Apple continue d'optimiser Siri et explore d'autres manières d'activer l'assistant vocal

Ah, Siri ! L'assistant vocal d'Apple peut se montrer aussi efficace que frustrant, notamment lorsqu'il se met à chantonner dans notre poche sans que l'on ait demandé son concours. Pour résoudre ce problème, Apple vient de déposer un nouveau brevet.

Celui-ci se concentre sur l'intérêt et l'attention que l'utilisateur porte à l'assistant vocal. Une série de critères permettrait ainsi de limiter les activations accidentelles de Siri.

Déterminer l'intérêt ou le désintérêt de l'utilisateur

Tous les utilisateurs de Siri ont connu un jour ou l'autre ce problème : Siri commence à s'exprimer sans que l'on puisse déterminer à quel moment nous avons marmonné quelque chose ressemblant vaguement à un « Hey, Siri ».

L'entreprise vient de déposer une nouvelle demande de brevet nommée « Attention Aware Virtual Assistant Dismissal », qui se concentre à la fois sur la manière dont Siri réagit à nos requêtes (ou non) et la manière dont l'assistant doit ensuite s'activer. L'objectif est, en deux mots, de mieux déterminer l'attention et l'intérêt portés par l'utilisateur à Siri.

« [Le] processus consiste à identifier, selon des données obtenues par un ou plusieurs capteurs de matériel électronique [iPhone, AppleWatch, nldr], si un ou plusieurs critères représentant le désintérêt de l'utilisateur sont satisfaits », est-il écrit, de manière un brin cryptique, sur le document repéré par AppleInsider...

Téléphone retourné, intensité de la voix de l'utilisateur : les pistes de réflexion d'Apple

Qu'est-ce que ce « désintérêt » ? Plusieurs facteurs sont évoqués. Par exemple, cette nouvelle technologie voudrait impliquer le fait que vous regardiez ou non votre appareil directement. Si la réponse est non, cela pourrait signifier que vous n'avez pas vraiment fait appel à Siri et qu'il s'agit d'une activation accidentelle.

L'affaire est évidemment complexe : on peut parfaitement vouloir utiliser Siri sans avoir son mobile ou sa montre connectée sous les yeux. En utilisant l'accéléromètre de l'appareil, Apple voudrait aussi déterminer si vous avez placé votre mobile la face contre une surface – ce qui exprimerait un désintérêt pour Siri. De façon similaire, si votre main est placée sur l'écran, c'est que vous n'avez pas l'objectif d'activer Siri. Enfin, ce même capteur pourrait déterminer si votre appareil est enfermé dans un sac ou une poche. Si c'est le cas, c'est à nouveau que vous n'avez pas pour objectif d'activer Siri.

Une autre facteur, un peu plus complexe, est évoqué dans ce dépôt de brevet : c'est « l'intensité caractéristique ». Celle-ci cherche à déterminer la durée raisonnable pour mesurer votre attention. « Cette intensité caractéristique pourrait être, optionnellement, fondée sur un nombre prédéfinis d'échantillons d'intensité », explique le texte. C'est à dire que la manière dont vous dites « Hey, Siri » serait utilisée pour vérifier que vous appelez bel et bien au concours de l'assistant vocal.

Il s'agit pour Apple de pistes de réflexion pour améliorer l'efficience de Siri, mais aussi ses performances sur ses appareils. « L'utilisation d'un assistant numérique nécessite de l'énergie électrique, qui est une ressource limitée sur les appareils portables. En conséquence, il peut être souhaitable de faire fonctionner un assistant numérique d'une manière économe en énergie », note enfin le document.

Source : AppleInsider

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

AMD Link offre désormais le jeu à distance sur les PC Windows
Star Wars KOTOR : le remake se précise, et serait réalisé par Aspyr
Rockstar met discrètement à jour Max Payne 3 et L.A Noire pour y inclure tous les DLC
Apple annonce les AirTags, ses alternatives à Tile et aux SmartTag
Apple : l'iPad Pro passe au Mini-LED et se la joue M1
Apple : l'iMac fait peau neuve avec 7 nouvelles couleurs et intègre la puce M1
Apple TV 4K : une seconde génération qui s'accompagne d'une nouvelle télécommande
Discord ne sera finalement pas racheté par Microsoft
Keynote Apple : tout ce qu'il faut retenir de l'événement du 20 avril
L'Alliance FIDO dévoile une nouvelle norme pour sécuriser l'Internet des objets
Haut de page