Test Fairphone 4 : le smartphone du futur ?

Gabriel Manceau
Spécialiste Smartphone
11 octobre 2021 à 18h18
8

Deux ans seulement après le Fairphone 3 et un an après le Fairphone 3+, l'entreprise néerlandaise présente le Fairphone 4. Son objectif reste inchangé : proposer un smartphone réparable, durable, respectueux de l'environnement et fabriqué dans des conditions équitables. Vous allez le voir dans ce test, le quatrième modèle du Fairphone opère quelques changements bienvenus par rapport aux précédents téléphones de la marque.

Fairphone 4
  • Design modulaire et grande réparabilité.
  • Un smartphone équitable.
  • Photos de jour
  • 5 ans de garanties (pièces et mises à jour logicielles)
  • Performances globales...
  • ...Mais chauffe dans les jeux gourmands.
  • Photo de nuit
  • Un smartphone imposant.
  • Luminosité automatique capricieuse.
  • Plus de prise mini-jack 3.5 mm.

Mais avant d'aller plus loin, rappelons que Fairphone est la seule marque de smartphones qui prend en compte les contraintes sociales et environnementales tout au long de la chaine de production. À travers ses produits, l'entreprise souhaite apporter des solutions positives pour inspirer les autres acteurs du marché et créer un mouvement pour un monde électronique plus équitable. Pour en savoir plus sur la mission de l'entreprise, nous vous invitons à lire notre interview de Luke James de chez Fairphone .

Fairphone 4 : une fiche technique plus musclée

Le Fairphone 4 met logiquement sa fiche technique au gout du jour. Ainsi, on retrouve un nouveau processeur milieu de gamme, le Snapdragon 750G (compatible 5G), ainsi que 6 ou 8 Go de RAM, une batterie de 3905 mAh, un slot microSD et de nouveaux capteurs photos. Nous aurons l'occasion d'y revenir tout au long de ce test.

Fiche technique Fairphone 4

Caractéristiques techniques

Système d'exploitation
Android
Version du système d'exploitation
11
Assistant vocal
Google Assistant

Affichage

Taille de l'écran
6,3in
Type d'écran
IPS LCD
Définition de l'écran
2340 x 1080
Taux de rafraîchissement
60Hz
Densité de pixels
409 ppp

Mémoire

Mémoire interne
128 Go, 256 Go
Stockage extensible
Oui

Performance

Processeur
Qualcomm Snapdragon 750G 5G
Finesse de gravure
8nm
Nombre de cœurs CPU
8
Fréquence CPU
2,2GHz
GPU
Adreno 619
Mémoire vive (RAM)
6 Go, 8 Go

Batterie

Capacité de la batterie
3905 mAh
Batterie amovible
Oui
Recharge sans-fil
Non
Charge rapide
Non
Puissance de la charge rapide
20W

Appareil Photo

Nombre de caméras (avant & arrière)
3
Définition du / des capteur(s) arrière
48 MP, 48 MP, TOF 3D
Définition du / des capteur(s) avant
25 MP
Enregistrement vidéo
4K@30 FPS
Stabilisateur caméra
Optique
Flash arrière
Dual-LED
Taille des photosites objectifs arrière
0.8µm
Taille des photosites objectifs frontaux
0.9µm
Ouverture objectif photo arrières
f/1.6 ; f/2.2
Ouverture objectif photo frontaux
f/2.2

Réseau

Carte(s) SIM compatible(s)
Nano-SIM, eSIM
Compatible double SIM
Oui
Compatible 5G
Oui
Compatible VoLTE
Oui

Connectivité

Wi-Fi
802.11 a/b/g/n/ac
Bluetooth
5.1
NFC
Oui
GPS
Oui
Infrarouge
Non

Equipement

Type de connecteur
USB-C
Lecteur biométrique à empreinte digitale
Oui
Capteur de reconnaissance faciale
Non
Acceleromètre
Oui
Gyroscope
Oui
Prise Jack
Non
Nombre de haut-parleurs
2

Caractéristiques physiques

Hauteur
162mm
Largeur
75,5mm
Epaisseur
10,5mm
Poids
225g
Certification IP
54
Indice de réparabilité
9.3

Débit d’Absorption Spécifique (DAS)

DAS tête
0.49 W/kg
DAS tronc
0.99 W/kg

Dans la boîte du Fairphone 4

Le Fairphone 4 est livré dans une boîte minimaliste en carton recyclé. Aucun chargeur n'est fourni, Fairphone encourage les consommateurs à utiliser ceux qu'ils ont. Comme chez Apple et Samsung sur le haut de gamme. Le contour de protection (bumper) qui était livré avec le Fairphone 3 n'est plus de la partie. Ainsi, on retrouve :

  • Le Fairphone 4.
  • Un guide de démarrage rapide.
  • Des écouteurs (que nous n'avions pas dans notre version de test).

