Test du Fairphone 3 : le nouveau smartphone éthique et durable

Gabriel Manceau
Spécialiste Smartphone
19 mars 2020 à 12h01
0
La note de la rédac
Le Fairphone 3 est un smartphone équitable, durable et facilement réparable qui se démarque clairement des modèles traditionnels. Il n'en reste pas moins un téléphone portable qui doit répondre aux besoins des utilisateurs, quels que soient leurs engagements. Découvrons tout de suite dans notre test si le Fairphone 3 a de quoi tenir tête à la concurrence.

Le Fairphone 3 étant dans une dans une catégorie à part, il nous a paru important de rappeler la philosophie et la démarche de cette entreprise sociale qui œuvre à la construction d'un mouvement en faveur d'un monde de l'électronique plus équitable.

La philosophie Fairphone

Fairphone commercialise des téléphones écoresponsables qui utilisent des chaines d'approvisionnement et de production toujours plus transparentes.

Sont notamment observées avec attention les conditions environnementales, sanitaires et sociales dans lesquelles les métaux rares nécessaires à la fabrication des smartphones sont sourcés.

Mais avoir une traçabilité totale de l'extraction de ces métaux est un processus long et fastidieux.

Fairphone est totalement conscient que tout n'est pas encore parfait, mais travaille à obtenir toujours plus de transparence sur ces questions.

Avec seulement trois smartphones commercialisés en six ans, la marque néerlandaise est assez loin du modèle appliqué par d'autres constructeurs qui n'hésitent pas à sortir de (trop) nombreux modèles chaque année.

modularite-fairphone-3.jpg

Plus de la moitié des utilisateurs de smartphones l'utilisent pendant moins de trois ans avant de le changer.

Cela a bien sûr une conséquence directe sur l'impact écologique de l'industrie de la téléphonie mobile, dont une grande partie de l'empreinte carbone est attribuée à la fabrication des produits.

Dans ce contexte, le Fairphone 3 se veut facilement réparable et évolutif, grâce à ces modules qui permettent de changer facilement l'écran, la batterie, la caméra ou encore le haut-parleur.

Une démarche similaire a récemment été présentée par l'Union européenne sous le nom d' "initiative électronique circulaire" pour allonger la durée de vie des produits électroniques en favorisant leur réutilisation et séparabilité, ainsi que la possibilité d'améliorer
les composants et logiciels.

L'objectif est bien sûr de réduire l'empreinte carbone et lutter contre l'obsolescence en utilisant son téléphone le plus longtemps possible, y compris lorsque ce dernier rencontre quelques accidents de parcours.

Acheter le Fairphone 3

Caractéristiques techniques


  • Écran : LCD IPS 5,7 pouces Full HD+ de 2160 x 1080 pixels (427 ppp), format 18:9

  • Processeur : Qualcomm Snapdragon 632 à 1.8 Hz

  • GPU : Adreno 506 à 650 MHz

  • RAM : 4 GB

  • Stockage : 64 GB

  • Emplacement microSD : oui, jusqu'à 400 GB

  • Batterie : 3060 mAh, amovible

  • Appareil photo avant : 8 mégapixels, ouverture f/2.0

  • Appareil photo arrière : 12 mégapixels, ouverture f/1.8

  • Connectivité : WiFi ac 2.4 et 5 GHz, Bluetooth 5, 4G Cat. 13

  • Connectique : USB-C, prise casque 3.5 mm

  • Lecteur d'empreinte : oui, au dos

  • Dimensions : 158 x 71.8 x 9.89 mm

  • Poids : 189 grammes

  • DAS : 0,388 tête, 1,405 corps


Dans la boite

Dès son déballage, le Fairphone 3 se montre différent.

boite-fairphone-3.jpg

On retrouve dans la boite :

  • Le smartphone

  • Un mini tournevis

  • Un contour de protection (bumper)

  • Un guide de démarrage rapide

  • Des écouteurs (nous n'avons malheureusement pas pu les tester)


Pas de chargeur ni de câble USB-C, le constructeur part du principe que vous en avez surement déjà un et que l'inclure serait créer des déchets électroniques supplémentaires. Accessoirement, cela permet à la marque de proposer un prix d'appel plus bas pour son Fairphone 3.

Le smartphone avec la meilleure réparabilité

batterie-amovible-fairphone-3.jpg

Le célèbre site de réparation de produits électroniques ifixit a attribué au Fairphone 3 la note maximale de 10/10, en faisant le smartphone le plus facilement réparable du marché.

Le démonter est en effet un jeu d'enfant. Il suffit de retirer le capot en plastique à l'aide de l'encoche se trouvant sur le côté gauche du téléphone.

