Luke James de Fairphone : "Notre ambition est de changer l'industrie du smartphone" (Interview)

Gabriel Manceau
Spécialiste Smartphone
30 septembre 2021 à 12h30
8
luke james fairphone
Luke James de Fairphone a répondu à nos questions.

À l'occasion du lancement du Fairphone 4 que nous avons testé , nous avons posé quelques questions à Luke James, responsable des partenariats et chargé du déploiement de la marque Fairphone en France.

L'occasion d'en savoir plus sur cette marque engagée qui compte bien changer l'industrie du smartphone de l'intérieur.

Fairphone, une réponse aux enjeux écologiques de l'industrie du smartphone ?

Clubic : Comment présentez-vous la marque Fairphone à celles et ceux qui ne la connaitraient pas ?

Luke James : Fairphone est une entreprise sociale basée à Amsterdam. Notre ambition est d'avoir un impact positif sur l'industrie du smartphone et de créer un mouvement en faveur d'un monde électronique plus équitable. Nous souhaitons répondre à une demande pour des produits éthiques et responsables.

Notre travail consiste à identifier les problèmes sociaux et environnementaux liés à cette industrie, pour apporter des solutions positives à travers des produits tels que le Fairphone 4. Pour cela, nous concentrons nos efforts dans quatre domaines clés : un design à l'épreuve du temps, des minéraux responsables, l'amélioration des conditions de travail, ainsi que la réutilisation et le recyclage des produits.

De plus en plus de Français se tournent vers le marché de l’occasion et les marques de smartphones font des efforts en ce sens sur le support logiciel. Pourquoi choisir un Fairphone plutôt qu’un autre téléphone reconditionné par exemple ?

Pour beaucoup de raisons (rires) ! Notre objectif est toujours de donner à l'utilisateur la possibilité de garder son téléphone le plus longtemps possible. Puisque vous évoquez la partie logicielle, regardons l'historique de Fairphone dans ce domaine. Le Fairphone 2 était par exemple un des rares smartphones sortis en 2015 à toujours bénéficier d’une assistance logicielle en 2021.

Le Fairphone 4 profitera quant à lui de cinq ans de garanties au niveau matériel, assurant la disponibilité des pièces détachées. Le téléphone sort sous Android 11, et nous promettons au minimum des mises à jour vers Android 12 et 13 jusqu'en 2025. Notre objectif est d'aller au-delà en faisant tout notre possible pour proposer Android 14 et 15, toujours dans le but de permettre aux utilisateurs de garder le téléphone plus longtemps possible.

Concernant les smartphones d'occasion, on parle souvent de recyclage et de réutilisation, mais ces deux éléments sont surtout utilisés comme des arguments pour vendre plus de produits.

« N'achetez le Fairphone que si vous avez vraiment besoin d'un nouveau téléphone. »

L'occasion, c’est bien. Mais avant d'en parler, essayons de garder nos téléphones le plus longtemps possible. C'est la philosophie de Fairphone. N'achetez le Fairphone que si vous avez vraiment besoin d'un nouveau téléphone.

Le premier critère d'achat d'un smartphone reste le prix. Qu'avez-vous à dire aux personnes qui trouvent qu'un Fairphone est trop cher par rapport à ses caractéristiques techniques ?

Aujourd'hui dans le monde des smartphones, on ne regarde que les caractéristiques techniques. Chez Fairphone, nous voulons que tous les acteurs de l'industrie (les entreprises comme les consommateurs) commencent à regarder aussi la dimension équitable des téléphones, car cela a une influence sur le prix.

Le Fairphone 4 est neutre en déchets électroniques. Cela veut dire que pour chaque smartphone vendu, nous promettons de reprendre un téléphone pour la réutilisation ou le recyclage. Sur le Fairphone 4, nous mettons également en avant l'utilisation de 14 minéraux responsables comme l'or et le cobalt obtenus par le biais du commerce équitable, ou encore l'utilisation de plastique et de cuivre recyclé. Tout cela a bien sûr une influence sur le prix de conception du téléphone.

« La philosophie de Fairphone est toujours de garder le téléphone le plus longtemps possible. »

Dans nos recherches et nos analyses des ventes du Fairphone 3 , nous avons constaté qu'il y a une vraie demande pour les produits responsables et que des personnes sont prêtes à payer un peu plus cher pour ça. C'est en se basant sur ces données que nous avons conçu le Fairphone 4, dont le tarif sera supérieur à celui du Fairphone 3.

