Renault ressuscite sa mythique R5, en version électrique

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
19 février 2021 à 09h44
58
Renault 5 Prototype

En ce début d'année 2021, le groupe Renault a décidé de rallumer la flamme chez ses fans, avec…une nouvelle R5 !

Il s'agit (pour le moment) d'un prototype, mais cette nouvelle R5 100% électrique fait déjà chavirer quelques coeurs.

Bonjour, je suis la Renault 5 !

Lancée au début des années 70, la Renault 5 (ou R5) va connaitre un succès immédiat, si bien qu'elle restera la voiture la plus vendue en France pendant 10 ans (de 1974 à 1983).

Une Renault 5 qui a également été déclinée en de nombreuses versions sportives, avec les versions Alpine et Alpine Turbo, sans oublier la R5 Turbo. En 1984, la seconde génération est lancée, avec la Super 5.

Renault 5 Prototype

Dans le cadre d'un nouveau plan stratégique, baptisé « Renaulution », le constructeur français a levé le voile sur une étonnante R5 Prototype. Un modèle 100% électrique, qui entend bien rendre hommage à l'icone mécanique des années 70/80.

Renault 5 Prototype

Renault 5 Campus Luxus Pas Cherum

Un modèle qui joue évidemment la carte de la nostalgie, en reprenant les grandes lignes du design originel. On reconnait ainsi immédiatement la « patte » R5, avec toutefois une belle dose de modernité, et quelques éléments futuristes, notamment à l'avant.

Renault 5 Prototype

Renault a disséminé divers clins d'oeil à la R5 sur ce nouveau Prototype, au niveau de la grille latérale, du logo arrière ou encore des roues. A noter que les logos Renault à l'avant et l'arrière de la voiture s'illuminent lorsque la voiture est sous tension. Le futur on vous dit !

Renault 5 Prototype

Une R5 Prototype qui revendique également son côté « French Touch » via un drapeau tricolore placé sur les rétroviseurs extérieurs. Reste à savoir maintenant s'il sera un jour possible de passer commande de cette R5 du futur chez son concessionnaire Renault le plus proche.