Vous pouvez ensuite accéder immédiatement à la batterie de 3060 mAh.

demonter-fairphone-3.jpg

Il est d'ailleurs possible d'acheter une batterie supplémentaire pour seulement 30€ et ainsi doubler l'autonomie du téléphone. Une option qui a aujourd'hui quasiment disparu, mais qui était pourtant courante il y a quelques années.

Sous la batterie se trouve les emplacements pour deux cartes nano-SIM, plus une carte microSD pour étendre la mémoire de stockage jusqu'à 400 GB.

fairphone-3-demonte.jpg

On se retrouve alors face à 13 vis qui, une fois démontées, permettent de retirer l'écran pour le changer. C'est une nouveauté par rapport au Fairphone 2 dont on pouvait détacher l'écran sans avoir à utiliser de tournevis.

module-fairphone-3.jpg

Nous voilà maintenant en face du châssis avec ses quatre modules. 9 vis supplémentaires sont nécessaires pour “désosser” complètement le téléphone, portant le total à 22 vis.

fairphone-3-module.jpg

Moins de 15 minutes suffisent pour démonter entièrement le Fairphone 3, un vrai jeu d'enfant.

Un design simple

Le Fairphone 3 affiche un design très rectangulaire avec des coins arrondis. Son format au ratio 18:9 en fait un smartphone tout en longueur.

fairphone-3.jpg

Bien que sa coque soit en plastique, le téléphone donne une très bonne sensation de solidité une fois en main.

Format modulaire oblige, Fairphone a dû faire face à des contraintes pour ce qui est du format de son téléphone.

camera-fairphone-3.jpg

Ainsi les bordures supérieures et inférieures de l'écran sont très larges.

Les modules remplaçables situés aux extrémités prennent une place non négligeable. Les bordures autour de l'écran sont quant à elles assez larges pour un produit lancé en 2019.

Le taux d'occupation de l'écran n'est que de 73%, un chiffre que l'on n'avait pas vu depuis longtemps sur un smartphone dans cette gamme de prix. Aujourd'hui, même les mobiles d'entrée de gamme offrent un ratio taille-écran plus intéressant.

appareil-photo-fairphone-3.jpg

À l'arrière, la coque transparente laissant apparaitre les composants est plutôt élégante. Le capteur d'empreinte digitale est quant à lui efficace, mais placé beaucoup trop haut.

Là encore, on voit clairement que les composants modulaires ont repoussé le capteur vers le haut, le rendant difficilement accessible. Quelle que soit la taille de vos mains, il y a peu de chance que le lecteur d'empreinte tombe sous votre index.

prise-casque-fairphone-3.jpg
connecteur-usb-c-fairphone-3.jpg

La tranche supérieure abrite la prise casque 3.5mm et un micro. Sur la tranche inférieure, on retrouve le connecteur USB-C et l'autre micro.

La tranche gauche du Fairphone 3 abrite le bouton de mise sous tension qui est facilement accessible, que vous soyez droitier ou gaucher. Les touches pour régler le volume sont en revanche placées un peu trop hautes pour que l'on puisse les atteindre facilement. Les gauchers auront un petit avantage sur ce point.

Juste en dessous de l'encoche servant à ouvrir le capot arrière du téléphone se trouve le haut-parleur. Encore une fois, son positionnement est hasardeux. On se retrouve à l'obstruer assez naturellement lorsque l'on tient le téléphone en main, à la verticale comme à l'horizontale.

boutons-fairphone-3.jpg
haut-parleur-fairphone-3.jpg

Notez que le téléphone est résistant aux éclaboussures et à la poussière, ce qui lui permet d'obtenir une certification IP54. Ne vous amusez donc pas à l'immerger.

Vous l'aurez compris, le Fairphone 3 est un smartphone au design très basique qui multiplie les erreurs d'ergonomie. Entre modularité et durabilité ou design dernier cri, il faudra donc choisir.

Un écran qui voit bleu

L'écran IPS LCD du Fairphone 3 affiche une diagonale de 5,7 pouces au format 18:9, pour une définition de 2160 x 1080 pixels lui offrant une résolution confortable de 427 pixels par pouce.

ecran-fairphone-3.jpg

Sa luminosité maximale et le fait qu'il ne soit pas trop sujet aux reflets sont deux qualités qui permettent au téléphone d'être utilisé confortablement en plein soleil. À l'inverse, la luminosité minium de la dalle est un peu trop élevée pour pouvoir l'utiliser confortablement dans le noir sans se fatiguer rapidement les yeux.

L'écran a cette fâcheuse tendance à tirer vers le bleu, ce qui lui confère un aspect assez “froid”. Sa colorimétrie imparfaite ne pourra pas non plus être ajustée dans la mesure ou la version stock d'Android qui équipe le Fairphone 3 ne permet pas de régler l'écran. Dommage.

Sans atteindre le niveau des écrans AMOLED, les noirs et le niveau de contraste sont très bon pour un écran IPS LCD.

