Le Motorola Razr pliable est disponible aux USA, et les bosses sur son écran seraient « normales »

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
27 janvier 2020 à 10h13
0
Motorola Razr pliable
© Evan Blass

Les précommandes du Motorola Razr pliable sont officiellement ouvertes aux États-Unis. Pour l'occasion, le constructeur a publié une vidéo étonnante délivrant divers conseils pour l'entretien du smartphone.

Une vidéo au format un brin inattendu, dont une phrase en particulier n'a pas manqué de nous faire tiquer : « Les bulles et les bosses sur l'écran sont normales ».



Le B.A.-BA du smartphone pliable

Dans sa vidéo, Motorola passe en revue les bonnes pratiques pour ne pas endommager son futur smartphone pliable. Certains conseils tombent sous le sens, comme : « ne pas le mouiller ou, le cas échéant, l'essuyer rapidement avec un chiffon doux », ou encore « tenez-le éloigné des objets tranchants ». Il fallait y penser.

D'autres petites règles donnent des indices sur la fragilité de l'écran. L'une demande aux futurs possesseurs du téléphone de ne pas apposer de film de protection dessus, quand l'autre enjoint les utilisateurs·rices à bien penser à refermer le smartphone avant de le ranger dans une poche ou un sac.


Une série de recommandations, qui sont autant de rétropédalages de la part d'une marque qui déclarait en novembre dernier, sûre de la solidité de son produit : « Nous n'allons pas sortir du bois et dire "les consommateurs devraient être précautionneux sur la façon d'utiliser leur smartphone" ». Finalement, une pointe de précaution semble malgré tout requise.

Un écran sujet à défauts ?

Pour citer The Verge, la déclaration de Motorola voulant rassurer sur l'apparition (la présence ?) de « bulles et de bosses » sous l'écran en plastique du Razr n'est pas très rassurante.

Pour prendre l'exemple du Samsung Galaxy Fold, c'est précisément l'apparition de bulles et de bosses sous l'écran de la première génération du smartphone qui avait entraîné les dysfonctionnements que l'on connaît — et par conséquent le report de sa sortie de plus de cinq mois.


Pour l'heure, le peu de temps que les journalistes américains ont pu jouer avec le Motorola Razr ne leur a pas permis de mettre au jour des défauts du même ordre. Mais tout porte à croire que la solution d'un écran plastique n'est pas la plus pérenne. Dernièrement, il se murmure que le Galaxy Z Flip — un smartphone pliable au format similaire au Razr — disposerait d'un écran en verre ultra-fin. Une option qui ferait de l'apparition de « bulles et de bosses » une anomalie.

Via : The Verge
Modifié le 27/01/2020 à 10h38
0
1
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Facebook Messenger et WhatsApp bientôt réunis ?
scroll top