Microsoft publie en open source sa plateforme d'intelligence artificielle Malmo

08 juillet 2016 à 11h40
0
Les chercheurs de Microsoft annoncent la publication en open source de la plateforme Malmo permettant de tester des algorithmes d'intelligence artificielle

Avec Malmo, Microsoft a conçu une plateforme permettant d'effectuer des recherches en intelligence artificielle directement au sein de l'univers de Minecraft. Le projet, initialement connu sous le nom d'AIX, a pour objectif de permettre aux jeunes pousses de tester leurs travaux de prise de contrôle à distance d'objets dans un environnement virtuel et sans nécessairement devoir en lancer la production physique.


Malmo permettra de tester différents type de travaux, qu'il s'agisse de bots entretenant une conversation ou des algorithmes capables de prendre une décision, d'effectuer une tâche ou encore de s'améliorer au fil du temps.

035C000008495440-photo-projet-malmo.jpg


« A plusieurs aspects, Minecraft est assez proche du monde réel (...) il y a plein de possibilités », affirme Jose Hernandez-Orallo, professeur de l'université technique de Valence en Espagne.

Les chercheurs et développeurs intéressés pourront retrouver le code sur Github.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
scroll top