Les performances d'un milieu de gamme

Le Fairphone 3 est équipé d'un SoC 8 cœurs Qualcomm Snapdragon 623 cadencés à 2,2 GHz. Couplé aux 4 GB de RAM et au GPU Adreno 506, le smartphone offre des performances plus que correctes.

benchmarks-fairphone-3.jpg

Il se montre réactif au quotidien. Ses 4 GB de RAM lui permettent de faire tourner toutes les applications de manière parfaitement fluide et de passer de l'une à l'autre sans aucune difficulté.

Le seul problème de fluidité vient du léger retard tactile de l'écran. En effet, on constate parfois un petit retard pour afficher ce sur quoi l'on vient de cliquer.

call-of-duty-mobile-fairphone-3.jpg

Du côté des performances graphiques, nous avons été agréablement surpris par le GPU Adreno 506 qui s'en sort bien, y compris dans les jeux 3D.

Nous l'avons mis à l'épreuve sur Call of Duty Mobile. Par défaut, le jeu a réglé la qualité des graphiques sur “bas” et la fréquence d'image par seconde sur “moyen”. Avec une telle configuration, nous avons pu jouer dans de très bonnes conditions.

performances-graphiques-fairphone-3.jpg

Reste cependant une question en suspens. Comment se comporteront le Snapdragon 623, le GPU Adreno 506 et les 4 GB de RAM dans 5 ans ? Le Fairphone 3 se voulant durable, on peut légitimement se poser la question de la fluidité des prochaines versions d'Android ainsi que des jeux 3D proposés dans quelques années sur cette configuration milieu de gamme.

Android “stock” et rien de plus

Le Fairphone 3 fait dans la simplicité et l'efficacité en proposant Android 9 Pie dans sa version “stock”.

interface-faiphone-3.jpg

Nous sommes donc en terrain connu avec les applications Google, la navigation par gestes ou encore le tiroir d'application. Seule l'application photo a fait l'objet de quelques ajustements.

Le point positif est qu'aucune application superflue n'est installée par défaut (sauf certaines applications Google que vous n'utilisez peut-être pas).

android-9-fairphone-3.jpg

En revanche, on déplore l'impossibilité d'ajuster la colorimétrie de l'écran dans les paramètres.

Fairphone promet pas moins de 5 ans de mises à jour d'Android et de mise à jour de sécurité. Le Fairphone 2 avait respecté cette promesse.

Mais ne vous attendez pas à avoir les mises à jour logicielles dès leur sortie comme sur les Google Pixel.

gestes-navigation-fairphone-3.jpg

Nous écrivons ses lignes en mars 2020 et aucune mise à jour vers Android 10 n'est pour l'instant annoncée par Fairphone, mais elle devrait arriver dans le courant de l'année. Pour ce qui est des mises à jour de sécurité, c'est la version de janvier 2020 qui est proposée au moment de ce test.

Un appareil photo inégal

Fairphone n'a pas fait les choses à moitié en intégrant un capteur photo réputé, le Sony IMX363. Si cela ne vous parle pas, c'est le module qui est intégré aux Google Pixel 3 et 3a, deux smartphones extrêmement doués en photo.

phoot-jour-fairphone-3.jpg

Vous ne retrouverez donc qu'un capteur principal de 12 mégapixels, avec un objectif ouvrant à f/1.8 et un autofocus Dual Pixel. Des caractéristiques alléchantes sur le papier.

Commençons par l'application appareil photo. Cette dernière propose, en plus du mode photo et vidéo classique, les modes accéléré, ralenti, portrait, panorama et pro. Les fonctions de détection de visage et de suivi d'objet se montrent assez efficaces. Les options ne manquent pas.

macro-fairphone-3.jpg

Côté vidéo, le smartphone est capable de filmer jusqu'en UHD à 30 FPS. Un mode que l'on ne vous conseillera pas dans la mesure où il n'est pas stabilisé. Préférez-lui le Full HD pour un meilleur rendu, toujours à 30 FPS.

Dans la réalité, la qualité des clichés est tantôt excellente, tantôt décevante. Pour commencer, l'image que l'on voit dans le viseur est toujours plus sombre que le rendu final de la photo. Un problème qui, on l'espère, sera réglé au niveau logiciel.

fairphon-3-photo-interieur-contre-jour.jpg
cliche-fairphone-3.jpg

Dans de parfaites conditions de luminosité, le Fairphone propose des clichés très détaillés, avec des couleurs flatteuses, même si elles sont parfois trop saturées.

