Test Motorola edge 20 : puissance et polyvalence à moins de 500 euros, c'est possible ?

08 octobre 2021 à 09h45
4
Motorola edge 20 test © Christelle Perret
© Christelle Perret pour Clubic

Motorola est de retour et renoue avec le milieu de gamme avec son modèle Motorola edge 20. Un smartphone polyvalent, avec une bonne autonomie, et un modèle d’une finesse extrême. A-t-il sa place parmi les meilleurs smartphones à moins de 500 euros ?

Motorola Edge 20
  • Qualité de l'écran OLED 144Hz
  • Performances en jeu
  • Bonne autonomie
  • Agréable et léger en main
  • Charge rapide
  • Pas de microSD
  • Module photo inesthétique
  • Capteur 108 Mp décevant
  • Boutons latéraux placés trop haut

Selon son constructeur, le Motorola edge 20 serait « révolutionnaire », grâce à un écran OLED 144 Hz et un processeur Qualcomm Snapdragon 778G. Il permettrait de réaliser des photos incroyables sous tous les angles, grâce à son capteur principal de 108 Mp et son Superzoom 30x. Le tout dans moins de 7 millimètres d’épaisseur. Allons voir ça de plus près.

Motorola edge 20 : la fiche technique

Fiche technique Motorola Edge 20

Caractéristiques techniques

Système d'exploitation
Android
Version du système d'exploitation
Android 11
Surcouche Android
Android Stock
Assistant vocal
Google Assistant

Affichage

Taille de l'écran
6,7in
Type d'écran
OLED
Définition de l'écran
1080 x 2400 pixels
Taux de rafraîchissement
144Hz
Densité de pixels
385 DPI
Écran HDR
Oui

Mémoire

Mémoire interne
128 Go, 256 Go
Stockage extensible
Non

Performance

Processeur
Snapdragon 778G 5G
Finesse de gravure
6nm
Nombre de cœurs CPU
Octa-core
Fréquence CPU
2,4GHz
GPU
Adreno 642L
Mémoire vive (RAM)
8 Go

Batterie

Capacité de la batterie
4000 mAh
Batterie amovible
Non
Recharge sans-fil
Non
Charge rapide
Oui
Puissance de la charge rapide
30W

Appareil Photo

Nombre de caméras (avant & arrière)
4
Définition du / des capteur(s) arrière
108 Mpx, 8 Mpx, 16 Mpx
Définition du / des capteur(s) avant
32 Mpx
Enregistrement vidéo
4K@30fps, 1080p@30/60/120/240fps, 720p@960fps
Stabilisateur caméra
Optique
Flash arrière
Dual-LED
Flash Frontal
Non
Taille des photosites objectifs arrière
0.7µm, 1.0µm, 1.0µm
Taille des photosites objectifs frontaux
0.7µm
Ouverture objectif photo arrières
f/1.9, f/2.4, f/2.2
Ouverture objectif photo frontaux
f/2.3
Zoom Optique
3x

Réseau

Carte(s) SIM compatible(s)
Nano-SIM
Compatible double SIM
Oui
Compatible 5G
Oui
Compatible VoLTE
Oui

Connectivité

Wi-Fi
6e
Bluetooth
5.2
NFC
Oui
GPS
Oui
Infrarouge
Non

Equipement

Type de connecteur
USB Type-C
Lecteur biométrique à empreinte digitale
Oui
Capteur de reconnaissance faciale
Reconnaissance faciale 2D
Acceleromètre
Oui
Gyroscope
Oui
Capteur de lumière ambiante
Oui
Prise Jack
Non
Nombre de haut-parleurs
1

Caractéristiques physiques

Hauteur
163mm
Largeur
76mm
Epaisseur
7mm
Poids
163g
Certification IP
52
Indice de réparabilité
6.5

Débit d’Absorption Spécifique (DAS)

DAS tête
1.00 W/kg
DAS tronc
1.50 W/kg
DAS membres
2.98 W/kg

Dans la boîte du Motorola edge 20

La boîte du Motorola edge 20 est plutôt bien remplie avec :

Motorola edge 20 boite © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic

Design : une finesse qui se paie cher

Le Motorola edge 20 surprend d'abord par sa finesse (6,99 millimètres) et son poids plume (163 grammes) alors qu’il mesure tout de même 16,3 centimètres de hauteur pour 7,6 centimètres de largeur. Son élégance globale n’est pas gâchée par le capteur photo avant, qui est intégré dans un poinçon discret, ni par un menton proéminent puisque le taux d’occupation de l’écran atteint les 89 % de sa dalle de 6,7 pouces.

