🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Carrefour Flash, comment fonctionne le premier magasin totalement automatisé de Paris ?

25 novembre 2021 à 13h13
26
Carrefour Flash © © Twitter @emannuelvivier
© Twitter @emannuelvivier

Le magasin test Carrefour Flash 10/10 a ouvert ses portes le 24 novembre à Paris. Véritable laboratoire, il simplifie au possible l'expérience de courses.

Carrefour a officiellement ouvert son concept store de dernière génération, mercredi dans le 11e arrondissement à Paris. Carrefour Flash, basé sur l'automatisation, ne nécessite pas de scanner le produit et permet justement de mettre directement les produits dans son sac. Et ce qui fait davantage la force du magasin Flash, c'est qu'au contraire de ses concurrents Auchan et Amazon, qui ont lancé plus tôt des concepts comparables, il n'est même pas nécessaire de télécharger d'application dédiée ni de s'enregistrer et encore moins de renseigner son moyen de paiement. Le magasin se charge de tout.

La promesse de faire ses courses en 20 secondes

Développé en collaboration avec la la start-up californienne AiFi et testé durant un an au siège de l'enseigne à Massy, Carrefour Flash réussit le tour de force d'être le premier magasin de ce type en France. Son but premier est de faciliter les courses des clients et d'améliorer leur expérience en magasin, en limitant les contraintes et en leur faisant gagner du temps.

La promesse est résumée en une formule : un magasin Flash 10/10, « 10 secondes pour faire ses courses et 10 secondes pour payer et sortir du magasin ». Évidemment, à moins de vous être réincarné en Flash ou a minima d'être le clone physique d'Usain Bolt, vous aurez du mal à remplir votre panier et à quitter le magasin en 20 secondes. Mais on a bien compris l'image.

Carrefour Flash concept © © Twitter @emannuelvivier

Le principe de Carrefour Flash est simple : vous entrez dans la supérette, vous prenez les produits de votre choix, sans les scanner, et vous les déposez dans votre sac directement. Le paiement est quasi-instantané, puisque le montant du ticket est connu en temps réel, et il n'est pas utile de sortir vos courses de votre sac pour quitter le magasin, qui d'ailleurs ne compte pas de portique.

Un fonctionnement simplifié à l'extrême

À l'intérieur de Carrefour Flash, les clients peuvent retrouver 900 références, avec des produits du quotidien qui sont évidemment adaptés au format de la supérette autonome et de ses 50 m². À celles ou ceux qui pensent que ce nouveau genre de magasin est un frein pour l'emploi, l'enseigne répond que 4 salariés seront présents pour assurer divers tâches au sein de la superette : l'ouverture, le fonctionnement, l'entretien et la tenue de cette dernière, outre la gestion de nouveaux services e-commerce comme le Drive piéton et le conseil apporté aux clients.

Le magasin embarque 60 caméras HD et près de 2 000 capteurs dispatchés dans les étagères connectées. C'est un algorithme qui se charge d'interpréter les données et de gérer le système de paiement. Dans la superette, le client est suivi de façon anonyme (puisque rappelez-vous, il n'a pas eu à s'identifier ni à s'enregistrer avant sa venue). Le système lui attribue alors un avatar virtuel qu'il associe à un panier virtuel qui détecte automatiquement ce que le client met dans son sac. Ce dernier n'a ensuite plus qu'à se diriger vers le petit point de paiement, qui affichera, dès lors qu'il se présente devant lui, ce qu'il a dans son panier virtuel, et ce de façon automatique. Il n'a ainsi plus qu'à payer à la borne et à quitter les lieux.

Le ticket de caisse, lui, peut être récupéré de façon dématérialisée via un QR Code. Si vous avez oublié votre carte bancaire, une caisse automatique dédiée au paiement en espèces est aussi disponible.

