Test du OnePlus 8T : il a (presque) tout d'un Pro

Gabriel Manceau
Spécialiste Smartphone
14 octobre 2020 à 16h50
14
9

En cette fin d'année 2020, le OnePlus 8T vient succéder au OnePlus 8 sorti en avril dernier. Cette fois, le constructeur chinois ne propose pas de version "Pro", estimant que les évolutions techniques n'étaient pas suffisantes pour proposer un modèle supplémentaire. Un choix qui, nous allons le voir dans ce test, pourrait bousculer l'ordre établi dans la gamme de smartphones OnePlus.

La marque a été claire, le OnePlus 8 Pro reste son flagship pour l'année 2020. Le 8T vient simplement remplacer le OnePlus 8 qui va disparaitre du catalogue. Si la communication de la marque est limpide, ce sont certaines caractéristiques techniques de ce nouveau smartphone qui risquent de brouiller les pistes. Vous allez le voir, le 8T rattrape son grand frère sur certains points, et le dépasse sur un autre.

OnePlus 8T : la fiche technique

Les caractéristiques techniques du OnePlus 8T sont celles d'un OnePlus 8 dopé aux hormones. Parmi les changements notables, on remarque le taux de rafraichissement de l'écran qui passe à 120 Hz, la batterie plus conséquence, l'ajout d'un capteur photo monochrome et l'arrivée de la recharge rapide 65W.

© Gabriel Manceau pour Clubic
  • Écran : 6.55 pouces Full HD+ 2400 x 1080 px (402 ppp) Fluid AMOLED, Format 20:9, Taux de rafraîchissement de 120 Hz. Protection Gorilla Glass.
  • Processeur : Qualcomm Snapdragon 865 à 2.84 GHz
  • GPU : Adreno 650
  • RAM : 8 ou 12 GB en LPDDR4X
  • Stockage : 128 ou 256 GB en UFS 3.1
  • Batterie : 4500 mAh
  • Appareil photo :

    • Arrière - Principal : Sony IMX586 de 48 Mpx (0,8 µm), ouverture f/1.7, stabilisation optique et numérique.
    • Ultra grand-angle : Sony IMX481 de 16 Mpx, ouverture f/2.2, champ de vision à 123 degrés.
    • Macro : 5 Mpx, longueur focale de 3 cm
    • Monochrome : 2 Mpx
    • Vidéo : 4K@60FPS, 720P@480FPS, 1080p@240FPS., Time-Lapse 4K30FPS
    • Avant - Frontal : Sony IMX471 de 16 Mpx, 1.0 µm, ouverture f/2.4, stabilisation électronique.
  • Lecteur d'empreinte : oui, sous l'écran
  • OS : OxygenOS 11 sous Android 11
  • Couleurs : Aquamarine Green (Vert) / Lunar Silver (Argent)
  • Poids : 188 grammes
  • Dimensions : 160.7 x 74.1 x 8.4 mm
  • Réseau : WiFi 6 ax, 4G et 5G, NFC.
  • Audio : haut-parleurs stéréo, support du Dolby Atmos, Bluetooth 5.1, pas de prise jack.
  • Recharge : Filaire "Warp Charge" 65W (10V/6.5A)
  • Connectique : USB 3.1 Gen1 Type-C, double nano-SIM

Dans la boîte du OnePlus 8T

Comme a son habitude, OnePlus soigne son packaging en ajoutant une protection d'écran et une coque qui sont les bienvenus pour avoir un smartphone protégé dès les premières minutes d'utilisation. Les stickers sont également un "petit plus" qui fera plaisir aux fans de la marque.

© Gabriel Manceau pour Clubic
  • Le OnePlus 8T
  • Chargeur 65W
  • Câble de recharge USB-C vers USB-C
  • Guides de démarrage
  • Stickers OnePlus
  • Coque de protection transparente
  • Film de protection de l'écran (déjà posé)
  • Pointe pour extraire la trappe SIM

Design : un changement dans la continuité

L'écran plat est sûrement une des premières choses que nous avons remarquée en manipulant le OnePlus 8T. Un changement qui n'est pas pour nous déplaire dans la mesure où nous avions rencontré quelques ratés avec le tactile de l'écran incurvé sur le OnePlus 8.