En somme, avec ses bords plats, le smartphone tient bien dans la main. Il est agréable à manipuler et, surtout, les matériaux de son châssis lui permettent de ne pas glisser entre les doigts. Très vite toutefois, les soucis et les premières gênes arrivent, surtout quand on a des petites mains.

Motorola edge 20 module photo © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic

Tout commence avec son châssis en alliage d’aluminium et son dos en plastique qui marquent très rapidement les traces de doigts, et ne sont pas simples à nettoyer. D’autant qu’ils agrippent comme des aimants toute la poussière et tous les poils qui volent autour. Heureusement que le Motorola edge 20 dispose d’une certification IP 52 relative à la protection contre la poussière !

Ensuite, la contrepartie de la finesse du smartphone, c’est le module photo, très épais, qui dépasse à l’arrière de l’appareil. Pour une utilisation en orientation Paysage, que ce soit pour la capture de photos, de vidéos, ou simplement pour jouer aux jeux vidéo, ce bloc est tout simplement gênant.

Motorola edge 20 tranche bas © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic
Motorola edge 20 tranche gauche © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic
Motorola edge 20 tranche haut © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic
Motorola edge 20 tranche droite © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic

D'autant qu'il rend l’utilisation à plat difficile, puisque le téléphone est alors bancal. Et gare à ceux et celles qui voudraient plutôt poser le smartphone sur sa face avant, pour éviter ce désagrément, car cela active par défaut le mode « ne pas déranger ». Heureusement, cette option fait partie des nombreux « gestes » que l’on peut désactiver.

Enfin, les boutons de réglage du volume et d’allumage, dont le dernier fait également office de lecteur d’empreinte digitale particulièrement réactif, sont clairement trop haut. Loin d’être un détail, c’est un point important puisque le Motorola edge 20 fonctionne sous Android 11 Stock avec de nombreuses fonctionnalités attachées au bas de l’écran.

Écran lumineux et réactif

Ce smartphone dispose d’une superbe dalle OLED de 6,7 pouces, protégée par du Gorilla Glass 3, avec un taux d’occupation de l’écran qui atteint les 89 %. Il affiche une définition Full HD+, soit 1 080 x 2 400 pixels, compatible HDR10+ . Sans surprise : les noirs sont profonds, les couleurs sont vives, et la lisibilité de l’écran est excellente, même en plein soleil. En bonus : un taux de rafraîchissement de 144 Hz.

Motorola edge 20 ecran © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic

Par défaut, le mode adaptatif du smartphone est activé, afin d’utiliser l’IA pour afficher le taux de rafraichissement optimal de 120 Hz. Il est toutefois possible de forcer, dans les paramètres, l’affichage constant en 144 Hz pour une fluidité maximale, ou en 60 Hz afin d’augmenter l’autonomie de l’appareil. D’ailleurs, lorsque le smartphone passe en mode « économiseur de batterie », le taux de rafraîchissement de 60 Hz est utilisé par défaut.

L’affichage est fluide, et l’écran du Motorola edge 20 se montre très réactif. Il est donc dommage qu’il ne soit pas mieux mis en valeur, puisque côté logiciel, il faut se contenter d’un Android Stock. Certes, il est possible de personnaliser l’interface, de la couleur thème de l’appareil à la forme des vignettes d’applications.

Motorola edge 20 parametres affichage

Mais on a un sentiment d’inachevé entre le catalogue d’applications assez peu travaillé, et la nouvelle gestuelle Android à intégrer rapidement, car il n’y a pas de boutons pour naviguer dans l’interface. Heureusement, l’application Moto est préinstallée avec des raccourcis vers la personnalisation de l’appareil, les paramètres utiles, et quelques guides et astuces pour tirer profit au maximum de son smartphone.

Performances suffisantes pour jouer

Motorola edge 20 benchmark

Le Motorola edge 20 est équipé d’un processeur 5G de milieu de gamme, le Qualcomm Snapdragon 778G , octo-core cadencé à 2,4 GHz. Il est soutenu par 8 Go de RAM, et les graphismes sont rendus par une puce Adreno 642L. Globalement, le tout fonctionne très bien ensemble, on peut passer d’une application à l’autre et profiter d’une navigation rapide, sans aucune latence. Et oui, il est possible de jouer aux jeux les plus gourmands avec ce modèle.