Design : un grand smartphone qui se met à la page

Le design extérieur du Fairphone 4 a radicalement changé par rapport au Fairphone 3 et 3+. Mais avant de s'attarder dessus, parlons du gabarit massif du téléphone. Une fois en main, impossible d'ignorer les dimensions et le poids important (225 grammes) du téléphone. C'est le prix à payer pour pouvoir remplacer facilement ses composants. Le Fairphone 4 n'est clairement pas conçu pour être utilisé confortablement à une main.

fairphone 4 test

Cependant, Fairphone semble avoir revu entièrement sa copie pour proposer un téléphone à l'apparence plus moderne, tout en conservant la grande modularité de l'appareil. Sur la face avant, un effort a été fait sur les bordures noires autour de l'écran. Bien que toujours importantes, ces dernières ont été réduites, notamment au-dessus et en dessous de la dalle. Le module photo avant est maintenant intégré sous la forme d'une (grande) goutte d'eau.

coque fairphone 4

Le dos du smartphone a également été repensé. Ce dernier est en plastique recyclé avec un effet mat réussi. Il présente également l'avantage d'être antidérapant. Le module photo ne ressort pas trop, ce qui peut également s'expliquer par l'épaisseur du produit. Le dos du téléphone n'en reste pas moins original, esthétique et plutôt agréable à l'oeil.

Situé dans le coin supérieur gauche, le module photo est la première illustration de la modularité du Fairphone 4. En effet, il comprend trois emplacements, alors que le téléphone n'a que deux capteurs photo de 48 mégapixels. Le module photo étant facilement remplaçable, Fairphone proposera très certainement des modules avec trois optiques pour améliorer l'expérience photo.

usb c fairphone 4
Cliquez pour agrandir. © Gabriel Manceau pour Clubic.
boutons fairphone 4
Cliquez pour agrandir. © Gabriel Manceau pour Clubic.
tranche fairphone 4
Cliquez pour agrandir. © Gabriel Manceau pour Clubic.
encoche fairphone 4
Cliquez pour agrandir. © Gabriel Manceau pour Clubic.

Le lecteur d'empreinte digitale n'est plus au dos, mais sur la tranche droite du téléphone. Plus exactement sur le bouton de mise sous tension qui tombe parfaitement sous le pouce (ou l'index si vous êtes gaucher). Les boutons de réglage du volume, juste au-dessus, sont en revanche situés un peu haut, ce qui nécessite une gymnastique pour les atteindre. La tranche inférieure accueille le connecteur USB-C et une grille pour laisser passer le son du haut-parleur. Sur la gauche, on retrouve simplement une encoche qui permet de retirer la coque, et ainsi accéder aux entrailles de la bête…

Bonne nouvelle, malgré sa grande réparabilité, le Fairphone 4 est certifié IP54 pour une protection des infiltrations (limitées) de poussière et des projections de liquide. Comprenez par là qu'il restera à quelques gouttes de pluie, mais ne vous amusez pas à le plonger dans l'eau ou le poser à côté de vos châteaux de sable à la plage.

Réparabilité : le meilleur, tout simplement

batterie amovile fairphone 4

Une grande partie de l'intérêt du Fairphone 4 repose sur sa modularité. L'indice de réparabilité du smartphone est de 9,3, soit la meilleure du marché. Avant même d'utiliser le moindre outil, il est possible de retirer la coque arrière grâce à l'encoche qui se trouve sur la tranche gauche. Il est également possible de retirer simplement la batterie. Une option qu'offraient presque tous les smartphones à une époque pas si lointaine… Cela donne accès à l'emplacement SIM et microSD.

sim 5g fairphone 4

Pour passer au niveau supérieur, nous avons utilisé un tournevis cruciforme (Phillips) n°00 que vous pouvez trouver chez iFixit .
Sans entrainement, il faut moins de 10 minutes pour démonter toutes les parties démontables du Fairphone 4. Comptez à peu près le même temps pour tout remettre en place. Il faut démonter 12 vis pour accéder à la majorité des modules et 8 vis supplémentaires autour du cadre gris pour pouvoir retirer l'écran. Enfin, 3 vis supplémentaires (en étoiles) permettent de retirer le cache de l'emplacement SIM et microSD.