© Gabriel Manceau pour Clubic

En prenant le téléphone en main, son design nous a paru familier. Et pour cause, la face avant est très proche de celle du OnePlus 8. Le gabarit est quasiment identique. En effet, le OnePlus 8T est 0,5 mm plus large, 1,2 mm plus haut et 0,4 mm plus épais que son ainé. Le tout pour seulement 8 grammes de plus.

On retrouve toujours le capteur photo avant logé dans le poinçon en haut à gauche de l'écran. Juste au-dessus de la dalle se trouve une grille cachant le premier haut-parleur. Si l'écran plat présente l'inconvénient d'être un peu moins ergonomique pour prendre le téléphone à une main, il présente un avantage majeur que nous verrons un peu plus tard.

© Gabriel Manceau pour Clubic

Il faut retourner le smartphone pour voir les changements les plus flagrants. Au-delà de la nouvelle couleur, le revêtement mat de la coque sur lequel est posée une couche de verre Gorilla Glass n'est pas sans rappeler le OnePlus Nord. Une finition qui reflète la lumière, sans pour autant marquer les traces de doigts.

Mais c'est du côté de l'appareil photo que vient le plus grand changement. Le module photo a été déplacé dans le coin supérieur gauche pour laisser plus de places au système de refroidissement et à d'autres composants comme les batteries (oui, il y en a deux). Un module qui ne ressort pas trop, mais qui n'empêche pas le téléphone d'être bancal lorsqu'il est à plat et que l'on utilise l'écran.

© Gabriel Manceau pour Clubic

Le module rectangulaire accueille donc les 4 capteurs photo ainsi que le double flash LED dont nous décortiquerons les performances dans la suite de ce test.

Le cadre en aluminium accueille les boutons et connectiques habituelles des smartphones OnePlus. Sur la tranche gauche se trouve le bouton de réglage du volume, sur la droite se trouve le bouton de mise sous tension ainsi que "l'alert slider" pour passer du mode sonfnerie au mode silencieux ou au vibreur. Une touche qui existe depuis longtemps sur les mobiles de la marque et qui s'avère très pratique au quotidien.

© Gabriel Manceau pour Clubic
© Gabriel Manceau pour Clubic

Mention spéciale au soin apporté par OnePlus à la qualité des boutons. Peu de smartphones offrent un "retour" aussi qualitatif et satisfaisant lorsque l'on appuie dessus. Un "détail" qui n'en est pas un et qui joue beaucoup sur la qualité perçue du produit.

La tranche inférieure abrite la trappe pouvant accueillir deux cartes nano-SIM, un micro, le connecteur USB-C et le second haut-parleur. Le second micro se trouve quant à lui sur la tranche du dessus.

Un écran qui passe au 120 Hz

Le OnePlus 8T garde la même diagonale, le même ratio et la même définition d'écran que son prédécesseur le OnePlus 8. À savoir, une dalle AMOLED de 6.55 pouces, avec une définition Full HD+ de 2400 x 1080 pixels, pour une résolution de 402 pixels par pouce.

© Gabriel Manceau pour Clubic

La nouveauté se situe au niveau du taux de rafraîchissement qui passe de 90 Hz à 120 Hz. Un gain de fluidité appréciable (en navigation web, sur les réseaux sociaux et en jeu) qui place le OnePlus 8T au même niveau que le OnePlus 8 Pro sur ce point précis. Il est bien sûr possible de choisir le mode 60 Hz pour privilégier l'autonomie à la fluidité.

