les différents arcs narratifs (3 groupes à suivre concrètement) et les liens entre les groupes s’affinent d’épisode en épisode.<br /> Pour moi, c’est une série que je continuerai à suivre. Une belle découverte pour quelque chose dont je n’attendais franchement rien au départ.
pecore
Vous n’en pouvez plus des saisons de 8 épisodes<br /> Vous n’aimez pas les histoires qui tournent autour d’un ou une élu·e<br /> Ça fait deux sur trois pour moi, et ce n’est pas que je n’aime pas les histoires d’élu(e), c’est que j’en ai fait une indigestions suivie d’une deuxième. Donc merci mais non merci.<br /> Et oui, ces micro-saisons commencent aussi sérieusement à me gaver.
pecore
Tout à fait, ce à quoi on pourrait rajouter Dallas, les Feu de l’Amour, Derrick, the Walking Dead…
pecore
Pareil, j’ai regardé tout Grimm et j’ai arrêté GoT après la 2é saison sans regret.
zeebix
Parfois c’est préférable de n’avoir que 8 épisodes, plutôt que 20 dont la moitié pour meubler…
aazert
Mouais… Je ne vois pas le rapport avec l’expression sur le loto mais bon. Donc celles ne connaissant pas le succès ne méritent donc pas de s’y intéresser. Bref perso j’ai adoré plusieurs séries qui n’ont pas étaient renouvelées faute d Audience.<br /> @ Pecore tout à fait… À vrai dire la liste est longue.
Ipoire
Commencé hier et… C’est vraiment un navet. Les personnages sont des ados débiles comme on peut retrouver dans la trilogie divergence ou labyrinthe.<br /> C’est niais au possible, on s’ennuie, ca parle beaucoup pour combler les vides et la simplicité du scénario qui nous est dévoilé dès l’épisode 1: il nous faut une magicienne du soleil pour supprimer le mur d’ombre, et boom voila que c’est notre héroïne, incroyable on l’avait pas vu venir lol<br /> Après avoir fini The Serpent, difficile de passer a une série pr ados. Pas sur que je l’a termine.
pecore
D’accord avec ça aussi, ce sont deux choses à ne pas faire et que je met à peut près au même niveau, avec un petit avantage à la mini-saison parce qu’elle évite la perte de temps.
pecore
C’est ce que dit l’article, une histoire d’élue, encore et d’héroïc fantasy, avec sans doute tout ce que cela comporte de clichés habituels.
Ipoire
Et critiquer une critique est encore plus lassant. Je vois pas en quoi je me prendrais pour un grand critique alors que je donne juste mon avis perso. Ton commentaire est déplacé et arrogant.
Doss
lovingbenji:<br /> Quand je pense que j’ai pu lire des trucs du style « le nouveau GoT » …<br /> Je crois qu’ont va l’attendre longtemps le nouveau GOT malheureusement. Peut-être la future série Amazon dans l’univers de Lord of the ring. Pour l’instant sur tout ce qui à été proposé en héroïque fantasy sur Amazon ou Netflix seul Carnaval Row m’a bien plus.
tangofever
@Ipoire, idem commencé hier, j’ai regardé le 1er jusqu’à moitié, tout est dit, un navet et comparer à Carnival Row est grotesque, un sacrilège, c’est du blasphème, mdr.
Gaby22200
J’ai personnellement bien aimé mais il manque beaucoup d’info dans cette première saison pour bien comprendre l’intrigue et les enjeux.<br /> À commencer par ce fold qui coupe le pays en 2. J’ai pas vraiment compris pourquoi il ne le contournait pas (un peu comme le mur de GoT qui pouvait se contourner par la mer). OK ça fait un sacré détour, Ok il y a les montagnes au Nord et je ne sais plus quoi au Sud (ou l’inverse)… Mais il n’est pas infini, il ne fait pas le tour de la planète et puisqu’il est si dangereux au point d’être quasi infranchissable ça devient quand même vite rentable de créer un itinéraire bis qui fait le tour (surtout quand ça fait des siècles qu’il te barre la route !). Quitte à dynamiter quelques morceaux de montagnes, c’est pas la protection des espèces animales qui les étouffes.<br /> C’est pareil pour la géopolitique. on a du mal à comprendre qui affronte qui, où sont les frontières parce que visiblement ce n’est pas le fold qui fait la frontière (il a toujours des gens pour t’attendre d’un côté ou de l’autre).<br /> Bref c’est sympa mais avec quelques épisodes de plus ils auraient pu mieux mettre en place le LORE et ça aurait été bien plus cohérent.<br /> Pour info je viens de voir que Netflix avait mis en ligne une carte interactive pour facilité les choses : Netflix | Shadow and Bone | Beyond The Fold<br /> Comme quoi ils se sont rendu compte que c’était pas simple de s’y retrouver sans aide extérieure.
zeebix
C’est vrai je te l’accorde, j’aurai pu m’abstenir avec le recul… <br /> Ça m’apprendra à répondre à cette heure, désolé
GARFIELD3
Perso j’ai bien aimé par contre ça a un côté Disney on évite les trucs trop saignant ou le sexe affiché de manière cru c’est tout public.<br /> Les décors sont vraiment bien les acteurs ne sont pas exceptionnels mais très correct. Je ne me suis pas ennuyé j’ai regardé la série en 2 jours.<br /> J’attends la saison 2
pecore
Ce qu’on peut dire en tous cas c’est que cette série partage, avec une petite prédominance de négatif tout de même. Ça donne presque envie de se faire une idée par soi même. presque… mais quand même pas.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

She-Hulk : Disney+ vous donne rendez-vous en août pour cette avocate Marvel pas comme les autres
Sandman, Cyberpunk, Umbrella Academy... Netflix annonce sa Geeked Week à grand renfort de trailers
Chez Netflix, si vous n’aimez pas le contenu, vous pouvez démissionner
The Boys, saison 3 : en juin, ça va cogner sur Prime Video
For All Mankind : direction Mars dans le premier trailer de la saison 3
Netflix n'en a pas terminé avec Black Mirror
Prenant le contrepied de Netflix, Apple TV+ s'apprête à dégainer un nouveau film d'animation
Festival de Cannes : TikTok s'invite sur la croisette
Pour Dune Part. II, Denis Villeneuve a trouvé son empereur Padishah
Netflix dévoile un premier aperçu de sa prochaine série Resident Evil avant sa sortie estivale
Haut de page