module fairphone 4

Retirer chaque module demande une étape supplémentaire : soulever une languette indiquée par une flèche. N'ayez pas peur de forcer un peu pour les retirer et les remettre, le tout n'est pas aussi fragile qu'il en a l'air. Ainsi, il est possible de retirer de nombreuses pièces comme le connecteur USB-C, les haut-parleurs, la caméra frontale, le module photo, la batterie ou encore l'écran.

demontage fairphone 4

Oui, mais… Le cœur même du Fairphone 4 n'est pas remplaçable : son processeur. Le Snapdragon 765 s'en sort aujourd'hui très bien dans les tâches courantes (pas en jeu, voir la section "performances" de ce test). Mais comment ce dernier se comportera-t-il dans 3 ou 5 ans avec les prochaines versions d'Android ? Fairphone n'aurait-il pas dû opter pour un SoC haut de gamme plus performant ? Cela aurait alourdi la facture, mais également assuré au téléphone une meilleure longévité.

Pourquoi ne peut-on pas changer le processeur du Fairphone ?

Nous avons posé la question à l'entreprise, et voici une partie de sa réponse :

« Remplacer le processeur [….] signifierait une nouvelle disposition de la carte, avec des composants matériels différents, ainsi qu'un nouveau logiciel - il s'agirait d'un produit radicalement nouveau - tout comme les greffes de cerveau sont la dernière frontière de la chirurgie, le remplacement d'un SoC le serait aussi dans un smartphone. Les SoC sont des équipements très complexes - il n'existe pas (à notre connaissance) de système SoC open source. [….] La fabrication d'un SoC requiert un savoir-faire sérieux et un équipement très complexe. C'est pour cette raison, ainsi que pour le coût de la propriété intellectuelle nécessaire à la licence ou au développement, qu'il y a si peu d'acteurs sur le marché des SoC. Qualcomm, Intel et MediaTek sont les plus importants et nous avons choisi de travailler avec Qualcomm car nous pensons qu'ils offrent d'excellents produits à nos clients. »

Où est assemblé le Fairphone 4 ?

Le Fairphone 4 est assemblé dans l’usine Arima située à Suzhou en Chine, dont les ouvriers ont reçu une prime trimestrielle de la part de l'entreprise néerlandaise. Fairphone encourage ainsi une chaine d'approvisionnement électronique plus équitable, partout dans le monde. De plus, l'entreprise précise que la plupart des composants venant de Chine, les faire transiter dans un autre pays ne ferait qu'augmenter leur impact carbone. Fairphone semble donc se concentrer sur l'amélioration des conditions de travail dans les "pays sources" plutôt de délocaliser la production et l'assemblage.

Écran : toujours une dalle IPS LCD

ecran fairphone 4

En équipant son nouveau smartphone d'une dalle IPS LCD Full HD+ de 6,3 pouces, Fairphone un train de retard face aux standards du marché. La finesse d'affichage est au rendez-vous, tout comme la luminosité maximale qui, sans être incroyable, est suffisamment importante pour utiliser le Fairphone 4 dans toutes les conditions lumineuses. En revanche, il nous est arrivé à plusieurs reprises de reprendre la main sur le niveau de luminosité, le téléphone n'arrivant pas à l'ajuster assez rapidement.

reglage ecran fairphone 4

Le taux de rafraichissement de l'écran est toujours de 60 Hz. Fairphone a ici fait le choix de limiter les coûts tout en préservant l'autonomie en choisissant de ne pas intégrer de dalle 90 ou 120 Hz. D'autres concurrents aux tarifs plus agressifs le proposent, mais vous commencez à le savoir, les qualités du Fairphone 4 sont ailleurs. Les noirs et les contrastes sont corrects pour une dalle IPS, mais restent assez éloignés de ce que peut offrir l'OLED sur le point.

Les couleurs sont fidèlement restituées et les légères dérives colorimétriques sont loin d'être flagrantes à l'œil nu. Trois modes de température des couleurs sont disponibles : brillant, naturel et avancé. Ce dernier mode permet de régler plus finement la température, ou d'activer l'option "tonalité adaptative" qui vient ajuster automatiquement la température des couleurs en fonction de la lumière ambiante (l'équivalent de la fonction True Tone de chez Apple).

Le Fairphone 4 est compatible HDR. Pour tirer parti de cette spécificité, les développeurs ont activité par défaut l'optimisation de l'image et des jeux vidéos dans les paramètres d'affichage. Le tout pour améliorer la plage dynamique à l'écran. Il est bien sûr possible de désactiver ces options manuellement.