Au niveau de la colorimétrie, OnePlus maitrise parfaitement son sujet. La compatibilité de la dalle avec l'espace colorimétrique sRGB et DCI-P3 lui permet d'afficher des couleurs vives et bien calibrées. Pour un rendu moins "tape-à-l'œil, vous pouvez toujours vous rendre dans les paramètres d'affichage pour choisir comme bon vous semble.

La luminosité maximale reste élevée, avec un maximum de 1100 nits en mode automatique. De quoi conserver une lisibilité parfaite, même en plein soleil, et tirer parti de la compatibilité HDR10+ du téléphone.

Si le OnePlus 8 Pro garde un léger avantage en matière de luminosité maximale (1300 nits) et de résolution (513 ppp vs 402 ppp), la différence est très difficile à distinguer à l'usage.

Performances : toujours excellentes

Pour son 8T, OnePlus a fait le choix de garder la même configuration CPU et GPU que sur le 8 et le 8 Pro, à savoir un SoC Snapdragon 865 cadencé à 2.84 GHz et un GPU Adreno 650. Un couple bien connu qui n'a pas pris une ride et qui se place toujours dans le haut du panier sur le marché mobile.

Certains regretteront peut-être de ne pas voir la version "Plus" du Snapdragon 865. OnePlus a sûrement estimé le gain de performances de l'ordre de 10% ne méritait pas de faire gonfler la facture. Un choix que l'on peut comprendre au regard des performances théoriques et pratiques du OnePlus 8T.

Avec un score de 589 040 points, AnTuTu place le OnePlus 8T en 6e position des smartphones les plus performants du marché. La mémoire flash passe également du UFS 3.1 (le OnePlus 8 est équipé de l'UFS 3.0) pour profiter de débits améliorés lors de la prise et la lecture de photos et vidéos, mais également en jeu.

Côté gaming, le GPU Adreno 650 et les 8 ou 12 GB de RAM sont toujours aussi efficaces. Lors de nos tests, Call of Duty Mobile a tourné de manière très fluide avec les réglages graphiques poussés aux maximum. Le titre d'Activision étant connu pour son excellente optimisation, nous avons choisi un jeu beaucoup plus gourmand en ressources.

Nous parlons évidemment de Fortnite. Au lancement, les réglages graphiques conseillés par Epic Games pour notre configuration du jour sont les suivants : un rafraichissement de l'image à 30 FPS et une qualité graphique paramétrée sur "Épique". Avec ces réglages, le jeu est parfaitement fluide, et le nombre d'images par seconde n'a oscillé que de 26 à 30 FPS, des variations presque imperceptibles qui n'entrainaient aucune saccade. Des conditions de jeu idéales.

Puisque l'on parle gaming, l'application "Game Space" est toujours de la partie, dans une version un peu différente. Si le mode "Fnatic" permet toujours d'améliorer l'expérience de jeu en optimisant automatiquement les performances du téléphone, le Game Space met maintenant en avant une sélection de "Jeux instantanés" qui ne nécessitent pas de téléchargement.

Des titres à la qualité discutable entre lesquels on peut "switcher" en un clic et qui servent de prétexte à l'affichage d'une publicité à chaque lancement… Il est heureusement possible de désactiver ces jeux dans les paramètres de l'application.

Le moteur de vibration haptique du OnePlus 8T est particulièrement précis pour faire vibrer certaines parties du téléphone au gré des boutons que l'on presse et des actions que l'on effectue, dans l'interface comme en jeu.

À l'usage, force est de constater que le OnePlus 8T répond au doigt et à l'œil dans toutes les situations. Une expérience utilisateur que l'on doit bien sûr aux performances brutes du téléphone, mais également à l'écran 120 Hz et aux optimisations logicielles d'OxygenOS. Le OnePlus 8T reste également à bonne température, même lorsqu'il est fortement sollicité.

Interface : OxygenOS 11 sous Android 11

Le OnePlus 8T est un des premiers smartphones à profiter d'Android 11 et de ses nouveautés, comme les raccourcis de conversations dans le panneau des notifications, le système de permission unique ou encore la capture d'écran vidéo native.

