L'Allemagne veut investir dans "l'électronique de confiance"

10 juin 2020 à 17h08
9
Allemagne

Affichant son ambition de réduire sa dépendance envers des pays étrangers en matière de nouvelles technologies et d’électronique, le gouvernement allemand a décidé d’investir des millions d’euros dans la recherche et le développement. 

Cette annonce relayée par l’agence de presse Reuters, intervient une semaine après la conférence de presse du ministre français de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, et du ministre allemand de l’Économie et de l’Énergie, Peter Altmaier, dans laquelle ils détaillaient Gaia-X, un projet de Cloud computing européen visant à se détacher des géants américains tels qu’Amazon, Microsoft ou Google. 

Compétitivité et souveraineté 

Alors que l’Allemagne s’apprête à occuper la présidence de l’Union européenne, à partir du 1er juillet, la ministre fédérale de l’Éducation et de la Recherche, Anja Karliczek, a été claire : « Il est important pour nous de maintenir notre compétitivité internationale et notre souveraineté dans ces technologies clés ». Faisant alors référence aux domaines de la santé, des voitures électriques et des usines intelligentes, notamment, la ministre souhaite promouvoir le savoir-faire allemand.

Elle a ainsi annoncé une première attribution de 25 millions d’euros à l’initiative « Technology you can trust » (la technologie de confiance). L'investissement sera destiné au développement de processeurs informatiques de pointe, et de deux projets se concentrant sur l’intelligence artificielle.

La ministre a par ailleurs annoncé que l'attribution d'une seconde enveloppe de 20 millions d’euros était d’ores et déjà soumise à candidatures. Le gouvernement espère ainsi encourager le développement de nouvelles technologies au sein de son pays et ne plus dépendre de produits conçus à l’étranger. 

« Je m’efforce de faire en sorte que les citoyens et les entreprises soient épargnés par les mauvaises surprises. Nous devons savoir exactement comment fonctionne l’électronique. Nous devons comprendre sa production et être en mesure de vérifier ses fonctions. Le message clair adressé aux clients des entreprises allemandes du monde entier est qu’ils peuvent faire confiance aux produitsMade in Germany” », a déclaré Anja Karliczek. 

Une 6G développée en Allemagne

L’Allemagne pense également à la 6G. Alors que ses trois grands opérateurs exploitent des équipements Huawei - le pays avait résisté aux États-Unis et n’avait pas exclu le géant chinois de ses équipementiers pour le développement de la 5G - la ministre considère le futur de cette technologie comme un enjeu vital, qui devra être mis au point localement. 

Le gouvernement d’Angela Merkel a investi, au total, 400 millions d’euros dans la recherche et le développement de la microélectronique. Si ce chiffre est moindre comparé aux mastodontes chinois et américains, le pays montre son ambition de se relancer dans des domaines aujourd’hui largement dominés par des pays non européens.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
9
PEPSIMAX
OVH c’est pas européen, voire français ?
jaceneliot
Les allemands veulent se lancer dans la fabrication de processeurs ? J’espère qu’ils parlent pas de processeurs d’ordinateurs de bureau et portables, sinon ça risque d’être compliqué…même les chinois arrivent pas encore à rattraper le retard.
Goodbye
Oui français, mais il s’agit d’une entreprise privé.<br /> en.wikipedia.org<br /> OVH<br /> OVH is a French cloud computing company that offers VPS, dedicated servers and other web services. OVH owns the world's largest data center in surface area. They are the largest hosting provider in Europe, and the third largest in the world based on physical servers. The company was founded in 1999 by the Klaba family and is headquartered in Roubaix, France. OVH is incorporated as a simplified joint-stock company under French law.<br /> OVH was founded in 1999 by Octave Klaba, with the help of three f...<br />
Goodbye
C’est très mal juger les ingénieurs Allemands/Européen ça <br /> Si l’argent est là, beaucoup reviendront.
Blues_Blanche
L’article parle de processeurs pour l’IA.<br /> Mais il y a des tas d’autres situations où de nouveaux processeur peuvent être utiles et compétitifs que la bureautique. Il n’y a pas que la puissance qui compte (spécialisation, consommation…).Ceci dit Apple se lance bien dans la production pour ses téléphones et ordinateurs. C’est donc envisagé par certains en se basant sur l’architecture ARM.<br /> Je connais des concepteurs de processeurs en France.
EnLighter
TSMC passe actuellement au 5nm et Samsung aussi. Pour les processeurs, je pense que c’est fichu, à moins de changer radicalement de technologie.<br /> Les allemands veulent se prémunir de ce qui est arrivé à Huahuei car ils savent que des présidents comme TRUMP n’hésiteront pas à attaquer leurs entreprises pour maintenir l’hégémonie américaine sur ces technologies. L’Allemagne est déjà sur la petite liste des américains à cause de leurs excédents commerciaux vis-à-vis d’eux. Donc ils semblent compter sur une sorte de futur label «&nbsp;spy free&nbsp;» pour tirer leur épingle du jeu vis à vis des entreprises chinoises. Les citoyens allemands sont mis en avant mais c’est bien le marché international qui semble être visé, comme d’habitude en Allemagne.
nordic16
En effet et les GAFA et grandes chaînes commerciales américaines quasiment sont les nouveaux porte-étendard de l’impérialisme économique à l’Américaine vampirisant les économies nationales qu’elles squattent. Remarquer d’ailleurs que l’ultra nationaliste américain Donald Trump n’en tient JAMAIS compte dans ses calculs sur les échanges commerciaux avec les autres pays s’il le faisait il verrait qu’au final son pays à une balance commerciale gagnante en faveur des USA et pas l’inverse.
Martin_Penwald
'faut pas trop en demander à l’Agent Orange, hein. Il confond balance commerciale et budget national.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Horizon Zero Dawn offert en bundle avec les processeurs AMD : la sortie PC imminente ?
Peugeot : sur les cinq premiers mois de 2020, une 208 vendue sur quatre était électrique
Des roches brisées par les températures à la surface de l'astéroïde Bennu
La tablette tactile Huawei T5 plus abordable que jamais !
L'écran PC Gamer Acer KG241bmiix voit son prix à nouveau chuter
No Man's Sky, Kingdom Hearts et bien d'autres titres arrivent sur le Xbox Game Pass
PlayStation 5 : un brevet concernant l'interface laisse imaginer un système d'aide collaboratif
Google promet de résoudre rapidement les problèmes des Pixel Buds 2
L'Autorité de sûreté nucléaire a mis EDF en demeure à propos de la centrale des Gravelines
Citroën va présenter sa future voiture électrique ë-C4 le 30 juin
Haut de page