Performances : un processeur milieu de gamme prêt pour le futur ?

jeu fairphone 4

Le Fairphone 4 est équipé d'un processeur Snapdragon 750G de chez Qualcomm. Un SoC 5G de milieu de gamme lancé en 2020 que nous avons déjà eu l'occasion de tester sur le Motorola Moto G 5G , le Xiaomi Mi 10T Lite 5G ou encore le Samsung Galaxy A52 5G . Sans surprise, nous constatons des résultats similaires dans les différents benchmarks, avec comme variable d'ajustement la quantité de RAM.

Les 6 Go de RAM disponibles sur la version que nous avons testée permettent de garder beaucoup d'applications en tâche de fond et de passer de l'une à l'autre sans que ces dernières redémarrent. Les applications s'installent et se lancent rapidement. Nous n'avons rencontré presque aucun ralentissement dans l'interface, si ce n'est sur le temps de traitement de l'appareil photo lorsque l'on veut prendre plusieurs clichés d'affilés.

benchmarks fairphone 4

Passons maintenant à la partie graphique, qui est assurée par le GPU Adreno 619, intégré au processeur de Qualcomm. Ce dernier permet de faire tourner tous les jeux récents, mais en faisant pas mal de concessions. Nous lui avons soumis Genshin Impact qui est très gourmand en ressources. Par défaut, la qualité des graphismes est réglée sur "faible". Dans ces conditions, le jeu est capable de tourner à 30 images par seconde, avec quelques rares ralentissements. Passer au niveau de graphismes "très faible" permet de gagner en stabilité (toujours à 30 FPS).

Un point plus inquiétant vient de la chauffe importante du Fairphone 4 lors de notre session de jeu qui n'a duré que 15 minutes. La partie supérieure du téléphone est rapidement devenue très chaude. Pas au point de se bruler, mais suffisamment désagréable pour arrêter notre session de jeu afin de préserver le téléphone. Un problème qui n'apparait heureusement que sur les jeux et applications les plus gourmandes. Le Fairphone 4 ne s'adresse clairement pas aux jours mobiles.

graphisme jeu fairphone 4

Ce qui nous amène à LA grande question au sujet des performances : comment ce Fairphone 4 se comportera-t-il dans quatre, cinq ou six ans ? Si Fairphone promet cinq ans minimum de disponibilité des pièces détachées ainsi que de mises à jour vers Android, difficile d'anticiper les applications, jeux et usages de demain. Fairphone aurait-il dû jouer la carte d'un processeur plus haut de gamme pour s'assurer des bonnes performances futures de son téléphone ? La question est ouverte et l'avenir nous le dira.

Interface : Android 11 sans fioritures

interface android fairphone 4

Le Fairphone 4 est livré avec Android 11 dans une version très épurée, ce qui n'est pas pour nous déplaire. Au-delà des applications Google, on retrouve simplement celle de Fairphone qui présente l'entreprise et les différents guides d'utilisation du téléphone. On regrette que ces derniers soient uniquement disponibles en anglais.

Le Fairphone 4 pousse tout de même la personnalisation de son téléphone un peu plus loin que sur les modèles précédents. Ainsi, on retrouve dans les paramètres avancés de l'écran, différents modes d'affichage dans l'onglet "Visual Enhancement" qui donne lui-même accès à la catégorie "Optimisation display". Oui, la traduction est imparfaite, mais la possibilité de régler la température des couleurs est bienvenue. On apprécie également le mode lecture qui vient poser un voile blanc sur l'écran et le mode confort des yeux qui diminue la lumière bleue pour réduire la fatigue des yeux.

application fairphone 4

Évidemment, Fairphone n'a pas les moyens d'autres constructeurs qui ont une armée de développeur pour peaufiner leur interface logicielle. Cela se ressent par exemple sur l'écran de verrouillage où les raccourcis vers l'application téléphone et appareil photo sont difficiles à lancer sans risquer d'activer le raccourci vers Google Assistant qui se lance également depuis les coins inférieurs du téléphone.

Comme sur le Fairphone 3, l'entreprise néerlandaise s'est associée avec la fondation /e/ pour proposer un système d'exploitation alternatif basé sur la confidentialité (tout en pouvant utiliser vos applications Android). /e/OS vous informera de traceurs cachés dans chaque application. Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur la boutique en ligne d'esolutions .

Audio : un son honnête

Le Fairphone 4 est équipé de deux haut-parleurs, un au-dessus de l'écran, l'autre au niveau de la tranche inférieure du téléphone. Le téléphone délivre un son assez puissant. Jusqu'à environ 70% du volume sonore, l'expérience reste agréable. Au-delà, on commence à entendre pas mal de saturation. Comme sur la plupart des "speakers" sur un téléphone, l'accent est mis sur les voix (medium) qui sont parfaitement intelligibles. Les aigus et les graves sont en revanche aux abonnés absents.