Source : Carrefour

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
26
22
karmenclubic
Hahaha à Paris :’) Je laisse 6mois avant qu’ils ferment.
SlashDot2k19
Les petits vieux vont être complètement paumés… Plus de caissière pour discuter le bout de gras ou chercher ses piécettes pendant que les autres clients attendent…
KarlC
Moi ce que je préfère chez carrefour, c’est le sourire de ma caissière… il est pas tout jeune, mais c’est un petit rayon de soleil.
jakadi
tant qu’à rester en mode «&nbsp;mépris&nbsp;», pourquoi ne pas envisager le jeune de banlieue sortir sans passer par la case paiement ?<br /> «&nbsp;Ce dernier n’a ensuite plus qu’à se diriger vers le petit point de paiement&nbsp;» : c’est pas moi msieux, j’ai cherché la caissière, j’ai pas trouvé, chui sorti
darkneo2976
C’est nous qui choisissons de faire les courses dans ce magasin.
idhem59
Contrairement aux apparences, il faut autant voir plus de personnes pour faire tourner cette supérette automatisée, qu’une supérette classique.<br /> C’est juste que ce ne sont pas les mêmes postes, ni les mêmes lieux de travail.
Pizza_Boisee
sauf votre respect, je crois que vous vous trompez de Flash.<br /> Barry Allen est le super héro Flash (DC Comics) alors que Flash Gordon est un personnage d’une BD qui n’a rien à voir…
Gweegoo
Je n’ai pas vu le mépris mais j’ai peut-être raté qqch. ce qui n’est pas dit dans l’article est que je crois savoir que les portes sont aussi « intelligentes », c’est à dire qu’elles ne s’ouvrent pas si tu te rapproches de la sortie avec des produits impayés.<br /> Le système se souvient apparemment aussi de toi (anonymement) et peut prévenir/refuser.
Gweegoo
Ah! Quelqu’un qui suit! <br /> J’ai honte de ne pas avoir relevé en lisant.
Francis7
Si j’habitais encore dans le 11ème, j’y serais allé. Ca doit être du côté de rue de la Roquette/Boulevard Voltaire.<br /> Déjà que j’aime bien les caisses automatiques, alors là, s’il n’y a plus à scanner, c’est encore mieux.<br /> Je suis du genre à faire mes courses en quelques minutes dans un hyper. C’est direct, pensé, réfléchi, efficace. Je ne reste pas là devant les rayons à regarder, comparer les prix.<br /> Et je n’aime qu’il y ait des gens qui ne savent pas ce qu’ils veulent ni où aller dans mes pieds.
AlexLex14
Absolument c’est corrigé, thanks
Proutie66
J’espère
benben99
Concept qui ne fonctionnera pas longtemps car il y aura vite la racaille qui va trouver une façon de piller les étalages car sans employés ca sera difficile de contrôler la sécurité.
SlashDot2k19
Déjà qu’il doit y avoir beaucoup de fauche dans les magasins qui proposent que les clients scannent eux même leurs articles avec les scanettes… Un « oubli » est si vite arrivé
foufou2022
Toujours le gaulois refractaire et vivant dans le passe… Le monde evolue, les postes aussi! Aujourd’hui vous ne trouvez plus de «&nbsp;marechal-ferrand&nbsp;» par exemple. Il y a des metiers voues a disparaitre comme les caissiers/caissieres, les chauffeurs routiers dans un avenir plus ou moins proche egalement. Apres cela cree d’autres types de postes: il faut bien quelqu’un pour entretenir toutes ces machines et tout cet automatisme. Dsl pour le manque d’accents sur mon post: clavier britannique!
SlashDot2k19
La difficulté va être que fait-on des gens faiblement qualifiés ? Ils n’ont pas une licence d’agent d’entretien en électronique…
jvachez
Dans la réalité ça risque d’être encore plus long qu’avec une caissière car il faudra tout contrôler article par article.<br /> Genre les cas tordus où l’on récupère un article qui n’a pas été reposé à la bonne place par un autre client ou les jumeaux qui font des courses dans le même magasin mais payent chacun leur part ou celui qui retire sa perruque et la range.
malak
Faut lire l’article… y’a des employés… ce n’est pas ouvert 24h/24.<br /> Pour résumer simplement le principe, tu prends des produits (dans ton sac, dans tes poches, ton sac à main…) et tu vas à la caisse. Elle saura ce que tu as pris et t’aura juste à payer.<br /> Donc oui si t’arrives à chopper des produits sans être identifié, tu les aura «&nbsp;volé&nbsp;», mais comme dans n’importe quel magasin…
sources
J’ai du mal à comprendre le gain dans un système de ce type. Ce qui peut être fait par 2 personnes l’est par 4 avec un surcoût énorme en technologie. Au moindre capteur qui flanche tu fais comment? Sans compter que dès que tu changes la moindre référence, il faut le poids exact et paramétrer le capteur pour son emplacement. J’imagine que c’est automatisé au maximum, mais le poids, c’est le fournisseur qui te le donne ou c’est ta balance merdique ? Sur la durée, j’y vois vraiment peu d’intérêt, à part pour un lieu reculé et sans aucun employé sur site en journée continue.
Blackalf
Et pendant ce temps, en Belgique…<br /> sudinfo.be – 30 Sep 21<br /> Révolution dans les grandes surfaces: voici les caissières «bavardes»<br /> Jumbo est la première enseigne à envisager de lancer le concept en Belgique. But de l’opération ? Tenter de réduire la solitude de certaines personnes. Jumbo compte aussi en ouvrir 200 cette année aux Pays-Bas.<br />
chapelle18
Moi je cherche les produits le plus souvent rée tiquetées en date limité de vente pour les payer moins chères et réduire le gachis alimentaire dans cette boutique il n’y avait rien de tel. Comme je vais faire mes courses en dehors des heures d’affluence ma supérette actuelle avec une seule personne a la caisse et qui remplit aussi les rayons fait mieux l’affaire et je n’attends jamais a la caisse non plus. Bon c’est un petit patron bosseur pas un glandu payer au smic qui s’en fou !
Peggy10Huitres
40 ans de retard ! 100% des magasins devraient être équipé d’un tel processus depuis si longtemps déja …
robert_b
Désolé de te contre dire, le Maréchal Ferrand existe toujours, il faut toujours mettre des fers aux sabots des chevaux par exemple.<br /> @Clubic, ce message est une réponse à un autre et aucune mention du message et ou de la personne l’ayant écrit dans le mien. Petit problème je pense.
_Troll
Flash Adobe
_Troll
Ils vont mettre un robocop pour attraper les voleurs.
Popoulo
Et oui, tout comme le forgeron, tailleur de pierre et j’en passe.<br /> Mais pour un boboïde parisien ça doit être dur à imaginer.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La nature ne nous a fait que 5 doigts ? En voila un 6e, robotique, que l'on adopte en un rien de temps
Alphabet (Google) va intégrer des robots à ses équipes pour les tâches d'entretien
Niantic lève 300 millions pour partir à la conquête du metaverse
Hey Disney : un assistant vocal s'invitera dans les hôtels de Disneyland dès l'année prochaine
Rolls-Royce passe les 600 km/h avec un avion électrique, un record
Ces gants haptiques vous permettront de toucher des objets dans le metaverse
Metaverse : une modération essentielle mais impossible ?
La ville de Séoul annonce vouloir
Qualcomm Snapdragon Spaces XR : le metaverse en ligne de mire
NVIDIA crée un avatar à l'effigie de son P.-D.G. pour faire une démo de ses avancées en intelligence artificielle
Haut de page