Dans les situations plus difficiles, le Fairphone 3 se montre inégal. Le mode HDR ne parvient pas toujours à déboucher les zones sombres de l'image, et les clichés de nuit sont franchement médiocres.

photo-exterieur-fairphone-3.jpg
photo-couleur-fairphone-3.jpg

La comparaison avec le Google Pixel 3 s'arrête donc au capteur embarqué. L'énorme travail réalisé par Google sur la partie logicielle fait clairement la différence, ce que Fairphone n'a pas encore réussi à faire.

photo-nocture-fairphone-3.jpg

Gageons que de futures mises à jour logicielles viendront améliorer ces différents points, comme cela a été le cas avec le Fairphone 2, qui avait également profité d'un nouveau module photo bien plus performant.

photo-nuit-fairphone-3.jpg

Sur la partie photo, la modularité du Fairphone 3 est donc clairement un atout pour son évolution.

Le capteur avant permet de prendre des selfies d'une qualité correcte, avec un mode portrait capable de produire un bon effet de flou en détourant bien le sujet, et ce sans capteur secondaire ou intelligence artificielle.

mode-portrait-fairphone-3.jpg

Une autonomie correcte

La batterie de 3080 mAh et le processeur plutôt économe en énergie permettent au Fairphone 3 de tenir sans problème une grosse journée si vous le sollicitez beaucoup comme cela a été notre cas pendant notre test.

Comptez sur une journée et demie maximum si vous en avez une utilisation plus modérée. En une charge, le téléphone a pu tenir 5h30 avant de tomber à 10% de batterie.

Sans battre de records d'autonomie, cela reste une bonne endurance, largement suffisante pour l'utiliser du matin au soir sans avoir à s'inquiéter.

autonomie-fairphone-3.jpg

Sa batterie étant amovible. Le meilleur moyen de doubler son autonomie reste encore d'en acheter une supplémentaire pour moins de 30 euros sur le site de Fairphone.

Le smartphone est compatible avec la charge rapide Qualcomm 3.0.

Rappelons qu'aucun chargeur ni câble n'est fourni dans la boite du Fairphone 3. Si vous n'en avez pas déjà un sous la main, vous pouvez acquérir un chargeur 15 Watts pour moins de 20 euros directement sur le site du constructeur. La vitesse de recharge dépendra donc du chargeur que vous avez sous la main.

Prix et disponibilité

Disponible depuis le 10 septembre 2019, le Fairphone 3 est affiché au prix conseillé de 450 euros sur le site de Fairphone, mais également chez Sosh, Bouygues Télécom, Boulanger, la Fnac ou encore Amazon.

coque-fairphone-3.jpg

Sur son site, le constructeur propose un programme de reprise si vous recyclez votre ancien téléphone. Vous recevrez une étiquette d'expédition gratuite pour renvoyer votre modèle précédent. Fairphone propose 75€ de réduction pour la reprise d'un Fairphone 1 ou 2, et 20€ pour tout autre téléphone.

Vous pouvez également recevoir un code de réduction de 10€ supplémentaire si vous vous abonnez à la newsletter.

Voici la liste des modules démontables, et leur prix respectif si vous souhaitez les remplacer :

  • Le module supérieur comprenant l'appareil photo frontal, le récepteur d'appel, la prise casque 3.5 mm, le microphone secondaire et le capteur de proximité (29,95 €).

  • Le module de l'appareil photo dorsal (49,95 €).

  • Le module inférieur comprenant le moteur vibrant et le connecteur USB-C et le microphone principal (19,95 €).

  • Le module haut-parleur (19,95 €).

  • L'écran (89,95 €).

  • La batterie (29,95 €).


Conclusion

Le Fairphone 3 est clairement un smartphone à part.

Si on le compare aux mobiles proposés à un prix similaire, il ne tient clairement pas la distance.

fairphone-3-test.jpg

Ses défauts d'ergonomie et son écran perfectible sont des défauts qui ne pourront pas être corrigés par la grande modularité du téléphone. En revanche, il est très probable que l'interface logicielle s'améliore, tout comme les performances en photo.

En proposant le téléphone le plus simple à réparer et le plus équitable du marché (même si tout n'est pas encore parfait), Fairphone veut montrer qu'un autre autre modèle est possible sur le marché de la téléphonie mobile.

Nous le conseillerons à tous ceux qui cherchent un smartphone qui, sans exceller, assure l'essentiel. Mais aussi et surtout à ceux qui veulent agir pour défendre un mode de consommation plus raisonné et plus équitable.

Une vraie démarche éthique et écologique dont le Fairphone 3 est aujourd'hui le meilleur représentant.

Fairphone 3

Les plus
+ Equitable
+ Tres simple a reparer
+ Photo de jour
+ Bonnes performances
+ Android sans fioritures
Les moins
- Photo de nuit
- Ecran mal calibre
- Design vieillissant
- Ergonomie perfectible
Design
Ecran
Performances
Photographie
Autonomie
3

Acheter le Fairphone 3
Modifié le 19/03/2020 à 15h56
6
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
En attendant le nouvel essai de vol habité de Crew Dragon, regardez le replay du live de mercredi !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
scroll top