Le smartphone n'a plus de prise jack 3.5, ce que nous regrettons, mais il sera bien sûr livré avec des écouteurs filaires (USB-C) comme la réglementation européenne le demande. Notre exemplaire de test en était malheureusement dépourvu. Enfin, notez qu'aucun égaliseur sonore n'est proposé dans l'interface.

Réseau : un téléphone efficace

Commençons par la qualité des appels. Sur ce point, le Fairphone 4 ne nous a jamais fait défaut. Nos interlocuteurs nous entendent parfaitement, et réciproquement. Notre test du GPS a également montré de bons résultats, avec une précision à 3 mètres selon l'application "GPS Test" disponible sur le Play Store.

reseau fairphone 4

Comme toujours, nous avons également utilisé "Open Signal" pour tester l'accroche réseau (sur le réseau Orange en région bordelaise pour ce test). L'application indique une faible latence de 39 ms, comparable aux autres smartphones dans les mêmes conditions. En revanche, la vitesse en "upload" est plutôt dans la tranche basse de nos tests. Cela reste un chiffre, et nous n'avons rencontré aucune lenteur particulière dans le partage de fichiers lors de notre test.

Appareil photo : enfin un double capteur

Le module photo du Fairphone 4 est composé de deux modules photos de 48 mégapixels. Un grand-angle avec ouverture de f/1,6 avec stabilisation optique de l'image et un ultra grand-angle avec une ouverture de f/2,2. Les deux profitent d'un capteur TOF pour la profondeur de champ.

L'application photo

application photo fairphone 4

En ouvrant l'application photo, on constate le manque de savoir-faire de Fairphone dans l'interface logicielle. Par défaut, trois modes de prises de vue sont affichées : photo, vidéo et super nuit. Le bouton "plus" permet d'accéder aux autres modes de prise de vue. Ces derniers peuvent être placés en raccourci en appuyant sur l'icône du crayon en haut à droite. Toutes les catégories de scènes sont accessibles en cliquant sur le bouton en haut à droite. Un mode automatique est bien sûr de la partie.

Nous aurions aimé que le mode "super nuit" n'apparaisse pas lorsqu'il n'est pas pris en charge par le mode de prise de vue sur lequel on se trouve. C'est par exemple le cas lorsque l'on se trouve sur l'ultra-grand-angle ou la caméra selfie.

Grand-angle et ultra grand-angle

photo grand angle fairphone 4
Grand-angle à gauche, ultra grand-angle à droite.

Les deux capteurs de 48 mégapixels prennent par défaut des photos 12 mégapixels grâce à la technologie pixel binning (4 en 1) qui fusionne les photosites pour apporter plus de lumières et donc de détails aux clichés. Le capteur grand-angle s'en sort très bien en plein jour lorsque les conditions lumineuses sont favorables. Les détails sont là, les couleurs sont naturelles et la balance des blancs est bien équilibrée

fairphone 4 photo grand angle
Photo avec le capteur principal (grand-angle).

Lorsque le temps est maussade, le Fairphone 4 s'en sort un peu moins bien. On aurait aimé une meilleure gestion de la dynamique. La faute à un mode HDR automatique qui ne fait pas toujours les bons choix. Le capteur ultra-grand-angle s'en sort sur les clichés diurnes, avec une déformation maitrisée dans les angles et une bonne continuité colorimétrique par rapport au capteur principal.

photo grand angle fairphone 4
Grand-angle à gauche, ultra grand-angle à droite.

Zoom

Cela ne vous a pas échappé, le Fairphone 4 ne dispose pas (encore) d'un capteur téléobjectif. Il faudra donc se contenter du zoom optique dont la qualité est loin de nous avoir éblouies. Le zoom x2 est tout juste correct. Au-delà, la qualité se dégrade rapidement. Pour information, le téléphone peut zoomer jusqu'à x8, aux risques et périls de votre rétine.

zoom x2 fairphone 4
Zoom numérique x2 à gauche, x4 à droite.

Mode 48 mégapixels et macro

Il est évidemment possible de "forcer" le mode 48 mégapixels en utilisant le mode "Pixel élevé". On vous le déconseille fortement dans la mesure où le téléphone perd complètement les pédales en surexposant les clichés, au point de faire disparaitre purement et simplement les détails dans les zones les plus lumineuses, comme le ciel par exemple.

grand angle SANS mode pixel élevé fairphone 4
En 12 mégapixels à gauche, avec le mode 48 mégapixels "Pixel élevé" à droite.