Source : THM

Renault 5 électrique
Renault 5 électrique
Voitures électriques
date de sortie : non disponible
Voir la fiche produit
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
58
42
trollkien
Même design de jantes, et même couleur dégueu que j’avais sur ma clio sport, je vois pas le rapport sur ce plan la
wackyseb
Que de mauvais souvenir cette R5 de l’époque. C’est vraiment parceque c’était pas cher.<br /> Et encore, on l’a eu à un ouvrier de chez Renault.<br /> Mais promis, je ne dirais pas que les codes actuels tendent vers du SUV et pas des voitures de ce genre. Non j’insiste, je ne le dirais pas.
neaufles
plutôt belle bouille
melcky
Elle a de la gueule
gdepre
J’ai toujours eu que des Audi, je roule en A8, et c’est peut être mon vieil âge qui va me faire dire ça, mais j’aime bien ! Mais ça reste promène un avis personnel esthétique… La nostalgie du paysage des véhicules des années 90, peut être…
ded703
Si elle sort «&nbsp;presque&nbsp;» comme ça j’achete , ça me rappelera la mienne (R5 GTL)
wannted
C’est largement plus stylé qu’une Zoé
dom_dilan
Ha ha elle sera french touch comme la Twingo fabriqué en Slovenie et la clio fabriqué en turquie ?<br /> Renault qui se ventait d’etre la world company toute puissante avec ces alliances avec Nissan et Mitsubishi revient se rappeler à notre gouvernement pour toucher un petit cheque de 5 milliards et viré 5 000 personnes. Le pire c’est que vu la stratégie qui veulent mètrent en place et la réduction des volumes de fabrication, ca sera certainement que le début d’un vaste plan de rescructuration.<br /> Je serais d’avis que ce soit ces actionnaires et ces partenaires Nissan et Mitsubishi qui renfloue Renault et pas l’argent des francais.<br /> Je serais d’avis aussi qu’il indique clairement les lieux de fabrication plutot que de venter la french touch. Ca s’assimile à de la publicité mensongère.<br /> Quant à la R5, j’ai l’impression qu’ils ont plus d’idée chez Renault et font que suivre la tendance.<br /> Après le lancement de l’alpine qui est franchement pas vraiment une succes story, ils nous refond le cout avec un modele qui est loin d’avoir l’affection du fiat 500, mini ou coccinelle.
Krypton_80
2021: Renault ressuscite sa mythique R5, en version électrique.<br /> 2035: Renault ressuscite sa mythique R5, en version électrique… à PAC?<br /> 2050: ???
marco3522
Je cherche encore la ressemblance avec la R5. Mais bon, si ça fait vendre…
stbx00
Je trouve qu’on retrouve bien la touche R5… Je la trouve assez sympa…
Adam91
Je pense que l’électrique n’aura plus ça place dans quelques années je ne sais pas comment ils vont se débarrasser des batteries les expédier dans la lune?<br /> (J’attends l’hydrogène)
Xavier
Moi j’aime bien
OkBoomer
Absolument horrible.<br /> On dirait un fils attardé issue d’un mariage consanguin entre un Citroën Ami « pot-de-yahourt » et une R5 de papi gâteux.<br /> Même un musée d’arts moderne n’en voudrait pas de cette chaussure orthopédique sur roues.<br /> Il faut arrêter avec cette soit distante « french touch » aux airs de C4 cactus. C’est moche, personne n’en veut et personne n’en achète, pas même en France.
MattS32
Petit rappel : les 5 milliards, c’est pas une recapitalisation de Renault, c’est un prêt. Donc à moins que Renault fasse faillite, ce qui est tout de même peu probable, ça sera remboursé, et avec des intérêts.<br /> Et ces prêts ont été contractés auprès de banques, ça n’est donc pas de l’argent public français. Le rôle de l’État se limite à celui de garanti en cas de non remboursement, ce qui reste extrêmement peu probable.<br /> Et cette R5, elle sera à priori fabriquée à l’usine de Douai, qui est en cours de conversion depuis fin 2020 pour passer à la production de VE (à minima, c’est l-bas que sea produite la future Mégane eVision).
MattS32
Alors d’abord, l’hydrogène, ça reste de l’électrique. Seule le mode de stockage de l’énergie change.<br /> Ensuite, utiliser l’hydrogène comme moyen de stockage plutôt qu’une batterie, c’est multiplier par 2 à 3 la quantité d’énergie primaire nécessaire par kilomètre parcouru.<br /> Donc à part dans certains secteurs où sa densité énergétique sera quasiment indispensable (avions, bateaux «&nbsp;longue distance&nbsp;», véhicules routiers ayant besoin d’une très grande autonomie …), l’hydrogène a peu de chances de supplanter la batteries.<br /> Et pour se débarasser des batteries usagées, ce n’est pas bien compliqué. Dans un premier temps, leur donner une seconde vie comme batterie de stockage dans le réseau électrique. On en aura besoin pour développer le recours aux énergies renouvelables intermittentes. Dans un second temps, les recycler. Une batterie lithium est recyclable à plus de 95% (et en particulier, tout le lithium qu’elles contiennent est récupérable). Le<br /> faible taux de recyclage actuel, c’est essentiellement parce que le volume à traiter et le prix des matières premières sont encore trop faibles pour que les recyclage soit économiquement rentable.
Element_n90
Ils vont être content les gars de La Poste
remy9991