Motorola edge 20 Genshin Impact

Il n’est pas nécessaire de choisir son camp entre fluidité et rendu des graphismes. Dans les benchmarks, le smartphone n’est pas le plus impressionnant dans sa gamme de prix. Il fait même moins bien que le OnePlus Nord 2 . Néanmoins, sur le terrain il se défend extrêmement bien, comme nous avons pu le constater avec le jeu Genshin Impact . L’action-RPG se lance rapidement, et il ne souffre pas de latences.

Motorola edge 20 parametres graphiques

Les paramètres proposés par défaut sont une qualité des graphismes « faible », avec une limite d’affichage de 30 images par seconde, pour un niveau de performances fluide. Toutefois, il est largement possible de pousser les graphismes en « moyen » à 60 FPS. Malgré un message d'avertissement, le jeu reste fluide et les graphismes sont plus agréables. En bonus, le Motorola edge 20 ne chauffe presque pas.

Audio : un seul haut-parleur, et pas de prise jack

Le Motorola edge 20 ne dispose que d’un seul haut parleur mono, positionné sur la tranche inférieure de l’appareil. S’il ne fait pas de miracles, il délivre tout de même un son puissant... au point d’en trembler sur les graves. Malheureusement, à l’instar de nombreux autres modèles comme le Oppo A54 , son positionnement n’est pas idéal. En effet, lorsqu’on tient le smartphone à l’horizontale, que ce soit pour regarder des vidéos ou pour jouer à un jeu vidéo, il est difficile de ne pas obstruer le haut-parleur.

Motorola edge 20 parametres audio

Pour éviter ce soucis, vous pouvez utiliser les écouteurs filaires fournis, même s’ils tiennent assez mal dans l’oreille. Pour rappel, le Motorola edge 20 ne dispose pas de prise jack, mais un adaptateur accompagne le smartphone dans la boîte, pour brancher les écouteurs en USB-C. A noter que la fonctionnalité “Effets audio”, activée par défaut, identifie le contenu (musique, film, jeu, podcast) et choisit automatiquement le profil audio le plus adapté pour délivrer le meilleur son possible. Mais on peut tout à fait sélectionner nous-même un profil et réaliser quelques ajustements pour améliorer le rendu de la piste audio à écouter.

Appareil photo

Le module photo arrière du Motorola edge 20 prend beaucoup de place. Il rend le smartphone bancale lorsqu’on le pose à plat. Il gêne le positionnement des mains lorsqu’on le tient à l’horizontale. Alors, évidemment, on espère qu’il en vaut la peine ! Mais rappelons tout de même que nous sommes sur un modèle à moins de 500 euros, et que l’on ne peut évidemment pas espérer des résultats aussi époustouflants que ceux de l’iPhone 13 Pro

Globalement, il se défend plutôt bien, malgré quelques couacs avec lesquels il faut composer. Pour rappel, le module arrière regroupe trois capteurs : un principal de 108 Mp avec une ouverture à f/1,9, un ultra-grand-angle de 16 Mp (f/2,2) et un téléobjectif de 8 Mp (f/2,4). Un microphone, un flash dual-LED et un stabilisateur optique complètent l’ensemble. Quant à l’avant, c’est une caméra de 32 Mp (f/2.2) qui permet de réaliser ses selfies.

L'application photo

Motorola edge 20 test photo © Christelle Perret

Autant le dire tout de suite : le capteur principal de 108 Mpx n’est pas à la hauteur de ses ambitions, mais il délivre tout de même de très jolis clichés. Globalement, les photos de jour ont tendance à être plutôt fades, car le Motorola edge 20 capture trop de lumière, faisant ainsi apparaître un léger voile blanc. Un phénomène qui s'explique par la technologie utilisée.

En effet, le capteur grand-angle bénéficie d'une sensibilité à la lumière neuf fois supérieure, avec des pixels neuf fois plus grands… Ainsi, le problème de rendu se produit autant en intérieur, en luminosité contrôlée, qu’en extérieur. Et la cible se doit d’être parfaitement immobile, tout comme le photographe, sous peine d’obtenir une photo complètement floue ! Quand on y parvient, le résultat est plutôt satisfaisant.