Un des plus grands changements d'Android 11 est sûrement le "power menu" qui s'affiche lorsque vous faites un appui long sur le bouton de mise sous tension. Trois onglets s'affichent alors. Le premier nommé "Urgences" permet d'accéder rapidement à vos moyens de paiement enregistrés ou encore votre carte d'embarquement d'avion et autres options de contrôle de vos appareils domotiques en fonction des applications que vous avez installées. Les autres onglets "Marche/Arrêt" et "Capture d'écran" parlent d'eux-mêmes. Rapide et pratique.

Mais une nouveauté n'arrivant jamais seule, OnePlus en a profité pour passer son interface Oxygen à la version 11. Comme tout changement, il divisera. La nouvelle version de la surcouche fait la part belle à des formes plus arrondies et un affichage tiré vers la partie basse de l'écran pour faciliter l'utilisation à une main. Un peu à la manière de ce que propose Samsung avec son interface OneUI. OxygenOS gagne ainsi en accessibilité et en facilité d'utilisation.

Le mode sombre a également été amélioré pour une plus grande cohérence graphique. Mais sa grande force réside évidemment dans sa moindre consommation de batterie, grâce à la présence de l'écran AMOLED.

Un écran AMOLED qui profitera également du nouveau mode "Affichage ambiant" (Always On Display). Présent chez d'autres constructeurs depuis longtemps, OnePlus a voulu y ajouter sa "patte" en proposant ses propres versions.

La première est un écran de veille représentant visuellement le nombre de fois dont vous avez déverrouillé votre smartphone et combien de temps. La seconde est la possibilité de transformer une de vos photos en esquisse pour en voir uniquement les contours sur l'affichage ambiant. Enfin, si vous utilisez Snapchat, OnePlus a fait un partenariat avec le réseau social pour afficher votre propre avatar "Bitmoji" directement sur l'écran de veille.

On termine cette partie avec le "Zen Mode" qui a pour but de vous libérer (temporairement) des chaines de votre smartphone. Après avoir sélectionné une durée, vous ne pourrez plus revenir en arrière. Pendant cette période, les notifications seront bloquées et vous pourrez simplement recevoir des appels et prendre des photos. La version 2.0 du Zen Mode permet de "créer une salle" pour profiter du Zen Mode à plusieurs.

Audio : un potentiel inexploité

Le OnePlus 8T profite d'une compatibilité Dolby Atmos, du Bluetooth 5.1, mais pas de prise jack. Il prend également en charge les codecs aptC, aptX HD, AAC et LDAC. De quoi profiter d'une expérience audio complète.

Le téléphone est équipé de deux haut-parleurs stéréo. Celui situé au-dessus de l'écran délivre un son un peu plus étouffé que celui situé sur la tranche droite qui profite d'une grille plus large pour laisser passer le son.

Le rendu est juste correct pour regarder des vidéos YouTube. Les voix étant clairement mises en avant au travers des médiums, nous vous déconseillons d'écouter vos morceaux de musiques favoris sur les haut-parleurs si vous voulez profiter d'une expérience sonore complète.

Nous nous sommes donc tournés vers les écouteurs intra-auriculaires filaires (USB-C) fournis dans la boîte. Si la qualité grimpe d'un cran par rapport aux haut-parleurs, le rendu est encore loin d'être convaincant. Ces écouteurs basiques ne permettent pas de profiter du potentiel audio du smartphone qu'il faudra exploiter au travers d'un casque de qualité ou des écouteurs sans fil de OnePlus qui seront plus à même d'exploiter les codecs audio HD.

Réseau et communication : RAS

Le OnePlus 8T est compatible 5G grâce au modem Qualcomm Snapdragon X55. Le téléphone est donc compatible avec toutes les bandes de fréquences dont vous pouvez profiter en France.