Ce prix plus élevé s'explique notamment par notre volonté de proposer un smartphone plus haut de gamme, pour toucher un plus large public, tout en conservant les caractéristiques équitables qui nous tiennent à cœur.

La 5G est un sujet controversé lorsque l'on parle d'écologie. Pourquoi avoir fait le choix de proposer la 5G sur le Fairphone 4 ?

La philosophie de Fairphone est toujours de vous permettre de garder un téléphone le plus longtemps possible. À la sortie du Fairphone 3+ (2019), le téléphone n'était pas compatible 5G, car la demande pour cette technologie n'était pas suffisamment importante à l'époque pour l'intégrer au produit. Nous souhaitons que les personnes qui achètent le Fairphone 4 maintenant puissent l'utiliser pendant cinq, six ou sept ans. Dans ce cadre la 5G est un des éléments de plus en faveur de la longévité du smartphone.

Depuis janvier 2021, on voit que l’indice de réparabilité est présent sur beaucoup de produits. Pouvez-vous nous en dire plus sur le rôle de cette note ?

Il faut savoir que Fairphone a, dès le début, participé aux conversations qui ont mené à la mise en place de cet indice de réparabilité. Ce n'est pas parfait, mais c'est un premier pas pour parler d'électronique responsable et de longévité au grand public.

Le Fairphone 3+ a un score de 8,7/10. Le Fairphone 4, lui, est disponible en deux versions à deux prix différents. La variante la plus chère a reçu un indice de réparabilité de 9,3/10 et la moins chère une note de 9,2/10. Cette différence s'explique par le fait qu'un des critères de notation est basé sur le prix des pièces détachées. Dans les deux cas néanmoins, cela reste un excellent résultat, et une preuve supplémentaire que nos téléphones sont facilement réparables.

Pour plus de détails concernant les critères qui permettent d'établir la note de réparabilité, rendez-vous sur indicereparabilite.fr et sélectionnez les produits qui vous intéressent.

Pour Fairphone comme pour l'industrie, ce score est un excellent moyen de savoir ce que l'on peut encore améliorer. Pour l'utilisateur final, cela rajoute un critère d'achat important qui lui permet de faire un choix plus éclairé avant d'acheter un téléphone.

Pourvu que ça dure !

Vous parlez d'utiliser un smartphone pendant au moins cinq ans, c'est bien plus que la moyenne d'usage constatée aujourd'hui.

La moyenne d'utilisation des 1,4 milliard de smartphones vendus chaque année dans le monde est de deux à trois ans. Seulement 15 % de ces téléphones sont réutilisés ou recyclés. Pour le Fairphone 3, nous promettions de fournir des pièces détachées pendant deux ans, avec la volonté d'aller au-delà. Sur le Fairphone 4, la promesse est cette fois étendue à cinq ans et nous essaierons encore de faire mieux.

Que répondez-vous aux technophiles qui pensent que le Fairphone est en retard technologiquement ?

On parle d'innovation, mais les caractéristiques techniques des smartphones ont finalement peu évolué ces dernières années. Aussi la vraie innovation vient des changements positifs que l'on peut faire sur la chaine d'approvisionnement électronique. Que doit-on faire aujourd'hui au niveau environnemental et social ?

« notre ambition n'est pas d'avoir les smartphones avec les meilleures spécifications, MAIS de changer l'industrie et d'être considérés comme leader dans la conception de smartphones justes, éthiques et responsables. »

L'autre réponse que nous pouvons apporter aux technophiles vient du Fairphone 4 qui est maintenant un produit haut de gamme avec des caractéristiques qui s'adressent à celles et ceux qui cherchent un téléphone puissant.

Une des missions de Fairphone, c'est l'éducation des utilisateurs. Nous souhaitons par exemple faire prendre conscience que la performance de l'appareil photo est aussi importante que la question du commerce équitable, des minéraux responsables utilisés ou que la possibilité de recycler leurs téléphones. Je suis fier de travailler pour Fairphone, car nous n'avons pas peur de pointer du doigt les problèmes de l'industrie et de montrer que des changements sont possibles.

Comment expliquez-vous que beaucoup d'acteurs de l'industrie soient pour un mode de production équitable, mais que cela ne se retrouve pas toujours dans leur manière de produire et consommer ?

Dans les années 80, 90, on ne parlait pas beaucoup du commerce équitable du café, du thé ou du chocolat. Aujourd'hui, énormément de personnes achètent ces produits en tenant compte de ce critère. C'est un processus. De la même manière, il y a quelques années, on ne parlait pas d'un mode de production plus juste dans le monde de l'électronique.