Motorola edge 20 test photo © Christelle Perret
© Christelle Perret pour Clubic
Motorola edge 20 test photo © Christelle Perret
© Christelle Perret pour Clubic

Photos de nuit

Puisque le Motorola edge 20 a tendance à surexposer son sujet, en capturant un maximum de luminosité, on est en droit de penser qu’il s’en sort bien avec les photos en condition de basse luminosité… la réponse est non. Tout d'abord, il a de grandes difficultés à placer le focus sur le bon sujet. Malgré un animal calme et immobile, et de très longues minutes à tenter de forcer le focus sur lui, le capteur n'est jamais parvenu à le cibler. Et ce, que ce soit en mode standard ou en mode "Vision de nuit".

Motorola edge 20 photo nuit © Christelle Perret
À gauche, le mode standard ; À droite, le mode "vision de nuit" © Christelle Perret pour Clubic

Le sujet est donc complètement flou et ce qui l'entoure n'est pas mieux mis en valeur. Finalement, le mode standard s'en sort moins mal, car la "Vision de nuit" ne fait qu'augmenter la luminosité de l'image en ajoutant au passage une dose importante de bruit, qui termine de ruiner le cliché…

Ultra grand-angle

Le capteur ultra grand-angle du smartphone souffre des mêmes difficultés : surexposition et difficultés en conditions de basse luminosité. Toutefois, mis dans les bonnes conditions, il permet de réaliser de très jolies photos en extérieur. Attention quand même : face à un paysage très profond, il aura des difficultés à conserver un niveau de détails suffisant, comme on peut le voir ici avec les feuilles des arbres.

Motorola edge 20 grand-angle © Christelle Perret
Ultra grand-angle : jour / nuit © Christelle Perret pour Clubic

Téléobjectif / Zoom

On ne va pas y aller par quatre chemins : n'allez pas trop vite si vous souhaitez utiliser le zoom optique 3x ou pire, le SuperZoom 30x car il faut du temps et être parfaitement stable pour obtenir un rendu satisfaisant. Dans tous les cas, le cliché final manque de netteté et il souffre toujours de ce voile blanc sur l'image, qui tire même un peu vers le bleu-gris.

Motorola edge 20 photo ext standard © © Christelle Perret pour Clubic
Zoom 3x © Christelle Perret pour Clubic

Macro

La surprise de ce module vient plutôt du capteur macro qui permet de réaliser des clichés fidèles et de plutôt bonne qualité. Il préserve bien mieux les couleurs d’origine que les autres capteurs, tout comme le niveau de détails de la composition.

Motorola edge 20 test photo © Christelle Perret
© Christelle Perret pour Clubic
Motorola edge 20 test photo © Christelle Perret
© Christelle Perret pour Clubic

Vidéo

Parmi les résolutions disponibles, le Motorola edge 20 permet de filmer en UHD 4K, limité à 30 FPS, ou en FHD jusqu'à 60 FPS. La stabilisation optique fait un bon travail, mais l'image souffre assez logiquement des mêmes défauts que pour la capture photo : une surexposition et la présence de flou, surtout face à un mouvement rapide.

Parmi les fonctionnalités proposées, on apprécie notamment la double capture, qui permet de filmer à la fois par le biais de la caméra frontale, et via l'un des capteurs à l'arrière (le capteur principal, le capteur ultra grand-angle ou le téléobjectif, au choix), avec la possibilité de modifier la mise en page, pour proposer le rendu le plus adapté possible à la situation.

Autonomie et charge rapide

Concernant l’autonomie du Motorola edge 20, deux points sont à aborder. Premièrement, côté matériel, le smartphone est équipé d’une batterie de 4 020 mAh qui offre naturellement une autonomie assez confortable d’un jour et demi en utilisation traditionnelle. Une taille de batterie un peu moindre que ce que l’on pourrait attendre dans cette gamme de prix, mais c’est le prix à payer pour un smartphone aussi fin. En parallèle, le Soc se montre plutôt économe.

Et deuxièmement, le modèle profite aussi, côté logiciel, des avancées en la matière proposées par son système d’exploitation mobile Android. On peut notamment évoquer la fonctionnalité “batterie adaptative” qui apprend à connaître les habitudes de consommation de l’utilisateur et limite progressivement l’usage de la batterie aux applications les plus rarement utilisées.

Motorola edge 20 test © Christelle Perret

Et bien sûr, impossible de ne pas parler du mode “économiseur de batterie” qui active automatiquement le thème foncé, limite le taux de rafraîchissement de l’écran à 60 Hz, désactive ou restreint les activités en arrière-plan ainsi que certains effets visuels et fonctions consommatrices de batteries, comme le “OK Google”.