L'accroche réseau n'a posé aucun problème sur ce OnePlus 8T. Nous avons enregistré un temps un très bon temps de latence de 33 ms en 4G sur le réseau Orange près de Bordeaux (testé avec l'application Opensignal).

Nous avons également testé l'accroche GPS grâce à l'application "GPS Test". Il a fallu seulement deux secondes au téléphone pour capter le premier signal GPS, le tout avec une précision de 3 mètres, ce qui est excellent.

Appareil photo : on prend les mêmes et on recommence ?

Commençons par l'application photo. Elle change très peu sous Oxygen11, ce qui n'est pas un défaut dans la mesure où son ergonomie est déjà excellente. La plupart des modes de prise de vue sont accessibles à une main. Seuls la minuterie, le flash, le mode 48 Mpx, le mode macro et les filtres photos sont placés sur la partie supérieure de l'écran.

Configuration photo

Le OnePlus 8T profite d'un capteur photo supplémentaire par rapport au 8, en la présence du capteur monochrome. Pour le reste, on reste sur une configuration quasi identique à celle de son prédécesseur, à quelques détails près.

Le capteur principal à l'arrière est un 48 mégapixels (Sony IMX586) avec ouverture f/1.7 qui profite de la stabilisation optique et numérique. Aucun changement ici.

L'ultra grand-angle est toujours un capteur Sony IMX481 de 16 mégapixels avec ouverture f/2.2. On gagne simplement 7 degrés sur le champ de vision, en passant de 116 à 123 degrés.

Le mode macro est toujours de la partie, mais passe cette fois de 2 à 5 mégapixels, avec ne longueur focale de 3 centimètres.

Le capteur monochrome de 2 mégapixels. Une "nouveauté" qui n'est pas sans rappeler le capteur "photochrome" du 8 Pro qui a depuis été désactivé par une mise à jour logicielle. Ici, on se contente donc du monochrome, sans la fonction "rayon X" qui avait causé du tort à son grand frère.

On termine avec le capteur frontal, un Sony IMX471 de 16 mégapixels avec ouverture f/2.4 et stabilisation électronique.

Le capteur téléphoto est toujours réservé au OnePlus 8 Pro. Il faudra ici se contenter d'un zoom numérique.

Côté vidéo, le OnePlus 8T est en mesure de filmer jusqu'en 4K@60FPS. Le mode ralenti permet quant à lui de filmer en 720P@480FPS.

Grand-angle et ultra grand-angle

Nous ne sommes donc pas surpris de trouver des performances similaires à celles du OnePlus 8 pour le capteur principal et le capteur ultra grand-angle. De jour, la qualité est au rendez-vous. Les couleurs sont naturelles et les détails bien présents. Par défaut, les photos sont capturées en 12 mégapixels, mais le mode 48 mégapixels est toujours disponible si vous voulez une image mieux définie (pour l'impression par exemple).

Le mode ultra grand-angle est également convaincant avec une distorsion minime dans les angles. En extérieur, la balance des blancs est cohérente entre les différents modes de prise de vue, ce qui n'est malheureusement pas toujours le cas lors des prises de vue en intérieur.

Grand angle à gauche et ultra grand-angle à droite.

En l'absence de téléobjectif, il faudra se contenter d'un zoom numérique. Nous vous conseillons de ne pas aller au-delà de x2 ou x3 pour garder un bon niveau de détail. Vous pouvez monter jusqu'à x10, à vos risques et périls.

Zoom x2 à gauche et zoom x10 à droite.

Le mode HDR automatique est très convaincant. Il permet de déboucher les zones d'ombre efficacement. De quoi offrir une bonne dynamique aux clichés, même dans des conditions difficiles.

Un mode HDR efficace.

Photos de nuit

Nous avons constaté très peu d'évolution sur la photo de nuit qui reste le point faible des smartphones OnePlus. Sans être catastrophique, le rendu est correct. Le mode paysage nocturne permet de déboucher certaines zones d'ombres, sans pour autant faire une énorme différence. Les clichés présentent au moins l'avantage d'être réalistes et de ne pas faire des photos de nuits qui donnent l'impression d'être en plein jour.

