Logiciel de contrôle à distance pour macOS : comment ça marche ?

Sponsorisé par
Nanosystems
4
Sponsorisé par Nanosystems

Autrefois destinés aux prestataires informatiques, les logiciels de contrôle à distance font dorénavant office de précieux alliés pour le télétravail. Illustration avec la solution Supremo pour macOS , qui aide à travailler comme au bureau depuis son ordinateur personnel.

Salariés en télétravail, indépendants, étudiants, professionnels de l'informatique… Tous les profils peuvent trouver un intérêt dans l'utilisation d'un logiciel de prise en main à distance.

À quoi (et à qui) sert un logiciel de contrôle à distance ?

Traditionnellement, les solutions permettant de contrôler un ordinateur à distance sont plutôt utilisées dans le cadre de l'assistance informatique. Pour un coup de main donné à un proche ou une activité professionnelle à part entière, il est en effet bien pratique de pouvoir manipuler une machine sans devoir se déplacer. Avec un tel logiciel, il est donc possible d'avoir accès à toutes les commandes d'un système et de résoudre les problèmes rencontrés par l'utilisateur.

Mais à présent, ces applications s'adressent à un public plus large. Car avec l'essor du télétravail, de très nombreux employés et entrepreneurs peuvent avoir besoin d'accéder à distance à une ou plusieurs machines. Aujourd'hui, un avocat, un architecte ou encore un commercial, pour ne citer qu'eux, peuvent être amenés à poursuivre leur travail de chez eux. Ils doivent alors avoir accès à tous leurs fichiers, contacts, applications… Si leur terminal professionnel est portable, ils peuvent bien sûr l'emporter avec eux. Mais souvent, il s'agit d'un ordinateur fixe. Dans ce cas, un logiciel de contrôle à distance constitue le moyen le plus simple de télétravailler efficacement.

Ainsi, cet outil n'est désormais plus réservé aux spécialistes du dépannage informatique. Il s'avère également utile aux professionnels ayant recours au télétravail, et plus largement à tous ceux désirant accéder à une machine distante.

Supremo, solution de contrôle à distance pour macOS

Parmi les applications du marché, Supremo présente plusieurs atouts, dont profitent chaque semaine près d'un million d'utilisateurs dans plus de 110 pays. Premièrement, le logiciel italien de contrôle à distance est compatible avec les principaux systèmes d'exploitation du marché : Windows, macOS, Linux, Android et iOS. Cela signifie que vous pouvez notamment accéder à un PC depuis un Mac, et vice versa. Nous allons d'ailleurs nous attarder ici sur la version compatible avec les ordinateurs d'Apple.

La solution est disponible sur les machines tournant sous macOS 10.14 et au-delà. Pour l'utiliser, c'est très simple : il suffit de télécharger Supremo et de l'enregistrer dans le dossier « Applications » de l'ordinateur. L'application sera alors prête à être exécutée. Il restera néanmoins une opération à réaliser depuis l'appareil à contrôler à distance : accorder des permissions système au logiciel, afin qu'il soit pleinement fonctionnel.

Vous pourrez ensuite prendre le contrôle de l'ordinateur depuis le vôtre, en entrant simplement l'ID et le mot de passe sécurisé, attribués automatiquement par Supremo. Vous aurez donc besoin que l'utilisateur de la machine vous fournisse ces informations.

Mais vous pouvez également vous passer de sa contribution. En effet, il est possible d'exécuter l'application en tant que service, qui se lancera alors au démarrage du système. Il vous suffira ainsi d'entrer le mot de passe préalablement défini afin d'accéder à toutes les fonctionnalités. Une option particulièrement pratique pour les télétravailleurs, qui ont besoin d'accéder à leur machine professionnelle depuis leur domicile alors que les bureaux sont vides.