renault a vendu des modeles qui ne sont pas fiables pendant des décennies.<br /> toute personne qui a roulé en allemande ou en japonaise ne roulera plus jamais dans une voiture francaise…
glandeuranon
J’y trouve un côté Mini Cooper à la française assez cool.
gamez
lol ca n’a rien à voir avec une R5 ça… je ne vois pas en quoi on parle de «&nbsp;ressuscite&nbsp;»…
MattS32
Les japonaises, oui. Et encore, pas toutes.<br /> Mais alors les allemandes… Bof, bof, bof : Quelles sont les marques auto les plus fiables ? - Auto moto : magazine auto et moto
Werehog
Je n’aime pas du tout. À quand une électrique avec une bonne autonomie ?<br /> parce que ce petit modèle, ce sera l’excuse de 150-200kms maxi, mais facturés 25.000€ parce que vous comprenez, la nostalgie…
Niils
Qu’est-ce qui faut pas lire…<br /> Et voilà en plein de dedans, oui dans la confusion entre fiabilité et qualité perçue pour les allemandes.<br /> Les japonaises sont certes globalement plus fiables, mais gare au prix d’achat et au prix des pièces détachées… c’est pas forcément un bon calcul
TofVW
J’ai une Bora de 18 ans (février 2003), et à part les impacts de cailloux dans le bouclier avant et le noir des jantes qui ne veut plus partir (même en frottant fort), on dirait presque qu’elle sort du garage.<br /> Niveau mécanique, elle n’a que 205000 km certes, mais elle démarre au quart de tour alors qu’elle dort dehors en permanence.<br /> J’ai des potes ou de la famille qui ont des voitures françaises d’à peine 7 ou 8 ans, le levier de vitesse se balade tellement qu’on ne sait jamais si on est en 2ème ou en 4ème (ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres).<br /> Quand tu vois des Audi datant de début 2000, et des Mégane ou des 406 de la même époque, la comparaison fait quand même très mal aux françaises.
MattS32
Ah, les fameuses stats sur son expérience personnelle et celle de 3-4 amis <br /> Moi à ce compte là, ma précédente voiture, une Citroen, elle a fait 18 ans et elle tournait encore au poil et était en parfait état (pour te dire, quand j’ai acheté ma voiture neuve, le garagiste m’a même fait une reprise supérieure à la prime à la conversion parce qu’il trouvait que ça aurait vraiment été trop dommage de la mettre à la casse…), tout comme, le Scénic de mes parents a fait 16 ans, avant leur AX et leur R21 ont toutes les deux dépassé 15 ans… Par contre j’ai un collègue dont la Polo a dû changer de moteur après 60 000 bornes (et sans le moindre geste commercial de VW) et un autre qui a perdu le tableau de bord de son Audi après 3 ans (2000€ pour le changer…).
Gil1981
R5 encore de la French touche made in Turquie Maroc Slovenie. Quand est ce que Renault vas arrêter de prendre les Français pour des crétins. En fait ils ont raisons car la clio se vend très bien alors que elle est 100% importée et majoritairement de Turquie. Je préfère encore acheté une marque étrangère quitte a plomber le déficite du pays plutôt que de soutenir ce système.
kiwi5
non y’avait des fans. pas ma came et cela me fait sourire que ce que je trouvais moche est ce qui est repris comme clin d’oeil. L’avant est pire a mon avis
kiwi5
forcement une AX… un char ce truc ( la mienne a parcouru l’europe et passait partout, neige ou pas, le plus chaud etait quelques cols montagneux)
MattS32
Celle de mes parents sur la fin elle reculait toute seule dans les cols L’embrayage ne tenait plus assez…
Krypton_80
MattS32:<br /> l’hydrogène a peu de chances de supplanter la batteries.<br /> C’est déjà le cas en Corée du Sud.
Phi01
Il y a quelques mois, j’étais tombé sur un article au sujet d’un designer italien «&nbsp;Marco Maltese&nbsp;»<br /> voilà l’article:<br /> "En 1971, EdF et Renault étudient une R5 à moteur électrique. La citadine électrique est capable de pointes à 80 km/h et ses batteries au plomb allégées permettent une autonomie allant jusqu’à 110 km.<br /> Paris_Motor_Show_2018,Paris(1Y7A0473)1948×1080 379 KB<br /> La citadine des années 70, qui connut le succès grâce à son style inimitable, son hayon et ses pare-chocs en plastique.<br /> renault-le-5-concept-11218×864 153 KB<br /> La Renault 5 Concept, créé par Marco Maltese reprend les codes visuels du Renault Mégane eVision, ceci sur la base de la légendaire Renault 5, l’une des voitures les plus populaires de l’histoire de l’automobile bleu-blanc-rouge.<br /> renault-le-5-concept-21224×862 115 KB<br /> Repensé par le graphiste italien Marco Maltese , passionné de voitures depuis son enfance. La R5Concept est à la fois familier et futuriste.<br /> renault-le-5-concept-031300×901 82.5 KB<br /> Le néo-rétro représente donc la tendance la plus intéressante pour que les constructeurs automobiles puissent séduire une clientèle jeune et moins jeune<br /> renault-le-5-concept-41346×900 93.6 KB<br /> Le 5 Concept ferait une élégante rival à la MINI Cooper SE<br /> Commençant à l’avant, le concept comprend des phares à LED avec un design à fentes distinctif. Ils se jettent dans les feux de jour verticaux et résident au-dessus d’une barre lumineuse qui traverse un emblème Renault proéminent. Juste en dessous, il y a une calandre entièrement fermée, qui fait allusion à un groupe motopropulseur électrique, et des prises d’air sportives aux accents dorés.