Capteur principal : sans le mode "Paysage nocturne" à gauche, avec le mode "Paysage nocturne" à droite.
Capteur ultra grand-angle : sans le mode "Paysage nocturne" à gauche, avec le mode "Paysage nocturne" à droite.

Le capteur macro prend du galon

Le mode macro fait un bond en avant salutaire en passant de 2 à 5 mégapixels. Les détails sont bien présents et les couleurs bien restituées. OnePlus semble avoir entendu les critiques adressées au mode macro sur son précédent modèle.

Cliquez pour agrandir.
Cliquez pour agrandir.

Le monochrome

Si nous doutons de son utilité au quotidien (par rapport à un téléobjectif par exemple), le capteur monochrome a le mérite de proposer des clichés de qualité en noir et blanc. Une option intéressante pour les plus créatifs qui veulent s'amuser.

Les portraits

Là encore, le OnePlus 8T ne corrige pas le principal défaut du OnePlus 8 en mode portrait, à savoir le manque de luminosité. Si le détourage et le flou d'arrière-plan sont convaincants, il est très frustrant de perdre autant en luminosité. Un défaut qui devient très handicapant une fois en intérieur ou la lumière est moins présente.

RAS sur le capteur avant de 16 mégapixels qui fait très bien ce qu'on lui demande. Le mode portrait également très bien, même si quelques poils de barbes se perdent au passage dans notre exemple.

Autonomie solide et recharge éclair

Le OnePlus 8T est équipé d'une batterie de 4500 mAh, soit 200 mAh de plus que sur le OnePlus 8. Une capacité qui lui permet de tenir la distance pendant deux journées dans le cadre d'un usage modéré. Nous avons réussi à venir à bout de la batterie en une journée en l'utilisant de manière intensive, pour un temps total d'écran allumé de plus de 7h ! Vous pouvez compter donc sur une journée et demie d'autonomie en moyenne.

Nous arrivons à ce qui est sans doute LA plus grosse nouveauté de ce OnePlus 8T : sa recharge rapide 65W. La marque fait ici un bon important en passant de 30W sur les versions 8 et 8 Pro, à 65W sur ce 8T. Pour se faire, le chargeur est passé de 5V et 6A à 10V et 6.5A.

Le défi de OnePlus a été d'augmenter la vitesse de charge tout en gardant un niveau de température bas pour des raisons de fiabilité et de sécurité. Pour se faire, le constructeur a équipé son OnePlus 8T de 2 batteries.

Concrètement, cela a permis de double le voltage, en touchant très peu à l'ampérage. Comme toujours chez OnePlus, c'est le bloc de recharge qui s'occupe de tout, afin d'éviter la chauffe des batteries dans le smartphone.

À cette occasion, la connectique du chargeur a également changé. On passe d'un d'un connecteur USB-C vers USB-A à deux connecteurs USB-C. cela permet également au chargeur "Warp Charge 65" de recharger d'autres appareils que les smartphones, jusqu'à 45W. Enfin, le OnePlus 8T peut être rechargé jusqu'à 27W avec un autre chargeur que celui d'origine.

Maintenant que les présentations sont faites, que vaut cette recharge ? Elle est extrêmement rapide. Nous avons été en mesure de recharger la batterie de 4500 mAh de 10% à 66% en 15 minutes. La recharge complète à 100% n'a pris que 33 minutes.

Le OnePlus 8T se permet donc de charger plus rapidement que son grand frère le OnePlus 8 Pro qui garde pour lui la recharge sans fil.