© Supremo

Les fonctionnalités principales de Supremo

Une fois connecté, vous aurez accès à tous les fichiers et applications présents sur l'ordinateur distant. Vous pourrez utiliser un carnet d'adresses, dans lequel vous pourrez ajouter ou mettre à jour vos contacts Supremo via une synchronisation en temps réel. Vous aurez également la possibilité de transférer des fichiers d'un ordinateur à l'autre, ce qui peut être très utile dans un contexte de télétravail. D'autant que tous les échanges sont sécurisés grâce à des protocoles de chiffrement réputés pour leur robustesse.

Par ailleurs, il arrive que l'appareil contrôlé à distance soit lui-même relié à plusieurs écrans. Dans ce cas, vous pourrez basculer d'un dispositif d'affichage à l'autre, simplement à l'aide de la barre d'outils prévue dans le logiciel. Vous aurez aussi la possibilité de contrôler plusieurs ordinateurs simultanément depuis une seule machine, mais cette fonction nécessitera un abonnement.

Enfin, vous bénéficierez de rapports en ligne résumant le nombre de connexions réalisées, leur durée, les utilisateurs concernés, etc. Et vous profiterez d'un système de mises à jour déployées automatiquement, sans devoir intervenir sur chaque appareil sur lequel Supremo est installé.

De nouvelles fonctionnalités seront disponibles dans les prochaines versions, telles que le chat permettant de poser des questions ou de donner des consignes à la personne que vous aidez, ou encore la possibilité de personnaliser l’interface Supremo avec le logo et les couleurs de votre entreprise.

© Supremo

Supremo : combien ça coûte ?

Passons à la question du prix. Bonne nouvelle : si vous employez Supremo dans le cadre d'un usage privé et à une fréquence limitée, le logiciel sera totalement gratuit.

Si vos besoins sont plus importants ou correspondent à un usage professionnel, il vous faudra souscrire un abonnement . Plusieurs formules s'offrent à vous, en fonction du nombre de connexions simultanées autorisées. Si une seule vous suffit, vous pourrez opter pour l'offre Solo, à 33 € pour un trimestre, ou 98 € à l'année. La formule Business, elle, alloue jusqu'à trois connexions simultanées, au prix de 59 € pour un abonnement trimestriel, ou 178 € avec un engagement d'un an. Ces tarifs sont indiqués hors taxes.

Par ailleurs, quelle que soit la formule choisie, l'abonnement sera « portable ». En d'autres termes, il vous permettra de profiter de Supremo sur un nombre illimité d'appareils, qu'il s'agisse d'ordinateurs à distance ou de vos propres équipements. La seule limite concerne le nombre de connexions simultanées, qui dépend, elle, de l'offre retenue. Par exemple, si vous optez pour la formule Solo, vous pourrez accéder à votre Mac professionnel aussi bien depuis votre PC fixe que votre ordinateur portable personnel, mais pas en même temps.

Sachez néanmoins que vous pouvez, à tout moment, adapter l'offre dont vous bénéficiez. Avec la formule Business, vous avez notamment la possibilité d'augmenter votre nombre de connexions simultanées autorisées, au prix de 39 € chacune par an (13 € par trimestre).

Enfin, dans tous les cas, vous pouvez vous faire un avis sur Supremo en profitant d'une période d'essai gratuit de 21 jours.

Article proposé et conçu par La Rédaction Clubic en partenariat avec Nanosystems
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

VPN et antivirus : la solution tout-en-un d'Avast est gratuite durant 3 mois
Belle affaire pCloud pour famille : 2 To de stockage cloud à prix cassé
Marvel Cinematic Universe : le guide complet pour regarder (ou non) les films et séries du MCU dans le bon ordre
E3 2021 : des stands virtuels et d'autres animations dématérialisées au programme
Un revenu universel en crypto-monnaie : douce utopie ou vraie bonne idée ?
PS5 : Sony travaille en ce moment sur plus de 25 exclusivités
Test Sony Bravia XR-55X90J : une alternative intéressante aux téléviseurs OLED ?
FLoC : Brave, DuckDuckGo, GitHub, WordPress… Pourquoi une telle levée de boucliers contre Google ?
PS5 : Sony dévoile deux nouveaux coloris pour la manette DualSense
Cent ans après : la carte de crédit, produit d'une utopie
Haut de page