<br /> Les côtés offrent la vue la plus frappante, car le concept comprend un capot court, des ailes élégantes et des jupes latérales aérodynamiques. Il a également un pilier A noirci qui aide à créer l’apparence d’une serre enveloppante sportive.<br /> Les autres points forts comprennent un toit contrasté, des caméras vidéo au lieu de rétroviseurs latéraux et des roues aérodynamiques à trois branches. Le pilier C angulaire a également fière allure et intègre un subtil accent tricolore qui rend hommage au drapeau français.<br /> Renault-Le-5-concept1920×1040 374 KB<br /> Le design avant-gardiste se poursuit à l’arrière, où se trouve une grande trappe en verre flanquée de feux arrière uniques. On peut également voir un pare-chocs minimaliste avec des accents dorés qui font écho à ceux de l’avant.<br /> Dans l’ensemble, le concept a fière allure et ferait un sacré concurrent de la MINI Cooper SE .<br /> renault-le-5-concept-6-1-e16043353399371093×803 305 KB<br /> Remarque: Il s’agit d’une étude de conception indépendante de Marco Maltese et n’est pas liée à ni approuvée par Renault."
kiwi5
Ils ne roulaient pas assez vite c’est pour ca :o (mon Ax etait rouge, c’est la plus rapide)
trollkien
La fiabilité des allemandes n’etait plus à prouver jusquau début des années 2000, et c’est les générations suivantes, ou l’electronique et les rustines écologiques ont eu un impact déplorable sur la fiabilité.<br /> Perso j’ai revendu mon vw t4 à 285.000 bornes, qui démarrait comme au premier jour, et n’a jamais eu autre chose que des révisions et des pieces d’usure ; et le nouveau propriétaire pourra en faire autant avant de le revendre.<br /> Par contre la génération suivante ca a ete la cata.<br /> Pour ce qui est de renault, les moteurs à chaine 2009-2014 sont très fiables, alors que leur 2.5l sont plus ou moins catastrophiques.<br /> Les clio 1.6L debut 2000 étaient aussi robustes (perso juste une durite d’injection qui a laché en 200.000 bornes).<br /> Aujourd’hui, quelle que soit la marque, la qualité des aciers et des plastiques, la sous-traitance, les économies sur tout les postes, l’electronique de bord et les normes europeenes font que l’on ne peut se fier à la plupart des véhicules européeens.<br /> Comme dit plus haut certaines japonaises (honda, toyota pas rebadgées) restent des valeurs sures, mais les vraies japonaises robustes nouvelle génération n’ont pas été commercialisées en europe pour cause de normes absurdes et impossible à tenir sans tricher.
BricoleurDuDimanche83
Quel design sympa ! Que de souvenir d’enfance dans cette voiture et dans la petite turbo quelques années plus tard… Oubliez les sièges façon Zoé svp… Correct mais peu mieux faire.
Bombing_Basta
Je salue le ton de ton commentaire, explicatif, et parfaitement compréhensible.<br /> Malheureusement, je doute que ça ait un effet quelconque sur les personnes qui boivent la propagande anti-électrique…
chabgyver
En 2050, Renault ressortira sa R5 en version … diesel et super
Fodger
Elle fait pas mal penser à la R5 GT Turbo en fait :<br /> 840×560 116 KB<br /> Sinon dans les déclinaisons de la R5, la super 5 Five arrivée plus tard était increvable:).
MattS32
Absolument pas. Comme certains autres pays (dont la France), la Corée du Sud a une politique de soutien à la filière hydrogène, peut-être un peu plus avancée que dans d’autres pays.<br /> Mais dans le domaine de la voiture électrique, l’hydrogène n’y a pas supplanté la batterie. Et n’en prends absolument pas le chemin, quand on voit que le plus gros groupe automobile sud-coréen (Hyundai/Kia) a par exemple un seul modèle hydrogène contre un dizaine de modèles rechargeables, et bientôt plus de 20… Et quand Hyundai a présenté sa nouvelle plateforme pour les VE (E-GMP), c’est bien une plateforme optimisée avant tout pour les VE à batterie qui a été présentée, pas une plateforme optimisée pour des VE hydrogène (il me semble qu’ils n’ont même pas parlé d’hydrogène sur cette plateforme…). Et avec des capacités de recharge qui vont rendre l’hydrogène encore moins intéressant. Côté objectif de vente, ils sont à 1M/an sur les EV à batterie (sans compter les PHEV), contre 40 000 pour l’hydrogène.<br /> Oui, l’hydrogène pour la voiture, ça sera intéressant pour quelques niches. Mais non, ça ne supplantera pas la batterie : le principal critère de sélection technologique, ça va très vite devenir le bilan carbone global, et celui de l’hydrogène n’est pas bon du tout. Une récente étude de l’Ademe a montré qu’en incluant la fabrication, le recylage en fin de vie et 200 000 km parcourus, avec le mix électrique français un VE à batterie a une empreinte carbone 78% inférieure à celle d’un diesel. Alors qu’un VE à hydrogène a une empreinte carbone comprise entre 11 et 76% inférieure à celle du diesel (et pour arriver au cas 11%, il faut que l’hydrogène soit produit directement à la station service et à partir d’électricité d’origine 100% renouvelable…). Donc même dans le meilleur des cas, le VE à hydrogène a une empreinte carbone légèrement supérieure à celle du VE à batterie. Et en prime, il y a sans doute plus de marge de manoeuvre pour réduire l’empreinte des batteries que pour réduire celle des VE à hydrogène… Étude ici : Analyse de cycle de vie relative à l'hydrogène – ADEME<br /> Et à terme, avec le développement des smart grids, les VE à batterie auront en outre un avantage énorme, celui de pouvoir contribuer directement à l’optimisation et à la stabilisation du réseau, en faisant office de tampon, ce qui permettra d’augmenter la part des énergies renouvelables intermittentes dans le mix électrique, mais surtout, du point de vue utilisateur, diminuera encore le coût de revient du VE à batterie : cette utilisation comme tampon sera rémunérée par les opérateurs de réseau électrique.