Prix et disponibilité

Le OnePlus 8T sera disponible à partir du 20 octobre 2020 sur le site OnePlus, mais également chez Amazon, Fnac et Darty. En France, le smartphone sera disponible dans les configurations suivantes :

  • 8 Go RAM + 128 Go de stockage (Argent Lunaire) : 599€.
  • 12 Go RAM + 256 Go de stockage (Vert Aquamarine) : 699…

À configuration équivalente, c'est 100€ de moins que le OnePlus 8 à son lancement en début d'année. La concurrence est féroce sur ce segment et OnePlus l'a bien compris en revoyant son positionnement tarifaire pour proposer une expérience "flagship" plus abordable.

OnePlus 8T : l'avis de Clubic

À l'heure du bilan, force est de constater que le OnePlus 8T est un excellent smartphone. Sans surprendre, il reprend les forces du OnePlus 8 tout en apportant quelques nouveautés bienvenues. Son format relativement "compact" le rend agréable à manipuler, ses performances restent excellentes et son autonomie est toujours très solide, malgré le nouvel écran 120 Hz.

En choisissant de ne pas sortir de version "8T Pro", OnePlus joue les équilibristes en offrant à son 8T un écran très proche de celui de son grand frère, ainsi qu'un système de recharge bien plus rapide qui laisse littéralement sur la touche son ainé. Mais OnePlus reste clair, le OnePlus 8 Pro reste son smartphone le plus haut de gamme à l'heure où nous écrivons ses lignes. Il garde pour lui la recharge sans fil (30W), sa certification IP68 et une expérience photographique plus convaincante.

Car c'est bien sur la partie photo que le OnePlus 8T pêche encore. Bien que le constructeur ait ajouté un capteur photochrome, amélioré l'ultra grand-angle et le capteur macro, nous nous attendions à autre chose, comme une amélioration notable sur les photos de nuit, un mode portrait plus lumineux ou encore un capteur téléphoto pour profiter d'un zoom de meilleure qualité.

Le OnePlus 8T n'en reste pas moins une belle évolution du OnePlus 8, tout en étant vendu 100€ de moins au lancement.

OnePlus 8T

9

Le OnePlus 8T frappe fort en améliorant une formule déjà très convaincante pour un tarif moins élevé que son prédécesseur. On retiendra son écran 120 Hz qui n'a plus rien à envier à celui de son grand frère le OnePlus 8 Pro, une autonomie très solide et une recharge rapide 65W impressionnante. Pour atteindre l'excellente, il ne reste plus qu'une marche à gravir à OnePlus, celle d'une expérience photo vraiment convaincante. Le OnePlus 8T est sans aucun doute un des smartphones avec le meilleur rapport qualité-prix de sa catégorie que nous n'avons aucun mal à vous recommander.

Les plus

  • Format compact
  • Superbe écran 120 Hz
  • Performances au top
  • Oxygen OS 11 sous Android 11
  • Autonomie très solide
  • Recharge 65W hyper rapide
  • 100€ de moins que le OnePlus 8 à sa sortie

Les moins

  • Une partie photo qui évolue trop peu
  • Pas de recharge sans fil
  • Pas de certification IP68

Design 9

Ecran 10

Performances 10

Interface 9

Audio 7

Appareil photo 7

Autonomie 8

Modifié le 21/10/2020 à 14h10
14
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Comment un antivirus détecte-t-il un virus ?
The Americans : l'espionnage en pleine guerre froide n'a jamais été aussi passionnant (et accessible)
Raspberry Pi : notre top 10 des projets les plus insolites
C'est officiel, le film Willow (de 1988) aura droit à une suite, sur Disney+
Road trip électrique : tout ce que vous devez savoir pour voyager sereinement
eToro (Avis 2020) : notre test de cette plateforme crypto alléchante mais risquée pour les débutants
Retour dans la matrice avec Matrix Reloaded, au delà des apparences
Après Lewis Hamilton, Nico Rosberg rejoint l'Extreme E
Xbox Series X : nos impressions après trois semaines de test
Forfait 4G : Sosh revient à la charge avec son forfait 80 Go à 14,99€
scroll top