L'augmentation des ventes et de la visibilité de Fairphone est une preuve que les choses changent et vont dans le bon sens. Je ne travaillerais pas pour Fairphone si je n'étais pas convaincu que de plus en plus de personnes sont conscientes de ces problèmes et passent à l'action pour changer les choses positivement.

« Le téléphone le plus responsable, c'est celui que vous utilisez actuellement. »

Dans l'un de nos rapports, nous montrons où et comment nos actions ont eu un impact. Nous ne dirons jamais que Fairphone est 100 % éthique et 100 % responsable, le chemin est encore long pour ça. Cette industrie est très complexe et ne va pas changer en quelques années. Fairphone est aussi là pour inspirer le secteur à agir de manière plus responsable. Nous ne sommes que 100 à travailler dans cette entreprise, mais si une petite structure montre qu'il est possible d'avoir un impact positif, pourquoi les autres ne pourraient pas le faire ?

Un dernier mot pour convaincre les lecteurs de Clubic de passer chez Fairphone pour leur prochain téléphone ?

J'encouragerais d'abord à garder le téléphone que vous avez le plus longtemps possible, car le smartphone le plus responsable, c'est celui que vous utilisez actuellement. Cependant, si vous pensez avoir besoin d'un nouvel appareil, je vous conseille de prendre un Fairphone car nous avons besoin d'agrandir notre communauté pour continuer à avoir un impact durable et positif sur l'industrie.

Merci à Luke James d’avoir répondu à nos questions. Si vous en avez d'autres, n'hésitez pas à les poser dans les commentaires, nous tâcherons de les communiquer à Fairphone.