Fulmlmetal
Le design est plutot réussi, le problème c’est que ça reste une Renault et en ce moment ils n’ont pas le vent en poupe (vente en chute libre, qualité désastreuse, service pitoyable, prix trop élevé, affaire Ghosn, délocalisation, licenciement, la direction a trop misé sur Dacia et trop délaissé Renault, etc)
Lise
Moi aussi
Krypton_80
MattS32:<br /> Comme certains autres pays (dont la France), la Corée du Sud a une politique de soutien à la filière hydrogène, peut-être un peu plus avancée que dans d’autres pays.<br /> Pas un peu, beaucoup plus, ce n’est même pas comparable.<br /> h2-mobile.fr<br /> En Corée du Sud, l'économie de l'hydrogène se porte bien<br /> Le ministère de l'Industrie sud-coréen a déclaré une nette progression de l'utilisation de l'hydrogène pour la production d'électricité, la mobilité et d'autres secteurs industriels. Les ventes de voitures à pile à combustible à hydrogène ont...<br /> h2-mobile.fr<br /> La Corée du Sud va agrandir son réseau de stations hydrogène<br /> Le gouvernement sud-coréen vient de dévoiler un plan visant à augmenter significativement le nombre de stations de ravitaillement des voitures à piles à combustible à l'hydrogène et le nombre de bornes de recharges pour véhicules à batteries....<br /> MattS32:<br /> Mais dans le domaine de la voiture électrique, l’hydrogène n’y a pas supplanté la batterie.<br /> Ceci n’est pas applicable à la Corée du Sud, et la Californie progresse bien plus vite que la France dans ce domaine. Pour faire un parallèle, c’est un peu comme comparer la vitesse des vaccinations anti-COVID entre Israël et la France.
MattS32
10000 VE à hydrogène en Corée du Sud. Batterie et hydrogène confondus, il y a un peu moins de 130 000 VE en Corée du Sud ( Les voitures écologiques représentent plus de 3% du total des véhicules immatriculés en Corée du Sud | AGENCE DE PRESSE YONHAP ). Les hydrogène en représentent donc 7.7%. C’est beaucoup plus que chez nous, oui. Mais ça reste trèèèèèèèès loin d’avoir supplanté la batterie. Donc je persiste, la phrase «&nbsp;dans le domaine de la voiture électrique, l’hydrogène n’y a pas supplanté la batterie&nbsp;» est bien applicable à la Corée du Sud.<br /> Pareil pour les points de ravitaillement… 450 points prévus pour 2025. Pour le VE à batterie il y a déjà pas loin de 1000 points de recharge…<br /> «&nbsp;Californie progresse bien plus vite que la France dans ce domaine&nbsp;»<br /> C’est juste dommage de parler de «&nbsp;progression&nbsp;» quand d’un point de vue environnemental c’est une régression… Un VE à hydrogène a une empreinte globalement plus grande que celle d’un VE à batterie, même en tenant compte de la fabrication et du recyclage de la batterie. Et en prime, il est plus cher à l’achat ET à l’usage…<br /> Et le pire, c’est qu’en plus l’hydrogène qu’ils utilisent en Corée du Sud n’est pas de l’hydrogène issu d’électricité d’origine renouvelable, mais de l’hydrogène produit par vaporeformage ( 1/8 - La Corée du Sud à la recherche du leadership mondial sur les technologies de l’hydrogène | toutes les infos par la Revue Générale Nucléaire | SFEN )… Soit le pire des cas dans l’étude de l’Ademe, le cas où le VE H2 ne diminuait son empreinte que de 11% par rapport à un VT diesel, alors que le VE batterie la diminuait de 78%…<br /> Voilà la conclusion de l’article que je cite juste au-dessus : «&nbsp;Les impératifs de lutte contre le changement climatique ne semblent donc pas avoir été réellement pris en compte dans ces projections de forte hausse de production d’hydrogène.&nbsp;»<br /> Donc ils sont au taquet sur cette techno, mais sans que ça n’apporte rien dans la lutte contre le réchauffement. Peu de chances que les autres pays les suivent du coup…
Axel-Swailli
Renault réssuscite la R5 Vu le disign j’aurais plutôt dit la «&nbsp;Super 5&nbsp;» dont les traits de cette nouvelle «&nbsp;Five&nbsp;» seraient bien plus ressemblants <br /> Cela dit je lui trouve une bouille assez sympa avec son faux air de coupé 3 portes si c’est pour une petite citadine en version 100 % électrique elle est quand même bien mieux que l’horreur de Zoé qui a des lignes un peu banale.<br /> Aujourd’hui on nous bassine à longueur de temps qu’il faut une voiture électrique pour réduire la pollution mais sur le marché on nous propose que des gros SUV lourds, qui consomme un max d’électricité pour déplacer leur embonpoint au moins là Renault reprend sa ligne des années 70/90 avec des disigns peu commun aux autres comme le fut en son temps la R16, la R15/17, la Fuego, la R5, la super5, la R30, la R25, la R11 etc … des concepts qui en leur temps faisaient dire " ça ne marchera jamais …" et qui pourtant ont eu un succès indiscutable.<br /> Pour moi qui depuis des années suis devenu un inconditionnel de Mercedes (confort, sécurité, fiabilité, sobriété et sportivité) je dois bien avouer qu’en seconde voiture pour la ville je me laisserais bien tenter