Quant à la recharge, elle est rapide, mais moins que ce qu’on pourrait attendre avec la présence d’un bloc de chargement de 30 W dans la boîte, pour une batterie de 4 020 mAh. Ainsi, il faut compter une bonne heure pour passer de zéro à 100 % de batterie
.

Prix et disponibilité

Le Motorola edge 20 est disponible en France depuis le 3 septembre 2021 au tarif conseillé de 499 euros. Il se pare de deux coloris au choix, gris givré ou blanc givré, et une seule configuration matérielle est proposée : 8 Go de RAM et 128 Go de mémoire de stockage, non extensible puisque le smartphone n’accepte pas de microSD.

Motorola edge 20 : l'avis de Clubic

Avec son Motorola edge 20, le constructeur américain propose un modèle polyvalent, avec une bonne autonomie, et qui se révèle très agréable à utiliser. Ses performances en jeu sont surprenantes, tout comme sa fluidité pour la navigation entre les applications au quotidien. Côté design, on regrette simplement son module photo arrière beaucoup trop volumineux, et l'emplacement de ses boutons latéraux (contrôle du volume et capteur d’empreinte digitale), trop hauts.

Motorola Edge 20

8

Avec le Motorola edge 20, le constructeur renoue enfin avec le milieu de gamme en proposant un modèle polyvalent, étonnamment à l'aise dans les jeux vidéo grâce à un processeur orienté gaming. La partie photo est toutefois décevante, même pour un smartphone de cette gamme, malgré un mode Macro efficace. Bien qu'il soit fin, léger et agréable en main, le design du Motorola edge 20 embarque aussi quelques ratés.

Les plus

  • Qualité de l'écran OLED 144Hz
  • Performances en jeu
  • Bonne autonomie
  • Agréable et léger en main
  • Charge rapide

Les moins

  • Pas de microSD
  • Module photo inesthétique
  • Capteur 108 Mp décevant
  • Boutons latéraux placés trop haut

Ecran 9

Performances 8

Autonomie 9

Design 7

Photographie 6

Modifié le 08/10/2021 à 10h11
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
molotofmezcal
Pour ma part de toute façon, comme pour les laptop je ne change de smartphone que lorsqu’ils sont H.S maintenant.<br /> Autant il y a quelques temps je changeais chaque année vu ce qu’apportait à chaque fois les nouveaux modèles, autant maintenant le besoin se fait beaucoup moins sentir . Autant sur l’OS, sur les perf’, sur l’apn ou les fonctionnalités, ca fait bien 2/3 ans qu’ils me conviennent parfaitement, quelque soit la gamme ou la marque d’ailleurs.<br /> Je viens de renvoyer mon smartphone âgé de 2 ans en SAV, il y a quelques temps j’aurai plutôt opter pour l’acquisition d’un nouveau.
Popoulo
Bizarre, je viens de lire un autre test bien plus poussé faut dire, et les péripéties rencontrées ici n’apparaissent pas.<br /> Soit votre appareil avait un soucis, soit y a quelques erreurs de manipulation.
os2
quand a avoir un apn moyen autant que le reste soit meilleur pour moins cher… et prendre unf poco f3
bmustang
il est pas plus inesthétique que la plaque de cuisson d’apple
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Une encoche sur la Samsung Galaxy Tab S8 Ultra ? C'est ce que semblent indiquer de nouveaux rendus
Amazon veut rentrer dans les hôpitaux et les maisons de retraite, un juteux filon?
La prochaine Apple Watch mesurerait la glycémie ! Les fournisseurs d'Apple s'y affairent
Confiant, Sony lance le Xperia PRO-I : un nouveau smartphone à 1 800 euros
80Go à 10€, l'offre choc RED by SFR prend fin ce soir à minuit 🔥
GX290 Pro, le smartphone ultra-résistant de Gigaset à la batterie XXL (Interview)
Le Xiaomi Redmi Note 11 sera équipé d'un écran AMOLED 120 Hz
Avec le BIG RED, RED by SFR fracasse les forfaits mobiles concurrents
Forfait mobile : profitez de 80 Go chez Free mobile pour à peine 11€
Google Pixel Stand 2 : vous n'en avez pas entendu parler mais pourtant il arrive bientôt
Haut de page