Le Motorola Razr pliable est disponible aux USA, et les bosses sur son écran seraient « normales »

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
27 janvier 2020 à 10h38
0
Motorola Razr pliable
© Evan Blass

Les précommandes du Motorola Razr pliable sont officiellement ouvertes aux États-Unis. Pour l'occasion, le constructeur a publié une vidéo étonnante délivrant divers conseils pour l'entretien du smartphone.

Une vidéo au format un brin inattendu, dont une phrase en particulier n'a pas manqué de nous faire tiquer : « Les bulles et les bosses sur l'écran sont normales ».



Le B.A.-BA du smartphone pliable

Dans sa vidéo, Motorola passe en revue les bonnes pratiques pour ne pas endommager son futur smartphone pliable. Certains conseils tombent sous le sens, comme : « ne pas le mouiller ou, le cas échéant, l'essuyer rapidement avec un chiffon doux », ou encore « tenez-le éloigné des objets tranchants ». Il fallait y penser.

D'autres petites règles donnent des indices sur la fragilité de l'écran. L'une demande aux futurs possesseurs du téléphone de ne pas apposer de film de protection dessus, quand l'autre enjoint les utilisateurs·rices à bien penser à refermer le smartphone avant de le ranger dans une poche ou un sac.


Une série de recommandations, qui sont autant de rétropédalages de la part d'une marque qui déclarait en novembre dernier, sûre de la solidité de son produit : « Nous n'allons pas sortir du bois et dire "les consommateurs devraient être précautionneux sur la façon d'utiliser leur smartphone" ». Finalement, une pointe de précaution semble malgré tout requise.

Un écran sujet à défauts ?

Pour citer The Verge, la déclaration de Motorola voulant rassurer sur l'apparition (la présence ?) de « bulles et de bosses » sous l'écran en plastique du Razr n'est pas très rassurante.

Pour prendre l'exemple du Samsung Galaxy Fold, c'est précisément l'apparition de bulles et de bosses sous l'écran de la première génération du smartphone qui avait entraîné les dysfonctionnements que l'on connaît — et par conséquent le report de sa sortie de plus de cinq mois.


Pour l'heure, le peu de temps que les journalistes américains ont pu jouer avec le Motorola Razr ne leur a pas permis de mettre au jour des défauts du même ordre. Mais tout porte à croire que la solution d'un écran plastique n'est pas la plus pérenne. Dernièrement, il se murmure que le Galaxy Z Flip — un smartphone pliable au format similaire au Razr — disposerait d'un écran en verre ultra-fin. Une option qui ferait de l'apparition de « bulles et de bosses » une anomalie.

Via : The Verge
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
1

Derniers actualités

Xiaomi prévoit un concurrent au Mac Mini, et il pourrait faire des ravages
Grâce à son passage au Unreal Engine 5.1, Fortnite est plus beau que jamais !
Plus près de vous, Free Proxi, la nouvelle assistance technique de Free recrute
SpaceX va pouvoir envoyer 7500 nouveaux satellites Starlink, et dévoile une offre pour les militaires
Si ces rendus sont exacts, le OnePlus 11 va avoir droit à un module photo monstrueux !
Très belle offre sur Amazon concernant l'excellent MacBook Air M2
Vous voyez les tracteurs autonomes dans Interstellar ? Maintenant ils existent, pilotés par NVIDIA
DJI a un Mini 3 moins cher dans les cartons, mais il ne sera pas
Qu'est-ce que ChatGPT, cette nouvelle Intelligence Artificielle dont tout le monde parle
Cet excellent casque sans fil à réduction de bruit s'affiche à -27% sur Amazon
Haut de page