gdepre
On ne parle pas ici de super 5 mais bien de R5. Si tu ne vois pas, c’est que tu es trop jeune😉
Krypton_80
MattS32:<br /> Donc ils sont au taquet sur cette techno, mais sans que ça n’apporte rien dans la lutte contre le réchauffement. Peu de chances que les autres pays les suivent du coup…<br /> Clubic.com – 10 Jul 20<br /> L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre<br /> L'Union européenne a annoncé mercredi 8 juillet un nouveau plan visant au développement de la filière de l'hydrogène.<br /> Bref, 2035 c’est demain, il ne sert à rien de nier l’inéluctable avec des chiffres de 2020.
MattS32
Euh, tu l’as lu l’article, ou bien tu t’es arrêté au titre ? Et tu as un peu réfléchi aux ordres de grandeur que représentent les chiffres annoncés ?<br /> Le plan européen prévoit 40 GW pour 2035 (et à condition de trouver environ 500 milliards d’euros à investir là dedans…), et tu crois qu’avec ça on va pouvoir alimenter un parc de VE où il y aurait plus de VE hydrogènes que de VE batteries ? Tu n’as visiblement aucune notion des ordres de grandeur…<br /> 40 GW, si ces électrolyseurs fonctionnent 12h/24 (ce qui serait déjà énorme, puisqu’ils seront alimentés par des sources renouvelables intermittentes, dont le facteur de charge dépasse rarement les 25%), ils vont consommer 175 TWh par an. L’électrolyse a un rendement de l’ordre de 70%, et une PAC à hydrogène a un rendement de l’ordre de 50%. Donc sans compter les pertes liées à la compression et au transport de cet hydrogène, les 175 TWh consommés en entrée restitueront au mieux 61 TWh par an en entrée du moteur électrique de la voiture. Et on parle là à l’échelle européenne hein.<br /> Maintenant, prenons le rapport de RTE, qui fait des estimation sur l’électrification du parc de voitures en France à l’horizon 2035 : https://assets.rte-france.com/prod/public/2020-05/RTE%20-%20Mobilite%20electrique%20-%20principaux%20resultats.pdf<br /> Dans ce rapport, ils estiment que la consommation électrique du parc automobile français pourrait être comprise entre 28 TWh (page 23) et 48 TWh (page 27) à la prise. Donc en gros entre 22 et 38 TWh en entrée du moteur (en comptant 80% de rendement pour la charge/décharge, ce qui est plutôt pessimiste). Et la France, c’est 15% de l’UE. Donc les besoins pour un tel parc de VE dans l’UE, c’est 150 à 250 TWh.<br /> Voilà. Donc le plan européen qui d’après toi va permettre de supplanter la batterie, il permettra de produire au niveau de toute l’Europe de quoi alimenter au mieux 24 à 41% du parc de VE à l’horizon 2035. Du coup pour que l’hydrogène supplante la batterie, faudrait que 18 à 52% du parc de VE ne soit ni à hydrogène, ni à batterie. Il fonctionnera à quoi alors ?<br /> Et ça c’est en considérant que cet hydrogène est produit uniquement pour les voitures… Alors qu’il y a d’autres secteurs qui vont en avoir énormément besoin.<br /> Voilà voilà. Encore une fois, on voit que le compte n’y est pas pour supplanter la batterie (d’ailleurs, l’article ne dit absolument pas que le but de cette production européenne est de l’utiliser ensuite dans des voitures !)…<br /> Et c’est normal : pourquoi essayerai-t-on de remplacer la batterie par une technologie dont le bilan carbone est MOINS BON ?<br /> L’hydrogène, c’est intéressant dans des cas où la densité énergétique des batteries est trop faible : l’aviation, les bateaux, plus marginalement le ferroviaire (parce que dans le ferroviaire, ce qui est encore moins coûteux, c’est d’électrifier les lignes…) et le transport routier lourd. C’est sans doute en particulier pour ces deux premiers secteurs que l’UE lance ce plan de production d’hydrogène.<br /> C’est intéressant aussi pour absorber des surplus de production électrique si et seulement si on n’a pas de batteries disponibles pour l’absorber (puisqu’on aura 65% de pertes contre 10-20% avec des batteries, il y a tout intérêt à utiliser en priorité les batteries disponibles… EDF prévoit d’ailleurs de recycler massivement des batteries de voitures usagées pour faire des fermes de stockage d’électricité… il prévoit d’ailleurs pour 2035 d’avoir développé à lui seul 10 GW de capacité de stockage supplémentaire, principalement avec des batteries : Le groupe EDF annonce le Plan Stockage Electrique avec pour objectif de devenir le leader européen du secteur d’ici à 2035 | EDF France ). Mais pour la voiture de monsieur tout le monde, la batterie reste bien plus intéressante, elle a un impact écologique moindre, elle est moins chère, et d’ici très peu de temps le problème du temps de recharge sur les longs trajets n’en sera plus vraiment un…<br /> Note d’ailleurs la différence de coût entre le plan stockage d’EDF et le plan hydrogène de l’UE… 8 milliards d’investissements prévus pour développer une puissance de 10 GW quand le plan hydrogène de l’UE est chiffré à 500 milliards pour une puissance 40 GW… Même si le plan européen inclus sans doute aussi la construction de moyens de production pour produire ces 40 GW à stocker, on se rend bien compte qu’on n’est pas du tout sur les mêmes échelles de coût…