Modifié le 11/10/2021 à 15h46
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
7
Jean66
Le téléphone sort sous Android 11, et nous promettons au minimum des mises à jour vers Android 12 et 13 jusqu’en 2025"<br /> J’ai du mal à croire leurs «&nbsp;promesses&nbsp;»
eykxas
Quand leurs smartphones seront au niveau des autres, peut être qu’on commencera à les regarder.
Bombing_Basta
Bah regarde le fairphone 2, sortis sous android 5, dont le fabriquant du SoC à arrêté le support à android 6, et pourtant, malgré les difdicultés engendrées par cet arrêt du support, Fairphone a poussé jusqu’à android 9, sachant que contrairement aux roms de XDA, eux doivent passer une certif Google, 480000 tests à réussir pour respecter la licence Google et pouvoir intégrer les services google play.<br /> Et sinon Clubic, vous aviez la possibilité de poser des questions à fairphone, pourquoi ne pas avoir demanfé par exemple, pourquoi ils ne proposent pas pour le FP2 et le FP3 des modules plus récents, notamment le module du SoC.<br /> Pouvoir garder son FP2 et ne chander que le module «&nbsp;mère&nbsp;» avec un SoC plus récent et une compatibilité avec les dernières normes BT, WiFi, 5G, c’est plus durable que de changer de tel.<br /> Une autre question qui aurait été intéressante : pourquoi ne pas travailler avec des fournisseurs de hardware, notamment SoC justement, open-sourcz, à la manière de Pinephone ou de Librem 5, histoire de ne plus subir les désidérata des vendeurs de SoC closed-source plus intéressés par la vente de leurs dernières puces, que par la durabilité, l’écologie, et la liberté de l’utilisateur ?<br /> Vraiment dommage de ne faire quasiement que du passage de plats, on apprend rien de plus ici qu’on ne peut déjà lire ailleurs.
norwy
Que de pessimisme, c’est fou… Vouloir changer les choses c’est déjà pas mal par rapport à la masse qui capitule en applaudissant des 2 mains et jette la pierre sur ceux qui se lancent dans l’aventure avec les bons idéaux.<br /> Merci pour l’info, Bon courage à Fair Phone, en espérant que vous arriverez à vos/nos fins et bouh aux rabats-joie.
soaf78
Jusqu’à présent Fairphone a toujours tenu ses engagements sur les mises à jour certifiées d’Android.<br /> Je ne vois pas pourquoi ca changerait
soaf78
Mais qui est donc ce «&nbsp;on&nbsp;» ?
eykxas
Celui qui se reconnaitra dans ce pronom.
max6
Ben «&nbsp;on&nbsp;» est un pronom personnel qui dans ce cas semble désigner une personne que le locuteur juge superflu de nommer [ cf CNRTL] dans le cas présent il s’agit probablement de lui-même.<br /> Parce que personnellement je trouve qu’il est adapté à l’usage que j’en ai, réactif avec un écran agréable, des photos correctes et la possibilité de le réparer et de changer la batterie facilement donc je ne fait pas partie de «&nbsp;on&nbsp;» mais je suis peut-être tout seul?<br /> Plus sérieusement la remarque de Bombing Basta sur le hardware me semble justifiée mais il serait aussi bien de voir apparaître un software permettant de s’émanciper d’androïd (je sais qu’il existe des rom alternatives mais d’un coté elles dérivent de l’OS de Google et sont en quelque sorte soumises à son bon vouloir) et puis un hardware open source permettrais sûrement aussi de disposer plus facilement de pilotes voir de les créer si nécessaire sans problèmes de brevets.<br /> Ce que j’aurais aimé aussi c’est que la plate forme soit évolutive et normalisée pouvoir changer la «&nbsp;carte-mère&nbsp;» pour une plus performante sans changer de tel le rêve mais on a pas réussi à obtenir cela pour les ordinateurs portables alors pour les téléphones… L’industrie ne le fera jamais et mettra les bâton dans les roues à toute initiative s’il n’y a pas de sanction supérieures au gain.
Bombing_Basta
max6:<br /> il serait aussi bien de voir apparaître un software permettant de s’émanciper d’androïd<br /> Ce software existe, je l’utilise depuis 2015 sur un Meizu MX4 vendu avec à l’époque : Ubuntu Touch, un OS GNU/Linux dérivé de la célèbre distribution PC.<br /> Et des gens l’ont notamment porté sur FP2 et FP3, et le FP4 devrait suivre.<br /> Le Pinephone est en cours de portage, mais n’étant pas un téléphone android à la base, ils sont obligés de tout reprendre de 0.<br /> UBports Forum<br /> Categories<br /> UBports develops Ubuntu Touch, a simple and beautiful mobile operating system.<br /> Bon fatalement, question applications, faut pas s’attendre à la foultitude d’android, mais celles disponibles sont gratuites avec système de dons, et pour la grande majorité open-source, et aucune n’a de pub incluse bien entendu.<br /> Je l’utilise en ce moment même pour te répondre vu que depuis une panne sur mon PC, je n’ai plus que mon téléphone pour accéder à internet.
max6
Je vais étudier la chose ,j’avoue que j’ai un peu perdu Ubuntu touch depuis qu’il n’est plus officiellement supporté.<br /> Et puis j’ai très peu d’appli sur mon tel mais certaines sont obligatoires ma banque avec la double authentification obligatoire uniquement sur android me saoule SNCF pour l’abonnement (revenir au papier …)…<br /> Je n’ai qu’un tel correct, les PC c’est plus facile de tester j’en ai partout à la maison et puis il suffit de mettre un DD vierge et hop test…
Bombing_Basta
Il n’est plus officiellement supporté par canonical, mais l’est maintenant et depuis lors par UBports ^^<br /> Après pour les applis comme celles que tu cites, y’a un projet en cours qui avance bien qui s’appelle Waydroid (wayland android) qui permet de lancer un contener android et les apps android sur un GNU/Linux. Il faut pour ça un téléphone qui a reçu android 9 minimum pour que la base sur laquelle s’installe uTouch soit une base «&nbsp;halium 9&nbsp;» .<br /> Le Fairphone 3 fait partie de ceux-là mais y’en a d’autres.<br /> Regarde les téléphones les mieux supportés en halium 9, t’en as des pas chers d’occaz, et comme ça tu peux tester tranquille.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

GX290 Pro, le smartphone ultra-résistant de Gigaset à la batterie XXL (Interview)
Le Xiaomi Redmi Note 11 sera équipé d'un écran AMOLED 120 Hz
Avec le BIG RED, RED by SFR fracasse les forfaits mobiles concurrents
Forfait mobile : profitez de 80 Go chez Free mobile pour à peine 11€
Google Pixel Stand 2 : vous n'en avez pas entendu parler mais pourtant il arrive bientôt
Huawei dévoile le Nova 9, son flagship à destination des
Onyx Boox lance trois nouvelles liseuses grand format (et une grosse mise à jour logicielle)
Pixel 6 vs iPhone 13, un combat sans vainqueur (sur le papier) ?
Samsung s'ennuie et nous parle des nouveaux coloris du Galaxy Z Flip 3 et Watch 4
OPPO développe ses propres puces, destinées à ses téléphones haut de gamme (et aux OnePlus ?)
Haut de page