De manière générale, tout ce qui est blanc disparaitra dans une lumière éblouissante si vous utilisez le mode 48 mégapixels. C'est d'autant plus regrettable que nous souhaitions utiliser ce mode pour capturer un maximum de détail en macro, le Fairphone 4 n'ayant pas de capteur dédié à ce mode de prise de vue. La distance focale minimum n'est pas suffisamment courte pour se rapprocher du sujet tout en ayant une mise au point nette.

photo macro fairphone 4
En 12 mégapixels à gauche, avec le mode 48 mégapixels "Pixel élevé" à droite.

Le même mode de prise de vue sur le capteur avant de 25 mégapixels donne le résultat inverse. Les clichés en mode automatique de 6,2 mégapixels sont plus lumineux qu'en mode "Pixel elevé" qui délivre cette fois des photos sous-exposées.

selfie SANS mode pixel élevé fairphone 4
En 6,2 mégapixels à gauche, avec le mode 24,8 mégapixels "Pixel élevé" à droite.

Photos de nuit

Le capteur principal prend des clichés nocturnes d'une qualité correcte à condition d'avoir plusieurs sources lumineuses dans la scène. Cependant, le bruit numérique reste assez présent et le traitement logiciel lisse beaucoup l'image. Moins lumineux, le capteur ultra-grand-angle s'en sort logiquement beaucoup moins bien dans ces conditions.

fairphone 4 grand angle exterieur SANS mode super nuit
Grand-angle à gauche, ultra grand-angle à droite.
grand angle interieur SANS mode super nuit fairphone 4
Grand-angle à gauche, ultra grand-angle à droite.

Le mode "Super nuit"

Ce mode de prise de vue augmente le temps d'exposition pour capter plus de lumière et apporter des détails aux photos de nuit. Il est efficace et nous le conseillons si vous voulez le meilleur rendu possible en intérieur ou lorsque le soleil est couché. Attention cependant à ne pas trop bouger et à capturer des sujets statiques. Le mode "super nuit" n'est pas malheureusement pas disponible sur le second capteur du téléphone.

fairphone 4 grand angle exterieur SANS mode super nuit
Grand-angle sans mode "super nuit" à gauche, avec à droite.
grand angle interieur SANS mode super nuit fairphone 4
Grand-angle sans mode "super nuit" à gauche, avec à droite.

Portraits et selfies

Les égoportraits pris avec le Fairphone 4 manquent encore de dynamique, particulièrement à contre-jour. Le capteur avant ne fait pas non plus rentrer suffisamment de lumière, ce qui entraine l'apparition de beaucoup de bruit numérique dès que la luminosité vient à manquer.

selfies interieur fairphone 4
Selfies intérieur jour à gauche, intérieur nuit à droite. Cliquez pour agrandir.
selfies exterieurs fairphone 4
Selfies extérieur et contre-jour. Cliquez pour agrandir.

Les portraits immortalisés avec le capteur dorsal sont loin des standards de l'industrie. Ici, aucun flou logiciel ne semble appliqué en arrière-plan. Un portrait "naturel" qui repose uniquement sur les caractéristiques techniques du capteur principal. La profondeur de champ reste donc trop importante pour obtenir un effet "bokeh" satisfaisant qui ferait vraiment ressortir le sujet.

portraits fairphone 4
Portrait avec le Fairphone 4. Cliquez pour agrandir.

Vidéo

Le Fairphone 4 est capable de filmer jusqu'en 4K à 30 images par seconde et en 1080p à 30 ou 60 i/s, avec stabilisation électronique de l'image. Que vous choisissiez la version 128 ou 256 Go du téléphone, la possibilité d'étendre la mémoire de stockage jusqu'à 2 To grâce à une carte microSD laisse pas mal de latitude.

Autonomie : une grosse journée, pas plus

Le smartphone embarque une batterie amovible de 3905 mAh. Après 10 jours d'utilisation, nous avons réussi à tenir une journée à une journée et demie en moyenne, avec différents scénarios d'usages et un temps d'écran allumé situé entre 6 et 7 heures. Des résultats corrects qui ne permettent pas de tenir tête aux meilleurs smartphones du marché sur ce point.

Mais… la batterie est amovible ! Ce qui veut dire que rien ne vous empêche d'acquérir une batterie supplémentaire sur le site de Fairphone et de l'échanger en quelques secondes sans avoir à recharger votre mobile. De quoi doubler l'autonomie à moindres frais.

autonomie fairphone 4

Le Fairphone 4 est compatible avec la recharge 20W. Le constructeur ne founit pas de chargeur dans la boîte. Il faudra utiliser un de ceux que vous avez chez vous, ou en commander un. Nous avons branché le Fairphone 4 sur un chargeur 65W (overkill). Le téléphone a gagné 50% de batterie de 30 minutes et c'est complètement rechargé en 1h40 environ. C'est le genre de scores que l'on retrouve encore sur les smartphones Apple, mais qui se fait de plus en plus rare sur Android.