Palou
Axel-Swailli:<br /> Aujourd’hui on nous bassine à longueur de temps qu’il faut une voiture électrique pour réduire la pollution mais sur le marché on nous propose que des gros SUV lourds, qui consomme un max d’électricité pour déplacer leur embonpoint<br /> Non, faut arrêter avec l’image tirée des médias de tous poils et les on-dit. Il existe bien des offres nombreuses sur les petits véhicules dans notre pays, il suffit d’ouvrir les yeux et les oreilles !
MattS32
+1. Twingo, Fiat 500, e208, Zoe (électrique la plus vendue en Europe, et c’est tout sauf un SUV…), Mini, i3, DS3 e-tense, e-Soul, Corsa-e, Mii, Citygo e IV, Smart (2 et 4 places)… Et également pas mal de voitures plus grandes, sans pour autant être des SUV (Leaf ou Ioniq par exemple).<br /> C’est vraiment pas le choix qui manque.<br /> Et en outre le poids est quand même moins problématique sur un VE que sur un VT non hybride : la récupération au freinage permet d’effacer une partie de la surconsommation liée au poids. Bien sûr un SUV électrique consomme plus qu’une citadine électrique, mais l’écart est loin d’être aussi grand qu’entre une citadine et un SUV thermique.<br /> Et surtout, au moins en France, le SUV électrique polluera moins qu’une citadine thermique avant d’avoir atteint 100 000 km.
WillS
J’aime bien! j’espère juste que la version de série collera au concept. Trop habitués à voir de super concepts transformés en voitures bof.
Bic19
C’est quoi, cette généralisation ?<br /> J’ai eu plusieurs Toyota, et aujourd’hui, j’utilise une Peugeot. Qui me satisfait pleinement.
Roro12
Renault ferait mieux de se concentrer sur la future Dacia électrique plutôt que de ressusciter une ancêtre
Krypton_80
MattS32:<br /> et tu crois qu’avec ça on va pouvoir alimenter un parc de VE où il y aurait plus de VE hydrogènes que de VE batteries ?<br /> Manifestement toi tu sembles croire que les VE à batteries pourront un jour remplacer 100% du parc automobile thermique mondial à ce jour.<br /> MattS32:<br /> Tu n’as visiblement aucune notion des ordres de grandeur…<br /> Amusant venant de toi. C’est bien beau d’écrire un pavé avec plein de statistiques qui seront obsolètes dans une quinzaine d’années, ce n’est pas pour autant que tu me convaincras que l’hydrogène n’est pas l’énergie de demain, y compris pour l’automobile.<br /> MattS32:<br /> Et en outre le poids est quand même moins problématique sur un VE que sur un VT non hybride : la récupération au freinage permet d’effacer une partie de la surconsommation liée au poids.<br /> Pour ce qui est du freinage (d’urgence) à adhérence égale , un poids plus élevé augmentera de toutes façons les distances de freinage, ce qui est mauvais pour la sécurité et l’usure des freins/pneus. On appelle ça les lois de la physique. Je ne parle même pas de l’usure prématurée des routes !<br /> MattS32:<br /> Et surtout, au moins en France, le SUV électrique polluera moins qu’une citadine thermique avant d’avoir atteint 100 000 km.<br /> En France peut-être, mais pas dans les pays où sont extraits les métaux pour fabriquer les batteries qu’il faudra en plus recycler et donc polluer encore plus, car l’énergie du recyclage il faudra bien la trouver quelque part. Raison pour laquelle la PAC trouve tout son intérêt. Dans une vingtaine d’années on en reparlera !
MattS32
«&nbsp;Manifestement toi tu sembles croire que les VE à batteries pourront un jour remplacer 100% du parc automobile thermique mondial à ce jour.&nbsp;»<br /> Ça a bien plus de chances que d’arriver à produire proprement suffisamment d’hydrogène… Mais je n’ai pas dit que ça sera le cas : l’étude de RTE que je cite en référence table sur environ 40% de VE en 2035. Et la production d’hydrogène propre promise par l’UE, au prix d’un investissement énorme, elle ne couvrirait que 24 à 41% des besoins d’un parc de 40% de VE… Sans compter le coût énergétique de la compression et du transport de cet hydrogène, qui fera encore baisser ce pourcentage…<br /> " C’est bien beau d’écrire un pavé avec plein de statistiques qui seront obsolètes dans une quinzaine d’années, ce n’est pas pour autant que tu me convaincras que l’hydrogène n’est pas l’énergie de demain, y compris pour l’automobile."<br /> Ces statistiques, ce sont justement des études faites par des gens qui maitrisent le sujet et qui font des prévisions sur le futur. Donc pas des chiffres d’aujourd’hui qui seront obsolète. Toi tu n’y opposes rien d’autre que tes certitudes. C’est bien maigre comme argumentaire…<br /> " Pour ce qui est du freinage (d’urgence) à adhérence égale , un poids plus élevé augmentera de toutes façons les distances de freinage, ce qui est mauvais pour la sécurité et l’usure des freins/pneus."