Pourquoi le Fairphone 4 est-il vendu à ce prix ?

Le Fairphone 4 est disponible en deux configurations :

  • 6 Go de RAM + 128 Go de stockage : 579€ (uniquement en gris)
  • 8 Go de RAM + 256 Go de stockage : 649€ (gris, vert et vert moucheté).

Des tarifs élevés si on les compare à ce que peut offrir la concurrence pour le même prix, ou beaucoup moins cher avec la même fiche technique.

Certes. Mais le Fairpone 4 a également d'autres caractéristiques qui n'existent tout simplement pas chez la concurrence :

  • Grande réparabilité grâce au système modulaire qui permet de remplacer la batterie, l'appareil photo, le connecteur USB-C, l'écran, etc.
  • Des matériaux équitables sont utilisés, comme le plastique recyclé, l'or, le cobalt, etc.
  • Fairphone compense 100% des déchets électroniques générés par ses téléphones en recyclant autant de mobiles qu'ils en vendent.
  • Des mises à jour d'Android jusqu'en 2025 minimum (Android 12 et 13), avec une volonté d'aller au-delà.
  • 5 ans de garantie sur la disponibilité des pièces détachées.

Plus qu'un simple fabricant de smartphones, Fairphone est avant tout une entreprise sociale qui accorde autant d'importance aux caractéristiques équitables qu'aux spécifications techniques de ses produits. Le Fairphone 4 représente aujourd'hui la proposition la plus équilibrée entre les deux.

N'oublions pas également que Fairphone est une petite entreprise de 100 salariés et qu'elle n'est pas en mesure de négocier les prix auprès des fournisseurs comme peuvent le faire les mastodontes de l'industrie que sont Apple, Samsung ou encore Xiaomi.

Fairphone 4 : l'avis de Clubic

Par bien des aspects, le Fairphone 4 est un smartphone à part. Hautement réparable, ses composants sont sourcés, fabriqués et assemblés sur une chaine de production la plus équitable possible (bien qu'elle ne soit pas encore parfaite). La garantie de 5 ans des pièces détachées et des mises à jour d'Android sont également des promesses fortes de la part de la marque. Autant de caractéristiques "éthiques" que les smartphones "traditionnels" n'ont tout simplement pas.

Concernant ces caractéristiques plus "traditionnelles", le Fairphone 4 n'est clairement pas aussi bien doté que ses concurrents directs vendus au même prix. On note cependant les efforts faits par le constructeur pour proposer un mobile dans l'air du temps. Cela se traduit par un design plus moderne, mais également par la multiplication des capteurs photo.

Il ne s'adresse clairement pas aux technophiles, mais à ceux qui cherchent un produit éthique, réparable et capable de répondre aux usages courants que l'on a d'un smartphone aujourd'hui.

Le Fairphone 4 n'est pas un téléphone futuriste, mais certains constructeurs pourraient s'en inspirer pour concevoir le smartphone du futur.

Fairphone 4

7

Bien qu'imparfait, le Fairphone 4 est une proposition unique qui pointe la responsabilité que nous avons en tant que consommateur de choisir un téléphone qui répond à nos besoins réels et de le garder le plus longtemps pour en faire un achat responsable.

Les plus

  • Design modulaire et grande réparabilité.
  • Un smartphone équitable.
  • Photos de jour
  • 5 ans de garanties (pièces et mises à jour logicielles)
  • Performances globales...

Les moins

  • ...Mais chauffe dans les jeux gourmands.
  • Photo de nuit
  • Un smartphone imposant.
  • Luminosité automatique capricieuse.
  • Plus de prise mini-jack 3.5 mm.

Design 7

Ecran 7

Performances 7

Interface 8

Réparabilité 9

Photo 6

Autonomie et recharge 7

Modifié le 15/10/2021 à 16h17
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
8
BizBiz37
Peut-être un peu cher pour l’ensemble du téléphone.<br /> Mais si seulement les autres constructeurs faisaient la même chose en terme de réparabilité … Rien que de pouvoir enlever la batterie, je comprends pas pourquoi on a plus ce droit aujourd’hui …
MattS32
BizBiz37:<br /> Rien que de pouvoir enlever la batterie, je comprends pas pourquoi on a plus ce droit aujourd’hui …<br /> Parce que les premiers smartphones sans cette possibilité se sont vendus comme des petits pains, donc les constructeurs ont compris que c’était pas la peine de se compliquer la vie à prévoir une batterie interchangeable <br /> Et ils ne reviendront sans doute pas en arrière tant qu’aucune loi ne le leur imposera…
Remoss
Tout à fait d’accord avec toi, c’était qqchose de très courant il n’y encore pas si lgtps!<br /> l’UE devrait aussi contraindre les constructeurs à rendre les batteries remplacables par les utlisateurs, la vie de millions de smartphones serait ainsi prolongée…
Aristote76
Depuis 40 ans tout est allé dans le sens consommation irresponsable alors pas la peine de compter sur les irresponsable qui nous gouvernent pour améliorer ce qu’il ont créés de toute pièce à leur profits bien souvent. Et l’UE peut être mise en tête de la liste<br /> Pour le tel je trouve l’initiative sympa bien que vouée à l’echec
Jolan
Il y a surement un peu d’obsolescence programmé, mais je n’en suis même pas certain.<br /> Je pense que c’est lié à l’étanchéité.<br /> Quand le téléphone était dans la poche d’un vêtement détrempée par la pluie, il n’était pas rare que le téléphone soit HS. Chez Apple (au moins) il y avait des capteurs d’humidité qui excluait la garantie.<br /> Donc, si on a un téléphone qui prend facilement l’eau, la réparabilité devient cruciale. Sauf que dans ce cas c’est la carte mère qui prend et que c’est justement l’élément non disponible dans le catalogue des pièces détachées.<br /> Si on est un peu soigneux, on ne pète pas son port USB et encore moins son haut-parleur.<br /> A part les écrans, je serais curieux de savoir si les autres pièces détachées sont si vendues que cela et si on n’a pas affaire à du pur marketing vert.<br /> Pour la batterie, ce n’est plus si problématique que par le passé. Autant j’ai du remplacer la batterie de mon Galaxy S2 au bout d’un an, autant mon «&nbsp;vieux&nbsp;» Galaxy S8 a toujours sa batterie d’origine sans que cela me pose problème.
MattS32
Jolan:<br /> Je pense que c’est lié à l’étanchéité.<br /> Et pourtant, les téléphones «&nbsp;renforcés&nbsp;» sont parmi les derniers à avoir encore une batterie facilement amovible (Galaxy Xcover, Cat, etc…), et à l’inverse, sur les smartphones «&nbsp;classiques&nbsp;», la batterie fixe s’est imposée bien bien avant l’étanchéité…<br /> Pour moi, la vraie raison d’Apple à la base c’est purement esthétique : un dos lisse, sans trappe, comme c’était déjà le cas avant sur les iPod.<br /> En deuxième lieu, il y a la finesse. Pour faire un téléphone super fin, il faut notamment rogner sur l’étui de protection de la batterie. Et donc la rendre plus difficilement amovible, car elle est beaucoup plus fragile.<br /> Mais on peut par contre s’interroger sur la pertinence de cette finesse extrême…
tux.le.vrai
et surtout, on peut installer /e/ sur les fairphones<br /> (ou en acheter un avec /e/ déjà installé.<br /> e Foundation - deGoogled unGoogled smartphone operating systems and online...<br /> e Foundation - deGoogled unGoogled smartphone operating systems and online...<br /> your data is YOUR data<br /> un peu cher, mais moi, y me tente bien ce fairphone.
ABC
Je ne comprends pas que des grands groupes ne les soutiennent pas afin de leur permettre de produire plus et à moindre coût. La réparabilité et la batterie changeable facilement devraient être obligatoires.<br /> Au moins il n’y a pas de surfacturation de la mémoire avec le modèle 256Go vendu presque au même prix que le 128Go, ce qui n’est pas le cas d’Apple.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Huawei dévoile le Nova 9, son flagship à destination des
Onyx Boox lance trois nouvelles liseuses grand format (et une grosse mise à jour logicielle)
Pixel 6 vs iPhone 13, un combat sans vainqueur (sur le papier) ?
Samsung s'ennuie et nous parle des nouveaux coloris du Galaxy Z Flip 3 et Watch 4
OPPO développe ses propres puces, destinées à ses téléphones haut de gamme (et aux OnePlus ?)
Google Pixel 6 : 5 ans de mises à jour garanties ? Non, ce n'est pas si simple
Samsung Unpacked : comment suivre les nouvelles annonces ?
Des hackers chinois piratent iOS 15.0.2 en quelques secondes, mais Apple n'est pas leur seule victime
Android 12 est maintenant disponible sur les Pixel 3 et ultérieurs
Google lance ses Pixel 6 et Pixel 6 Pro : sortie le 28 octobre, à partir de 649€
Haut de page