<br /> En effet, il y a le freinage d’urgence. Donc deux avantages minimes pour le VE à hydrogène : le freinage d’urgence (en fait non, juste le prix des pneus, parce que le meilleur freinage sera compensé en mettant des pneus moins chers, faut pas rêver, les constructeurs ne cracheront pas sur cette économie) et peut-être l’autonomie. C’est bien maigre pour justifier une solution plus polluante…<br /> Et faire entrer la question de l’usure des freins sur un freinage d’urgence, ça c’est un peu ridicule quand même… Les freinages d’urgence à moins de conduire comme un taré, ça reste exceptionnel. Donc l’usure des freins lors de ces freinages, c’est absolument anecdotique. Les freinages normaux se font pour leur part quasi exclusivement au frein moteur (et ça c’est pareil avec une VE à hydrogène, pour peu que la batterie ne soit pas chargée à bloc par la PAC…).<br /> Et l’hydrogène permet-il vraiment un gain de poids énorme par rapport à la batterie ? Quand je vois les spécifications du Nexo, j’ai de gros doutes… Les réservoirs pèsent de l’ordre d’1 kg par litre (ce qui donne 150 kg pour le réservoir du Nexo), la PAC pèse une centaine de kg, et il y a aussi une batterie d’une cinquantaine de kg… Au final, 300 kg, ça ne fait pas beaucoup plus léger qu’une batterie (300 kg pour un 40 kWh de Zoe, 450 kg pour un 100 kWh de Tesla… et Innolith promet de diviser ça par 4…).<br /> "En France peut-être, mais pas dans les pays où sont extraits les métaux pour fabriquer les batteries qu’il faudra en plus recycler et donc polluer encore plus, car l’énergie du recyclage il faudra bien la trouver quelque part. Raison pour laquelle la PAC trouve tout son intérêt. Dans une vingtaine d’années on en reparlera ! "<br /> Quand je dis «&nbsp;en France&nbsp;», c’est pas parce que je ne compte pas les pollutions produites ailleurs, mais pour dire «&nbsp;en roulant avec de l’électricité produite en France&nbsp;», parce que avec de l’électricité venant d’autres pays il faudra un peu plus de bornes pour avoir une empreinte meilleure qu’une VT.<br /> Le principe d’une analyse cycle de vie, c’est bien de prendre en compte TOUS les impacts, partout où ils ont lieux. Donc y compris à la fabrication et lors du recyclage. Et l’analyse cycle de vie de l’Ademe montre qu’un VE à batterie utilisé en France est très largement moins polluant qu’un VT, mais aussi qu’un VE à hydrogène fait dans le pire des cas (hydrogène produit par vaporéformage) à peine mieux qu’un VT diesel, et dans le meilleur des cas (hydrogène entièrement d’origine renouvelable et fabriqué sur le lieu de distribution) toujours un peu moins bien qu’un VE à batterie…<br /> Et je te signale que les pays où on extrait les métaux pour faire les batteries, c’est grosso modo les mêmes que les pays où on extrait les métaux pour faire les PAC et les réservoirs d’hydrogène, qui jusqu’à présent n’apparaissent pas par l’opération du Saint-Esprit… Aussi bien dans les batteries que dans les PAC/réservoirs, le gros de la masse est des métaux traditionnels (alu, cuivre…). Et bien sûr, ils nécessitent eux-aussi de l’énergie lors de la fabrication et lors du recyclage (d’ailleurs dans l’analyse de l’Ademe, la partie recyclage a l’air moins favorable côté VE hydrogène que côté VE batterie…).<br /> "Dans une vingtaine d’années on en reparlera ! "<br /> Rendez-vous pris Celui qui aura gagné paiera une bière à l’autre
Blackalf
On revient au sujet, qui n’est pas une énième comparaison électricité vs hydrogène.
grivella
Renault nous fait le coup de Fiat avec sa 500, Commercialement ça a marché.
Krypton_80
grivella:<br /> Renault nous fait le coup de Fiat avec sa 500, Commercialement ça a marché.<br /> Normal, le nouveau PDG de Renault, c’est l’ancien PDG de FIAT: Luca de Meo.
Axel-Swailli
Oui il y a bien des petites citadines dans les offres mais ce que je voulais dire c’est que pour avoir une autonomie conséquante et suffisante malheureusement il faut passer sur du SUV car il est improbable qu’une petite citadine puisse avoir une autonomie plus importante au risque de voir son poids trop important pour le mode de propulsion qu’elle dispose, déjà qu’avec l’autonomie qu’elles offrent leur poids est déjà conséquant alors si en plus on augmente la taille des batteries cela devient absurde. De plus les citadines proposées sont toutes sur le même concept grosso modo elles se ressemblent les unes par rapport aux autres alors que là Renault dénote avec la tendance (j’allais dire encore une fois ) en proposant quelque chose de totalement athypique (comme l’a fait fiat avec sa 500 et BMW avec la mini) et revenant sur des voitures «&nbsp;mythiques&nbsp;» et emblématiques
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Qualcomm acquiert la start-up NUVIA, spécialiste du CPU et fondée par d'anciens ingénieurs d'Apple
Outlook.com et OneDrive : quelques nouveautés pour une meilleure productivité
Malgré un chiffre d'affaires en hausse, Dropbox se sépare de 11% de ses effectifs
Bon plan Amazon : ce casque gaming Corsair est à moins de 40€
CES 2021 : MSI renouvelle ses laptops gaming, sans s'appuyer sur AMD
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Mini critique Moonbase 8 (S01E01)
Les meilleures séries d'anthologie
Haut de page